background preloader

Exclusivité : liste des politiques corrompus par les lobbys pharmaceutiques

Exclusivité : liste des politiques corrompus par les lobbys pharmaceutiques
Les rebondissements du scandale du Mediator n’ont pas fini d’éclabousser ceux qui effectuaient tranquillement jusqu’ici leur petit business sans rien demander à personne. Les révélations du Figaro sur les liens entre Servier et un expert ayant relu le rapport d’enquête du Sénat ne sont que la scandaleuse partie émergée de l’iceberg. Comme dans tout scandale, lorsque l’on veut creuser une information, on apprend beaucoup en regardant celui qui fait le plus de bruit. En l’occurence, le premier à s’être exprimé sur le sujet est Gérard Bapt, député PS : Dans Ouest-France nous pouvions lire : Pour le député PS Gérard Bapt, président de la commission d’enquête parlementaire sur le Mediator, ces nouvelles révélations « viennent confirmer ce que l’on sait déjà : les impressionnantes ramifications de Servier au sein du monde politique. Chiche ! C’est ce qu’a demandé Gérard Larcher en saisissant le Secrétaire Général du Sénat sur le rapport Mediator. De nombreux parlementaires en faisaient partie.

Tendances : pourquoi Warren Buffett appuie-t-il Goldman Sachs? Aux États-Unis, les médias commencent à se questionner sur le support inébranlable qu'offre Warren Buffett à Goldman Sachs et à son président, Lloyd Blankfein. Les plus virulents détracteurs de Warren Buffett, on le devinera, proviennent de la Securities and Exchanges Commission (SEC). Rappelons que l'organisme tente actuellement de prouver devant les tribunaux que Goldman Sachs a fraudé des investisseurs en leur vendant des produits adossés à des crédits hypothécaires. « Pourquoi est-ce que Buffett prend place auprès des méchants (Goldman Sachs) et se braque contre les gentils (la SEC) », se demande le blogueur américain Dan Dorfman dans son texte "Not Everyone loves Warren Buffett", anciennement chroniqueur du Wall Street Journal, du USA Today et du magazine Esquire. Lors de la dernière assemblée annuelle de Berkshire Hathaway, Warren Buffett a critiqué les mesures légales prises par la SEC à l'encontre de Goldman Sachs. D'ailleurs, Warren Buffett n'est maintenant plus seul à parler.

Oligarchie financière: les huit familles derrière le cartel banquier privé international… L’ennemi des peuples a un nom et des visages ! Nous avons traduit ici un article de Dean Henderson qui décortique le panier de crabes de la haute finance internationale pour nous. Il confirme ici que les banques centrales n’ont de "centrale" que le nom, et qu’elles sont des entités privées, dirigées pour le profit et mettre le contrôle total de l’économie mondiale dans le moins de mains possible. Les banques sont un outil d’oppression sans précédent et des armes de destruction massive qui doivent être éradiquées si nous désirons vivre libre. Le néo-esclavagisme orchestré par le cartel des banques privées et bel et bien en marche. Oui, c’est aussi con que cela: être capable de dire NON ! Autres articles interessants lies au sujet publies sur ce blog: CPA Thomas D.

Related: