background preloader

Lutter contre les violences, avec qui, comment ?

Facebook Twitter

La Brigade de prévention de la délinquance juvénile. gendarmerie spécialisée. - Association Noélanie: aide aux victimes d. La Brigade de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ) est un concept unique au sein du ministère de l’Intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales.

La Brigade de prévention de la délinquance juvénile. gendarmerie spécialisée. - Association Noélanie: aide aux victimes d

Les BPDJ symbolisent, dans les départements où elles sont implantées, la prévention de la délinquance auprès des autorités administratives et judiciaires, des services, des collectivités territoriales, du monde associatif et des jeunes et leur famille. Au début des années 1990, le constat préoccupant de l’accroissement de la délinquance des mineurs et du développement des violences, notamment dans les quartiers sensibles et les établissements scolaires, a fait de la lutte contre cette délinquance une priorité d’action. Circulaire Aoute 2006 "Lutter contre la violence en milieu scolaire". Guide_insecurite. Relations avec la police. Prévention et lutte contre les violences en milieu scolaire : point d'étape.

En vidéo : intervention de Vincent Peillon lors du point d’étape sur les travaux de la délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire En vidéo : Eric Debarbieux présente l'"Enquête de victimation et climat scolaire auprès des personnels du second degré" Agir ensemble avec détermination en faveur d’un climat scolaire apaisé et serein Lors de l’installation de la délégation ministérielle à Amiens le 12 novembre dernier, le ministre de l’éducation nationale a affirmé sa volonté de "briser le silence" : "c’est la première fois que l’éducation nationale reconnaît en tant qu’institution le problème de la violence scolaire".

Prévention et lutte contre les violences en milieu scolaire : point d'étape

Les plans qui se sont succédé en France ces dernières années ont en effet le plus souvent abordé cette question de manière partielle et court-termiste, c’est-à-dire au gré des faits divers et par le seul prisme de la lutte contre la délinquance et la violence d’intrusion. Ce dispositif a rencontré un grand succès. Plan-de-prevention-violence. DOSSIER. Les violences scolaires- Paideia, le site des CPE de l’académie de Poitiers.

Prévention de la violence en milieu scolaire - Textes de référence. Prévention de la violence en milieu scolaire - Agir contre la violence. Les grands axes d'action pour lutter contre la violence à l'école.

Prévention de la violence en milieu scolaire - Agir contre la violence

Rentree2013-ClimatScolaire. Loi d'orientation 2013 Des actions pour prévenir les violences et. Equipes mobiles de sécurité. Équipes mobiles de sécurité académiques. Missions Les équipes mobiles de sécurité académiques ont principalement pour missions : d'accompagner et aider les établissements en cas de fortes tensions ou en temps de crise liée à l'insécurité ;d'assurer la protection et la sécurité des personnes et des biens au sein des établissements et à leurs abords ;d'améliorer la prise en charge des élèves aux conduites problématiques.

Équipes mobiles de sécurité académiques

Composition Chaque académie définit la composition de l'équipe selon sa taille et ses spécificités. Une équipe comprend 10 à 50 personnes, aux profils et compétences complémentaires : des personnels appartenant à l'Éducation nationale : chef d'établissement, enseignant, conseiller principal d'éducation, ... Quelle que soit leur origine professionnelle, les membres de ces équipes sont formés pour s'adapter aux spécificités des interventions en milieu scolaire. Modalités d'intervention Elles agissent sur instruction du recteur : Ces équipes interviennent sous la responsabilité du chef d'établissement.

Assistants chargés de Prévention et de Sécurité (APS) Les assistants chargés de prévention et de sécurité (APS) sont mis en place afin d'augmenter, dès la rentrée scolaire 2012, le nombre des adultes présents dans les établissements scolaires les plus exposés aux phénomènes de violence et dont le climat nécessite d'être particulièrement amélioré. 1. 2.

Assistants chargés de Prévention et de Sécurité (APS)

Choix des établissementsL'enquête Sivis 2010-2011 fait apparaître qu'un peu plus de la moitié des incidents déclarés concerne 10 % des établissements du second degré, et que 5 % d'entre eux concentrent plus du tiers des incidents.À partir de ce constat, il convient d'affecter, dès la rentrée 2012, 500 emplois d'APS dans les établissements du second degré que vous jugerez les plus exposés. Pour ce faire, vous vous inspirerez des critères proposés en annexe 1 de la présente circulaire. 3. 4. 5. 6.

Pour le ministre de l'éducation nationale et par délégation, Le secrétaire général, Jean Marimbert Le directeur général de l'enseignement scolaire, Jean-Michel Blanquer 1. 2. 3.