background preloader

Forme et cartographie de l'univers

Facebook Twitter

Le premier ciel complet du satellite Planck. Carte intégrale du ciel obtenue avec le satellite Planck de l’ESA. Sur cette carte, des images obtenues avec Planck ont été positionnées. Les noms de certaines structures de la Voie lactée ont été rajoutés. © ESA, HFI & LFI Consortia. Carte intégrale du ciel obtenue avec le satellite Planck de l’ESA. Sur cette carte, des objets extragalactiques détectés par Planck sont signalés ainsi que la nébuleuse d’Orion dans notre Galaxie. © ESA, HFI & LFI Consortia.

Carte intégrale du ciel obtenue avec le satellite Planck de l’ESA. Sur cette carte, des objets extragalactiques détectés par Planck sont signalés ainsi que la nébuleuse d’Orion dans notre Galaxie. Les noms de certaines structures de la Voie lactée ont été rajoutés. © ESA, HFI & LFI Consortia. Communiqué de presse : Notre Galaxie et l’écho lumineux du Big Bang révélés par le satellite Planck.

The Universe may be a Mystery, but it's no Secret! Sciences de l'Univers. Science & Environment - How big is space? Big questions demand big answers. And here at Future we have a hard time thinking of a question bigger than: how big is space? So, we set about trying to illustrate it. The resulting picture is so large that we could not squeeze it all on to one image in Photoshop.

Instead, we had to create several sections and stitch them together for you. Printed out, the graphic spans 27 pages of A4 paper. But even at this size we only managed to get to the edge of our Solar System – known as the heliosphere. Yet even within this relatively small corner of space, there is a lot packed in there. What is the most distant man-made object?

Scroll (and scroll... and scroll) through our monster graphic to explore our cosmic neighbourhood. And if you want to check out the data we used to construct it, you can find it here. Astronomy Question: What is Outside of the Universe? | Dear Astronomer | Bringing space back down to earth! Andreï Linde. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Andreï Linde Andreï Dmitrievitch Linde (en russe : Андрей Дмитриевич Линде) est un physicien américano-russe et professeur de physique à l’université Stanford (Californie). Il est né le 2 mars 1948 à Moscou (Russie). Le Dr. Linde est plus connu pour son travail sur le concept d’inflation de l’Univers. Il reçut son bachelor de l’Institut de physique Lebedev de Moscou. Le modèle de la « mousse d’univers »[modifier | modifier le code] Dans une conférence, Linde évoqua l’étrangeté du « bon » réglage des constantes physiques (voir Principe anthropique) et émit l’hypothèse qu’il existait peut-être une « mousse » d’univers, chacun ayant eu son Big Bang (ou quelque autre événement en tenant lieu) et ses propres lois et/ou constantes physiques, le nôtre étant l’un de ceux qui, par hasard, avait des paramètres permettant l’apparition de la vie.

L’expression « mousse d’univers » est restée. Distinctions et prix[modifier | modifier le code] Le télescope Hubble dévoile l'image la plus profonde de l'univers. En 2004, l’image la plus profonde de l’univers avait été dévoilée par les astronomes en charge du télescope Hubble. Baptisée «Ultra Deep Field» -«champ ultra-profond»-, elle vient d’être détrônée par sa petite sœur: «eXtreme Deep Field», ou «champ extrêmement profond» en bon français, un assemblage d’images inédit dévoilé mardi par l’équipe Hubble. C’est tout simplement «l’image la plus profonde du ciel jamais obtenue», explique Garth Illingworth, de l’université de Californie (Santa Cruz), cité par le Guardian. Depuis 2004, Hubble, ce télescope orbitant autour de la Terre, a effectué une observation appuyée du même petit coin de ciel. Plus de 5.500 nouvelles galaxies sont apparues sur l’image, ou plutôt sur cet assemblage de plus de 2.000 images collectées au cours de la dernière décennie par le télescope.

Des objets vieux de 13 milliards d’années «Cela nous permet d’explorer plus loin dans le temps que jamais auparavant», se félicite Garth Illingworth. Nicolas Bégasse. Cosmos éléctromagnétique. La carte du cosmos dressée par le satellite Planck. The Scale of the Universe. Univers : une nouvelle cartographie encore plus précise des galaxies. Une équipe internationale de chercheurs vient de mettre en place une nouvelle cartographie dynamique de l’Univers. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter L'Univers représenté à un niveau de détails encore jamais atteint. C'est la prouesse que vient de réaliser une équipe internationale de chercheurs qui a dévoilé une surprenante cartographie dynamique de l’Univers proche. Sous forme de vidéo, la modélisation dévoile le cosmos en trois dimensions avec une profondeur allant jusqu’à 300 millions d’années-lumière.

De quoi se sentir ridiculement petits à notre échelle humaine ! Pour tenter de se resituer dans cette immensité, il convient de partir de notre planète Terre. Cette organisation peut s’apparenter à "une mousse de bulles de savon", explique Science.gouv. De la matière visible et de la matière noire La cartographie montre également la répartition totale de la matière visible d’une part et de la matière noire invisible d’autre part. Univers / cosmologie. Is our universe merely one of billions? Evidence of the existence of 'multiverse' revealed for the first time by cosmic map. Scientists studied radiation data gathered by Planck telescope Claim anomalies show gravitational pull from other universesCould be the first real evidence to support controversial theory By Rosie Taylor for the Daily Mail Published: 13:15 GMT, 19 May 2013 | Updated: 13:15 GMT, 19 May 2013 The first 'hard evidence' that other universes exist has been found by scientists.

Cosmologists studying a map of the universe from data gathered by the Planck spacecraft have concluded that it shows anomalies that can only have been caused by the gravitational pull of other universes. The map shows radiation from the Big Bang 13.8billion years ago that is still detectable in the universe - known as cosmic microwave radiation. Scientists had predicted that it should be evenly distributed, but the map shows a stronger concentration in the south half of the sky and a 'cold spot' that cannot be explained by current understanding of physics. Four Surprises in Planck’s New Map of the Cosmos : Out There. By now you’ve probably heard about the amazing new cosmic snapshot from the European Space Agency’s Planck spacecraft.

It is one of those scientific achievements so mind-boggling that you have to spend a bit of time with it to truly appreciate what you are seeing. This is relic radiation from when the universe was 370,000 years old, still all aglow from the Big Bang. The radiation has been traveling 13.8 billion years since then, across ever-expanding stretches of space, before landing in Planck’s detectors. Then it took a tremendous feat of imagination and insight to translate that noisy signal into a comprehensible map of what the universe looked like in its infancy.

Lopsided universe: Planck’s new skymap shows that one half of the microwave background is brighter than the other, and the universe has a large cold spot. Credit: ESA and the Planck Collaboration The map started out as static. Human brains cannot make sense of all the data from Planck. The universe is lopsided. NATURE DE L UNIVERS. The Fabric of the Cosmos.