background preloader

Def° Prix

Def° Prix
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mécanisme de formation des prix est un des concepts centraux de la microéconomie, spécialement dans le cadre de l'analyse de l'économie de marché, où les prix jouent un rôle primordial dans la recherche et la définition d'un prix dit « d'équilibre » (alors qu'ils jouent un rôle plus mineur dans une économie administrée). Le mécanisme de détermination des prix peut être affecté par d'autres facteurs : Typologie des prix[modifier | modifier le code] Selon l'objet concerné, le périmètre et la méthode de détermination du prix varie. Formation et mécanisme des prix[modifier | modifier le code] L'importance du système de prix libres a été mise en avant et débattue en particulier dans les années 1920-1930. Une vive controverse sur la question du calcul économique oppose les économistes de l'école autrichienne d'économie, Ludwig von Mises puis, ultérieurement Friedrich Hayek, aux tenants du socialisme de marché, Oskar Lange au premier chef. et Related:  GRCF

Déf° Coût Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un coût (écrit aussi cout[1]) est la mesure, de la dépense ou de l'appauvrissement d'un agent économique, associé à un évènement ou une action de nature économique, et exprimé généralement sous forme d'un prix ou d'une valeur monétaire. Différentes notions de coûts coexistent - selon des définitions qui peuvent varier d'une organisation à l'autre - qui ne sont pas toujours cohérentes entre elles, ni compatibles avec les normes requises par le plan comptable. §Enjeux du concept de coût[modifier | modifier le code] Le coût est un concept utilisé par les gestionnaires ou les acteurs de la comptabilité analytique ou comptabilité générale. Aux gestionnaires : analyse de la marge, des rendements ou de la productivité dans leur expression monétaire, des économies d'échelle.Aux comptables : valorisation des stocks d'actifs ainsi que des flux monétaires à comptabiliser. §Caractéristiques générales des coûts[modifier | modifier le code]

Gestion de la qualité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le management de la qualité, ou gestion de la qualité, désigne les techniques d'organisation concourant à rendre conforme à un standard la production de biens ou de services. Enjeux et histoire de la gestion de la qualité[modifier | modifier le code] Enjeux de la gestion de la qualité[modifier | modifier le code] La gestion de la qualité permet a priori d'améliorer la qualité et donc de satisfaire les besoins exprimés ou non des clients ou utilisateurs. Cette qualité est relative, car elle est fonction des exigences de clients et aussi des parties prenantes internes et externes de l'entreprise, ainsi que de la prise en compte des risques de toute nature. Le niveau de qualité optimal ne doit pas produire de coût inadéquat (sur-qualité). Dans le cadre de la gestion de la qualité, du point de vue industriel, la qualité est une cible dont les critères sont précisément fixés par rapport à des standards (des normes). Quelques dates repère :

Marge Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : marge, sur le Wiktionnaire Nom commun[modifier | modifier le code] Le mot marge possède plusieurs significations, dont beaucoup se rapportent à l'économie avec parfois une confusion avec le profit ou le bénéfice. Économie[modifier | modifier le code] De nombreuses définitions existent en gestion, en comptabilité, en finance ; toutes ne sont pas normalisées[1], mais voici les appellations les plus courantes : D'une façon plus générale, une marge sur achat désigne le montant d'une marge rapporté à un montant d'achat, et une marge sur vente désigne le montant d'une marge rapporté à un montant de vente. Divers[modifier | modifier le code] En agriculture, la marge brute standard désigne un indicateur de rentabilité utilisé dans le vocabulaire de l'union européenne. En imprimerie, la marge est la zone vierge entourant un texte.

définition de “Bénéfice client (ou bénéfice consommateur)” Lexique du marketing Accueil Mercator-Publicitor > Lexique du marketing > Bénéfice client (ou bénéfice consommateur) Révisez les concepts-clés du marketing et suivez les dernières tendances du marketing avec le dictionnaire bilingue français-anglais du Mercator 2013 ! Chaque définition propose des renvois complémentaires aux pages du Mercator 2013. Traduction d’un bénéfice-produit ou de la promesse d’une marque en avantage – objectif ou subjectif – pour le client. Voir Mercator 10e édition, p. 200 Mots-clés : définitions marketing (3) Envoyer : Entièrement refondu, richement illustré, bénéficiant des témoignages de nombreux professionnels et complété de ressources numériques, Publicitor 8e édition, 2014 (Dunod), c’est la référence de la publicité et de la communication multi-supports (TV, presse, internet, mobiles, tablettes...).Découvrez Publicitor en extraits thématiques et l’interview d’Arnaud de Baynast et de Jacques Lendrevie... Toute l’info Achat du Publicitor

Comment se décompose le prix d'une baguette de pain ? La baguette est le pain numéro 1 dans le coeur des Français. Il en sort des fournils plus de 10 milliards chaque année ! Voici comment se décompose le prix d’une baguette vendue en boulangerie. Une baguette de pain coûte en moyenne 0,87 € en France. Prix d'une baguette de pain : où passe l'argent ? 22 % pour les ingrédients Farine, eau, sel et levure suffisent pour confectionner une baguette. 48 % pour les salaires Si une petite entreprise est composée en moyenne de cinq personnes, dans les grandes structures c’est une véritable brigade qui s’affaire. 5 % pour l’énergie dépensée pour la cuisson Les fours fonctionnent aussi au bois et au fioul. 6 % pour les taxes Les enseignes apposées sur la façade, le store ou la toiture de la boulangerie, soit toutes les publicités fixes visibles des voies ouvertes à la circulation publique, sont taxées. 5 % pour le matériel 6 % pour le loyer et les charges 8 % pour le résultat net de l’entreprise Il s’agit de la marge pour le commerçant. Le saviez-vous ?

Def° Qualité en entreprise Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La qualité en entreprise ou gestion de la qualité en entreprise est une méthode de gestion des entreprises. De Qualitas, qui signifierait « quel état ? », la notion de qualité interroge l'aptitude durable (… pour tout complément à ajouter « tel quel ») par exemple qualité d'un individu ? Dans la gestion et la gouvernance de l'entreprise, la boucle « QCD », dans l'ordre 1)Qualité, 2)Coût 3)Délai est primordiale à la survie de l'entreprise depuis que les entreprises japonaises ont ramené cette notion indispensable à son juste niveau. Qualité et concurrence étrangère[modifier | modifier le code] La qualité japonaise est admise comme la meilleure au monde, depuis les années 80. Les normes et gouvernance de la qualité[modifier | modifier le code] Dans le cadre de la gestion des normes de la qualité, plusieurs appellations avec leurs nuances se sont succédé au fil des évolutions. Les outils de gestion de la qualité[modifier | modifier le code]

Différents coûts Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire. Français[modifier | modifier le wikicode] Étymologie[modifier | modifier le wikicode] En ancien français cust puis coust ; déverbal de coûter. Nom commun[modifier | modifier le wikicode] coût /ku/, /kut/ masculin (orthographe traditionnelle) (Comptabilité) Ce qu’une chose coûte ; son prix de revient. Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode] cout (orthographe rectifiée de 1990) Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikicode] Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode] Dérivés[modifier | modifier le wikicode] Traductions[modifier | modifier le wikicode] Prononciation[modifier | modifier le wikicode] Homophones[modifier | modifier le wikicode] Références[modifier | modifier le wikicode] Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (coût), mais l’article a pu être modifié depuis.

Qualité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : qualité, sur le Wiktionnaire Le terme qualité a subi, depuis son apparition en 1119, toute une série de changements de sens qui rendent difficile d'en donner une définition univoque et non contradictoire. En philosophie, il est relatif à l'être, son attribut, etc. Aujourd'hui et avant que le management l'utilise, son sens est relatif à la manière d'être, fait de ce qu'on est pour en quelque sorte opposer l'être et l'avoir[1]. Le qualitatif s'oppose lui au quantitatif, notamment dans les sciences humaines. En management il est issu du Taylorisme et se rapporte à la meilleure façon de produire (The one best way Taylor) et c'est ainsi qu'il a pris son formidable essor pour cette discipline, pour les entreprises et de plus en plus dans le domaine des services publics. En entreprise[modifier | modifier le code]

Réussir sa prospection en 5 étapes La prospection est l’action menée par une entreprise pour développer sa clientèle. Les agences de communication et les régies publicitaires utilisent des techniques de prospection commerciales spécifiques. Quel que soit le secteur d’activité, “Prospecter, Vendre, Fidéliser” sont les étapes indispensables au développement et à la pérennité de l’entreprise. 1. Par définition, la prospection représente un processus commercial ou promotionnel qui vise non seulement à trouver de nouveaux clients potentiels mais à les convaincre de devenir des clients réels. La mise en place d'une démarche de prospection se base sur deux axes : La recherche de nouveaux clients, qui passe par la recherche des cibles, la définition du plan de prospection La fidélisation de la clientèle existante, le développement et l’entretien des nouveaux contacts rajoutés au portefeuille commercial de l’entreprise Cependant, avant d’entamer une prospection, l’entreprise doit d’abords fidéliser ses clients actuels. 2. a. b. c.

Boulangerie et terminaux de cuisson Le marché Soutenu par un effet prix (montée en gamme de l’offre) et par l’accroissement de la consommation en pain, le chiffre d’affaires du secteur progresse tant en valeur qu’en volume. Toutefois, bien qu’ils dominent encore largement le secteur, les boulangers traditionnels continuent de subir la concurrence des grandes surfaces alimentaires qui ont développé plusieurs stratégies pour gagner du terrain : montée en gamme des produits, élargissement de l’offre, mise en scène des rayons pour recréer l’ambiance de la boulangerie traditionnelle et prix attractif. En outre, on assiste depuis plusieurs années à une mutation structurelle de la profession. Tendances Le chiffre d’affaires des professionnels continuera d’augmenter, porté essentiellement par une nouvelle hausse des prix. Le nombre de boulangeries-pâtisseries traditionnelles diminuera légèrement à moyen terme sous l’effet des pressions concurrentielles qui vont continuer de s’intensifier au sein du secteur. L’organisation du marché

Les outils roue de deaming Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cercle de base plan, do, check, adjust. La roue de Deming (de l'anglais Deming wheel) est une transposition graphique de la méthode de gestion de la qualité dite PDCA (plan-do-check-act). Si la paternité de cette méthode revient à Walter A. Shewhart, c'est le statisticien William Edwards Deming qui l'a fait connaître aux industriels japonais dans les années 1950 en la présentant sous l'appellation de cycle de Shewhart (the Shewhart cycle), lors d'une conférence[1] devant 45 membres du Nippon Keidanren, l'organisation patronale japonaise. Technique de mémorisation[modifier | modifier le code] La roue de Deming est un moyen mnémotechnique qui permet de repérer avec simplicité les étapes à suivre pour améliorer la qualité dans une organisation. À quoi sert le cycle PDCA ? « Le cycle PDCA sert à transformer une idée en action et l'action en connaissance. Démarche d'utilisation[modifier | modifier le code] ↑ (en) Cecelia S. Walter A.

Chiffre d'affaires - Comment augmenter le chiffre d’affaires de votre entreprise ? | Soregor Cette page est extraite de l'ouvrage "La performance par le bon sens", un guide pratique qui s'adresse à tous ceux qui ont besoin de maîtriser rapidement les notions essentielles de la gestion d'entreprise. Le chiffre d’affaires peut augmenter de deux manières : Par l’augmentation du « volume » des quantités vendues ;Par l’augmentation des prix unitaires. Augmentation des volumes Augmentation des prix unitaires Contrairement à l’augmentation des volumes, une augmentation du prix de vente n’occasionne pas de coûts supplémentaires et ne risque pas d’engendrer des difficultés de trésorerie. Cependant, les chefs d’entreprise craignent souvent qu’une augmentation des prix unitaires ne fasse fuir les clients. Quelques conseils complémentaires peuvent encore vous aider : Oublier l’idée que le prix = coût de revient + marge ! Autres alternatives : Maintenir le prix initial tout en supprimant certaines options ou certains services du produit de base.

Biens et services Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En comptabilité nationale, les biens et services sont l'ensemble des produits fabriqués par les entreprises, les administrations publiques, les organisations. Au sein des services, on distingue les services marchands et les services non marchands. La comptabilité nationale établit généralement deux ensembles : Portail de l’économie

Related: