background preloader

Morale

Facebook Twitter

Bravo Patron! Figure incontournable du capitalisme français, le propriétaire de la « Revue des deux mondes » s’est retrouvé sous les projecteurs dans l’affaire Fillon.

Bravo Patron!

L’homme n’est plus le même. On le perçoit dès l’ouverture de la porte blindée qui protège son élégant bureau, au deuxième étage de l’hôtel particulier dont il est propriétaire, rue de Lille, dans le 7e arrondissement de Paris. Même s’il sourit en nous accueillant, ce jeudi 9 mars, Marc Ladreit de Lacharrière semble sur la défensive, lui d’habitude si affable. LafargeHolcim prêt à construire le mur anti-clandestins de Trump. Le ministre des affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a immédiatement appelé le champion européen du ciment à « bien réfléchir », ajoutant que les entreprises « ont aussi une responsabilité sociale ».

LafargeHolcim prêt à construire le mur anti-clandestins de Trump

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Denis Cosnard C’était le 2 mars. Accusé depuis des mois d’avoir financé les djihadistes de l’organisation Etat islamique pour pouvoir continuer ses activités en Syrie en 2013 et 2014, LafargeHolcim reconnaissait avoir agi de façon « inacceptable » et son PDG, Eric Olsen, se couvrait la tête de cendres. Promis, le groupe cimenterait désormais plus blanc que blanc. Et d’annoncer une série de mesures en ce sens, dont la création d’un comité « éthique, intégrité et risques ». La hutte de chasse, valeur refuge.

Jadis, on y dormait sur de la paille.

La hutte de chasse, valeur refuge

Aujourd’hui, certains abris de chasse au gibier d’eau disposent d’un jacuzzi et peuvent se louer à prix d’or. Un business juteux. Les fusils auraient dû se taire le 31 janvier et laisser les oies grises qui ont survécu à l’hiver migrer sans dommage vers leurs lieux de nidification. En France, la loi – un arrêté du 19 janvier 2009 – l’exige. Et pourtant, ça tire encore dans les marais. Sauf si le Conseil d’Etat, saisi par la Ligue pour la protection des oiseaux, casse la décision du gouvernement – un jugement attendu en ce début de semaine –, Ségolène Royal aura donc inventé un drôle d’oxymore : le braconnage légal. La torture vue de la Maison Blanche. En affirmant, le 27 janvier, que la torture « ça marche », Donald Trump l’a dépouillée de toute connotation éthique.

La torture vue de la Maison Blanche

Jamais un président américain en exercice, au moins depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, n’avait, devant des journalistes du monde entier, livré une telle opinion. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Alain Frachon La torture ? « Je pense que ça marche. » C’est dit sur un ton impavide, presque badin, comme on discuterait des mérites comparés des changes fixes et flottants. Les justiciers plébiscités par les bébés. Une étude japonaise montre que, dès 6 mois, les nourrissons sont capables de comprendre les relations d’oppression.

Les justiciers plébiscités par les bébés

Et vont vers ceux qui défendent les victimes. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Par Nathaniel Herzberg En ces temps de trumpisme triomphant, la figure peut paraître désuète. Il n’empêche : le défenseur de la veuve et de l’orphelin, celui qui se lève dans le métro pour protéger une jeune fille agressée par deux vilains, ­Robin des bois du quotidien, fait toujours recette. Zorro, Tintin, Lucky Luke : le culte du bien et du mal mais aussi du courage désintéressé nous est inculqué dès l’enfance. Des expériences avaient déjà montré que, dès 3 ans, les enfants, placés devant une situation de harcèlement, portaient majoritairement secours à la victime.

Dispositif original Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs de l’université de Kyoto ont mis en place un dispositif original. « La tentation du Bien est beaucoup plus dangereuse que celle du Mal » Boris Cyrulnik et Tzvetan Todorov, deux intellectuels, deux observateurs engagés de nos sociétés, dialoguent sur la capacité des individus à basculer dans la « barbarie » ou bien à y résister.

« La tentation du Bien est beaucoup plus dangereuse que celle du Mal »

Boris Cyrulnik est neuropsychiatre et directeur d’enseignement à l’université de Toulon. Tzvetan Todorov est historien et directeur de recherche honoraire au CNRS. Tous deux ont traversé l’époque de manière singulière. Tous deux sont devenus des penseurs plébiscités et des observateurs engagés de nos sociétés. Le premier, né en 1937 dans une famille d’immigrés juifs d’Europe centrale et orientale, fut l’un des rares rescapés de la rafle du 10 janvier 1944 à Bordeaux et popularisa, bien des années plus tard, le concept de « résilience », cette capacité psychique à se reconstruire après un traumatisme. Boris Cyrulnik a publié Ivres paradis, bonheurs héroïques (Odile Jacob, 2016), ouvrage sur le besoin et la nécessité de héros pour vivre et survivre.

Liberté

Devoir. Bonheur.