background preloader

Conférence Jean-Martin Fortier, auteur du "Jardinier-Maraîcher", à Paris le 2 mars 2013

Conférence Jean-Martin Fortier, auteur du "Jardinier-Maraîcher", à Paris le 2 mars 2013

Le jardinier-maraîcher. Manuel d'agriculture biologique sur petite surface L’agriculture biologique est un enjeu majeur pour notre santé et notre environnement. Mais cette agriculture est-elle viable ? Est-il possible de vivre de sa production de légumes biologiques en cultivant de manière artisanale une superficie d’un hectare ou moins? Jean-Martin Fortier, qui exploite depuis une dizaine d’années une microferme en Estrie, en fait la démonstration avec brio. Véritable mine d’informations pratiques, cet ouvrage s’adresse autant au jardinier amateur qu’à une personne qui souhaiterait se lancer en agriculture écologique de proximité. En choisissant de nourrir les communautés locales avec des aliments sains, l’agriculture biologique sur petite surface incarne à merveille l’économie post-capitaliste qui pointe à l’horizon. Le jardinier maraîcher est l’outil tout indiqué pour provoquer une petite révolution agricole au Québec ! Préface : Après notre printemps érable, un printemps arable? 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13.

Le Jardinier Maraîcher Monsanto : massacre à la moissonneuse 0 Depuis le 26 mars dernier, l’utilisation des OGM devient juridiquement intouchable aux USA. L’amendement dit « Monsanto protection Act » à la loi américaine ( Plant Protection Act ) précise que « sur simple demande d'un cultivateur, exploitant ou producteur, le ministère de l'agriculture doit accorder une autorisation, ou une dérogation, même si l'autorisation a été précédemment annulée ou invalidée » . 0 En d'autres termes , cette loi ne permettra plus aux tribunaux américains de s'opposer à la vente ou à la plantation de plantes OGM même si elles n'ont pas été approuvées par la procédure officielle et même si elles font l’objet d’une suspension décrétée par un tribunal. 0 Monsanto devient en quelque sorte une exception à la règle universelle faisant du pouvoir judiciaire le garant de l’ordre public. 0 En 1901, Monsanto a été initialement créée pour produire de la Saccharine vendue pour l’essentiel à une petite société en développement nommée .

Bio et hyperproductive : la ferme magique d'un agriculteur québécois Jardinier-maraîcher ? Fermier de familles ? Jean-Martin Fortier lui même a du mal à qualifier son métier. Ce canadien de 35 ans exploite depuis 2005 la ferme des Jardins de la Grelinette, à Saint-Armand, à quelques kilomètres de Montréal, au Québec. Sa ferme est une micro-ferme. Avec sa compagne, ils appliquent des techniques découvertes en voyageant et travaillant dans des fermes notamment au Nouveau-Mexique et à Cuba. Terra eco : Pourquoi avez-vous souhaité travailler sur une très petite surface, ce que personne n’avait jamais fait au Québec ? Jean-Martin Fortier : Nous souhaitions démarrer notre production, mais nous n’avions pas les moyens d’investir beaucoup. Pouvez-vous résumer votre méthode de production, que vous appelez bio-intensive ? Puisque nous travaillons sur une petite surface, il nous a fallu intensifier au maximum notre production. Ce modèle est-il rentable économiquement ? Tout à fait. La France a perdu un quart de ses agriculteurs sur les dix dernières années.

Conception Permaculturelle . La démarche permaculturelle I - Définition de David Holmgren : (co-fondateur de la démarche permaculturelle) " La permaculture est un système de conception basé sur une éthique et des principes qu'on peut utiliser pour concevoir, mettre en place, gérer et améliorer toutes sortes d'initiatives individuelles, familiales, et collectives en vue d'un avenir durable." Approfondir sa vision sur son site internet traduit en français. avec notamment son livret de 16 pages en téléchargement gratuit II - Définition et explications données sur l'écolieu Au Petit Colibri : 1 - Notre point de vue sur la permaculture (janvier 2016) 2 - Autres réflexions En résumé : La permaculture est un outil de réflexion et de conception visant à créer des environnements humains durables au sein de l'écosystème naturel sur lequel elle s'appuie. C'est dans ce cadre que l'on est amené à faire des choix techniques pour lequel le permaculteur va puiser dans le pot commun de l'humanité. 4 - Autres Techniques agricoles ?

Le lobbying agressif de Washington pour les OGM On le sait, les organismes génétiquement modifiés (OGM) font l'objet de lobbying de la part des firmes de l'industrie des biotechnologies comme Monsanto, Syngenta, Bayer et consorts. Mais ce que l'on soupçonne moins, c'est qu'une partie de cette promotion active, voire agressive, est menée depuis des années par des diplomates américains dans de nombreux pays du monde. L'ONG américaine Food and Water Watch a analysé et compilé, dans un rapport publié mardi 14 mai, 926 câbles diplomatiques échangés entre le département d'Etat américain et les ambassades de 113 pays étrangers entre 2005 et 2009. Il en ressort une campagne soigneusement conçue pour briser la résistance aux produits génétiquement modifiés à l'extérieur des Etats-Unis, et ainsi aider à promouvoir les profits des grandes entreprises agrochimiques américaines, qui dominent la production de maïs, de soja et de coton outre-Atlantique. Lire : " Brevets : Monsanto gagne son procès contre un fermier" Audrey Garric

Aux États-Unis, les vaches sont nourries aux bonbons Aux États-Unis, certains éleveurs bovins alimentent leur bétail avec des bonbons pour faire des économies et engraisser l'animal plus rapidement. C’est la nouvelle trouvaille de certains éleveurs de bovins américains pour faire des économies sur le fourrage destiné à nourrir les animaux. En réponse à la hausse des prix du maïs, les vaches de certaines exploitations sont désormais nourries de friandises bon marché à hauteur de 8%. Morceaux de bonbons, mix de chocolats ou encore miettes de biscuits industriels, non seulement les rebuts des usines de sucreries assurent d’importantes économies aux producteurs (160$ pour une tonne de pépites de bonbons contre 315$ pour une tonne de maïs), mais ils permettent aussi d’engraisser les vaches plus rapidement. “Ces aliments ont un ratio de graisse bien plus élevé que le maïs traditionnellement utilisé” explique Joseph Watson, éleveur dans le Kentucky. Plus inquiétant encore, certains bonbons seraient donnés aux vaches dans leur emballage.

Les Principes de la Permaculture en Français Santé: comment les industriels nous manipulent 285 pages bien tassées. 285 pages qui égrènent, un à un, les scandales sanitaires provoqués par les industriels, qu'il s'agisse de l'amiante, du tabac, des OGM ou encore du dérèglement climatique. Pendant des mois, Stéphane Foucart s'est plongé dans des documents officiels longtemps demeurés secrets. Des millions de pages à lire sur Internet, des centaines de rapports à éplucher, des dizaines d'interviews effectuées: le journaliste, spécialiste des questions d'environnement au Monde après être passé par L'Express, s'est livré à un travail de fourmi. Le résultat est impressionnant de rigueur. Vous consacrez un très long chapitre aux fabricants de cigarettes. Très tôt! Mais quel intérêt de financer ainsi des études? Pour orienter la recherche. Vont-ils jusqu'à "acheter" des scientifiques? Pas nécessairement, il suffit souvent de les instrumentaliser à leur corps défendant. C'est tout? Si bien sûr. Et en France? Vous consacrez un long passage à l'un d'entre eux, Jean-Pol Tassin...

Jean-Martin Fortier Du nouveau dans le jardin-maraîcher cet été…. Voici un super article (voir l’hyperlien) qui décrit l’évolution et le perfectionnement d’outils manuels pour le maraîchage sur petite surface. Les changements que la compagnie Johhny’s selected seed a apportés à leur grelinette sont intéressants, mais je suis beaucoup plus excité par leur nouveau rouleau plombeur/marqueur. Johnny’s Hardpan Broadfork and Seedbed Roller En soit …... Continuer à lire » L’héritage retrouvé des maraîchers du XIXème À l’occasion du lancement du magnifique livre d’Eliot Coleman Des Légumes en hiver… J’ai le plaisir de vous annoncer que je donnerai une conférence en sa compagnie à AgroParisTech, la plus prestigieuse école agricole de France le jeudi 7 novembre 2013 à 20h30. Continuer à lire » Les Jardins de la Grelinette; des petits espaces et de grandes idées. Pourquoi faire grand lorsqu’on peut faire petit et prolifique ? Continuer à lire » Continuer à lire » Continuer à lire » Page FAQ sur le site Continuer à lire »

C’est quoi, la biointensive ? Il y a plus d’un siècle, des maraîchers pratiquaient autour de Paris une méthode de culture intensive qui leur permettait, dans une région où la place était déjà comptée, de produire, de manière totalement biologique (les engrais chimiques et les pesticides n’étaient pas encore inventés), des grandes quantités de légumes d’excellente qualité, à partir de surfaces très réduites. L’apparition de la mécanisation, les progrès des moyens de transport et les engrais ont relégué cette méthode à de rares jardins d’amateurs éclairés : il était possible de produire plus loin de Paris, en quantité suffisante. Pourtant, de nombreux jardiniers auraient tout intérêt à en connaître les grands principes. D’autant plus que cette ancestrale méthode a depuis été améliorée, pour donner naissance à la méthode française intensive biodynamique, ou biointensive. Les premières bases de la biointensive ont été jetées par un Anglais, Alan Chadwick après la seconde guerre mondiale, en Afrique du Sud. 1. 2. 3. 4.

L'agriculteur qui prépare la révolution open-source (source : TED) Au cours de ses longues études, Marcin Jakubowski n'a cessé de s'interroger sur les capacités de la science à répondre à nos besoins concrets. Un doctorat de physique nucléaire en poche, cet Américian d'origine polonaise a délaissé les paillasses et les équations pour s'offrir une ferme dans le Missouri... et un tracteur. Jusqu'à ce jour de 2008 où la machine tomba en panne. Refusant de débourser 30 000 dollars pour acquérir un nouveau tracteur, Jakubowski décide de fabriquer le sien : un outil simple, fonctionnel, que l'on peut mettre à niveau à souhait, et surtout, plus rentable qu'un tracteur classique sur le long terme. le "LifeTrac" (source : TED) Travailler ensemble Il ne lui faut que trois mois et 6 000 dollars pour mettre au point le premier LifeTrac, une machine obtenue grâce à l'assemblage de tubes d'acier. Le "kit de construction du village global" (source : TED)

Permaculture La permaculture est, à l'origine, une conception de l'agriculture et de l'horticulture durable fondée sur l'observation minutieuse des écosystèmes et des cycles naturels et leur imitation. C'est un mot-valise anglais formé à partir de « permanent (agri)culture » ; en français : « agriculture durable » ou « culture permanente ». Cependant l'expression « agriculture durable » a aujourd'hui pris un sens plus large. Elle a été élaborée dans les années 1970 par le biologiste australien Bill Mollison et son élève David Holmgren. La notion de permaculture a progressivement été étendue à une conception systématique de l'environnement et à une éthique normative définissant des modes de vie et un fonctionnement de la société souhaitables. En Europe, la permaculture est pratiquée aussi bien dans des jardins privés que dans des fermes de taille moyenne. Définition[modifier | modifier le code] Le terme est toutefois utilisé pour désigner la forme d'agriculture basée sur ces principes. Howard T.

Related: