background preloader

Projet d’écovillage culturel

Projet d’écovillage culturel
Projet d’écovillage culturel Dans le sud de la France ( ?) Le 27/7/05, V1 Par Benjamin LISAN Exemple d’écovillage : le village de Végan dans l’Ardèche Source : Dossier en construction. 1 Buts du projet 2 2 Les principes de base de ce village. 3 2.1 Préliminaires. 3 2.2 Principes de bases. 3 3 La pérennisation de l’expérience et sa lutte contre certains dangers et dérives. 7 3.1.1 Les dangers et dérives. 7 3.1.2 Comment éviter ces dangers ?. 4 Idées pour la réalisation de ces objectifs. 8 5 Projet amélioration du cadre de vie. 11 5.1 Projet jardin et agriculture naturelle. 11 5.2 Projet habitat et architecture intégrées. 12 6 Recherches à entreprendre pour découvrir ce lieu idéal 13 6.1 1ère solution : un village, hameau à reconstruire ou restaurer 13 6.2 2ème solution : construction de maisons neuves. 13 6.3 Idées communes à toutes les solutions de site. 14 6.4 Comment trouver ce lieu ?. 7 Projet d’écocentre - écoparc. 14 7.1 Buts de l’éco-parc. 15 7.2 Idées pour l’éco-parc. 15 10 Budget / financement 21 Etc …

http://jardin.secret.pagesperso-orange.fr/ProjetsHumanDefenseLlibertes/ProjetsHumanitaires/EcoVillageCulturel.htm#_Toc115254213

Related:  Eco-villages / Eco-hameaux / Eco-lieuxEco villageTRIER 6

Projets d'écohameaux, d'habitats participatifs, d'écovillages Cette rubrique présente quelques projets d’écolieux et écovillages en France, ou plus largement, en francophonie : des pages de présentation des liens vers les sites de ces projets lorsqu’ils existent Vous trouverez ces articles plus bas dans cette page. Et si on cultivait des potagers en libre-service dans les rues ? Préparez plants, bacs, pots, graines et bonne humeur ! Le mouvement Colibris et le concept citoyen et solidaire "Les Incroyables Comestibles" invitent tous les Français à se réunir samedi 4 mai pour planter des fruits et des légumes dans les rues de nos villes et villages afin de les partager librement ensuite. Transformons nos territoirs en un immense potager ! Les Incroyables Comestibles est un concept citoyen et solidaire. L'idée est simple et facile à réaliser : planter des fruits et des légumes dans les rues de nos villes et de nos villages, et les partager librement.

Expositions à Paris Les lecteurs du roman éponyme de Dostoievski, flairent déjà le contenu: l'expostion se penche sur les ressorts d'une fascination troublante et quasi voluptueuse: celle de l'obscure, du crime et de la punition. Née d'après l'idée de Robert Badinter (acteur emblématique de l'abolition de la peine de mort en France en 1981), l'exposition de Jean Clair arpente également les pentes diverses qu'emprunte la réponse publique ou étatique à l'égard du crime. La période couverte par l'exposition va de la fin de l'Ancien Régime et sa logique juridique en 1791 à 1981 qui marque l'abolition de la peine de mort; les objets et les oeuvres exposés sont très nombreux (475 selon le décompte officiel), tant ces interrogations suscitent la curiosité et la prolifération artistique: des débats abolitionnistes dès 1791, l'émergence d'une presse thématique, la récherche d'une réponse scientifique au fait criminel qui conduit à des classifications physiques et sociales et , bien sûr, la réponse légale au crime.

Monnaie M La monnaie virtuelle assortie d'un revenu de base Il y a fort fort longtemps, j'avais évoqué la possibilité de se créer un site de type "Le bon coin" où les échanges entre particuliers se feraient par le biais d'une monnaie virtuelle assortie d'un revenu de base. Il y a un peu moins longtemps, à l'occasion de la lecture du livre de Gérard Foucher, je mettais en place une plateforme en phase "Beta", sur laquelle quelques échanges ont été effectués et plusieurs revenus de bases distribués aux 22 volontaires-cobayes de l'expérience. Cette fois, histoire de fêter le travail comme il se doit en ce premier mai, il s'agit d'élargir l'expérimentation à un plus grand nombre de participants, pour mémoire, voici de quoi il s'agit : Une expérimentation permettant de faire connaître et de promouvoir : - Les monnaies complémentaires - Les Systèmes d'Echange Locaux (SEL) - Le revenu de base Et plus généralement de vulgariser le fonctionnement et le rôle d'une monnaie.

INSOLITE : La vie “autrement” dans un éco hameau à Vabres Ce n’est ni une secte, ni même une communauté, seulement cinq familles, 16 personnes qui ont choisi de vivre dans un éco-hameau tout en travaillant à l’extérieur. Acheté il y a dix ans en indivision un terrain de quelque 11 hectares a été découpé en plusieurs parcelles privées sur lesquelles chacun a construit sa maison “écologique” selon un cahier des charges commun, comme par exemple le toit végétalisé. A cela s’ajoute une partie commune de 8,5 ha et la mise en place de la phyto-épuration pour tous . “Nous n’avons pas de leçons à donner, ni même de grands mots pour traduire ce que nous vivons” explique Alexis Abbou qui vit ici depuis l’origine du projet il y a presque dix ans.

S’installer dans un écovillage, une idée folle ? On les appelle écovillages, écolieux, écohameaux. Parfois, on les orthographie éco-villages, éco-lieux et éco-hameaux. Quels que soient le terme utilisé et l’orthographe, on désigne la même chose : une agglomération rurale ou urbaine qui vise l’autosuffisance. Dans ce lieu, c’est l’humain que l’on place au centre et que l’on souhaite en harmonie avec son environnement. Le principe de base est de ne pas prendre à la terre ce qu’on ne peut lui rendre. Au-delà de la théorie, vivre dans un écovillage est-il réalisable ? Les Bases « Frapper monnaie Si j’ai bien réussi mes précédents articles sur Les Bases, il se peut que mon lecteur se mette à douter du néochartalisme non pas parce que ce serait trop obscur, mais parce que ce serait trop simple, trop beau pour être vrai. Il peut en effet se poser la question Mais pourquoi le néochartalisme ne fait-il pas l’unanimité, depuis longtemps ? Cet article vise à démêler l’écheveau de raisons qui poussent nos esprits à agir comme de véritables Shadoks.

La mobilité intelligente : les citoyens sont en avance - item-info.overblog.com Par Javier Creus Illustration @JaviCreus. DR. Le développement des villes intelligentes dépend d’investissements significatifs afin de déployer des réseaux de nouveaux dispositifs et senseurs, de générer des informations et de concevoir des usages et des services qui justifient leur mise en place. À notre époque, c’est un processus difficile et lent. Dans ce sens, la mobilité est différente : d’une part, le bénéfice personnel et collectif en termes d’économies est évident pour chacun.

show-room / galerie en ligne Reportage sur TV5 Monde : Duperré et ses jeunes talents au sommaire du magazine 'Nec Plus Ultra' présenté par Marie-Ange Horlaville. Pour le découvrir cliquez "voir la vidéo" [s']exposer, afficher, présenter, disposer, détailler, développer, exhiber, publier, expliquer, raconter… Eco-village Coopérative d'habitat convivial - village éco-spirituel - Ecologie des relations, écologie de l'argent, écologie de l'environnement L'émergence de la conscience écologique remet en cause l'individualisme forcené de ces dernières décennies. Nous prenons la mesure de notre communauté de destins et de notre responsabilité envers le vivant sous toutes ses formes. Une frange croissante de la population explore un nouvel art de vivre, avec la volonté assumée de transformer la société en commençant par se transformer soi-même. Redonner de la valeur à l'être plutôt qu'à l'avoir, à la coopération plutôt qu'à la compétition, à la préservation plutôt qu'à la prédation de la nature, ce changement est à l'origine d'innovations dans tous les domaines: éducation alternative, écoconstruction, covoiturage, agroécologie, économie sociale et solidaire.

Les fruits et légumes à portée de main Le projet vient d'être inscrit au budget participatif de Poitiers Sud. Des légumes seront semés et des arbres fruitiers seront plantés en plusieurs endroits. Chacun pourra en profiter. Principes Les principes de l'Habitat participatif Une définition de la démarche de l'Habitat participatif Actuellement, le terme "participatif" commence à se diffuser dans de nombreuses situations. Afin de préciser la définition initiale de ce terme convenue par tous les acteurs lors des Rencontres Nationales de Strasbourg en 2010, nous identifions deux éléments fondamentaux et "non négociables" : Les futurs habitants sont présents au moment de la programmation et de la conception de leur futur cadre de vie.Ce groupe d'habitants s'organise par une action collective et constitue une nouvelle entité avec une puissance d'agir. Comment s'articule ce type de projets représentant une réelle innovation sociale?

Vivre en écovillage Introduction - Qu'est ce qu'un Ecovillage ? Un écovillage peut être petit (écohameau) ou plus important (écocité, développé technologiquement) ou préférer la sobriété. Chacun a son propre habitat, son autonomie économique et idéologique, avec un esprit de partage et de solidarité. Un écovillage pratique les idées et techniques nouvelles ou traditionnelles visant à construire un futur durable. En résumé, la vocation des écovillages est de mettre en oeuvre un mode de vie collectif écologique et juste. Les habitants d'un écovillage se fixent pour objectif - de respecter I'être humain économie à échelle humaine, démocratie directe, préoccupations sociales, solidarité, systèmes d'échange et liberté de conscience.

Related: