background preloader

Comment la corruption joue sur la déforestation

Facebook Twitter

WWF wins Survival’s “Greenwashing of the Year” award. Widespread logging has been an acute problem for rainforest tribes for many years. © Margaret Wilson/Survival The World Wildlife Fund (WWF) has won Survival International’s “Greenwashing of the Year” award for partnering with seven companies logging nearly 4 million hectares of forests belonging to the Baka and Bayaka “Pygmies” in central Africa.

WWF wins Survival’s “Greenwashing of the Year” award

The award is given to companies or organizations who dress up the destruction of tribal peoples’ forests as conservation. The Wildlife Conservation Society (WCS), based at the Bronx Zoo in New York, has been named as runner-up, also for its activities in the Congo Basin. It has partnered with two logging companies, neither of which have obtained the consent of the tribal peoples in the areas in which they work. Cash investigation en replay. Stihl : stop aux profits liés à la déforestation tropicale. Le célèbre fabricant allemand de tronçonneuses Stihl se rend-il complice de déforestation tropicale ?

Stihl : stop aux profits liés à la déforestation tropicale

En Malaisie, des entreprises forestières et d’huile de palme appartenant à son distributeur KTS sont accusées de défrichages illégaux dans les territoires indigènes. Demandons à Stihl de rompre ses relations d’affaires avec KTS ! Costa Rica's Vulnerable Cocobolo Threatened by Illegal Logging. Costa Rica is usually praised for its commitment to environmental protection and conservation.

Costa Rica's Vulnerable Cocobolo Threatened by Illegal Logging

Le blues du lémurien. Bois illégal : enfin une décision du ministère de l’Écologie ! Il y a quelques semaines, nous déposions devant le ministère de l’Écologie un tronc d’arbre de plus de 4 tonnes pour interpeller Ségolène Royal sur le manque d’action de la France contre le bois illégal.

Bois illégal : enfin une décision du ministère de l’Écologie !

Ce « petit » cadeau avait fait grand bruit et les réactions ne s’étaient pas faites attendre. Greenpeace avait été reçu le matin même par la directrice de cabinet de Ségolène Royal qui nous avait affirmé la volonté du gouvernement de procéder à des contrôles. Plus tard dans la journée, à l’Assemblée nationale, interrogé sur le sujet par le député Jean-Louis Roumegas, le secrétaire d’État chargé des transports, de la mer et de la pêche, Alain Vidalies, affirmait que les conclusions d’une mission conjointe des inspections des ministères de l’Agriculture et de l’Écologie devait permettre d’avancer sur « le dispositif permettant d’exercer le contrôle approprié »… deux ans après l’entrée en vigueur du règlement européen (RBUE). September 8, 2013 - Natural-Born Killer: Stop Scott Walker’s Open-Pit Mining Assault upon Wisconsin’s Water.

Additional Background One of Wisconsin’s most beautiful and environmentally sensitive forest wildernesses is to be pierced with a four-mile-long, 1,000-foot-deep gash in the Earth for an open-pit mine to produce deadly taconite.

September 8, 2013 - Natural-Born Killer: Stop Scott Walker’s Open-Pit Mining Assault upon Wisconsin’s Water

Out of state Gogebic Taconite (GTAC) is nearing approval – through a rigged kangaroo court environmental review process – to begin industrially destroying a 21,000-acre chunk of land in the remote forest highlands of northern Wisconsin called the Penokee Hills. The area is home to hardwood forests, rivers and streams, lakes, and wetlands. The land provides crucial habitat to wolves, bald eagles, songbirds, bears, and trout along with many rare plants such as the ram’s head lady slipper orchid. Forêts tropicales : l'échec complet de la politique européenne pour enrayer le trafic. Dépassement des quotas de coupe, fausses déclarations, coupes au-delà des limites ou d’essences interdites, non paiement des taxes dues à l’Etat, violation du code des marchés publics, des droits des travailleurs ou des communautés riveraines : la liste des infractions commises par les entreprises forestières est longue.

Forêts tropicales : l'échec complet de la politique européenne pour enrayer le trafic

A cause d’elles, l’Afrique perd environ 17 milliards de dollars par an, selon le rapport 2014 du think tank Africa Progress Panel. L’Europe impliquée dans ce trafic L’Europe est directement impliquée dans ce vaste trafic. Trafic de bois : la France n’assume pas. Depuis plusieurs mois, Greenpeace enquête au Brésil, en Afrique et en Europe sur les flux de bois illégal : voir l’intégralité de notre dossier d’investigation Bois volé – vies volées.

Trafic de bois : la France n’assume pas

Aux côtés des citoyens français, nous interpellons par email les députés qui débattent en ce moment de la loi sur l’avenir de l’agriculture et de la forêt. Garantir la transparence dans les industries extractives et forestières. 30 organisations de la société civile appellent les députés à garantir la transparence dans les industries extractives et forestières Mercredi 17 septembre, l’Assemblée nationale examinera en procédure accélérée un projet de loi historique, qui introduit l’obligation pour les entreprises pétrolières, gazières, minières et forestières de publier tous les paiements faits à des gouvernements, pays par pays et projet par projet.

Garantir la transparence dans les industries extractives et forestières.

Cette loi pourrait constituer une avancée majeure dans la lutte contre la corruption et l’opacité des multinationales, alors même que la France héberge de très grandes entreprises extractives, comme Total, AREVA ou Eramet. Bois illégal : la France s’éveille ? Après des mois de campagne et de mobilisation citoyenne pour dénoncer les importations persistantes de bois tropical suspect dans les ports français, et suite à notre action de la semaine dernière dans le port de La Rochelle, le Ministère de l’Agriculture et des forêts a enfin décidé de procéder à une enquête sur la légalité du bois déchargé par le navire Safmarine Sahara.Cette inspection doit être menée selon les critères de la Réglementation européenne sur le bois, entrée en vigueur en mars 2013.

Bois illégal : la France s’éveille ?

Pour la première fois, les agents en charge de l’inspection promise par la Préfecture de la Charente Maritime et le Ministère de l’Agriculture ne se limitent pas à un contrôle douanier de routine basé sur la consultation des papiers “officiels” du bois importé. #TraficBois : un projet de loi d’avenir ? Pendant plusieurs mois, Greenpeace a enquêté et agi au Brésil, en Afrique et en Europe sur les flux de bois illégal.

#TraficBois : un projet de loi d’avenir ?

Voir l’intégralité de notre dossier d’investigation Bois volé – vies volées. Plus de 7 700 citoyens français ont interpellé par email leurs députés qui examinaient en seconde lecture, entre le 8 et le 10 juillet, la loi sur l’avenir de l’agriculture et de la forêt. Pour revoir les actions de la Brigade de Vérification du bois de Greenpeace, naviguez dans la timeline… Bois volé - vies volés : la crise silencieuse du trafic de bois.

La crise silencieuse.

If you inderstand english (not sure^^) it's : The day when we shall control FINALLY money the world will be better (forests, biodiversity and humans included !) – alwen

Sri Lankan Minister of Wildlife Resources and Conservation Management Must Resign. Environmentalists lament light sentence in Tripa peatland destruction case. Mongabay.com May 10, 2014 Environmental groups blasted a "lenient" sentence imposed on the director of a palm oil company that illegally destroyed an area of endangered peat forest in Indonesia's Aceh Province, reports the Jakarta Globe. In a decision on Wednesday, a court in Meulaboh district sentenced Subianto Rusyid, the director of PT Kalista Alam, to ten months imprisonment and a 150 million rupiah ($13,000) fine for his company's illegal destruction of a block of forest within the the Tripa peat swamp, an area off-limits to conversion within the Leuser Ecosystem.

What is Narco-Deforestation and How is it Destroying Forests? While Central America’s forests are beginning to look like the aftermath of a military scorched earth policy, the military isn’t behind the forest destruction. Will These Be the First Apes to Go Extinct Thanks to Human Actions? Biens mal acquis : l’art de la corruption du vice-président de la Guinée-Equatoriale. Trafic d'armes et bois illégal.

Ce 13 mars avec nos partenaires des ONG Sherpa, Global Wittness et Green Advocates, nous avons déposé plainte – avec constitution de partie civile – contre un des principaux marchands de bois de la planète : le groupe danois DLH. Depuis quatre ans, nous tentons d’obtenir l’ouverture d’une enquête sur du bois acheté par cette entreprise, qui a servi à financer des armes pour le régime de Charles Taylor, ancien dictateur du Libéria, qui purge depuis 2012 une peine de 50 ans de prison pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre.

(c) Greenpeace / PIerre Baëlen Bois contre munitions Le cas du “bois de guerre” libérien, vendu en toute illégalité pour payer les armes de l’un des conflits les plus sanglants du début du siècle, illustre trop bien les conséquences du pillage des ressources naturelles en Afrique. Sur le terrain, et à travers les comptes rendus que je reçois de nos partenaires à travers le monde, je peux prendre la mesure de l’injustice que constitue ce trafic. May 20, 2013 - Protect Papua New Guinea Indigenous Cave Dwellers from Rainforest Destroying Mafia. Additional Background Papua New Guinea (PNG) contains the third largest rainforests on the planet, with tremendous biological and cultural diversity, including more than 800 distinct languages spoken in a country about the size of California. Some deeply inaccessible regions still contain small populations of traditional nomadic peoples, like the Meakambut in East Sepik, who continue to live in ancestral caves filled with stenciled art that are thought to be 20,000 year old.

The group lives on two steep ridges hidden on the edge of the expansive northern escarpment of the Central Range, on about a hundred square miles of dense primary rainforests. Corruption in Peru Aids Cutting of Rain Forest. Veni, Vidi, Vinci...où quand la corruption l'emporte sur le droit en Russie. Evgenia Chirikova, leader emblématique de la résistance de la société civile russe à un projet d’autoroute controversé, était accueillie hier au Parlement européen pour dénoncer les liaisons dangereuses qu’entretient la multinationale Vinci avec l’oligarchie russe depuis 2009 (voir l’historique ci-dessous).

Michèle Rivasi – à l’origine de cette rencontre avec d’autres eurodéputés verts – et Corinne Lepage soutiennent pleinement les militants qui tiennent tête à Vinci et à l’Etat russe, au risque de leur vie, et appellent les acteurs de ce projet à retrouver la raison. Déforestation : Un arbre sur deux serait abattu illégalement. Du bois illégal qui n’en a pas l’air La coupe illégale de bois entraîne une destruction importante des forêts, elle-même responsable d’environ 17% des émissions de Gaz à effet de serre, d’après le GIEC1 . Au Brésil par exemple, la production de bois serait à 80% illégale2 .

Madagascar détient le record avec une production de bois qui serait à 90% illégale. Problème récurrent depuis des décennies, l’exploitation illégale de bois devient de plus en plus insidieuse et liée à la grande criminalité. C’est ce qu’explique le rapport du PNUE en soulignant que « l’exploitation illégale représenterait entre 20 % à 50 % de l’exploitation mondiale totale lorsque l’on inclut le blanchiment de bois illégaux ». La FAO a déclaré récemment que le rythme de destruction des forêts ralentirait. Villagers Fight Mafia to Protect Forests. Organized crime is diversifying beyond drugs and human trafficking into a new business: deforestation.

September 27, 2012 - Liberia: Industrial Primary Rainforest Logging is Corrupt, Ecocidal, and Must End. Additional Background Liberia has a long and troubled history of old-growth logging funding war, which has left at least 60% of the country's forests severely degraded. Years of indiscriminate plunder of its intact ancient primary rainforest ecosystems have severely reduced the nations's development potential.

Mozambique : la ruée vers l’arbre. L’exploitation des bois exotiques mozambicains prospère en dehors de tout contrôle et sur fond de corruption. Principal bénéficiaire : la Chine. Sur les routes du Mozambique, on croise souvent des camions chargés de troncs gigantesques. Des troncs qui servent à fabriquer des meubles, avant tout en Chine, où le marché en pleine expansion exige des quantités faramineuses de bois, mais également en Indonésie, en Inde et dans les pays occidentaux. Le bois mozambicain est d’excellente qualité et bon marché. Les appétits féroces qu’il suscite entraînent la destruction lente mais constante d’immenses zones forestières dans les provinces du centre et du nord du pays, en particulier celles de Sofala, de Zambézie et de Cabo Delgado.