background preloader

Ivan Pavlov

Ivan Pavlov
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Pavlov. Portrait d'Ivan Pavlov Ivan Petrovitch Pavlov (en russe : Иван Петрович Павлов), né le à Riazan, dans l'Empire russe, et mort le à Léningrad, en URSS, est un médecin et un physiologiste russe, lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine de 1904[1] et de la médaille Copley en 1915. Vie et œuvre[modifier | modifier le code] Carrière résumée[modifier | modifier le code] La maison natale d'Ivan Pavlov à Riazan Né dans une famille russe où l'on est pope de père en fils, il est d'abord, dès 11 ans, élève au séminaire de Riazan. Pavlov est un expérimentateur habile et méthodique jusque dans ses heures de travail et ses habitudes. Travaux[modifier | modifier le code] En 1904, il est lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine « en reconnaissance de son travail sur la physiologie de la digestion, ce qui a permis de transformer et d'élargir le savoir sur les aspects essentiels du sujet[1] ». Related:  Cogniticiens, informaticiens, anthropologues (L-Z)

John Searle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Searle. Cet article concerne le philosophe américain. Pour le directeur de la photographie australien (né en 1942), voir John Seale. John Searle Philosophe occidental Époque Contemporaine John Searle en 2005 Philosophie du langage[modifier | modifier le code] Les Actes de langage et leur force illocutoire[modifier | modifier le code] La philosophie du langage de John Searle bénéficie de l'héritage de Peter Strawson et de John Austin. les assertifs : un acte assertif engage le locuteur sur la véracité d'une proposition. John Searle a par la suite travaillé avec Daniel Vanderveken sur cette théorie des actes de langage afin de déterminer la réussite partielle ou complète d'un tel acte. Les Actes de langage indirects[modifier | modifier le code] Les actes de langage indirects sont pour Searle les expressions qui réalisent une action verbale sous les apparences d'une autre. L'Intentionnalité[modifier | modifier le code]

Marvin Minsky Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Minsky. Marvin Lee Minsky (né le 9 août 1927) est un scientifique américain. Il travaille dans le domaine des sciences cognitives et de l'intelligence artificielle. Réalisations[modifier | modifier le code] En 1969, dans Perceptrons, coécrit avec Seymour Papert pour critiquer Frank Rosenblatt, il a montré les limites des réseaux de neurones de type perceptron, notamment l’impossibilité de traiter des problèmes non linéaires ou de connexité. Marvin Minsky défend l'idée que l'intelligence artificielle doit utiliser des approches multiples, notamment pour la représentation des connaissances, au lieu de se limiter à une seule approche qui serait censée être la meilleure. Pour représenter les connaissances, Marvin Minsky a développé le concept de frame et le Frame representation language. Un système intelligent disposera de deux types d'agents, des spécialistes et des gestionnaires.

John McCarthy Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. John McCarthy John McCarthy en 2006 John McCarthy (né le , à Boston, dans le Massachusetts - mort le [1]) est le principal pionnier de l'intelligence artificielle avec Marvin Minsky ; il incarne le courant mettant l'accent sur la logique symbolique. À la fin des années 1950, après un doctorat en mathématiques, il a créé avec Fernando Corbató la technique du temps partagé, qui permet à plusieurs utilisateurs d'employer simultanément un même ordinateur. Adolescence et études[modifier | modifier le code] John McCarthy est né à Boston, dans le Massachusetts le d'un père immigrant Irlandais, John Patrick, et d'une mère juive lituanienne immigrante, Ida Glatt McCarthy[2]. McCarthy a dès son jeune âge montré un intérêt pour les mathématiques. Après l’obtention de son diplôme en 1948, McCarthy continue ses études à Caltech, pour finalement passer son doctorat de mathématiques à l'université de Princeton, en 1951. Récompenses[modifier | modifier le code]

Roger Schank Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Roger Schank (né en 1946) est un spécialiste et précurseur en intelligence artificielle. Il est président et Chief executive officer de la société Socratic Arts. Carrière[modifier | modifier le code] Roger Schank fut d'abord professeur d'informatique et de psychologie à l'Université Yale, et directeur du projet « Yale Artificial Intelligence ». Influence[modifier | modifier le code] Schank fut l'un des premiers contributeurs influents à l'intelligence artificielle et à la psychologie cognitive dans les années 1970 et 1980. ouvrir la portesortir dans la rueetc. Selon Schank en revanche, nous exécutons ces actions parce que nous avons accès à un « schéma » stocké en mémoire et basé sur notre expérience préalable qui nous dit à quoi cela ressemble de nous rendre dans un magasin, et nous n'avons pas besoin de règles pour nous le décrire. Éléments théoriques[modifier | modifier le code] Primitives sémantiques[modifier | modifier le code] Robert P.

Jean Piaget Jean Piaget en 1967-1968. Jean Piaget, né le 9 août 1896 à Neuchâtel en Suisse et mort le 16 septembre 1980 à Genève, est un biologiste, psychologue, logicien et épistémologue suisse connu pour ses travaux en psychologie du développement et en épistémologie à travers ce qu'il a appelé l'épistémologie génétique (ou structuralisme génétique). Ses travaux apportent un éclairage sur l'« intelligence », comprise comme une forme spécifique de l'adaptation du vivant à son milieu, sur les stades d'évolution de celle-ci chez l'enfant et sa théorie de l'apprentissage. Cet éclairage exercera une influence notable sur la pédagogie et les méthodes éducatives[1]. Biographie[modifier | modifier le code] Il est le fils aîné d'Arthur Édouard Piaget (1865-1952), professeur de littérature médiévale, et de la française Rebecca Susanne Jackson (1872-1942)[2], fille de William Fritz Jackson (petit-fils de James Jackson). Son intérêt pour les mollusques se développe après l'adolescence. Estimations :

Alan Perlis Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Alan Jay Perlis, né le à Pittsburgh et mort le , est un scientifique américain spécialiste de l'informatique. Sur les autres projets Wikimedia : Alan Perlis, sur Wikiquote Maurice Vincent Wilkes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Maurice Vincent Wilkes Pour les articles homonymes, voir Wilkes. Biographie[modifier | modifier le code] En 1945, il devient le second directeur du laboratoire de mathématiques de Cambridge, qui est plus tard renommé Computer Laboratory. En août 1946, il traverse par bateau aux États-Unis, pour assister aux Moore School Lectures, appellation populaire d'une série de conférences, les Theory and Techniques for Design of Electronic Digital Computers données du 8 juillet 1945 au 30 août 1946. Son laboratoire possédant ses propres fonds, il peut dès son retour travailler à la construction d'une machine, l'EDSAC (Electronic Delay Storage Automatic Computer). Maurice Wilkes inspectant l'EDSAC en construction En 1951, Wilkes développe le concept de microprogrammation, lorsqu'il se rend compte que l'unité centrale d'un ordinateur peut être contrôlé par un programme informatique spécialisé, logé dans une ROM. En 2000 il est fait chevalier[5].

Emmanuel S A N D E R Professeur en Psychologie Responsable de l'équipe CRAC (Compréhension, Raisonnement et Acquisitions des Connaissances) du Laboratoire Paragraphe EA349, Université Paris 8 Site web de l'équipe CRAC-Paragraphe : Thèmes de recherches L’orientation générale de ses recherches s'inscrit dans une perspective cognitive et développementale en lien avec les questions de l’éducation. Le jeu, pourvoyeur de métaphores pour les apprentissages

Claude Lévi-Strauss Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « Lévi-Strauss » redirige ici. Pour les autres significations, voir Levi Strauss. Claude Lévi-Strauss Claude Lévi-Strauss en 2005. Professeur honoraire au Collège de France, il y a occupé la chaire d'anthropologie sociale de 1959 à 1982. Depuis ses premiers travaux sur les peuples indigènes du Brésil, qu'il avait étudiés sur le terrain entre 1935 et 1939, et la publication de sa thèse Les Structures élémentaires de la parenté en 1949, il a produit une œuvre scientifique dont les apports ont été reconnus au niveau international[7]. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance et formation[modifier | modifier le code] Claude Lévi-Strauss, issu d'une famille d'artistes[8], d'ancêtres juifs alsaciens[9] des environs de Strasbourg, est né à Bruxelles de parents français. Il poursuit ses études à la Faculté de droit de Paris, où il obtient sa licence, avant d'être admis à la Sorbonne. Apogée scientifique[modifier | modifier le code]

Justin Leiber Justin Fritz Leiber (born July 8, 1938) is an American philosopher and science fiction writer. He is the son of science fiction author Fritz Leiber.[1] Previously a professor at the University of Houston, Leiber is currently a Professor of Philosophy at Florida State University. He has been a visiting fellow at the University of Oxford during the Trinity term on numerous occasions.[2] Early life[edit] Leiber was born in 1938 in Chicago Illinois[1][3] to writers Fritz Leiber and Jonquil Stephens Leiber.[3] In 1972, he received a Bachelor of Philosophy from Oxford University, an addition to his Doctor of Philosophy from the University of Chicago.[4] Career[edit] Works[edit] Some of both his fiction and non-fiction books and papers have dealt with intelligence and consciousness.[11] Larry Hauser credits Leiber's dialogue, Can Animals and Machines Be Persons? Bibliography[edit] Fiction[edit] Beyond Gravity. Non-fiction Books[edit] Paradoxes. Some Non-fiction Papers[edit] Notes[edit] References[edit]

Related: