background preloader

Greenpeace France

Greenpeace France
La forêt recule. Toutes les deux secondes, la taille d'un terrain de football. Au bout d'un an, l'équivalent du quart de la France. Cette déforestation est dramatique. Parce qu'elle met en danger des milliers d'espèces végétales et animales. Parce qu'elle est responsable de 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Greenpeace se bat contre cette déforestation. Au niveau mondial d'abord. Au niveau européen, un règlement sur le commerce du bois a été décidé en 2010 et est entré en vigueur en mars 2013. Enfin, Greenpeace se bat pour que les forêts ne soient plus sacrifiées aux intérêts marchands: plantations d'huile de palme, industrie du bois, agro-carburants, élevage bovin... Greenpeace exige donc l'arrêt de ce massacre, la création d'un réseau d'aires protégées et le développement d'activités alternatives à cette exploitation destructive des forêts. Bois volé : nous avons besoin de vous maintenant !

http://www.greenpeace.org/france/fr/campagnes/forets/

Related:  La déforestationTerritoire forestier

Lutter contre la déforestation Alors que les forêts tropicales abritent près de la moitié de la biodiversité terrestre, la déforestation est à ce jour l’une des grandes menaces qui pèsent sur notre planète. Les causes sont bien connues : la transformation de la forêt en cultures agricoles et la surexploitation du bois, dopées par la spéculation sur les prix des matières premières et le foncier. Le pire, c'est qu'on retrouve les principales causes de la déforestation dans nos assiettes et nos maisons, à travers les produits que nous consommons : Le bois Même si la forêt française augmente en surface, nous avons besoin de bois d’importation pour notre mobilier et la construction.

Le pire pays au monde pour les arbres Le Canada est désormais le pire pays au monde pour les arbres. De la réser­ve faunique de La Vérendrye au Québec à Fort McMurray en Alberta, c’est ici que les forêts ont été le plus dégradées depuis l’année 2000, d’après un rapport international. Toutes les quatre secondes, l’activité humaine est responsable de la disparition de l’équivalent d’un terrain de football de forêt vierge. Près d’une fois sur quatre, depuis l’année 2000, ça se passe au Canada.

Wildfires Article, Forest Fires Information, Wildland Fires Facts Uncontrolled blazes fueled by weather, wind, and dry underbrush, wildfires can burn acres of land—and consume everything in their paths—in mere minutes. On average, more than 100,000 wildfires, also called wildland fires or forest fires, clear 4 million to 5 million acres (1.6 million to 2 million hectares) of land in the U.S. every year. In recent years, wildfires have burned up to 9 million acres (3.6 million hectares) of land. A wildfire moves at speeds of up to 14 miles an hour (23 kilometers an hour), consuming everything—trees, brush, homes, even humans—in its path. There are three conditions that need to be present in order for a wildfire to burn, which firefighters refer to as the fire triangle: fuel, oxygen, and a heat source.

Richard Desjardins: L’état de nos forêts Nous, Blancs agriculteurs venus d’Europe, il nous fallait de la place pour cultiver et aussi du bois pour construire des maisons. La forêt nous apparaissait comme une sorte d’ennemie, d’autant plus qu’on pouvait s’y perdre, s’y faire manger tout rond par les bibittes ou simplement tuer par un Iroquois. Notre histoire forestière nous enseigne aussi que nous avons pu construire nos premières écoles grâce aux droits de coupe arrachés aux compagnies de bois.

Légendes forestières et nostalgies Richard Desjardins (le gourou forestier de l’Abitibi) ressort les légendes au cœur de son film-catastrophe, L’Erreur boréale, aussi appelé L’Horreur boréale. C’est ainsi qu’il s’apitoie de nouveau sur l’abattage des forêts de pins de la vallée du St-Laurent, de l’Outaouais et du Lac-Saint-Jean. Cette fois-ci, il cible un coupable: Napoléon. Les grands sacrifiés de « l’Erreur boréale » Les scientifiques sonnent l’alarme : nos caribous forestiers sont en péril. L’une des causes est la déforestation de la forêt boréale. La nation crie implore le gouvernement de mieux protéger les arbres et d’encadrer l’industrie forestière. Mais les décisions urgentes et difficiles qui s’imposent tardent à venir. Une première carte nationale de risque de feu Un texte d'André Bernard à Découverte Chaque année, des milliers de feux de forêt frappent le Canada. La majorité d'entre eux passent inaperçus parce qu'ils surviennent dans des zones éloignées. Or, il arrive, comme ce fut le cas au printemps à Fort McMurray, en Alberta, qu'une ville soit sur la route du feu. Comment savoir quelles régions, quelles villes et quels villages s'exposent à un risque accru de subir l'impact des incendies de forêt?

Déforestation : l'Indonésie a dépassé le Brésil en 2012 L'Indonésie a abattu en 2012 près de deux fois plus de forêt vierge que le Brésil, considéré comme le plus grand destructeur au monde de cette forêt primaire, selon une étude publiée dimanche 29 juin. Le pays d'Asie du Sud-Est possède la troisième plus grande forêt tropicale de la planète derrière le Brésil et le Congo, un espace qui constitue l'un des derniers refuges pour de nombreuses espèces végétales et animales comme les orang-outans, les éléphants et tigres de Sumatra. Mais au cours de la dernière décennie, la déforestation en Indonésie s'est considérablement accélérée au profit du commerce du bois et des plantations d'huile de palme – dont l'archipel est le plus grand producteur mondial – en dépit d'un moratoire sur les permis de défrichement. Lire aussi l'entretien : « Le morcellement des grandes forêts tropicales est inéluctable » Voir la carte de la déforestation sur Global Forest Watch

Progression des apprentissages au secondaire Imprimer la section Territoire touristique Territoire énergétique Territoire industriel Le territoire région est organisé en fonction de l'exploitation d’une ressource. Quatre territoires sont à l’étude : les territoires touristique, forestier, énergétique et industriel. Leur étude permet de comprendre l’organisation du territoire en fonction d’activités économiques.

Related: