background preloader

Chapitre 4 : styles de direction et prise de décision

Facebook Twitter

Annexes A et B. Science économique: La rationalité limitée. La rationalité limitée (bounded rationality) désigne une hypothèse sur la rationalité des acteurs économiques qui consiste à considérer qu'ils disposent d'une quantité d'information et de capacités cognitives limitées ne leur permettant pas d'optimiser leurs choix.

Science économique: La rationalité limitée

Cette hypothèse prend à contrepied l'hypothèse de rationalité classique des acteurs économique qui sont eux censés pouvoir établir de manière claire et immédiate leurs préférences. Par exemple, avec une rationalité de type classique, un acteur est en mesure de déterminer parmi tous les choix possibles qu'il préfèrera tel choix, alors qu'avec une rationalité limitée, un acteur s'arrêtera lorsqu'il estimera son choix satisfaisant compte tenu du temps et de l'information dont il dispose pour le réaliser. Le concept de rationalité limitée a été forgé par Herbert Simon dans Administrative Behavior (1947). Dans Administrative Behavior.

Les déterminants de la prise de décision dans les PME/ PMI au Bénin - Nounagnon Hervé GBANDANHOUN. B.

Les déterminants de la prise de décision dans les PME/ PMI au Bénin - Nounagnon Hervé GBANDANHOUN

Notion de decision et de Prise de decision Pour mieux cerner la notion de décision, nous allons présenter quelques définitions proposées par les auteurs différents. D'après ALAZARD & SEPARI (1998) : "la décision est un choix délibéré parmi plusieurs possibilités, dans le but de résoudre un problème ". Selon le groupe STRATEGOR : " la décision est un processus par lequel une entreprise modifie sa stratégie réelle " autrement dit "les décisions sont les processus par lesquels on effectue des choix permettant d'apporter des changements a une stratégie entre un instants T et un T+1".

HELFER, KALIKA et ORSONI, précisent dans leur ouvrage " management : stratégie et organisation " que " la décision est l'acte volontaire par lequel après examen des questions douteuses ou litigieuses on tranche, on prend parti". Cette notion de décision a évolué dans le temps au fur et à mesure que se sont corrigées et complexifiées les procédures de prise de décision. Dans son approche plus moderne, L. 1. 2. T o. Le modèle IMC. Le modèle IMC Le modèle IMC de Simon : repose sur 3 séquences : y Séquence Intelligence : elle consiste à l¶exploration de l¶entreprise et de sonenvironnement afin de détecter les situations qui nécessitent des prises de décision(identification et formulation du problème : phase 1 du processus précédent) Séquence Modélisation : elle vise à rechercher et à collecter des informationspermettant l¶élaboration de solutions (phase 2 du processus précédent) Séquence Choix : il s¶agit de sélectionner la meilleure solution possiblecompte tenu du contexte à partir de différents critères (phase 3 du processusprécédent)Enfin, pour terminer cette 3 ème partie, nous avons vu que la décision résulte d¶unprocessus.

Le modèle IMC

Modèles de choix d¶investissement (VAN), les méthodes degestion des délais (PERT«), la programmation linéaire , les modèles d¶analysestratégique ( matrice BCG«) «) Recherches importantes, positionnées au carrefour de nombreuses disciplines es limites à la rationalité apparaissent sur tout le processus. Prise de décision. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Prise de décision

La prise de décision est un processus cognitif complexe visant à la sélection d'un type d'action parmi différentes alternatives. Chaque processus de la prise de décision produit un choix final. Le résultat peut être une action ou une opinion d’un choix. La prise de décisionModifier La prise de décision concerne tout organisme vivant doté d'un système nerveux. Il s'agit d'une méthode de raisonnement pouvant s'appuyer sur des arguments rationnels et/ou irrationnels.

Ce processus est activé lorsque nous ressentons le besoin d'agir sans savoir comment diriger notre action. La prise de décision rationnelle est un aspect important des professions scientifiques. La vie quotidienne est pleine de situations faisant appel à la prise de décision : organiser son week-end, faire les courses, voter, etc. Nous ne pouvons pas "voir" une décision, cela dit, l'observation du comportement extérieur peut renseigner sur l'état du processus de décision.

Théoricien : RENSIS LIKERT. Psychologue et auteur américain, il a prolongé les travaux de MAYO et LEWIN.

Théoricien : RENSIS LIKERT

Il a développé le principe de la relation intégré comme principe majeur d'organisation (théorie des années 50). Il a préconisé une organisation du travail par groupe, car il considérait que cela créait de meilleures relations entre chacun. Selon LIKERT, le principe de relations intégrées est un principe majeur de l'organisation: chacun doit se sentir important et nécessaire au sein de l'entreprise, car personne ne peut travailler efficacement s'il n’a pas conscience d'être utile. Il conclut que l'organisation par groupe devait être appliquée dans toute l'entreprise. Les enquêtes de LIKERT montrèrent aussi que le management se situe dans 4 catégories: ?

Les différents styles de management. Un psychologue américain a recensé quatre styles de management : autoritaire, paternaliste, consultatif et participatif.

Les différents styles de management

Quel est le vôtre? Rensis Likert (1903-1981) est un célèbre psychologue américain. Il a notamment travaillé sur les styles de management et en a défini quatre. Ses théories sont aujourd’hui largement reprises par les écoles de management ainsi que les cabinets de consultants. Retour sur chacune de ces façons de gérer une équipe.