background preloader

Traffic d'influence et corruption

Facebook Twitter

Platine et palladium: Goldman Sachs, HSBC, BASF accusés de manipuler les prix. Les banques américaine Goldman Sachs, britannique HSBC et sud-africaine Standard Bank, ainsi que le groupe de chimie allemand BASF, sont visés par une plainte aux Etats-Unis pour manipulation sur les prix du platine et du palladium.

Platine et palladium: Goldman Sachs, HSBC, BASF accusés de manipuler les prix

La plainte, consultée mercredi par l'AFP, a été déposée devant un tribunal de Manhattan par le cabinet d'avocats Labaton Sucharow au nom de Modern Settings LLC, une société américaine spécialisée dans les montures de bijoux. Si elle est validée par un juge, elle a vocation à devenir "le premier recours national en nom collectif" contre ces négociants des deux métaux, utilisés en joaillerie ou dans l'industrie automobile par exemple, a précisé le cabinet d'avocats dans un communiqué. Les révélations chocs sur les liens entre la Fed et Wall Street - Les Echos.

Economie - Alcool, femmes et nuits de fête : comment Goldman Sachs aurait séduit la Libye. Goldman Sachs: les incroyables enregistrements d'une employée de la Fed - Finance. Elle s'appelle Carmen Segarra.

Goldman Sachs: les incroyables enregistrements d'une employée de la Fed - Finance

C'est une ancienne juriste de banque qui a été engagée par la Réserve fédérale de New York en 2011. A été licenciée sept mois plus tard. Aujourd'hui, ses révélations mettent le monde bancaire américain en ébullition. Cette jeune femme était en une des inspectrices en charge de Goldman Sachs. Elle avait été engagée lorsqu'en 2011, un rapport secret avait enjoint la Fed, le gendarme des banques américaines, d'engager des francs-tireurs. Carmen Segarra, donc, rejoint le Fed de New York fin 2011. Révélations à Wall Street : les enregistrements secrets qui font trembler Goldman Sachs et la Fed (ou quand les pires fantasmes se concrétisent)

Des documents audio gardés secrets ont été dévoilés ce vendredi aux Etats-Unis lors de l'émission de radio "This American Life".

Révélations à Wall Street : les enregistrements secrets qui font trembler Goldman Sachs et la Fed (ou quand les pires fantasmes se concrétisent)

Ils avaient été recueillis un an plus tôt par le site de journalisme d'investigation "ProPublica". Ces enregistrements mettent au grand jour les possibles connivences entre la New York Federal Reserve Bank, la Fed, et les institutions financières qu'elle est censée surveiller et contrôler. "Si ces documents étaient authentifiés, cela voudrait dire que le contrôleur était complaisant avec les contrôlés. En clair que la Fed ne faisait pas le travail qui lui était assigné en manifestant une trop grande complaisance envers les organismes qu'elle est censée contrôler" explique Antoine Brunet, économiste et président de la société d'analyse de la conjoncture et des marchés AB Marchés. Michael Lewis, journaliste américain spécialiste de la finance, qualifie ces enregistrements "d'extraordinaires" dans un article publié sur le site Bloomberg View. Enquête ouverte sur les liens entre Goldman Sachs et le régime de Kadhafi.

Amende pour Goldman Sachs et Bain Capital. Goldman Sachs sous le coup de nouvelles enquêtes aux Etats-Unis, Actualités. La CE va sanctionner Goldman Sachs, Prysmian et Nexans-sources. Goldman Sachs aussi a blousé Kadhafi… Les dessous de l'écotaxe : quand Benetton et Goldman Sachs collectent l'impôt français. Après six ans de reports et d’atermoiements, l’écotaxe poids lourds est devenue un sujet explosif.

Les dessous de l'écotaxe : quand Benetton et Goldman Sachs collectent l'impôt français

Et le gouvernement n’en finit plus de s’empêtrer dans des reculades qui le décrédibilisent. Les critiques se focalisent sur le coût de la taxe pour les transporteurs et les agriculteurs. Pourtant, l’essentiel est ailleurs : pour la première fois, la collecte d’un impôt est confiée à des entreprises privées. La justice s'intéresse aux liens entre Goldman Sachs et la Fed. Une ex-inspectrice de la Fed accuse ses supérieurs et la banque centrale elle-même de l'avoir licenciée en raison de ses opinions trop sévères envers Goldman Sachs, la plus puissante et controversée banque de Wall Street.

La justice s'intéresse aux liens entre Goldman Sachs et la Fed

C'est l'histoire d'une ancienne salariée de la Réserve fédérale de New-York, qui refuse de se laisser marcher sur les pieds. Carmen Segarra, ex-inspectrice de la maison, poursuit en justice l'institution qui l'a employée d'octobre 2011 à mai 2012. Goldman Sachs: Robert Zoellick engagé pour du lobbying ? Le recrutement de Robert Zoellick, ex-président de la Banque mondiale (2007-2012), qui s'apprête à rejoindre la banque d'investissement Goldman Sachs, fait parler.

Goldman Sachs: Robert Zoellick engagé pour du lobbying ?

Attendu pour occuper le poste de président de l'organe de conseil international - qui est chargé d'identifier des opportunités d'investissement à l'étranger pour les clients de la banque -, Zoellick n'en est pas à son coup d'essai. Avant de diriger la Banque mondiale de 2007 à 2012, Zoellick avait déjà travaillé pour Goldman Sachs en tant que vice-président de l'établissement, chargé de l'international. Une banque tentaculaire qui recherche des passe-droits ? Sa présence est un bonus non négligeable pour obtenir encore plus d'influence selon Lloyd Blankfein, PDG de Goldman Sachs. Sarkozy invité de marque de Goldman Sachs à Londres. Nicolas Sarkozy poursuit sa lucrative tournée mondiale.

Sarkozy invité de marque de Goldman Sachs à Londres

L’ancien chef de l’Etat français est ce lundi 3 juin le convive de la banque d'affaires américaine Goldman Sachs à Londres, où il doit tenir cette après-midi une conférence sur la politique européenne à l'hôtel Intercontinental. Depuis qu'il a quitté l'Elysée, l’ex-président multiplie les conférences privées dans le monde, notamment auprès de banques. L'occasion d'encaisser quelques généreux chèques pour chaque intervention et de cultiver son réseau dans les milieux économiques internationaux. Nicolas Sarkozy, conférencier pour Goldman Sachs - Page 3. Pour 100 000 dollars, Sarkozy se fait conférencier à Goldman Sachs.

Dimanche 21 avril 2013 7 21 /04 /Avr /2013 12:02 Sarkozy le mafieux chez son parrain Goldman Sachs Nicolas Sarkozy va participer à une conférence à Londres, organisée par Goldman Sachs, le 3 juin prochain.

Pour 100 000 dollars, Sarkozy se fait conférencier à Goldman Sachs

Wall Street veut faire barrage à Obama. Les huit plus grands contributeurs financiers à la campagne de Mitt Romney sont des groupes de banquiers employés par les huit plus grandes institutions de Wall Street.

Wall Street veut faire barrage à Obama

Le total de leurs dons dépasse 4,7 millions de dollars. Manifestement, cette année, chez Goldman Sachs, Bank of America ou JPMorgan Chase, les énergies et les carnets de chèques se mobilisent pour faire perdre Barack Obama. C’est un revirement par rapport à 2008. À l’époque, le jeune sénateur comptait beaucoup d’amis à Wall Street. Crise : les vrais responsables courent toujours. Wall Street : un ex-ponte de Goldman Sachs condamné à la prison.

«Dalli Gate»: Le scandale qui empoisonne la Commission européenne. «Un vrai roman policier».

«Dalli Gate»: Le scandale qui empoisonne la Commission européenne

La formule lâchée cette semaine par le député européen Daniel Cohn-Bendit résume à elle seule l’affaire qui secoue Bruxelles. Comment Goldman Sachs a lâché Obama. Lorsque Barack Obama s’est lancé dans la course à la présidence en 2008, aucune grande société américaine n’a davantage contribué au financement de sa campagne que Goldman Sachs. Cette année, aucune n’a fait davantage pour contribuer à sa défaite. Révulsés par ce qu’ils considèrent comme des attaques contre leur activité et leur réputation, cadres et employés de Goldman Sachs ont en majotité abandonné M. Un ancien de Goldman Sachs condamné pour délit d'initié. L’AFFAIRE GOLDMAN SACHS : UNE JUSTICE CORROMPUE OU UN SECTEUR FINANCIER DEVENU INTOUCHABLE ? Goldman Sachs paie 12 millions de dollars pour clore des poursuites de la SEC - Flash actualité - Economie - 27/09. Argent de l'UMP : la liste secrète révélée ! BELLACIAO.

Argent de l’UMP : la liste secrète révélée ! Vendredi 28 septembre 2012 - 00h13 8 commentaires Mediapart s’est procuré l’annuaire des membres du Premier Cercle, le club des grands donateurs de l’UMP. Paradis fiscaux, lobbying des multinationales, influences étrangères, possibles contournements de la loi sur le financement des partis : l’étude de cette liste, éditée en juin 2007 et que l’UMP tient secrète depuis, illustre les liens incestueux entre argent et politique. Révélations. Ils sont 544, très majoritairement des hommes. Éditée en juin 2007, au lendemain de l’élection de Nicolas Sarkozy, elle révèle tout d’abord la surreprésentation de la haute finance, notamment des banques (Goldman Sachs), des fonds d’investissement et des hedge funds, en lien avec des paradis fiscaux, dans les financements du premier parti de France (en nombre d’adhérents). Traffic d'influence, corruption.

Depuis la parution de cet article, Goldman Sachs a publié ses résultats : ils sont meilleurs que jamais. Et les bonus sont en augmentation. Ces dernières nouvelles sont une parfaite confirmation de l’enquête de Matt Taibbi. À celles et ceux qui le peuvent, je conseille de lire l’article dans sa version originale, le style y est excellent. Pour les autres, comme il n’existait pas, à ma connaissance, de version française, j’en ai fait une traduction. Pour son retour, Sarkozy choisit le « Goldman Sachs des tropiques »