background preloader

Asie

Facebook Twitter

How South Korea Innovated the Social Movement. Millions of women march in the nation’s capital.

How South Korea Innovated the Social Movement

Thousands gather in cities around the country for spontaneous protests. An aroused citizenry floods its legislators with emails and increases donations to the political party in opposition. Sounds like the U.S. following the election of Donald J. Trump? Sure, but South Korea got there first — and arguably much more effectively. Of course, South Korean protesters were motivated by something anti-Trump forces lack thus far — proof of high crimes and misdemeanors. In all, one in five South Koreans participated in the president-must-go rallies over the past five months. One key takeaway from the Korean example: persistence.

In the U.S., initial momentum was there for anti-Trump forces. Since then, Trump’s travel ban has sparked a swarming of airports and surly constituents publicly grilling their members of Congress, but there has been nothing like the doggedness of the South Korean protesters’ weekly candlelight vigils. Pierre Joo, Génération résignée - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts. Il s’appelle Kim Young-man, et parmi les figures qui peuplent le petit écran coréen, son profil détonne.

Pierre Joo, Génération résignée - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts

Kim Young-man n’est ni particulièrement jeune, il a 66 ans, ni particulièrement beau, ni particulièrement doté des compétences généralement recherchées par les producteurs TV locaux, ne sachant ni chanter, ni danser, ni aguicher la galerie tel les vedettes des émissions de variété coréennes d’aujourd’hui. Immersion en Corée du Sud, où tatouer est considéré comme un crime. L’activiste et tatoueuse Grace Neutral s’est intéressée à la culture du tatouage en Corée du Sud où seuls les médecins peuvent tatouer.

immersion en Corée du Sud, où tatouer est considéré comme un crime

(Capture d’écran YouTube) En Corée du Sud, seuls les médecins titulaires d’une licence ont le droit de pratiquer l’art du tatouage. De plus, les personnes tatouées sont souvent regardées de travers et stigmatisées. La greffe de jouets, un bon moyen pour sensibiliser le Japon au don d'organes. Au Japon, pour sensibiliser au don d’organes, sujet encore tabou dans l’archipel, une agence de pub a décidé de faire raccommoder des peluches venues du monde entier. (© Todo Kida & Akira Suzuki / Second Life Toys) Chaque année au Japon, seuls 2 % des personnes en attente de greffe reçoivent l’organe dont ils ont besoin pour vivre.

La greffe de jouets, un bon moyen pour sensibiliser le Japon au don d'organes

Meet The Art Collective Of 'Sad Asian Girls' Destroying Asian-American Stereotypes. Pierre Joo, Génération résignée - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts. Downfall of Japanese TV’s girl next door highlights wider industry sexism. From nightly appearances on TV to persona non grata of Japanese show business in a matter of weeks, the drama of Rebecca Eri Ray Vaughan’s fall from grace was matched only by how much it revealed about Japan’s harsh treatment of its female entertainers.

Downfall of Japanese TV’s girl next door highlights wider industry sexism

Viewers liked her unthreatening, breezy manner and carefully crafted image as the girl next door. Fièvre du lundi après-midi sur les dance floors de Corée du Sud. Un couple de retraités danse sur la piste d'une "Colatec", discothèque réservée au troisième âge, à Séoul le 2 décembre 2015 ( AFP / ED JONES )

Fièvre du lundi après-midi sur les dance floors de Corée du Sud

The country with the world's worst drink problem. Seoul, South Korea - A young woman is hunched over a toilet bowl in a coffee shop in downtown Seoul, her dishevelled hair masking her face.

The country with the world's worst drink problem

A police officer tries to rouse her, but there is no response. Seven reasons why 80 percent of young South Koreans don’t want to live in their own country. South Korea is a popular travel destination adored by many, but a recent survey suggests that almost 80 percent of its citizens want out.

Seven reasons why 80 percent of young South Koreans don’t want to live in their own country

Why? South Korea sees millions of visitors each year, with many tourists flocking to the nation for its seasonal beauty, exotic food, vibrant pop culture, and expertise in the beauty industry. Corée du Sud : d’anciennes « femmes de réconfort » manifestent contre l’accord avec Tokyo. «Femmes de réconfort»: Tokyo et Séoul trouvent un accord - Asie-Pacifique. Les ministres japonais et sud-coréens se sont donc rencontrés ce lundi 28 décembre à Séoul.

«Femmes de réconfort»: Tokyo et Séoul trouvent un accord - Asie-Pacifique

Ils avaient rendez-vous pour une réunion qui devait permettre de solder un contentieux vieux de 70 ans portant sur la question des « femmes de réconfort », ces femmes, coréennes pour la plupart, qui avaient été contraintes de se prostituer dans l'armée japonaise durant la Seconde Guerre mondiale. Un accord a été trouvé ce matin. Séoul et Tokyo ont donc trouvé un accord, ce lundi, sur l'épineuse question des « femmes de réconfort », l’enrôlement de près de 200 000 jeunes Asiatiques durant la Seconde Guerre mondiale, en majorité Coréennes mais aussi quelques Occidentales, qui furent forcées à la servitude sexuelle. Femmes de réconfort: Séoul refuse de reculer face à Tokyo. Le chef de la diplomatie sud-coréenne a refusé tout recul face à Tokyo dimanche à la veille d'une rencontre avec son homologue japonais, au sujet des esclaves sexuelles de la Seconde guerre mondiale, un sujet qui empoisonne les relations bilatérales.

Femmes de réconfort: Séoul refuse de reculer face à Tokyo

Le ministre des Affaires étrangères Yun Byung-Se a rejeté la position de Tokyo qui est de dire que la question des "femmes de réconfort", système de prostitution mis en place par l'armée japonaise, a été réglée en 1965 à la faveur de l'accord qui a rétabli les liens diplomatiques entre Tokyo et Séoul. La plupart des historiens estiment que jusqu'à 200.000 femmes, pour la plupart des Coréennes mais aussi des Chinoises, des Indonésiennes et des ressortissantes d'autres pays asiatiques, ont été enrôlées de force dans les bordels de l'armée impériale durant la Seconde guerre mondiale. Chang Kang-myoung : «En Corée, les jeunes sont pétrifiés à l’idée d’échouer» «Hell Joseon», la Corée, c’est l’enfer. Cette petite phrase qui fait le buzz sur les réseaux sociaux sud-coréens depuis plusieurs mois exprime le mal-être de la jeunesse du pays. Sous pression, elle est confrontée pour la première fois au chômage.

Alors que la Corée est souvent présentée comme un modèle de réussite, dont on vante le formidable développement économique et le succès de Samsung et de LG, l’écrivain Chang Kang-myoung se concentre, dans ses romans, sur les aspects plus sombres d’une société ultracompétitive qui en laisse plus d’un sur le carreau. Dans l’un de ses derniers ouvrages, Parce que je déteste la Corée, il raconte l’histoire d’une jeune fille de 20 ans qui, ne supportant plus la pression pesant sur ses épaules, plaque tout et part pour l’Australie. Le roman a rencontré un franc succès en librairie.

Les "femmes de réconfort" de la Seconde Guerre mondiale commémorées lors de la journée internationale. Mei Li, une militante pour les droits des femmes de réconfort, a organisé mercredi une exposition de photos et une conférence à Hong Kong, lors de la journée internationale pour l'élimination de la violence contre les femmes. Mme Li a déclaré qu'elle espérait éveiller la conscience des gens sur le fait que les femmes de réconfort étaient des victimes d'agressions sexuelles. Inde. Une star de Bollywood dénonce l’intolérance de son pays à l’égard des musulmans.

L’acteur Aamir Khan, superstar de Bollywood, a déclaré publiquement que sa femme envisageait de quitter le pays en raison des attaques dont sont victimes les musulmans depuis quelques mois. Il a déclenché une tempête politique. Mardi 24 novembre, Aamir Khan est devenu en Inde ce que Gérard Depardieu fut en France fin 2012 : l’étincelle qui enflamme soudainement un pays en proie à un malaise. Depardieu était parti en Belgique pour fuir la fiscalité hexagonale, Khan, lui, dénonce “le climat d’intolérance religieuse” qui règne dans son pays.

Comme le rapporte The Indian Express dans son édition du 25 novembre, la star de Bollywood a profité de la remise des Ramnath Goenka Awards, qui récompensent les meilleurs journalistes de l’année, pour déclarer que sa femme était tentée de quitter l’Inde en raison des événements “consternants” qui s’y sont produits ces derniers mois. Malaise religieux. Bollywood œuvre pour l’unité indienne. Le Monde.fr | | Par Julien Bouissou (New Delhi, correspondance) Les Indiens, qui ont été touchés par de nombreux attentats, adorent les films où se mêlent histoires d’amour à l’eau de rose, chants et danses. Mais au-delà du simple divertissement, les productions de Bollywood questionnent souvent les différences religieuses et les raisons du terrorisme. Mégapole indienne la plus touchée par les attentats, Mumbai (Bombay) a trouvé la rédemption dans le cinéma.

Bollywood met régulièrement en scène des terroristes comme autant de parcours singuliers. Ils prennent parfois les traits de « gens normaux », victimes de manipulation ou de chantage. Heart of darkness: Nostalgic Tokyo disappearing amid construction boom. L’Indonésie et ses orangs-outans brûlent dans la plus totale indifférence. Le pays fait face à une catastrophe écologique sans précédent qui affecte autant les populations que l’écosystème. Depuis le mois de juillet, on recense déjà plusieurs dizaines de morts. Voici comment Ai Weiwei defie la censure de Lego. Le week end dernier, l'artiste Ai Weiwei a publié sur son compte Instagram, une série de posts virulents contre Lego.

La raison de colère ? La semaine passée la marque danoise a refusé de lui vendre les briques dont il avait besoin pour sa prochaine exposition en Australie au motif d'une volonté de ne pas être affilié à des oeuvres "politiques, religieuses, racistes, obscènes ou diffamantes. La réponse des fans ne s'est pas fait attendre puisque immédiatement sur internet des promesses de dons de briques se sont organisées. Il y a quelque jour Ai Weiwei annonçait que ces millions de briques allaient être utilisés pour "défendre la liberté d'expression et l'art politique". A Lonely End for South Koreans Who Cannot Afford to Live, or Die.

Photo. Les cinq plaies de la politique de l'enfant unique. C'en est donc fini, et bien fini, de la politique de l’enfant unique en Chine. Le Parti communiste vient de publier un communiqué stipulant que tous les couples étaient désormais autorisés à avoir deux enfants. Cette mesure fait suite à un premier assouplissement décidé en 2013 qui permettait aux familles d’engendrer un second enfant si et seulement l’un des deux parents étaient un enfant unique.

Cette politique dénataliste d’une vigueur inconnue jusqu’alors avait été imposée en Chine dans la foulée des mesures de «modernisation» voulues par Deng Xiaoping à la fin des années 1970. South Korean Scholars Boycott State-Issued Textbook Project. Hundreds of South Korean scholars have declared they are boycotting the writing of state-issued history textbooks out of concern that that they will teach distorted views on the country's recent past. Conservative President Park Geun-hye's government plans to require middle and high schools to use textbooks edited by the government after 2017, instead of allowing schools to choose from eight private publishers, as is currently the case.

26 Questions Asians Have For White People. Les Coréennes, nouveaux modèles de beauté. C’est la nation de la beauté par excellence. Là où, dit-on, les femmes sont les plus jolies du monde, les cliniques de chirurgie esthétique les plus pointues, les labels de soin et de maquillage les plus inventifs. L’Année France-Corée a démarré vendredi 18 septembre sous l’égide des Arts décoratifs, qui lui consacrent l’exposition Korea Now! Craft, design, mode et graphisme en Corée (du 19 septembre 2015 au 3 janvier 2016). Pourtant, dans cet espace de 4 000 m2, au milieu des céramiques millénaires et des collections de la jeune garde de la mode, aucune trace de produits cosmétiques, pas le moindre flacon d’essence traditionnelle au ginseng fermenté, encore moins de mascara au tube rose bonbon censé dessiner des cils de poupée.

Chine : les effets inattendus de la politique de l'enfant unique. La Chine se voyait tellement mal partie avec une population en augmentation constante qu’en 1979, il fut interdit d'avoir plus d'un seul enfant. D’abord très stricte, cette loi s’est légèrement assouplie en 2013 avant d'être officiellement abolie le 29 octobre 2015. Si cette politique a permis de juguler la natalité, elle a eu quelques effets secondaires tout à fait imprévus... Une politique dite de l’enfant unique a été mise en place de façon très autoritaire avec force sanctions dissuasives. A Korean Horror Story: The Life of a Senior Citizen. On a night of ghouls and goblins, instead of military police and a menagerie of drunken expats, a few brave souls donned the most frightening costumes in Itaewon: the ajeossi and ajumma costume. When translated, these words literally mean middle-aged man or woman who is married, but their common use by foreigners often depicts elderly Koreans.

Insider Perspective: Seven Reasons Why Korea Has the Worst Productivity in the OECD. Korea was recently named the worst place for worker productivity in the OECD, which was featured in a recent article by this magazine. This news is not surprising for any professional previously or currently working in Korea, as the notorious overtime hours coupled with years of low growth have been a widely-discussed issue over the past few years. So why are Korean workers, and therefore companies, apparently so unproductive? One big reason is a lack of time management skills in the general workforce. 5 Things to Know About Korea’s Liberation Day. By KARIN CHAN karin@iamkoream.com. Au Japon, des étudiants en médecine sont soumis à un concours de... micro-origami. Un séjour d’études en Corée du Nord, c’est possible (mais compliqué)

Japon: au pays des bourreaux de travail, une réforme des heures sup inquiète. Une jeune Sud-Coréenne retire son maquillage et dévoile un nouveau visage. Le village Indien qui célèbre l’éco-féminisme. L'Inde va se doter d'une sécurité sociale universelle. En Corée du Sud, la galaxie Samsung. S.O.S. Écran : Mangeur cherche âme-sœur. Ma pharmacie est une attraction touristique.

Corée du Sud: une application sur smartphone pour lutter contre le suicide des jeunes. Mourir plutôt qu’être un poids pour les autres. On peut désormais être ami avec son frigo et chatter avec lui (en Corée du Sud)