background preloader

Observation Terre

Facebook Twitter

Sentinel 2B complète la vision couleur de Copernicus. Ce matin, le lanceur Vega d'Arianespace a placé sur orbite le deuxième satellite d'observation multispectral du programme Copernicus, Sentinel 2B, construit par Airbus Defence and Space pour le compte de l'ESA.

Sentinel 2B complète la vision couleur de Copernicus

Et de neuf pour le lanceur léger européen (développé en Italie par Avio), en service depuis février 2012 : le 7 mars à 1h49 UTC, pile à l'heure prévue, Vega s'est envolé du Centre spatial guyanais et a placé, 58 minutes plus tard, après deux rallumages de l'étage supérieur, le satellite Sentinel 2B de l'Agence spatiale européenne sur une orbite géosynchrone, haute de 776 x 782 km et inclinée de 98,6°. Sentinel 2B constitue le cinquième satellite du programme européen de surveillance environnementale Copernicus, mis en place par l'ESA pour la Commission européenne de l’Europe depuis 2013.

C'est également le quatrième exemplaire de la famille lancé par Arianespace depuis juin 2014, après les Sentinel 1A, 2A et 1B. L'ensemble du globe parcouru en cinq jours. Revoir le lancement sur. VIDEO. Un spationaute parvient à filmer les « démons de minuit » Ils peuvent être bleus ou rouges.

VIDEO. Un spationaute parvient à filmer les « démons de minuit »

Ils ne durent que quelques millisecondes. Mesurent pourtant de 20 à 30 km de long. Et transportent une énergie colossale. Ce sont les « démons rouges » ou les « jets bleus », qui surviennent au-dessus des orages les plus puissants. Ils avaient été photographiés en 2012. On soupçonnait leur existence, mais il a fallu attendre la Station Spatiale Internationale (ISS) et ses astronautes photographes pour prouver, en 2012, au-dessus de la Birmanie, l’existence des « démons rouges » – ainsi les scientifiques avaient-ils baptisé ces curieux éclairs parfois aperçus par des pilotes d’avion.

Thomas Pesquet. EOSDIS Worldview. Ultra High Definition (4K) View of Planet Earth.

Terra

Alexander Gerst’s Earth timelapses. Time-Lapse View of Earth's Limb from the ISS. Flying over the English Channel. Pale Blue Dot (Original - HD) The Blue Marble from Apollo 17. This classic photograph of the Earth was taken on December 7, 1972.

The Blue Marble from Apollo 17

The original caption is reprinted below: La Nasa dévoile une photo incroyable de la terre. 187_1003705_americas_dxm.png (PNG Image, 2048 × 2048 pixels) - Scaled (48%) Himawari-8, le nouveau satellite météo japonais, prend la Terre en photo et en vraies couleurs ! La Terre comme si vous étiez astronaute grâce à un superbe Timelapse.

Hier sur Begeek.fr, nous vous faisions part de la vidéo du retour sur Terre de la capsule Orion pour vivre le retour dans l’atmosphère de l’engin comme si vous vous trouviez à bord.

La Terre comme si vous étiez astronaute grâce à un superbe Timelapse

Bien entendu, à 32 000 km/h, la descente était quelque peu bruyante et agitée. Cette fois l’Agence Spatiale Européenne (ESA), nous promet un voyage beaucoup plus calme et contemplatif avec un Timelapse qui permet de voir la Terre comme la voient les astronautes qui ont la chance de s’y rendre. Internet révolutionne le voyage dans l’espace Orages vus d’un point de vue inédit, illuminations des grandes mégapoles mondiales et aurores boréales, c’est la Terre sous toute sa magnificence qu’a réussi à capturer Alexander Gerst. En regardant la vidéo, vous aurez souvent l’impression de vous retrouver devant un screensaver ! Ce Timelapse et les nombreux tweets postés par l’astronaute prouvent une chose. 12 500 photos pour voir la terre comme un astronaute.

HTC News. Galerie de NASA Goddard Photo and Video. Perpetual Ocean [hd video]

GPM Core Observatory

NASA-Apollo8-Dec24-Earthrise-b.jpg (JPEG Image, 2340×1674 pixels) - Scaled (46%) EarthSat_HD.jpg (JPEG Image, 1500×844 pixels) - Scaled (92%) S Earth Observing System. Lapse: Landsat Satellite Images of Climate Change, via Google Earth Engine. TIME and Space | By Jeffrey Kluger Spacecraft and telescopes are not built by people interested in what’s going on at home.

lapse: Landsat Satellite Images of Climate Change, via Google Earth Engine

Rockets fly in one direction: up. Telescopes point in one direction: out. Of all the cosmic bodies studied in the long history of astronomy and space travel, the one that got the least attention was the one that ought to matter most to us—Earth. That changed when NASA created the Landsat program, a series of satellites that would perpetually orbit our planet, looking not out but down. Over here is Dubai, growing from sparse desert metropolis to modern, sprawling megalopolis. It took the folks at Google to upgrade these choppy visual sequences from crude flip-book quality to true video footage. These Timelapse pictures tell the pretty and not-so-pretty story of a finite planet and how its residents are treating it — razing even as we build, destroying even as we preserve. Chapter 1: Satellite Story | By Jeffrey Kluger But in 1966, Udall and his staff had an idea.

SPOT