background preloader

Are you a feminist?

Are you a feminist?

http://areyouafeminist.com/

Related:  FondamentauxViolences faites aux femmes (et parfois aussi aux hommes)

...pour être laissée à des rigolos Moi : Tagazok, gars. . Moi : Ah, ben, ça tombe bien, je me suis justement retiré dans un fjord perdu de la Norvège pour réfléchir au sens des propositions humoristiques. Lui : ... Moi : Bon, d'accord, je suis juste occupé à ré-exploser Ganondorf. Comment pardonner ? Dans cet article, libérez-vous de votre colère et améliorez votre santé en apprenant comment pardonner. Comment pardonner un affront ? Comment pardonner une violence subite ? Une maltraitance répétée ou les comportements inadaptés de ses propres parents ?

La pilule du féminisme – Entrez dans la matrice J’ai avalé la pilule du féminisme. Cette expression, on l’entend souvent de la part des féministes, ou – si vous préférez – dans la bouche de celles et ceux qui se sont rendus compte. Une métaphore bien trouvée et dans laquelle on peut lire une référence à la pilule contraceptive, cette pastille journalière pour laquelle les féministes se sont battu·e·s et ont vaincu. Mais pas seulement. L'humour est une chose trop sérieuse... Lui : Wah, hé, faut que je te montre un truc, tu vas trop te marrer. C'est un test dans le dernier Consoles +, c'est trop bon. Moi : ... Lui : Tu ris pas ? Moi : Désolé, le sexisme, ça me fait pas franchement rire. Lui : Wah, c'est bon, c'est de l'humour quoi.

L'histoire secrète du manifeste des 343 "salopes" (Article publié dans "le Nouvel Observateur" du 30 mars 2006) Au risque de décevoir, il faut bien l'avouer : les "343 salopes" doivent leur succès à un homme. Un sacré salaud qui, en douce, a fomenté la révolte, un mec sans qui rien n'aurait été possible. 15 mauvaises raisons de ne pas être féministe Publié initialement le 23 juillet 2011 Parce que parfois, on a l’impression que tous les prétextes sont bons… « Je ne suis pas d’accord avec les féministes » Sauf si tu es contre les droits des femmes, ça va être compliqué de ne pas être d’accord avec les féministes, tout simplement parce que leurs positions sont incroyablement variées. Si tu penses que les hommes viennent de Mars, tu es féministe essentialiste (tu crois qu’il y a une « essence » masculine ou féminine). Si tu penses qu’on est humains avant tout, tu es anti-essentialiste.

2 personnes ont décrit la même femme pour un portrait robot... Le résultat va vous surprendre. Seulement 4% des femmes dans le monde se considèreraient comme « belles ». Dans cette séquence absolument géniale, des femmes sont invitées à se décrire en présence d’un portraitiste judiciaire qui ne les voit pas. Au bout de quelques minutes, elles comprennent que celui-ci est entrain de les dessiner. Après la réalisation du dessin, ces femmes sortent… et le portraitiste demande au candidat suivant de bien vouloir décrire la personne qui vient de quitter la salle pour réaliser un deuxième portrait. Le résultat de cette expérience est tout simplement incroyable. Je vous propose de le découvrir en vidéo :

7 péchés pour une féministe Tout a commencé je ne sais trop quand, est-ce le monde féminin ou moi que j’ai souhaité protéger ? Est-ce l’intégrité des Femmes ou la mienne que j’ai souhaité sauvegarder ? tant avant tout un être humain, je pense que mon égoïsme a précédé mon engagement auprès des Femmes et c’est jour après jour que je suis finalement devenue ce que l’on appelle… une féministe. Arf ! Le côté biaisé de la Force ! Après cet article, mes camarades du forum ubuntu-fr se sont dit que ce serait chouette de faire plein de réponses simples de ce genre à des questions basiques qu’on entend souvent dans les conversations et débats sur le féminisme. Il y a vraiment des remarques qui reviennent à chaque fois et certaines sont vraiment très agaçantes, d’autant plus que son auteur est persuadé d’avoir trouvé une super faille. Ainsi est née la F.A.Q. du sexisme accessible aux débutants ! Merci aux nombreuses auteures, crédits à la fin de l’article. Merci aussi aux personnes qui n’ont pas signé. Si vous avez participé et n’êtes pas mentionné, signalez le en commentaire !

AnonIB, le forum où les femmes ne sont que des corps sans vie dont on accumule les images dans des disques durs Les utilisateurs du site sur lequel ont été publiées les photos de célébrités nues ne cherchent pas à humilier les femmes. Cela va au-delà. Ils estiment que le corps des femmes leur appartient et n'imaginent même pas que celles-ci puissent éprouver quoi que ce soit. C. DELPHY : « Le patriarcat, le féminisme et leurs intellectuelles » Christine DELPHY : « Le patriarcat, le féminisme et leurs intellectuelles », extrait. L’accès des questions féministes au rang de questions académiques apparaît souvent comme un progrès pour la lutte féministe elle-même ; non seulement parce que l’université leur donne ainsi un gage de « sérieux » ; mais aussi parce que le cadre universitaire assure, mieux, exige une dépassionalisation des problèmes ; et qu’en retour cette dépassionalisation semble garantir une approche plus rigoureuse parce-que plus sereine. Ceci est un piège du Diable, c’est à dire de l’idéologie dominante qui a crée un mythe de la Science. Mais si nous y succombons aussi facilement, c’est que cette dépassionalisation nous intéresse aussi plus directement, affectivement. Avant même d’y chercher les intérêts de la Science, nous y trouvons une protection contre notre propre colère. Car il n’est pas facile, contrairement à ce que l’on croit, d’être et surtout de rester en colère.

3615 Usul ft. Mar_Lard : La virilité Pondu par Lady Dylan le 9 septembre 2012 On vous avait déjà parlé d’Usul et de @Mar_Lard. Ils reviennent cette fois ensemble, pour une vidéo jouissive sur la virilité. Au menu de ce 3615 Usul : de la comparaison de kikis, les personnages sur-virils qui ne font rêver que les mâles, la virilisation des héros au fil de l’évolution des titres, comment se débarrasser des joueuses par le harcèlement sexuel… Cette vidéo reprend les principaux éléments d’un article de @Mar_Lard (déjà l’auteure du papier à propos de Tomb Raider et Joystick) « Genre et Jeu vidéo : des muscles et des couilles », avec le style habituel d’Usul : nonchalant, pédagogue et pince-sans-rire (« moi j’aimais bien les animaux »). Voir une vidéo pareille diffusée sur Jeuxvideo.com, ça met du baume au coeur. Le public a l’air d’apprécier aussi : l’immense majorité des commentaires sont positifs, et saluent autant la dimension humoristique que le message (pas mal de « plus intelligent/réfléchi que d’habitude »).

Related: