background preloader

Etat des lieux : Qui fait quoi ?

Facebook Twitter

TIC

Economie. Ecologie. Vivre libre : mode d’emploi de l’autonomie. Attention, il y a déjà de bons articles sur l’autonomie sur le blog, en voici un exceptionnel écrit par « Homme des bois » qui est un habitué du blog. Car c’est bien beau de vouloir se préparer (ou pas) à un éventuel effondrement du système, c’est bien beau de parler d’autonomie énergétique, mais le faire sans réellement savoir par ou commencer rend parfois les choses difficile.

Voici donc de bonnes pistes sur le sujet, des liens, des explications qui, j’en reste persuadé, vous serons très utiles le moment venu! Un grand merci à « Homme des bois » pour cet article relativement complet et intéressant. J’espère que ça vous plaira et que ça aidera ceux qui veulent s’y mettre. puis que ça ouvrira les yeux a certains moutons pas enragés du tout qui lieront ça pas hasard. Bonjour à tous.

Alerte générale : la solution globale nous crève les yeux, c’est pourquoi nous ne la voyons pas !.. J’aime beaucoup cet article plein d’espoir, si on se donne la peine de vouloir agir………Qu’en pensez vous??

Alerte générale : la solution globale nous crève les yeux, c’est pourquoi nous ne la voyons pas !..

… Mise en garde de TS : avant de se lancer dans la lecture de cet article, il est vivement recommandé de se munir de lunettes de Soleil haut de gamme;o)Le saviez-vous ? En six heures, les déserts reçoivent plus d’énergie solaire que ce que consomme l’ensemble du genre humain en une année. (1)Chaque km2 de désert reçoit annuellement l’équivalent d’un million et demi de barils de pétrole. Les insurgés de la Terre. Little Free Library Index > Scroll Down. Entrepreneurs. Alain DAMASIO : "Je fabrique des micromodèles joyeux, partageurs... ma façon de faire de la politique." - Auteurs et Editeurs de SF.

Le Cafard cosmique : « La Zone du dehors » n’est-il pas le livre qui, plus encore que « La Horde du Contrevent », a posé les fondations des éditions de La Volte ?

Alain DAMASIO : "Je fabrique des micromodèles joyeux, partageurs... ma façon de faire de la politique." - Auteurs et Editeurs de SF

Alain DAMASIO : Mathias ECHENAY seul aurait la vraie réponse mais il est sûr que notre rencontre, c’est d’abord celle de Mathias et du manuscrit de la zone, en juillet 1995, alors qu’il remontait de Biarritz vers Paris en 12 heures de voiture ! Mathias a été longtemps mon seul contact, et encore était-il lointain, avec le milieu de l’édition. C’est lui qui après avoir fait le tour des éditeurs de la place, tous refusant le roman, m’a fait rencontré Olivier GAINON, fondateur des éditions Cylibris, qui l’a accepté, publié et défendu sept ans dans les 50 points de vente de Navarre qui ont bien voulu accepter de le mettre sur les tables ! CC : Pourquoi cette réédition, alors que le volume original, chez Cylibris, est encore disponible ?

Un million d'alternatives: un autre monde existe déjà! «There is no alternative».

Un million d'alternatives: un autre monde existe déjà!

Si Margareth Thatcher touchait des royalties à chaque fois que ces quatre mots étaient prononcés, elle serait probablement multimilliardaire. En effet, depuis plus de trente ans, les têtes de gondoles de l'intelligentsia libérale n'ont eu de cesse de nous expliquer qu'il n'y avait point de salut en dehors du marché, de la concurrence mondialisée, de la baisse du «coût du travail» et des dépenses de l’État.

«There is no alternative». Cette «arme rhétorique redoutable» a servi à légitimer les coupes qu'ont subi l’État providence et le droit du travail depuis la contre révolution libérale des années 70/80. Toute proposition ne rentrant pas dans le cadre de référence qu'est devenu le libéralisme mondialisé étant considérée, au mieux, comme irréalisable et utopiste. publicité Avec son livre Un million de révolutions tranquilles, la journaliste Bénédicte Mannier déconstruit ce dogme et envoie dans les cordes la Dame de fer et ses disciples. Utopies concrètes. Mouvement Colibris.

Agenda du crash. Entre 1920 et 1990, la population mondiale a été multipliée par 3. - Hier, en 1920, 5/6ème de la population terrestre ne consommait rien (ou presque...) - Aujourd'hui, 2,3 milliards de terriens de plus, avancent à marche forcée vers le standard de la ménagère des sondages...- Demain, bien malin celui qui pourrait définir un jour précis pour fixer la date du "Crash-oïl".

Agenda du crash

Nous ne connaîtrons peut-être pas un plongeon rapide mais une descente lente ponctuée de remontées partielles. Qui peut ensuite déterminer le délai qui s'écoulera entre le début de la fin et le début de la récession mondiale ? Quel économiste pourrait se hasarder à pronostiquer une date où le retour à la terre pourrait s'avérer plus important que le maintient de nos acquis sociétaux ? Toute la problématique repose sur le rythme et la rapidité des effets induits par la déplétion du pétrole.Les premiers effets visibles du crash-oil se traduiront bien entendu par une augmentation importante et massive du prix du pétrole. Roader.