background preloader

Www.formation-continue.theodore-monod.educagri.fr/fileadmin/user_upload/pdf/fiches_maraichage_Joseph/Fiches_legumes_JA_2010.pdf

Www.formation-continue.theodore-monod.educagri.fr/fileadmin/user_upload/pdf/fiches_maraichage_Joseph/Fiches_legumes_JA_2010.pdf
Related:  pommes de terre

Fiche de culture : la pomme de terre Légumes et potager | 01/03/2013 Les variétés primeurs dégustées en salades ou en jardinières sont remplacées au cours de l’été par les précoces. Les pommes de terre de conservation s’apprécient en frites, purées ou bouillies. Si votre potager est assez grand, prévoyez plusieurs variétés. Fiche de culture : les pommes de terre - E. Brenckle - Rustica - Potager du Château de Berzé (71) Fiche technique Nom latin : Solanum tuberosum Type de plante : plante vivace cultivée comme une annuelle Plantation : avril - Mai Récolte : Mai - Septembre Sol : profond, fertile, meuble et humifère ou bien sablonneux au pH neutre Arrosage : modéré Conditions de culture Environ deux mois avant la plantation, les pommes de terre sont mises à germer. Rotation des cultures Installer les pommes de terre après des chicorées, des choux cabus ou de Milan, des épinards d’hiver, des laitues, des poirées. Associations Associer la pomme de terre avec des légumineuses telles que fèves, haricots, pois. Plantation Arrosage Récolte

Petits secrets de culture - Le plant français de pomme de terre La culture de la pomme de terre est très facile et ne demande aucune connaissance technique particulière. Il vous suffit de respecter quelques règles simples pour récolter des pommes de terre au bon goût de votre terroir. Ameublissez bien le sol La pomme de terre apprécie les sols légers, assez profonds et bien pourvus en éléments nutritifs. Pour cela, il est nécessaire de compléter, avant la plantation, la fumure de fond que vous avez apportée durant l'hiver avec un engrais riche en potassium. La culture saura bien valoriser ces éléments fertilisants à condition de ne pas en mettre en excès. Ne vous précipitez pas pour planter La réussite de la plantation réside dans la patience. Dès que les conditions sont favorables et lorsque les risques de fortes gelées ne sont plus à craindre, vous pouvez commencer la plantation : pas avant le 15 mars pour les régions précoces à climat doux ; à la floraison du lilas pour les autres régions. Buttez pour une production abondante et de qualité

Pomme de terre : plantation, culture, recolte et maladies De la plantation à la récolte, voici les gestes d’entretien qui vous aideront à avoir de belles pommes de terre. En résumé, ce qu’il faut savoir : Nom : Solanum tuberosumFamille : SolanacéesType : Légume Hauteur : 50 cmExposition : EnsoleilléeSol : Plutôt léger, rîche et peu humideRécolte : Juin à novembre selon variétés Plantation de la pomme de terre : La plantation de tubercule de pomme de terre est facile et, ce, quelque soit la région dans laquelle vous habitez. Attendez la mi-mars en région douce et le début du mois d’avril ailleurs avant de commencer la plantation. Dans le sud de la France ou près de la côté atlantique, certains commencent dès la mi-février mais il faut prévoir une protection comme un tunnel en cas de retour de fortes gelées. Votre terre doit être bien ameublie avant la plantation afin de l’alléger au maximum. Exposition : La pomme de terre a besoin de soleil pour bien se développer. Entretien et culture de la pomme de terre : Buttage, une opération importante :

Fiche technique : la tour de pommes de terre Il existe une méthode qui permet de cultiver des pommes de terre hors sol. Vous pouvez ainsi les faire pousser sur un balcon, dans un petit jardin, ou bien encore sous une serre. Cette technique est bien connue des anglais, qui sont littéralement accro de jardinage "en pot". Le principe est tout simple et consiste à butter les plants pommes de terre tout au long de leur croissance. Commencez par vous procurer une terre acide (Ph 5,5 - 6) et veillez à garder la terre humide tout au long de la culture, c'est-à-dire entre 3 et 5 mois selon les variétés de pomme de terre. Les pommes de terre vont donc pousser dans un «pot» ayant un peu la forme d'une «tour». Si vous utilisez une jarre ou autre bac rigide, veillez à bien le mettre à la lumière afin que le germe soit stimulé et puisse grandir. Choisissez votre variété de pomme de terre et surtout prenez des variétés bio (les non bio sont souvent traité anti germination). Laisser ensuite fleurir et se développer la plante hors de la «tour».

L'enclos des poules, le parcours L’enclos de vos poules, le parcours Après le poulailler, le parcours est le deuxième élément le plus important de votre élevage familial. Il s’agit de l’espace de liberté dont vos poules ont besoin pour vivre leur vie, se nourrir et même se nettoyer ! Vous verrez que l’enclos ne doit pas être délimité au hasard et que sa sécurité est primordiale. La taille du parcours La taille du parcours est à définir en fonction du nombre de poules que vous possédez. Note Poule’s Club 2015 : Il s’avère qu’après 4 ans, même en faisant des rotations de parcours, 25 m2 par poule n’ont pas suffit (ce qui faisait un espace d’environ 500 m2), l’herbe avait pratiquement disparue. Quels problèmes allez-vous rencontrer si le parcours de vos poules est insuffisant ? • Tout d’abord, vous allez manquer d’herbe très rapidement, or l’herbe est un nutriment essentiel pour la bonne santé de la poule. • Votre enclos va vite ressembler à un champ de bataille. La clôture de l’enclos Agrandir l’enclos La hauteur du grillage

Doryphore Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Description[modifier | modifier le code] Le dimorphisme sexuel est très peu marqué. Le mâle est légèrement plus petit et de forme légèrement plus allongée. Seul l'examen du dernier sternite sur la face ventrale peut permettre de distinguer les sexes. Dessin schématique d'une larve. Les couleurs vives et contrastées des adultes et des larves ont un caractère aposématique, avertissant d'éventuels prédateurs du goût désagréable et de la toxicité de ces organismes, caractère qui a sans doute facilité l'expansion de l'insecte[5]. Biologie[modifier | modifier le code] Cycle biologique[modifier | modifier le code] Accouplement. Au début du printemps, quand le sol s'est suffisamment réchauffé, au minimum à 10 °C, les adultes survivants qui ont hiberné en profondeur dans le sol sortent de la période de diapause. Œufs de doryphore au revers d'une feuille. Éclosion d'œufs de doryphore et larves au premier stade. Déplacements[modifier | modifier le code]

Portail:Cultiver Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Bienvenue sur le portail Cultiver Lumière sur... L'époque des vendanges varie selon les régions. Elle se situe entre juillet et octobre dans l'hémisphère nord. Sélection d'articles Projet:Cultiver Image du mois Saviez vous que... La distillation est un procédé de séparation de deux substances miscibles qui se trouvent sous forme liquide. Les catégories Voir aussi Contribuer Autres Projets et Thèmes de l'encyclopédie

Coleomegilla maculata Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Coleomegilla maculata ou Coccinelle maculée est une espèce de Coccinelle vivant en Amérique du Nord. Les adultes et les larves sont des prédateurs de diverses espèces d'insectes, et principalement des pucerons. De ce fait, l'espèce a été utilisée comme agent de lutte biologique. C’est l’espèce la plus commune observée dans les champs de maïs et de pomme de terre. Elle fut aussi candidate à l'insecte-emblème du Québec en 1998. Description[modifier | modifier le code] L’adulte de la coccinelle maculée est de taille moyenne (4–7 mm). Lutte biologique[modifier | modifier le code] La coccinelle maculée est utilisée comme agent de lutte biologique contre le doryphore de la pomme de terre. Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code] Selon Catalogue of Life (8 févr. 2013)[1] : sous-espèce Coleomegilla maculata fuscilabris (Mulsant, 1866)sous-espèce Coleomegilla maculata lengi Timberlake, 1943sous-espèce Coleomegilla maculata strenua (Casey, 1899)

Related: