background preloader

Méfaits & dérives

Facebook Twitter

Cette femme veut révolutionner la finance - Week-end. Panama Papers : le jeu trouble des banques décrypté. Novethic : Quelle est la responsabilité des banques françaises dans les affaires d’évasion fiscale telles que celles dévoilées dans Panama Papers ?

Panama Papers : le jeu trouble des banques décrypté

Gunther Capelle-Blancard : Les banques n’ont, a priori, pas commis de pratiques illégales dans cette affaire. Il n'y a en effet aucune réglementation qui contraigne l'activité bancaire dans les paradis fiscaux, pour la simple raison qu’il n’existe pas de définition officielle des paradis fiscaux. Ce problème de définition est un problème structurel qui semble difficile à dépasser. Prenons Hong Kong par exemple. On sait que c'est un paradis fiscal. Suicides, meurtres, "accidents": 44 banquiers morts en 2014 (avec sources et détails) - Pilule rouge. Depuis 18 mois, les banquiers et financiers tombent comme des mouches.

Suicides, meurtres, "accidents": 44 banquiers morts en 2014 (avec sources et détails) - Pilule rouge

Suicides (en avalant de l'antigel ou en se plantant des clous dans la tête!!) , meurtres ou accidents: 44 morts, rien qu'en 2014... Pour certains, ils sont morts avec leur famille. Parfois de simples directeurs d'antenne, mais aussi beaucoup de "gros bonnets". Inventaire avec sources et détails: HSBC : du commerce de l’opium à l’évasion fiscale massive, l’histoire d’une banque au présent sulfureux. Les scandales n’ont pas fini de rattraper la Hong Kong and Shanghai Banking Corporation (HSBC).

HSBC : du commerce de l’opium à l’évasion fiscale massive, l’histoire d’une banque au présent sulfureux

Après avoir été l’arme financière de l’empire britannique en Asie, la banque est désormais éclaboussée par le dossier SwissLeaks, un scandale aux multiples facettes, de la fraude fiscale en France aux affaires politiques et financières en Espagne ou en Grèce. Sans oublier d’autres délits et manipulations. La banque HSBC est revenue sur le devant de la scène. Selon les informations publiées par plusieurs organes de presse le 9 février 2015, 180,6 milliards d’euros seraient passés, à Genève, par les comptes HSBC, entre le 9 novembre 2006 et le 31 mars 2007 – soit en moins de 5 mois ! Où sont passés les 1000 milliards prêtés par la BCE aux banques? L'heure des comptes a enfin sonné: la Commission européenne s'apprête à demander aux banques ce qu'elles ont fait des 1000 milliards d'euros libérés par la BCE en décembre et février, à l'occasion des deux opérations de refinancement à trois ans.

Où sont passés les 1000 milliards prêtés par la BCE aux banques?

Ces dernières, qui avaient pour but de relancer l'économie et d'inciter les banques à continuer à financer les Etats en achetant de la dette, n'ont visiblement pas eu l'effet escompté. Le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi a en effet affiché sa déception mercredi dernier, reconnaissant qu'il espérait voir l'opération profiter davantage à l'économie réelle. Et selon Le Monde, Michel Barnier, le commissaire au marché intérieur, aurait demandé au président de l'Autorité bancaire européenne, Andrea Enria, de s'intéresser à l'usage qu'ont fait les établissements financiers de ces prêts bonifiés. Encore plus récemment, c'est l'équipe du nouveau président, François Hollande, qui s'est intéressée sérieusement à la question.

Pierre Moscovici, menteur face à Marine Le Pen ? Interconnexion des dettes. Crise financière : un banquier repenti balance. Attention, danger !

Crise financière : un banquier repenti balance

C’est l’avertissement que lance un ancien banquier, Jean-Michel Naulot, dans un essai virulent qui paraît ce jeudi : "Crise financière : pourquoi les gouvernements ne font rien" (Seuil). L’homme sait de quoi il parle. Devenons acteur de notre information. Scandale en Irlande : des banquiers sauvés par des chiffres "sortis de leur cul" Array.

Scandale en Irlande : des banquiers sauvés par des chiffres "sortis de leur cul"

Array. Scandale en Irlande : des banquiers sauvés par des chiffres "sortis de leur cul" - LMOUS. » 0158 Synthèse des mégabanques françaises. » 0159 Comparaison des bilans des entreprises du CAC 40. Conclusion de notre série sur les mégabanques françaises, après le billet sur le de synthèse sur les mégabanques.

» 0159 Comparaison des bilans des entreprises du CAC 40

Voici le classement des entreprises du CAC 40 en fonction de leurs fonds propres : et en fonction de leur actif total : ce qui donne en zoomant : On obtient donc ce classement en fonction du ratio “Actif total / Capitaux propres” : Lecture : Les fonds propres de L’Oréal représentent 71 % du bilan. » 0827 Le problème de Chypre. Vu des Etats-Unis : l'odeur fétide qui émane soudain des banques européennes. Nous sommes maintenant habitués à l’odeur émanant des banques – sauvetages, blanchiment d’argent, manipulation du taux du Libor, et autres méfaits.

Vu des Etats-Unis : l'odeur fétide qui émane soudain des banques européennes

Mais en Europe, ces derniers jours, l’odeur s'est faite particulièrement forte. Une bouffée nauséabonde est venue de Barclays vendredi 1er février, lorsque des fuites ont révélé que la banque faisait l’objet d’une enquête de l’Autorité des services financiers et du Bureau des fraudes graves au Royaume-Uni pour collecte de fonds illégale en 2008. La banque aurait secrètement prêté 5,3 milliards de livres (8,4 milliards d’euros) à un des fonds d’investissement souverain du Qatar, qui s’est ensuite retourné et qui a rendu cette somme à Barclays en grande pompe – une manœuvre permettant de lever des fonds sur le papier, pour échapper à une prise de contrôle du gouvernement pendant la crise financière.

A Modern Scandal Rocks the World's Oldest Bank. Founded in 1472 and headquartered in an ornate Tuscan palazzo, Banca Monte dei Paschi di Siena is the world’s oldest lender.

A Modern Scandal Rocks the World's Oldest Bank

Now, though, it’s been entangled in scandal by a quintessentially 21st-century practice: derivative trading. Bloomberg News reported on Jan. 17 that Monte dei Paschi used a secret derivative contract with Deutsche Bank (DB) in 2008 to conceal a €367 million ($488 million) loss on prior swaps with the German bank. The transaction, which was not disclosed to the government or to the bank’s shareholders, took place shortly before the bank started requesting billions in taxpayer bailouts. Monte dei Paschi has acknowledged doing similar swaps with Nomura Holdings in 2009 and with an unidentified third bank. In each case, the bank appears to have replaced loss-making derivative contracts with even riskier ones, leading to still more losses and ultimately to more government aid. Exactly who knew about the secret swaps isn’t clear.

Comment les banques manipulent leurs résultats. Les banques françaises publient en ce moment leurs résultats trimestriels, une certaine" opération vérité" se produit sur la dette grecque, dont la valeur est ramenée à son prix de marché.

Comment les banques manipulent leurs résultats

Ainsi BNP Paribas annonce une baisse de 71% de son bénéfice net sur le troisième trimestre, à 541 millions d’euros. Quand l’ex-patron de Jérôme Kerviel prévoit l’Apocalypse. Jean-Pierre Mustier n’était pas réapparu en public depuis le procès de l’ex-trader. Lors d’un colloque à l’Ecole des mines, ce haut dirigeant de la Société Générale, aujourd’hui chez Unicredit a stupéfait son auditoire en s’abstenant de toute langue de bois sur la gravité de la crise financière. Comment réussir une grosse faillite bancaire. Ce qui bloque aujourd’hui la résolution du problème gréco-portugais (pour faire court), c’est la peur panique de nos gouvernants d’avoir à faire face à une série de faillites bancaires entraînant un arrêt total de la liquidité des échanges. En effet, la somme des réglementations applicables aux banques les a poussées à garnir l’actif de leur bilan avec des titres de dettes souveraines émis par des États aujourd’hui en grand danger d’insolvabilité, alors qu’ils étaient censés être les plus sûrs qui soient.

Que ces titres perdent une partie de leur valeur, et nos banques deviendront insolvables. Gérer la faillite des TBTF, deux approches Quelques rares grands noms de l’économie, de droite comme de gauche (Stiglitz, Zingales, Hummler, etc…) ont milité pour une évolution législative permettant une conversion rapide des dettes financières en capital de toute institution financière en situation d’insolvabilité, proposition que je soutiens pleinement (cf.

Sociétés : Ces banques susceptibles d'avoir manipulé le Libor. Barclays décapitée, Citi et JPMorgan sous le coup d'enquêtes, des têtes qui tombent à la Deutsche Bank… Les banques soupçonnées d'avoir triché sur ce taux clé dans la finance mondiale sont sous les projecteurs. L'affaire du Libor qui ébranle la planète finance grossit. Les vingt banques qui nuisent au climat en finançant le charbon. BNP, la banque championne du nucléaire dangereux.