background preloader

Numérique

Facebook Twitter

Piketty, la parenthèse social-démocrate et l’illusion d’une réforme du capitalisme. Le Bonbon Toulouse - Hacker Google Maps. (167) Interdit d'interdire - Pourquoi TikTok ? Pizzagate. La théorie conspirationniste du Pizzagate est une théorie conspirationniste prétendant qu'il existe un réseau de pédophilie autour de John Podesta, l'ancien directeur de campagne d'Hillary Clinton, par le biais de diverses interprétations et constructions, notamment en rapport avec une pizzeria et des courriels privés divulgués par WikiLeaks[1].

Pizzagate

Cette théorie du complot a émergé sur internet en novembre 2016, et particulièrement sur les sites 4chan, Reddit[2] et Twitter par des membres de l'alt-right, des journalistes conservateurs, et d'autres qui voulaient poursuivre Hillary Clinton en justice pour l'affaire des courriels[3]. En réaction, un homme de Caroline du Nord a voyagé jusqu'au Comet Ping Pong pour enquêter sur la conspiration et a tiré au fusil d'assaut à l'intérieur du restaurant. Le propriétaire du restaurant et les employés ont reçu des menaces de mort venant de conspirationnistes[4].

L'algorithme de Youtube est-il l'ami des prédateurs sexuels?  Une enquête du New York Times révèle que l’algorithme de Youtube favorise l’émergence, dans les recommandations, de vidéos de jeunes enfants.

L'algorithme de Youtube est-il l'ami des prédateurs sexuels? 

Ces vidéos, innocentes, postées par les enfants ou leurs parents, atteignent parfois les centaines de milliers de vues. Jaron Lanier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jaron Lanier

Comment Facebook, Youtube ou Spotify comptent leur nombre de vues (ou d'écoutes) ? Question posée par Cotte le 27/10/2018 Bonjour, Nous avons raccourci et reformulé votre question, qui était à l’origine : «A partir de quelle durée minimale YouTube, Spotify et autres sites de streaming considèrent-ils une écoute/une vue ?»

Comment Facebook, Youtube ou Spotify comptent leur nombre de vues (ou d'écoutes) ?

Votre question est posée dans un contexte particulier : plusieurs annonceurs viennent en effet de porter de porter plainte aux Etats-Unis contre Facebook. Elles accusent le réseau social d’avoir gonflé, entre 2015 et 2016, le nombre de vues de ces vidéos, et ainsi trompé les annonceurs qui avaient acheté des espaces publicitaires sur Facebook. Sur la base de documents internes obtenus et relayés par le Wall Street Journal, les plaignants affirment que Facebook aurait eu connaissance, dès 2015, d’un problème lié à sa mesure d’audience, mais aurait attendu plus d’un an pour en avertir les annonceurs.

Corona vFINAL. La cybernétique soviétique - 1re partie : une utopie réactionnaire. Avec le triomphe du révisionnisme en URSS, il fallait une dynamique idéologique capable de compenser au moins en apparence le matérialisme dialectique.

La cybernétique soviétique - 1re partie : une utopie réactionnaire

C'est la « cybernétique » qui fut chargée de cette tâche. À la planification devait répondre le principe du « système d'informations » : il ne s'agissait plus de planifier selon l'interprétation de la Nature et de l'Humanité par le matérialisme dialectique, mais de gérer les forces productives de la manière la plus efficace possible. La cybernétique fut ainsi considérée comme une science en Union Soviétique dans les années 1960, avec Nikita Khrouchtchev, le second bastion étant la République Démocratique Allemande, avec Walter Ulbricht.

(29) Souveraineté numérique, la douche froide ? Tariq Krim et Bernard Benhamou [EN DIRECT] Hadopi : 82 millions d’euros d’investissement depuis sa création pour 87000 euros d’amendes. (231) Gates, Bezos, Musk : les milliardaires vont-ils vraiment sauver le monde ? Coronavirus: Uber licencie 3500 personnes par visioconférence. Inscrivez-vous gratuitement à laNewsletter BFMTV Midi Lors d'une visioconférence d'une durée de trois minutes, le leader de la réservation de voitures avec chauffeurs a annoncé mettre fin aux activités de 3500 collaborateurs exerçant des tâches administratives.

Coronavirus: Uber licencie 3500 personnes par visioconférence

La crise sanitaire fragilise de nombreuses entreprises, et le géant Uber n'est pas épargné. Face à la baisse de son activité, le leader de la réservation de voitures avec chauffeurs a décidé de supprimer 3500 emplois, soit 14% de ses effectifs. Les salariés concernés ont appris leur licenciement au cours d’une visioconférence de trois minutes sur Zoom, selon une information du Daily Mail confirmée au New York Post par des sources proches de l'entreprise. [DECODE] La «Google City» à Toronto, c’est grave docteur ? 3,9 milliards de dollars, c’est le coût du quartier high-tech que veut concevoir Google à Toronto.

[DECODE] La «Google City» à Toronto, c’est grave docteur ?

Faire rouler des voitures autonomes, effectuer des livraisons via des drones, allonger l’espérance de vie ou encore développer l’accès à Internet dans les zones les plus reculées de la planète, voici la plupart des projets lancés par Google pour concrétiser sa vision de la vie connectée et de la ville demain. Et construire la ville de demain, c’est justement ce que souhaite faire la firme de Mountain View via sa filiale new-yorkaise Sidewalk Labs, spécialisée dans les innovations urbaines. Lancée en 2015, cette dernière a choisi Toronto, au Canada, pour implanter sa toute première «Google City».

Toronto, nouveau hub numérique majeur en Amérique du Nord Toronto, poumon économique du Canada avec Montréal à quelques centaines de kilomètres (500), présente tous les atouts pour permettre à Google de faire émerger sa «Smart City» tant désirée. Transhumanisme et Intelligence Artificielle Transhumanisme transhumanistes cyborgs mutants hackers intelligence artificielle. Transhumanisme mouvement qui prône la transformation de l'homme via les technologies Transhumain ou trans-humain entre l'homme et. Les plus grandes acquisitions de Google. Alors que Google s’approche de 200 opérations de fusions et acquisitions (voir tableau en bas de page) depuis son acquisition de YouTube en 2006, voici les principales acquisitions du géant de la technologie.

Les plus grandes acquisitions de Google

Il y a onze ans, le géant de la technologie Google annonçait sa plus grande acquisition, payant 1,7 milliard de dollars pour YouTube, une plate-forme vidéo qui comptait à l’époque moins de 100 employés. Depuis lors, le carnet de chèques de Google a ouvert ses portes avec près de 200 opérations de fusions et acquisitions annoncées au cours de la dernière décennie.

Cela comprend six acquisitions de 1 milliard de dollars et plus, comme le fournisseur de solutions de marketing DoubleClick (3,1 milliards de dollars en 2007) et l’application de navigation Waze (1,15 milliard de dollars en 2013). Plus récemment, la société a fait une grande poussée dans l’IA, en acquérant DeepMind basé au Royaume-Uni (650M $, 2014). Les principales acquisitions Media et divertissement. Réseaux sociaux et plateformes : après des années de manipulation cognitive, vers une écologie de l’attention. Tels d’anciens truands passant aux aveux et reniant avec vigueur leur vie passée, voici plus d’un an maintenant que se succèdent les témoignages d’anciens cadres des plus grandes plateformes mondiales – de Google à Facebook en passant par Amazon ou Twitter – visant à dénoncer les pratiques des champions du numérique.

Réseaux sociaux et plateformes : après des années de manipulation cognitive, vers une écologie de l’attention

Depuis Chamath Palihapitiya et Sean Parker (respectivement cadre et ancien président de Facebook) à Loren Brichter (ancien codeur de Twitter), en passant par Tristan Harris (ex salarié de Google auteur du virulent manifeste « Comment la technologie pirate l’esprit des gens »), tous ces repentis du digital pointent du doigt les manipulations cognitives que leur ex employeurs n’ont cessé d’utiliser et de perfectionner depuis des années, dans le but de captiver l’attention de leurs utilisateurs et de s’accaparer leur « temps de cerveau disponible ». Covid-19 : la mobilisation des makers est sans précédent, l’État doit s’en rendre compte. Bien que très mobilisés dans la lutte contre l'épidémie de covid-19, makers et fablabs doivent souvent composer seuls avec les personnels soignants et la société civile de proximité.

Covid-19 : la mobilisation des makers est sans précédent, l’État doit s’en rendre compte

C'est l'alerte lancée, dans cette tribune collective, par les « makers et fablabs contre le coronavirus ». Depuis le 18 mars 2020, environ 250 000 visières ont été produites par impression 3D ou découpe laser en France. « Il y a une main humaine derrière l’automatisation apparente de la commande en ligne » Les mesures de distanciation sociales aujourd’hui recommandées pour éviter la propagation trop rapide du Covid-19 incitent à l’usage de services en ligne, que ce soit dans le domaine du travail, de la consommation, des loisirs, de la vie sociale, de l’enseignement, ou même des consultations médicales. Rester intégralement confiné est certainement possible à condition d’avoir le matériel informatique et la connexion adéquate. Ces modes de consommation, de mise en relation et de travail laissent penser que la vie quotidienne (au moins dans ce qui semble sa part « essentielle ») pourrait être entièrement automatisée. C’est bien sûr nier tout le travail humain et invisible qui se « cache » derrière ces services en ligne...

Effectivement, l’expérience actuelle du confinement révèle toute l’importance de groupes de travailleurs qui étaient restés jusqu’ici largement invisibles. Les pulsions destructrices du numérique. L’organisation sociale induite par les technologies numériques a montré certains de ses schèmes structurants à l’occasion de deux affaires particulièrement heuristiques : les révélations concernant la Ligue du LOL, du nom d’un groupe fermé Facebook composé de jeunes journalistes ayant harcelé certain·e·s de leurs collègues sur Twitter de 2009 à 2012, et la tenue à Paris début 2019 de l’exposition immersive d’Ilya Khzrhanovsky : DAU, dont l’élaboration avait commencé en 2008.

YouTube va réduire son débit, alors que la moitié de l’humanité est confinée. Contre la censure en ligne, RSF bâtit une immense « Bibliothèque libre » dans « Minecraft » À l’occasion de sa journée internationale contre la censure sur Internet jeudi 12 mars, l’association Reporters sans frontières (RSF) a lancé une bibliothèque virtuelle accessible dans Minecraft, afin d’offrir aux joueurs de certains pays pratiquant la censure en ligne l’accès à des articles qui seraient habituellement hors de leur portée. Le projet est présenté sur un site dédié – UncensoredLibrary.com, soit la « Bibliothèque libre » en français.

Cette bibliothèque virtuelle est « remplie de livres renfermant des articles censurés » dans certains pays, explique l’association. L’inquiétante trajectoire de la consommation énergétique du numérique. Le Conseil général de l’économie, de l’industrie, de l’énergie et des technologies (CGEIET) a publié en novembre un rapport sur la consommation d’énergie du numérique en France. L’étude recense le parc, liste les consommations et en déduit leur montant global. Les résultants sont plutôt rassurants, au premier abord. Par rapport à 2008, ce nouveau document note que la consommation numérique semble stabilisée, au niveau français, tout comme l’emploi et la valeur ajoutée du secteur. Les nouvelles servitudes. Le livre du juriste et philosophe américain Bernard E.

Que faut-il retenir de la « nouvelle stratégie » numérique de l'UE ? L’Union européenne a dévoilé ce mercredi 19 février sa « nouvelle stratégie » en matière d’intelligence artificielle et d’utilisation des données. Usbeketrica. Très populaire chez les jeunes, l’application Snapchat a annoncé la création d’un nouvel outil pour protéger la santé mentale de ses utilisateurs. Les robots sexuels posent (déjà) de nombreux problèmes éthiques. « Notre inquiétude, c’est que personne n’en parle » : la Foundation for Responsible Robotics a présenté mercredi 5 juillet à Londres les résultats d’une étude consacrée au « futur de notre vie sexuelle avec les robots ».

« Tech for good » : le guide pour un numérique raisonné. Evan Spiegel ou devenir français par la grâce du prince. Tribune. Lire sur papier, lire sur écran : en quoi est-ce différent ? Les écrans de téléphones mobiles, de tablettes et d’ordinateurs envahissent notre quotidien, et voilà dictionnaires, fiches de cours ou même classiques de la littérature à portée de clic.

Comment Uber peut tuer l'État. Il y a 10 ans, Uber arrivait sur les smartphones. Aujourd’hui, l’application de chauffeurs rassemble plus de 110 millions d’utilisateurs à travers 700 villes dans le monde et sa capitalisation boursière dépasse les 62 milliards de dollars. Internet est mort, vive l'internet low-tech ? Usbeketrica. Habitués jusqu’alors à faire profil bas, les cadres et les employés de la Silicon Valley prennent désormais la parole pour dénoncer les dérives et le manque d’engagement de leurs entreprises. Apple et Google en procès pour exploitation d'enfants dans des mines en RDC.

Netflix et Tinder, applications les plus lucratives de la décennie. « Il régnait sur le web des débuts une certaine innocence » La blockchain, émancipation ou domination ? Face cachée du numérique : Comment mesurer l’impact environnemental de nos activités sur la Toile ? Bataille autour des données numériques, par Cédric Leterme (Le Monde diplomatique, novembre 2019) Twitter jusqu’au vertige, par Mona Chollet (Le Monde diplomatique, octobre 2011) Profession : troll, par Thibault Henneton (Le Monde diplomatique, octobre 2019)

(504) Interdit d'interdire - G. Koenig et E. Sadin : Faut-il avoir peur de l'intelligence artificielle ? La civilisation du poisson rouge. (295) Algocratie : L'inégalité programmée - #DATAGUEULE 84. AlgoTransparency. Usine connectée : la 4e révolution industrielle sera aussi humaine. Les nouveaux travailleurs des applis. Comment Tinder nous rend addict ? La Fabrique du crétin digital, Michel Desmurget, Sciences humaines. Demain, serons-nous trop abrutis pour lire ? La tendance du « zéro clic » de Google annonce-t-elle la fin du SEO ? Si c'est écrit…, par Philippe Rivière (Le Monde diplomatique, novembre 2001) Deliveroo: quand le système permet des dérives sexuelles.

Les vrais dangers des écrans. Facebook anéantit l’audience d’une partie de la gauche radicale. Peut-on encore vivre sans Internet ?, par Julien Brygo (Le Monde diplomatique, août 2019) (105) Quartier Libre avec Bernard Stiegler « Il faut une mobilisation générale » Écrans et imaginaires, par Mona Chollet (Le Monde diplomatique, août 2017) Pourquoi les robots devraient lire Marcel Proust – Paul Vacca. « OK Google, le vocal, ça change quoi ? » Comment est né le mythe d'Internet, par Armand Mattelart (Le Monde diplomatique, août 2000) "Vous devez vous déconnecter pour voir cette page" Bernard Stiegler : « Le capitalisme conduit à une automatisation généralisée » L'uberisation, un retour au XIXème siècle ? - Entretien avec Sarah Abdelnour.

C'est une intelligence artificielle qui a imaginé ces personnes. Ficher 1, 3 milliard de personnes. La « ville sûre » ou la gouvernance par les algorithmes, par Félix Tréguer (Le Monde diplomatique, juin 2019) Bernard Stiegler - Interview crise du désir. ÉVITER L'APOCALYPSE - BERNARD STIEGLER. Exposition aux écrans : « Qui défend-on, les enfants ou l’industrie du numérique ? » L’attention, une denrée rare. (579) Google, Apple, Facebook, les nouveaux maîtres du monde. L’algorithme est-il un tue-l’amour ? Publicité, messages payants : le nouveau modèle économique de WhatsApp. Parlez-vous biz-ounours ?