background preloader

La gestion du temps en entreprise: Cas pratique

La gestion du temps en entreprise: Cas pratique
Cas pratique: Emmannuel VIERA Consultant en Tourisme, Chargé des études et de l’analyse statistique au Comité Régional du Tourisme de la Région Midi Pyrénées en FRANCE. La gestion du temps s’énonce comme la planification et l’organisation de notre relation au temps par rapport aux activités que nous réalisons. Nous nous devons de bien gérer notre temps, parce que nos réalisations sont calées sur des échéances données. Nous gérons mal notre temps, toutes les fois que nous pensons que le temps nous appartient, et que nous pensons avoir "tout notre temps" pour exercer une tâche. En Afrique, la conception que l’on a du temps est purement culturelle. Mon expérience au Comité Régional du Tourisme de la Région Midi Pyrénées en FRANCE est assez éloquente. Je finirai en disant premièrement, qu’il faut que nous arrivions à faire la part des choses entre le temps de travail, de loisir et le temps à consacrer à la famille et aux amis. Related:  la prise en compte du temps modifie-t-elle la décisionguigoures

Le temps, variable stratégique de l'entreprise | Collection : Cahiers de Friedland 1er semestre 2011 Les entreprises souffrent aujourd'hui de la suprématie de l'urgence sur le temps de la réflexion, le temps du sens ou encore de la "réinvention" alors que nos économies et nos sociétés sont en période de rupture. Dans ce numéro, plusieurs auteurs tentent d'identifier, à travers leur expérience de chefs d'entreprise ou leur regard audacieux d'observateurs, les clefs et les outils pour réintroduire du temps long dans l'entreprise et l'économie. Sommaire Consultez le sommaire des Cahiers de Friedland "Le temps, variable stratégique de l'entreprise" (PDF - 59 ko)Revue des livres Consultez la Revue des livres des Cahiers de Friedland « Le temps, variable stratégique de l'entreprise » (PDF - 90 ko)Prix La presse en parle

La décision dans l'entreprise - Com : un peu de sérieux... - modification de la combinaison interne des ressources ; - recherche et acquisition de nouvelles ressources ; - détermination d’un certain nombre de ressources ; - détermination d’un certain nombre d’objectifs ; - définition d’une prise de position par rapport à un problème posé à l’entreprise. La décision est un acte de direction pris, soit par la direction générale, soit par les personnes auxquelles le pouvoir de décision a été délégué. A l'heure actuelle, la décision a de plus en plus un caractère collectif. L'entreprise possède un véritable système de décision. Le système d’information fourni la matière première au système de décision et il achemine les décisions prises aux organes physico-financiers (production ; logistique ...) chargés de les exécuter. Le système de décision doit être rationnellement organisé pour prendre des décisions optimales dans des délais acceptables compte tenu de la nature des exigences de l’action. · Le processus de décision est assimilable à un ordinateur.

Quel est le processus de decision en entreprise ? Prendre une décision, quel modèle de processus ? Réfléchis avec lenteur, mais exécute rapidement tes décisions. Isocrate, Philosophe (Athènes 436 av JC) La décision est une prise de risque La prise de décision n'est pas une situation de tout repos. Les 4 phases du processus de prise de décision en entreprise Les pièges de la prise de décision Ce modèle classique que l'on retrouve chez plusieurs auteurs comme Henry Mintzberg et que j'expose dans le livre "Les nouveaux tableaux de bord des managers" est particulièrement intéressant pour apprécier les multiples moyens de détourner la décision. Lecture recommandée › L'ouvrage de référence auprès des managers, consultants, chefs de projets décisionnels, formateurs et enseignants. Les nouveaux tableaux de bord des managers Le projet décisionnel en totalité Eyrolles 6ème édition 2013 - 495 pages Prix : 35 euros Dispo chez : www.amazon.fr & PDF ou ePub Format Kindle Partagez cet article... (total partages cumulés > 145) Commentaires lecteurs...

Gestion du temps, mieux gérer son temps Comment mieux gérer son temps La méthode de gestion du temps "no stress", présentée en 12 fiches pratiques Mieux gérer son temps au quotidien est désormais un impératif. Equilibrer judicieusement son temps de travail, temps de formation, temps social et temps de loisir est aujourd'hui la priorité de tout un chacun pour s'assurer une vie plus saine et mieux accomplie. 1. Il est en effet très facile de se laisser dévorer à nouveau par une gestion du temps mal maîtrisée. Mieux gérer son capital temps pour cesser de courir après le "temps perdu" et d'essayer de "gagner du temps". 2. Les grandes orientations sont fixées, le planning est prêt, il n'y a plus qu'à le tenir. 3.Les ressources Pour finir, une série de ressources pour aller plus avant. La fiche pratique du jour BI 2.0Qu'est-ce que la La Business Intelligence 2.0 ? Le mot du jour Les armesJe ne sais pas avec quelles armes on combattra au cours de la 3eme guerre mondiale, mais pour la 4 eme se sera avec des bâtons et des pierres.

La prise de décision au sein de l'entreprise La prise de décision est l’acte le plus important qu’un individu puisse prendre, dans le temps et dans l’espace, quelle que soit la position sociale ou hiérarchique qu’il occupe dans la société. Qu’il soit homme de politique, homme d’affaires, magistrat, médecin ou un commun des mortels, la décision prise par lui, a inéluctablement une répercussion positive ou bien négative sur sa vie privée et/ ou professionnelle, comme elle a aussi un impact direct ou indirect sur son environnement. De nos jours, le nombre de décisions que nous devons prendre ne peut aller qu’en augmentant eu égard à la complexité croissante et la rapidité des changements dus à la mondialisation socio-économique et culturelle et à son impact certain sur notre vie quotidienne.

L'entreprise face à la montée des risques RH, Compétences Le temps, ce coût négligé dans l'entreprise. - Ma petite entreprise en Mieux | Audit, Analyse Jeudi 5 janvier 4 05 /01 /Jan 09:10 Dans l'entreprise, à fortiori dans la petite entreprise, on raisonne majoritairement en coûts, les coûts qui apparaissent sur une facture. Lorsqu'on a fini de calculer la somme des coûts fixes et des coûts variables, on se rend souvent compte que l'entreprise n'est pas rentable, même quand le chiffre d'affaires montre une belle évolution. Pour les entreprises récentes, après analyse de la façon dont sont constitués les prix, on s'aperçoit que, très souvent, le seul temps qui a été pris en compte dans le calcul du coût de revient, est celui de la production de biens ou de services. Il y a principalement deux situations : L'entrepreneur est débordé et doit arbitrer entre le temps de production et toutes les autres tâches. Dans le dessin ci-dessous, j'ai essayé d'envisager tous les temps de l'entreprise : Le temps de production Le temps de commercialisation Le temps de l'innovation Le temps de la veille Le temps administratif et de maintenance

Veille informationnelle La prise en compte du temps modifie-t-elle la décision ? - stmg Thème 5 1ère question : la prise en compte du temps modifie-t-elle la décision ? Exposé de Corinne Berho, IA‐IPR Créteil et Alain Henriet, IGEN, accompagnant la présentation du diaporama Diapositive 2 : § Le temps est une notion difficile à saisir. C’est un questionnement universel, qui déborde bien largement la gestion puisque c’est un questionnement qu’on retrouve en philosophie, en histoire, en physique etc. Au sein des sciences de gestion, c’est un concept universel qu’on retrouve quelque soit la taille de l’organisation, quelque soit le secteur d’activité, quelque soit la spécialité (l’aménagement du temps de travail, le cycle de vie du produit, le développement des boutiques éphémères, les délais de paiement etc.) Il ne faut pas perdre trop de temps en envisageant toutes les différentes approches du temps en sciences de gestion. § Le programme privilégie 2 approches clés : - la dimension échéance (à une date donnée) et - la durée que l‘on peut distinguer en 2 sous-thèmes : Diapositive 3 :

Gestion du risque Qu’est-ce que le risque? Le risque est inhérent à tous les projets. Dans le jargon de la gestion de projet, le « risque » désigne une condition ou un événement incertain ayant une cause et, lorsqu’il se produit, a un effet positif ou négatif sur les objectifs du projet ainsi qu’une incidence sur les coûts, l’échéancier ou la qualité du projet. Par exemple, la cause d’un risque peut être la nécessité d’avoir une salle de classe disposant d'ordinateurs en réseau à l’intention des apprenants participant à votre projet de perfectionnement des compétences. Cela a des répercussions sur votre objectif qui est d'offrir une formation en informatiques à des adultes sous-employés, la conséquence étant que vous devez louer d’autres installations ou retarder les activités dans le cadre du projet. Identification des risques La première étape dans la création d'un plan de réponse consiste à définir les risques qui pourraient nuire à votre projet. Élaboration de stratégies de réaction face aux risques

Vous reprendrez bien un peu de marketing expérientiel ? La revanche du réel contre le virtuel ? La nouvelle tendance du marketing est l’expérience. Le marketing expérientiel se définit comme un message que l’on peut toucher, sentir ou voir dans un espace physique. Selon The Event Marketing Institute cité récemment par AdAge, les annonceurs ont augmenté de 4,7% leurs dépenses dans ce secteur l’an dernier. Dans un environnement médiatique où il est de plus en plus difficile pour les marques de se faire entendre et, plus encore, de faire mémoriser leurs messages par leurs publics, le marketing expérientiel fournit la double opportunité de sortir du lot et de laisser une trace. La campagne “Share A Coke”, l’une des plus célèbres opérations de marketing expérientiel de 2013 – (CC) Indigo Skies Photography Il incarne, diront certains, la revanche du réel des expériences physiques sur le virtuel des réseaux sociaux. La tendance au développement du marketing expérientiel semble donc bien partie pour rester.

Related: