background preloader

Asie

Facebook Twitter

India's Independent Weekly News Magazine. Polluted_zoom.jpg (JPEG Image, 3000 × 1550 pixels) - Scaled (34%) CARTOGRAPHIE • 30 millions d’esclaves sur la planète. Le mot sonne comme la réminiscence d'une époque révolue. Mais l'esclavage n'appartient pas à l'Histoire. Il est bien présent au XXIe siècle – partout dans le monde. Courrier international 2 Décembre 2014 | Partager : Ce nombre – 29,8 millions exactement – est issu du travail réalisé par la fondation australienne Walk Free, qui s’est donné pour mission d’éradiquer les différentes formes d’esclavage dans le monde.

Il inclut le travail et la prostitution forcés, les enfants-soldats ou contraints au mariage, les domestiques asservis, etc. En pourcentage, c’est la Mauritanie qui remporte la “palme” – 4 % de sa population. “L’esclavage y est tellement répandu qu’il y semble presque normal”, constate The Washington Post. En valeur absolue, c’est l’Inde qui abrite le plus grand nombre d’esclaves – 14 millions. Cliquez sur la carte pour la voir en plus grand. Guerres décolonisation. Cartographier la frontière : conférence de Philippe Rekacewicz. Compte-rendu sur la conférence Cartographier la frontière Compte rendu de la conférence de Philippe Rekacewicz Lycée Claude Fauriel de St Etienne (Loire). A l’occasion de la journée « Frontières et espaces frontaliers » (le 1 Février 2013) dans le cadre de la préparation de la question de géographie du Concours de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. Commentaire proposé par Justine Vial et Inès Bourquin (élèves en hypokhâgne au Lycée Claude Fauriel de St Etienne), relu et corrigé par Philippe Rekacewicz et François Arnal.

Philippe Rekacewicz : géographe et cartographe. Philippe Rekacewicz habite en Norvège, il a travaillé pour le programme des Nations-Unies pour l’environnement entre 1996 et 2007. Philippe Rekacewicz bouleverse l'idée qu'on se fait de la cartographie en défendant l'idée que la carte n'est jamais objective. Qu'est-ce que la frontière? Il existe une « impossibilité » de la carte quand il faut tenter de concilier des positions opposées. L'atelier du cartographe : dessin de Celçük. Les Seychelles appellent les petites îles à s'unir pour ne pas disparaître | Changements climatiques. «Le changement climatique est la plus sérieuse des menaces de notre époque», a lancé le président seychellois, James Michel, en ouverture d'un sommet de l'Alliance des petites îles (AOSIS) organisé dans l'archipel de l'océan Indien.

«Face à cette menace, nous, les petits États insulaires en développement, sommes en première ligne». «Nous n'avons pas les dernières technologies pour nous adapter au problème», a-t-il ajouté. «Nous n'avons pas non plus la puissance économique pour imposer des sanctions à ceux qui sont le plus coupables» du réchauffement. «Tout ce que nous avons est notre volonté collective pour faire la différence», a poursuivi M. Michel. À l'approche de la conférence de Lima, qui doit préparer celle de 2015 à Paris, où 195 États seront réunis sous l'égide de l'ONU pour tenter de décrocher un accord mondial sur le climat, M.

«Faisons-nous entendre sur toutes les plages, sur tous les bords de route», a-t-il lancé. Final_PPT_2011_chapter3.pdf. India’s Poorest Women Coerced Into Sterilization. Sumati Devi knew before she arrived at the grimy government clinic in northern India that she would be paid to be sterilized. She didn’t know that she would lie on an operating table with bloody sheets, that the scalpel used to open her up would be stained with rust or that she was supposed to first get counseling on other birth-control methods before giving consent to have her fallopian tubes cut and tied. The main reason Devi had agreed to be sterilized at all was because the $10 she received -- equivalent to about a week’s wages for a poor family -- would help feed her three children. “I did it out of desperation,” said Devi, 25, as she lay on the concrete floor recuperating at the clinic in the state of Bihar. “We’re so poor, we need the money.

When it comes to family planning, women are on the front lines in India, which has carried out about 37 percent of the world’s female sterilizations. Surgical instruments used in the sterilization procedure are seen in a tray in a clinic... 8 Women Dead in India After Sterilization Surgery. Vidéos | Actualités internationales - nationales - régionales - Montréal - Québec - Canada | LaPresse.ca. Typhoon Haiyan: millions of lives still blighted one year on | World news.

A year after typhoon Haiyan devastated central areas of the Philippines, aid workers and officials are warning that millions of people are still living in temporary shelters and evacuation centres. Haiyan, which is known locally as Yolanda and carried winds of 195mph, killed more than 6,000 people and left 4 million displaced, are likely to be increasingly common in the era of climate change, they say, making the situation for those in temporary accommodation all the more perilous.

“This is a reality for the world, and it’s certainly a reality for the Philippines,” said Jennifer MacCann, operation director in the country for the charity World Vision. “There will be bigger storms, they will have much more of an impact, and we should expect them.” Adding to the safety worries is the fact that many of the communal typhoon shelters which saved thousands of people from Haiyan, often schools, churches and community centres, remain damaged or destroyed.

Mentally ill people found chained by families and left to die after typhoon Haiyan – video | World news. En Malaisie, les transsexuels obtiennent le droit de s'habiller en femmes | Société. La cour de Putrajaya a estimé qu'une loi islamique imposant cette règle était inconstitutionnelle et «privait les requérants du droit de vivre dans la dignité», soulignant qu'une telle disposition était «oppressante et inhumaine». Les juges de la plus haute juridiction du pays ont ainsi infirmé un jugement rendu en 2012 par un tribunal qui avait estimé que les trois musulmanes transsexuelles étaient nées hommes et devaient par conséquent s'habiller en hommes. Les trois avaient saisi le tribunal après leur interpellation il y a quatre ans en vertu de cette loi dans l'État du Negri Sembilan (sud). La Malaisie, ancienne colonie britannique, a des tribunaux civils basés sur la loi britannique, mais aussi des tribunaux de la charia qui régulent l'adhésion aux pratiques islamiques et ne s'appliquent qu'aux musulmans.

La charia interdit aux hommes de s'habiller en femmes, un délit passible d'une peine allant jusqu'à trois ans de prison ferme. «C'est assez historique. Cela va être un précédent. Antarctique: toujours pas d'aires marines protégées | Espèces en danger. «Les opinions et intérêts nationaux très variés sur des questions complexes telles que les AMP (Aires marines protégées, NDLR) dans les eaux internationales créent un environnement difficile pour parvenir à un consensus», indique dans un communiqué Andrew Wright, secrétaire exécutif de la CCAMLR, dont font partie 24 pays et l'Union européenne.

L'Australie, l'UE et la France sont à l'origine d'une proposition visant à créer une aire marine protégée d'un million de km2 en Antarctique de l'Est. La Nouvelle-Zélande et les États-Unis souhaitent eux une aire de 1,3 million de km2 en mer de Ross, au sud-ouest de l'Antarctique. Chacune de ces propositions, dont la surface a été réduite par rapport au projet initial, pourrait mener à la création de la plus grande aire marine protégée du monde. Selon celui-ci, plusieurs membres ont demandé un délai supplémentaire pour examiner la durée proposée des aires et leur taille ou encore les conséquences sur les pêcheries. NARAYANAN KRISHNAN - a companion to the forgotten. L’actualité du 29 octobre en images - LeTemps.ch. SYRIE. L’armée américaine a poursuivi ses frappes aériennes mardi et mercredi contre le groupe Etat islamique près de la ville syrienne de Kobané, tandis que les peshmergas irakiens se préparent à aller prêter main forte aux Kurdes à proximité de la frontière avec la Turquie.

(Reuters/Yannis Behrakis) BURKINA FASO. Un graffiti adressé au président Blaise Compaoré. Plusieurs milliers de personnes ont de nouveau défilé mercredi matin à Ouagadougou, la capitale du pays, au lendemain d’une manifestation d’ampleur historique. Les protestataires dénoncent un projet de révision constitutionnelle permettant le maintien du pouvoir du président Compaoré.

(Reuters/Joe Penney) CHINE. COREE DU NORD. JAPON. INDE. Une seconde à Kobané en 152 tweets. Une seconde à Kobané étirée en 152 tweets. Une petite seconde vue tour à tour par un combattant de l’Etat islamique, son adversaire kurde défenseur de la ville, un pilote américain loin au-dessus de leurs têtes, des journalistes qui patientent à quelques centaines de mètres, de l’autre côté de la frontière, des réfugiés syriens égarés et ayant tout perdu, des soldats turcs désœuvrés… Le tout sous la menace d’une bombe qui dégringole du ciel, une seconde avant qu’elle n’explose. Avec cette série de 152 tweets diffusés tard dimanche soir sur son compte @KoliaDelesalle, le journaliste Nicolas Delesalle, grand reporter à Télérama, laisse grandir sur Twitter son talent pour la narration, rythmée par la nature même du support, dans un reportage qui s’épanouit sous la forme d’une tweetstory. L’ensemble, regroupé sur Storify par l’avocat blogueur Maître Eolas, se lit d’une traite.

Trois milliards pour sauver la mer d'Aral | Environnement. Agence France-PresseTACHKENT, Ouzbékistan De nombreuses organisations donatrices internationales se sont engagées à octroyer 3 milliards de dollars pour aider l'Ouzbékistan, ex-république soviétique d'Asie centrale, à sauver la mer d'Aral, au bord de la disparition en raison de son assèchement. Des accords en ce sens entre le Fonds international pour sauver la mer d'Aral, le gouvernement ouzbek et de nombreuses organisations internationales, parmi lesquelles la Banque mondiale, ont été signés mercredi soir à l'issue d'une conférence internationale à Ourguentch (nord-ouest). Ce financement vise à «atténuer les conséquences de la catastrophe écologique pour 67 millions de personnes qui habitent dans la région d'Asie centrale», a souligné le premier vice-premier ministre d'Ouzbékistan, Roustam Azimov, lors de la cérémonie de signature.

Les activités, notamment la pêche, qui étaient autrefois pratiquées dans la région de la mer d'Aral ont été détruites. 3 milliards de dollars pour sauver la mer d'Aral | Milieux naturels, aires protégées. Ce lac salé s'étendait, il y a un demi-siècle, sur une surface équivalant à deux fois la Belgique. De nombreuses organisations donatrices internationales se sont engagées à verser 3 milliards de dollars pour aider l'Ouzbékistan, ex-république soviétique d'Asie centrale, à sauver la mer d'Aral, au bord de la disparition en raison de son assèchement.

Des accords en ce sens entre le Fond international pour sauver la mer d'Aral, le gouvernement ouzbek et de nombreuses organisations internationales, parmi lesquelles la Banque mondiale, ont été signés mercredi 29 octobre à l'issue d'une conférence internationale à Ourguentch (nord-ouest). Ce financement vise à « atténuer les conséquences de la catastrophe écologique pour 67 millions de personnes qui habitent dans la région d'Asie centrale », a souligné le premier vice-premier ministre d'Ouzbékistan, Roustam Azimov, lors de la cérémonie de signature.

Birmanie: exode «sans précédent» des Rohingyas | Asie & Océanie. «Un tel nombre, c'est sans précédent», a commenté Chris Lewa, directrice de l'organisation de défense des droits des Rohingyas Arakan Project, considéré comme une référence pour son suivi de la situation de la minorité dans l'ouest de la Birmanie. «Il semble que beaucoup aient décidé qu'ils n'aient plus rien à attendre de l'État Rakhine», a-t-elle ajouté, interrogée par l'AFP. Selon les données de l'Arakan Project, depuis juin 2012, quelque 100 000 membres de cette minorité considérée par l'ONU comme l'une des minorités les plus persécutées de la planète ont ainsi fui par mer. Les violences entre bouddhistes de la minorité rakhine et Rohingyas ont fait depuis 2012 dans l'État Rakhine plus de 200 morts et 140 000 déplacés, en majorité des musulmans qui vivent toujours dans des camps dans des conditions déplorables. Les autorités dénoncent une «campagne de désinformation» menée par les Rohingyas eux-mêmes à ce sujet.

Hla-klm/dth/fw. Ventres à louer en Inde | Agnès Gruda | Asie & Océanie. Une lampe de poche projette un rayon cru entre les cuisses de Margareth Krishen. La jeune femme fixe le vide pendant qu'une longue aiguille insère dans son utérus l'embryon qu'elle a accepté de porter pour un couple de parfaits inconnus. «Vous voyez la tache blanche?» La gynécologue Nayana Patel pointe l'image de l'embryon sur l'échographie qui capte le déroulement de la délicate intervention. Si tout va bien, cette bulle vacillante deviendra un nourrisson qui partira vers l'Europe ou l'Amérique, pour le plus grand bonheur de ses parents.

Margareth pourra alors rentrer chez elle, munie d'un chèque représentant environ 7500 $. D'un côté, un couple désespéré par son incapacité à procréer. Interdits par une majorité des pays, les contrats de gestation rémunérés sont légaux en Russie, en Ukraine et dans certains États américains. L'Inde, elle, a légalisé la pratique en 2002. Les cliniques indiennes facturent environ 35 000 $ pour leurs services.

La «couveuse» d'Anand Argument de poids Sacrifice. Indonesia's Mount Sinabung erupts. Hongkong : défi politique à Pékin. Edito du « Monde ». Le pouvoir chinois est aujourd’hui défié à Hongkong comme il ne l’a jamais été depuis les événements de la place Tiananmen, à Pékin, en juin 1989. Le scénario est comparable : un mouvement de protestation pro-démocratie est mené par des étudiants, qui ont la sympathie d’une bonne partie de la population de la Région administrative spéciale (RAS) – selon l’appellation de l’ancienne colonie britannique depuis sa rétrocession à la Chine en 1997. Le défi n’en n’est que plus rude pour les autorités.

Elles portent l’entière responsabilité d’une situation qui pourrait devenir explosive : l’ombre de la répression sanglante des manifestants de la place Tiananmen plane sur l’île au rocher. Le point de départ de la révolte est lié à la promesse faite à Hongkong d’élire au suffrage universel son chef de l’exécutif à l’occasion du scrutin de 2017.

INFOGRAPHIE • L’automobile se lève à l’Est. INFOGRAPHIE • Les petites mains de l’industrie. INFOGRAPHIE • Une petite tasse de thé ? De Londres à Pékin, c’est la boisson la plus consommée dans le monde après l’eau. Courrier international 5 juin 2014 | Partager : Greek Infographics. Cette équipe grecque constituée de designers, d’illustrateurs, de photographes et de journalistes se consacre à la création d’infographies. Elle collabore régulièrement avec la presse grecque et a remporté plusieurs prix. L’infographie c [...] Déjà abonné ?