background preloader

Asie et avortement

Facebook Twitter

Des affiches trash contre l’avortement sélectif des filles en Asie. Ogilvy & Mather Vietnam lance une campagne pour l’ONG The Life Foundation, afin d’attirer l’attention sur le fait qu’encore aujourd’hui en Asie des femmes avortent lorsqu’elles apprennent qu’elles sont enceintes d’une fille.

Des affiches trash contre l’avortement sélectif des filles en Asie

Intitulée Stop The Gendercide, l’opération se décline en une série d’affiches colorées qui, combinées, dévoilent un message aussi cru que la pratique dénoncée. En effet, l’avortement sélectif a ainsi conduit à l’interruption de grossesse de plus de 200 millions de fœtus fille, ces dernières décennies, afin de favoriser un enfant de sexe masculin. The Life Foundation souhaite aussi sensibiliser aux viols, au trafic sexuel, au mariage forcé ainsi qu’aux enlèvements de femmes en Asie. Une campagne choc malgré des abords guillerets, qui a pour but de sensibiliser la population asiatique à cet avortement quasi systématique et les autres maux qui la touche.

Cliquez sur les images pour visualiser la version large. Contre l'avortement sélectif en Inde, les parents postent des selfies avec leurs filles. Tous les selfies récoltés vont désormais être jugés par un panel de 30 femmes du village indien.

Contre l'avortement sélectif en Inde, les parents postent des selfies avec leurs filles

Si les critères de jugements restent flous, Bibipur a précisé que les gagnants, qui seront annoncés ce vendredi 19 juin, recevront un prix de 1200 roupies (un peu plus de 16 euros) ainsi qu'un certificat et un trophée. Le lancement du concours n'a rien d'anodin dans l'Etat d'Haryana. L'Inde affiche en effet l'un des plus mauvais ratio hommes-femmes. De 964 femmes pour 1000 hommes en 1971, il est tombé à 918 en 2011, selon les données fournies par les Nations Unies. Un chiffre alarmant qui s'explique en partie par la pratique de l'avortement sélectif. Etat Islamique : L'avortement des jeunes filles Yazidi devenu monnaie courante au Kurdistan.

Enlevées par le groupe islamiste puis réduites à l’esclavage, un grand nombre de jeunes femmes sont victimes de viols et d’agressions diverses en Syrie et en Irak.

Etat Islamique : L'avortement des jeunes filles Yazidi devenu monnaie courante au Kurdistan

Certaines sont arrivées à s’échapper, d’autres ont été libérées après avoir vécu plusieurs mois d’enfer au sein du groupe EI. Etat islamique : utilisées comme esclaves sexuelles, des jeunes filles Yazidi avortent secrètement au Kurdistan. Au Kurdistan, des médecins enfreignent la loi locale en pratiquant l'avortement sur des jeunes femmes de la minorité Yazidi, libérées après avoir été détenues en tant qu'esclaves sexuelles par les combattants de l'Etat islamique.

Etat islamique : utilisées comme esclaves sexuelles, des jeunes filles Yazidi avortent secrètement au Kurdistan

Traumatisées après des mois de viol et de torture par les membres de l'Etat islamique, certaines de ces victimes sont revenues enceintes de cet enfer, risquant d'être ostracisées par leur propre communauté qui bannit les relations sexuelles avant le mariage. D'après plusieurs témoignages, des médecins du Kurdistan pratiquent désormais l'avortement illégal ainsi que des opérations chirurgicales secrètes afin de réparer la perte de virginité chez certaines jeunes filles, dont les plus jeunes sont parfois âgées de 8 ans, rapporte de Sunday Times. « N'avortez plus de vos filles », supplie le premier ministre indien. Le premier ministre indien Narendra Modi a « supplié » mardi ses concitoyens d'épargner les foetus de sexe féminin, mettant en garde contre un déséquilibre filles-garçons qui aurait des conséquences désastreuses pour le pays.

« N'avortez plus de vos filles », supplie le premier ministre indien

Le chef du gouvernement, s'adressant à un public largement composé de femmes dans l'État d'Haryana, une région du nord de l'Inde qui a le plus bas ratio filles/garçons à la naissance, leur a expliqué qu'elles devaient résister aux pressions de leur famille et de la société qui les poussent à avorter si elles sont enceintes de filles. « Le premier ministre de ce pays vous supplie d'épargner les vies de vos filles », a déclaré M. Modi, qui lançait une campagne intitulée « Sauvez vos filles, éduquez vos filles ». « Nous devons changer notre manière de penser et arrêter de croire que les garçons sont supérieurs aux filles » ou nous devrons en « subir les conséquences », a-t-il mis en garde.

Le fort taux d'avortement renforce les craintes envers les femmes jeunes. ( Source: le Quotidien du Peuple en ligne ) 27.01.2015 15h50 Le taux élevé d'avortement en Chine a suscité les préoccupations du public au sujet de l'éducation sexuelle pour les jeunes, ce qui a amené des experts à exhorter les services de santé et les parents à collaborer pour protéger les jeunes femmes.

Le fort taux d'avortement renforce les craintes envers les femmes jeunes

Selon le Centre de recherche technologique de la Commission nationale de la santé et de la planification familiale, environ 13 millions d'avortements ont lieu chaque année en Chine. 62% de ces avortements sont pratiqués sur les femmes âgées entre 20 et 29 ans, dont la plupart sont célibataires. Au Vietnam communiste, l'avortement comme moyen de contraception. Au Vietnam, l'avortement comme moyen de contraception. Dans un petit cimetière d'Hanoï, Nguyen Van Thao ouvre la porte ...

Au Vietnam, l'avortement comme moyen de contraception

Créé le Mis à jour le Mots-clés Dans un petit cimetière d'Hanoï, Nguyen Van Thao ouvre la porte d'un frigo. A l'intérieur, un grand sac plein de fœtus ensanglantés. Au Vietnam, qui a l'un des taux d'avortement les plus élevés au monde, fossoyeurs improvisés et médecins sont débordés. Dans ce pays communiste, près de 40% des grossesses finissent par un avortement, d'après un rapport des médecins de la maternité centrale d'Hanoï. «Pour notre journée la plus chargée, nous avons reçu 30 fœtus», explique Thao, qui dirige une équipe de volontaires, la plupart catholiques, qui se chargent de les collecter dans des cliniques pratiquant l'avortement dans la capitale. Vietnam: 40% des grossesses avortées. Dans un petit cimetière d'Hanoï, Nguyen Van Thao ouvre la porte d'un frigo.

Vietnam: 40% des grossesses avortées

A l'intérieur, un grand sac plein de foetus ensanglantés. Au Vietnam, qui a l'un des taux d'avortement les plus élevés au monde, fossoyeurs improvisés et médecins sont débordés. Dans ce pays communiste, près de 40% des grossesses finissent par un avortement, d'après un rapport des médecins de la maternité centrale d'Hanoï. Une réalité bien supérieure aux chiffres officiels. "Pour notre journée la plus chargée, nous avons reçu 30 foetus", explique Thao, qui dirige une équipe de volontaires, la plupart catholiques, qui se chargent de les collecter dans des cliniques pratiquant l'avortement dans la capitale.

"Il est difficile de dire combien nous en avons enterré", précise Nguyen Thi Guy, un volontaire de 62 ans, qui aide à envelopper les foetus avant qu'ils ne soient enterrés dans un coin du cimetière. "Les jeunes Vietnamiens, sexuellement actifs, ont un problème... Des forces conjointes pour contenir les avortements illégaux.

New Regulation Further Restricts Legal Abortions. President Susilo Bambang Yudhoyono has signed a new regulation that critics say will make it nearly impossible for women who get pregnant as a result of rape to obtain a legal abortion.

New Regulation Further Restricts Legal Abortions

India launches new initiatives to improve access to safe abortion care. The government of India has launched two national initiatives aimed at saving women’s lives by making comprehensive abortion care accessible to more women.

India launches new initiatives to improve access to safe abortion care

Even though India enacted a liberal abortion law more than 40 years ago, an estimated two-thirds of abortions in India are unsafe and a woman dies from complications of unsafe abortion every two hours. The initiatives were launched at a national consultation organized in May by the federal Ministry of Health and Family Welfare and Ipas. The two-day consultation brought together nearly 200 representatives of federal and state governments, civil-society organizations, development partners and medical professionals. Dr. Décès d’une femme au Kef à cause de l’absence de médecins spécialistes.

L'assouplissement de la politique de l'enfant unique s'accompagne de défis en matière de services de santé. La politique chinoise de l'enfant unique récemment assouplie s'accompagnera de défis dans les secteurs de la reproduction, des soins de santé maternelle et néonatale du pays, en raison du recul de l'âge des grossesses, a annoncé un haut responsable de la santé. Wang Guoqiang, vice-ministre de la Commission nationale de la santé et de la planification familiale, a fait cette remarque jeudi lors d'une conférence sur la santé maternelle et infantile. Fin avortements à risque - Donner ses choix.

Safe Abortion, Now ! * Unsafe abortion occurs when women do not have accurate information on safe abortion, safe methods, cooperative counseling for pre-abortion and the right to decide their own choices. I am writing on this topic to voice my personal concern, worries and sadness about unsafe abortion practices in Indonesia, which I have seen and observed through my experiences as a counselor on the safe abortion Hotline in Samsara for the last two years, and through my interactions with many young people at workshops and discussions. Abortion is restricted in Indonesia. It is legal only for two specific conditions: (1) if the pregnancy is dangerous for the woman or the fetus, (2) if the pregnancy is caused by rape, and the abortion can be performed before the gestational age of six weeks. I have observed that anti-choice groups or many people in Indonesia assume that abortion leads to mental health problems for women.

Unsafe Abortion Practices in Indonesia. L’avortement, un droit qui fait consensus au Japon. Moins de naissances mais un garçon à tout prix : l'avortement sélectif des filles en Asie. L'avortement sélectif en Asie.