background preloader

Enorme coût de cette fuite

Facebook Twitter

Clairement impactant sur les budgets des Etats.

Fraude et évasion fiscales : ces 2 000 milliards qui plombent l'Europe. Cet article a initialement été publié par MyEurop, le 16 octobre 2013. « Un scenario interminable, truffé de flash-backs » : si la fraude fiscale [1] était le thème central d’une mauvaise série TV, cela pourrait être la critique de nombre d’Européens ayant suivi le feuilleton.

Fraude et évasion fiscales : ces 2 000 milliards qui plombent l'Europe

La dénonciation des infractions aux impôts ne date pas d’hier. En 2006 déjà, la Commission européenne déplorait l’ampleur de la fraude en Europe [2], qu’elle estimait alors entre 2 et 2,5 % du PIB de l’Union, soit entre 200 et 250 milliards. Elle était loin du compte. Depuis, les révélations de l’ICIJ (International Consortium of Investigative Journalists) sur Offshore Leaks, l’affaire Cahuzac en France, le cas Uli Hoeness en Allemagne, les condamnations des stylistes Dolce et Gabbana en Italie ou encore les faibles impôts payés par les multinationales comme Apple et Google sont passés par là. En septembre, le chiffre grimpe à 2000 milliards. Jean Ziegler - itw par Xavier Harel (Le grand hold up) Gérard Filoche compare le montant de la dette avec le manque à gagner de l'exil fiscal 11 02 2015. Le vol aux peuples ! – Patrick Le Hyaric. Lors de l’audition de dirigeants de la Société Générale et de la Banque Nationale de Paris devant la Commission d’enquête du Parlement européen sur le scandale des Panama Papers, j’ai posé la question de la raison pour laquelle un employé de la Société Générale au Luxembourg génère 39 fois plus de bénéfices qu’un autre employé du groupe.

Le vol aux peuples ! – Patrick Le Hyaric

Il m’a été répondu que ces chiffres étaient faux et que les activités n’avaient rien à voir. La Société Générale est même allée jusqu’à dire que ses activités dans les paradis fiscaux était assez peu rentables. L’enquête d’Oxfam et du réseau Fair Finance Guide International révèle pourtant que les activités des 20 plus grandes banques européennes dans les paradis fiscaux sont toujours aussi lucratives puisqu’elles y déclarent plus d’un quart de leurs profits en 2015. Elles ont déclaré 4.9 milliards de bénéfices au Luxembourg, 550 000 habitants, soit plus qu’au Royaume-Uni, en Suède et en Allemagne réunis.

Évasion fiscale : "en quelques années, on pourrait résorber le déficit" Eric Bocquet est sénateur communiste du Nord, rapporteur d'une commission d’enquête sur l’évasion des capitaux et des actifs hors de France et ses incidences fiscales.

Évasion fiscale : "en quelques années, on pourrait résorber le déficit"

Commission qui a d'ailleurs rédigé 61 propositions pour lutter contre l'évasion fiscale, jusqu'ici largement ignorées par le gouvernement. Peut-être que l'actualité Cahuzac changera la donne. Entretien vidéo. Evasion fiscale : 50 milliards d'euros de manque à gagner pour l'Etat. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Anne Michel Plus de cinq mois d'enquête, 130 personnes auditionnées, dont les services de Bercy, les grandes banques françaises, des ONG, des avocats fiscalistes... Mardi 24 juillet, la commission d'enquête du Sénat sur l'évasion fiscale, présidée par Philippe Dominati (UMP), a rendu son rapport sur une question devenue prioritaire pour les pays européens depuis l'aggravation de la crise des finances publiques. Ses conclusions tiennent en un chiffre : 50 milliards d'euros, le coût estimé de l'évasion fiscale pour le budget de la France, chaque année.

L'évasion fiscale mondiale : dix fois le PIB de la France. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Soren Seelow Imaginez la richesse nationale annuelle des Etats-Unis et du Japon.

L'évasion fiscale mondiale : dix fois le PIB de la France

C'est ce que pèserait le stock de l'évasion fiscale accumulée au fil des années par les particuliers, selon une étude réalisée par le groupe de pression Tax Justice Network, analysée sur le site du Guardian à travers deux articles (1 et 2). Selon les données collectées auprès de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international, des Nations unies et des banques centrales, les actifs financiers de particuliers dissimulés dans des paradis fiscaux atteindraient 17 000 milliards d'euros. L'auteur de l'étude, James Henry, ancien économiste en chef pour le cabinet McKinsey, estime lui-même que ses conclusions sont probablement sous-évaluées : la vraie somme pourrait selon lui se situer autour de 26 000 milliards d'euros, soit dix fois le PIB annuel de la France. La fraude fiscale coûte 2 000 milliards d'euros par an à l'Europe. Les députés de l'Essonne Nicolas Dupont-Aignan (non inscrit) et du Nord Alain Bocquet (communiste) ont présenté, mercredi 9 octobre devant la Commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale, le résultat des investigations qu'ils ont menées dans le cadre de la mission d'information sur les paradis fiscaux, constituée en novembre 2012.

La fraude fiscale coûte 2 000 milliards d'euros par an à l'Europe

Le premier intérêt de ce rapport est de dresser un nouvel état des lieux, documenté et chiffré, de ce qu'ils nomment "le poison moderne des démocraties", en révélant des sommes, des lieux, des noms de multinationales s'adonnant à une optimisation abusive de leurs impôts à travers, notamment, la technique financière des prix de transfert (qui revient à transférer les bénéfices dans les pays à fiscalité faible voire nulle). Le projet de rapport dans son intégralité : Selon les informations obtenues par MM. Study: Super-Rich Hiding $21 Trillion In Offshore Tax Havens. Mitt Romney isn't alone.

Study: Super-Rich Hiding $21 Trillion In Offshore Tax Havens

The world's wealthiest citizens have socked away a mind-blowing amount of money in offshore tax havens: Likely around $21 trillion, but as much as $32 trillion. That's according to a new report from the Tax Justice Network, a British think tank. To put that in perspective, the combined gross domestic products of the United States and Japan are around $21 trillion. This gargantuan stash of money belongs to fewer than 10 million people, and $9.8 trillion of it belongs to just 100,000 people, the Tax Justice Network estimates. Here are the countries that are losing the most money to offshore tax havens:* While offshore tax havens have an image of being operated by shady banks in tropical backwaters, the report found that the majority of the $21 trillion was actually managed by well-known private banks.