background preloader

La prise en compte du temps modifie-t-elle la décision?

Facebook Twitter

Gestion du temps: savoir distinguer l'urgence de l'importance. Après des études de langues et l'exercice du métier d'assistante de direction pendant 25 ans, Elisabeth Durand-Mirtain est depuis une dizaine d'années consultante-formatrice indépendante bilingue sur des thèmes de développement de l'efficacité personnelle et professionnelle (organisation, communication, développement personnel et secrétaires/assistant(e)s) pour des entreprises, des PME/PMI, l'Administration, des écoles, etc. en France et à l'étranger, ainsi que pour tout type de public.

Gestion du temps: savoir distinguer l'urgence de l'importance

Responsable des Relations Publiques d'European Management Assistants France (EUMA) (www.euma-france.org), elle a également été Présidente France, puis Vice-Présidente Europe, elle est également Intervenante pour une Licence Professionnelle en Ressources Humaines et membre du projet EURO-AST (European Assistant), certification européenne de l'assistant(e) avec le Ministère de l'Éducation Nationale et des partenaires de 7 autres pays (www.euroast.eu). Contact: Tél.: 06 13 51 11 26 Site Web: www.mirtain.com. La gestion du temps - Les Amphis de France 5.

La gestion du temps La gestion du temps doit permettre à chacun d'être organisé et d'avoir une vie équilibrée.

La gestion du temps - Les Amphis de France 5

Pour cela, il faut identifier, évaluer, hiérarchiser et organiser ses activités. C'est un état d'esprit et une affaire de technique. Gérer son temps, c'est définir sa relation au temps mais aussi gérer son stress : trouver un équilibre entre activité et temps consommé. Il faut aussi suivre quelques règles : être bien dans sa tête, être motivé, s'entraîner à la pratique du stop, hiérarchiser ses priorités etc...adapter ses rythmes de vie. Voir l'ensemble des programmes de la collection "des méthodes pour apprendre" : La gestion du temps GénériqueEmission conçue et préparée par Régine Acquier, Université de Montpellier 1.

JDI- STMG : thème "Temps et risque". Delai de prise de decision devant une urgence obstetricale - fatima ez_zahra hassani. -Interprétation L'interprétation du RCF est basée sur l'analyse des 4 critères définis plus haut, auxquels on ajoute la tocométrie.

delai de prise de decision devant une urgence obstetricale - fatima ez_zahra hassani

On définit ainsi des rythmes normaux, à faible risque d'acidose, à risque d'acidose, à risque important d'acidose et à risque majeur d'acidose. La conduite à tenir sera définie en fonction de la gravité du risque, du contexte clinique et du moment de survenue des anomalies pendant l'accouchement. -RCF normal Le RCF est dit normal lorsqu'il remplit les quatre critères suivants : · Rythme de base : compris entre 110 et 160 bpm ; · Variabilité : comprise entre 6 et 25 bpm ; · Réactivité : présence d'accélérations ; · Ralentissement : absence.

L'interaction entre le risque et le temps. Christian GollierProfesseur à l'université de Toulouse La théorie de la finance développée récemment permet d'offrir des recommandations de gestion dynamique des risques en accord avec les objectifs du preneur de risque et les représentations de son environnement.

L'interaction entre le risque et le temps

Son application la plus évidente concerne la gestion de portefeuille. Faut-il réduire la détention d'actions quand l'horizon temporel de l'investisseur se réduit ? Comment adapter le portefeuille aux signaux qui permettent de mieux prévoir les rendements des actions ? La problématique du risque et du temps se retrouve dans de nombreux autres domaines, comme la gestion des ressources environnementales ou le principe de précaution.

Octobre. Mark Twain, Pudd'nhead Wilson Le temps est consubstantiel au risque. Âge et gestion de portefeuille Commençons par une question : comment prendre en compte l'horizon temporel du décideur dans les choix stratégiques de portefeuille ? Un autre argument repose sur la loi des grands nombres. Note. Prendre vite les bonnes décisions. Evaluer l'essentiel des situations en un clin d'oeil, connaître les pièges tendus par l'urgence, savoir à quel point son intuition est fiable, jauger la part de risque acceptable...

Prendre vite les bonnes décisions

Prendre rapidement de bonnes décisions relève d'un état d'esprit fait de prudence et de dynamisme. Voici les conseils d'un spécialiste pour se tirer avec les honneurs de ces situations pas toujours faciles. Bien se connaître Un prérequis à la prise rapide d'une décision est de connaître ses propres tendances : est-on plutôt impulsif ?