background preloader

Médiation culturelle

Facebook Twitter

59. Ces réseaux numériques dits sociaux - Avril 2011 - Coordonné par Thomas Stenger et Alexandre Coutant. Présentation Facebook, MySpace, Twitter, YouTube, Copains d’avant, Viadeo... Deux tiers des internautes seraient déjà séduits par la nébuleuse « médias sociaux ». Le Web participatif, qui recouvre des dispositifs et des usages fort différents, captive décideurs et commentateurs. En consacrant ce numéro aux « réseaux socionumériques », derniers nés de ces dispositifs, Hermès prolonge et approfondit la critique du numérique menée par la revue et l’Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC). Chercheurs de divers horizons disciplinaires et professionnels du Web interrogent le phénomène, en procédant non seulement à une analyse des diverses appellations, souvent trompeuses, mais aussi en replaçant ces sites dans l’histoire des réseaux de communication. Les articles mettent en lumière la reproduction d’activités sociales et l’essor de nouvelles formes de relations.

Sommaire Thomas Stenger et Alexandre CoutantIntroduction Alexandre CoutantDes techniques de soi ambivalentes Résumés. LA DÉMARCHE DE PROJET DANS LES MUSÉES ET LES ORGANISATIONS CULTURELLES : LA DÉMARCHE DE PROJET DANS LES MUSÉES ET LES ORGANISATIONS CULTURELLES. Paul RASSE - Yves GIRAULT Mots clefs : Ingénierie culturelles, management de projet, médiation culturelle, muséologie, Résumé La décentralisation offre aux établissement culturels de nouveaux moyens, mais les contraint aussi à gagner en efficacité et à justifier de l'intérêt que les collectivités locales ont à les financer. Ils doivent faire parler d'eux, élargir leur public, l'intéresser, le fidéliser, alors que leur productions deviennent de plus en plus complexes et onéreuses.

Le recours aux méthodes de projet, en l'honneur dans de nombreuses organisations culturelles, tant pour exposer les demandes de subventions que pour piloter les réalisations, procède de cette nouvelle dynamique. Le monde des musées en pleine mutation, offre une bonne illustration des enjeux et de l'intérêt que recouvre l'emploi du concept de projets dans l'espace culturel. Paul RASSE Yves GIRAULT Maître de Conférences habilité et qualifié, Professeur Chercheur en communication Chef du service d'action pédagogique.

[Curation] : Pearltrees, Scoop.it, Storify, Paper.li,... à la recherche de l'information ultime. Cet article a été publié il y a 6 ans 7 mois 20 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. On le sait maintenant, en plus du terme de community manager, celui de curation ou content curator (définition selon Vincent Berthelot : « Le curator est celui qui transforme l’information qu’il a recueilli pour en faire une agrégation concise et porteuse de sens soit pour information soit pour décision. ») fait une entrée fracassante dans le domaine du marketing social. Même si ce dernier n’est pas nouveau, et que les premières théories autour de celui-ci date des alentours de 2006, il semble que l’activité de curation devienne très importante.

Heureusement, afin de toujours retrouver le nord, il existe des boussoles très efficaces. Pearltrees, des perles très sociales : Dans les outils de curation précédemment cités, Pearltrees se distingue de ces derniers par son interface et son ergonomie particulière. La curation de contenus : vraie tendance marketing ? S’il y a bien un service dont on aura entendu parler cette année, c’est Pinterest. Même si encore beaucoup de doutes subsistent sur la viabilité à terme du service (What Pinterest needs to do to survive), et ce malgré le renfort financier du groupe japonais Rakuten en mai dernier (Rakuten investit 100 millions de dollars dans Pinterest), Pinterest aura permis de mettre en évidence une tendance forte sur Internet : la curation de contenus.

Si on oublie le mot barbare pour se concentrer sur qu’il désigne, il représente le fait qu’avec la combinaison de la densité innombrable de contenus créés chaque jour sur Internet, l’avènement des médias sociaux, le partage de contenus de la part des internautes et l’influence grandissante de la “voix” du consommateur sur Internet, le besoin de laisser l’internaute filtrer les contenus et les présenter comme bon lui semble fait sens. Les 4 types de plateforme de curation Des marques inégales face aux contenus Des wish-lists partout ! Accueil. CancelEditDeletePreviewrevert Text of the note (may include Wiki markup) Could not save your note (edit conflict or other problem).

Please copy the text in the edit box below and insert it manually by editing this page. Upon submitting the note will be published multi-licensed under the terms of the CC-BY-SA-3.0 license and of the GFDL, versions 1.2, 1.3, or any later version. See our terms of use for more details. Add a noteDraw a rectangle onto the image above (press the left mouse button, then drag and release).This file has annotations. Move the mouse pointer over the image to see them. Save To modify annotations, your browser needs to have the XMLHttpRequest object. [[MediaWiki talk:Gadget-ImageAnnotator.js|Adding image note]]$1[[MediaWiki talk:Gadget-ImageAnnotator.js|Changing image note]]$1[[MediaWiki talk:Gadget-ImageAnnotator.js|Removing image note]]$1. Ministère de la culture et de la communication - fiche pratique 4: Elaborer un projet culturel.

Vous avez clarifié, pour vous, vos objectifs. Transmettre votre admiration pour tel oeuvre ou artiste, susciter une confrontation à l'excellence, irriguer ou aménager le territoire. Vous formulez finement, d'une phrase, le concept spécifique sur lequel votre projet s'appuie. La question, néanmoins, ne vous sera pas épargnée : quel est votre projet culturel ? Et ce quels que soient l'ampleur de l'action envisagée, le contexte (scolaire, institutionnel ou associatif), la discipline artistique, l'importance du chantier culturel (bibliothèque, musée, centre d'art, de spectacle ou de création). Qui prétend à un financement public doit, un jour, répondre à cette question. Cette fiche, plus théorique que véritablement pratique, propose, simplement, une manière de trame. Quelques pistes, aussi. Un projet culturel doit, avant tout, être habité.

Précisons enfin : la condition nécessaire du projet dit culturel c'est, en son coeur, la présence d'une oeuvre. Une oeuvre Un public Quel contexte ? Crédits. La médiation culturelle. Un livre de Wikilivres. À faire... Merci de donner les références de l'ouvrage (auteur, éditeur)Rajouter un résumé du livre en introduction CHAPITRE I: Définition de la médiation culturelle[modifier | modifier le wikicode] Définitions: la médiation et le médiateur[modifier | modifier le wikicode] Selon le dictionnaire, la médiation consiste à «servir d’intermédiaire entre une ou plusieurs choses». Ainsi, le travail de médiation consiste à établir un dialogue avec le public, il est ici question de liens à tisser. Jean François Six dit de la médiation «c’est la relation entre deux, l’espace vide autour duquel on se rencontre, la table qui sépare et réduit, le troisième terme qui fait le lien, qui permet aux «deux» de trouver sens, l’un par l’autre.»

Ce qu’Étienne Leroy, anthropologue, dit de la médiation : «La médiation valorise la recherche de l'adhésion de l'acteur à une solution la plus consensuelle possible, limitant en cela considérablement l'intervention de la tierce partie. BnF- Action pédagogique. Olia lialina cv. On the 22nd of April 2013 Olia Lialinabacked her first ever cake, for somebody very special. Still fun to be a GIF But when retired I want to be a JPEG Tiled In the background of your profile Olia Lialina is a frequent Internet Cafe visitor bio: Born in Moscow. Net Artist, one of net.art pioneers. Writes on New Media, Digital Folklore and Vernacular Web. Co-founder of Geocities Research Institute Professor at Merz Akademie, (New Media Pathway), Stuttgart Animated Gif Model.

Mother of three*. Le patrimoine est la réunion des objets visibles investis de signification (sémiophores) que se donne, à un moment donné, une société. François Hartog reprend la définition du patrimoine donnée par Krzysztof Pomian. Venue du droit privé, cette notion s'est imposée : - pour les biens naturels. Le bien naturel (milieux, sites, paysages) est inappropropriable. S'il est qualifié de patrimonial, c'est parce qu'il peut se dégrader et doit donc être . - pour les biens culturels collectifs. Les sémiophores traduisent le type de rapport qu'une société décide d'entretenir avec le temps.

Depuis l'érection de la basilique du Saint-Sépulcre par l'empereur Constantin autour du tombeau vide du Christ a Jérusalem, la tradition chrétienne valorise les traces : la vraie croix, la couronne d'épines, la pierre du tombeau, les langes du Christ, la verge de Moïse, sont les signes au moyen desquels se reconnaissent les chrétiens. Plutôt que sémiophore, on peut employer le mot (plus courant) de sémaphore. HERMÈS - Numéro 25. Storify · Don't get lost in the noise. Discover the voices worth sharing. Club Innovation & Culture CLIC France — L'innovation technologique au service de la culture.