background preloader

Tendances de conso/ études

Facebook Twitter

Trendsology 2013. À ne pas manquer - 2013 : sexe, mensonges et tendances. Publié le 27 décembre 2012 Et c’est parti pour une nouvelle année pleine de tendances, de prédictions et d’anticipation ! Petit florilège de ce qui nous attend en 2013 par Havas Worldwide, Uniteam et le Groupe NP6 mais avant, petit retour sur 2012… Commençons par Facebook. Il s’est passé tout ça sur le roi des réseaux… Avec désormais plus d’un milliard d’utilisateurs qui échangent au quotidien, Facebook est la plate-forme privilégiée pour parler de l’actualité, partager ses passions et ses centres d'intérêt. De qui ou de quoi a-t-on le plus parlé sur Facebook en 2012 ? Pour mémoire, les utilisateurs partagent chaque jour sur Facebook (statistiques monde) : - 2.45 milliard de contenus différents - plus de 300 millions de photos - 2.7 milliards de « j’aime » Quelles musiques ont été le plus écoutées sur Facebook en 2012 ? Quels sont les lieux français les plus populaires sur Facebook en 2012 ?

Et force est de constater que Paris fait honneur à sa réputation de ville lumière. Cliquez sur l'image 1. Valeurs des Français : du 'faire avec...' au 'comment faire sans...' Depuis 1990, le Baromètre des valeurs des Français (BVF) de TNS Sofres décode - tous les deux ans - les valeurs à l'œuvre dans la société française. Rétroviseur, sens de l'histoire et points de repère • BVF 2006 / Refuges et compensation : après l'éclatement de la bulle internet et la crise du début des années 2000, les Français recherchent des zones de protection, de la légèreté et un peu de facilité... Revendication du droit à l'insouciance, à vivre l'instant et ses émotions, compensation par la consommation sont au programme ! • BVF 2008 / Boussoles et boucliers : la crise ou son énième rebondissement éclate officiellement. On met enfin des mots sur les maux. Entre peur et révolte face à un système qui menace de s'effondrer, les Français se replient et adoptent des stratégies de survie, avec combativité et non sans agressivité.

Principaux enseignements de l'édition 2012 Crise des dettes souveraines, reprise du chômage, peur face à l'avenir... 1. 2. Méthodologie du BVF 2012. Portrait des 25 – 34 ans : génération ultra-connectée. Si les 25 – 34 ans ne sont pas nés avec Internet, c’est pourtant la génération la plus connectée, juste derrière les « digital natives », comme le rappelle cette étude de Médiamétrie. Le début de cette tranche d’âge marque également pour une grande partie d’entre eux les premiers pas dans la vie active, synonyme d’émancipation. Ces caractéristiques déterminent leurs usages Internet : plus que la moyenne ils gèrent leur vie quotidienne et pratique sur le web – qu’il s’agisse de services pratiques ou d’achat de produits ou services.

De même ils sont plus nombreux que la moyenne à développer leur vie sociale sur la toile. Les jeunes adultes gèrent le maximum de leur vie quotidienne sur Internet Les 25 – 34 ans ne sont pas nés avec Internet, c’est pourtant la génération la plus connectée, juste derrière les « digital natives », comme le rappelle cette étude de Médiamétrie Les 25 – 34 ans ont aussi le réflexe Internet pour gérer leur(s) compte(s) bancaire(s). Skull, Butterfly, head-to-hand... : 8 tendances marketing à suivre en 2012-2013.

1. La tendance "Skull" ou tête de mort. Il existe depuis quelques années une tendance gothique de fond. Mais depuis un ou deux ans, la tête de mort (skull) envahit la mode et le design : vous la retrouvez sur des bijoux comme les bagues, les sacs, les T-Shirts et vêtements, les publicités... Un chanteur comme Yodélice a carrément transformé la caisse de sa guitare avec une tête de mort ! Difficile d'expliquer pourquoi cette invasion : peut-être dans le rapport entre le réel et le virtuel qui se peut se rapprocher du rapport vie/mort. 2. "Ethnicity" La grande tendance est à la mode ethnique : les vêtements ethniques (indiens, orientaux...) se voient beaucoup dans des réseaux de magasins comme Maje, Sandro ou Comptoir des cotonniers qui ciblent une clientèle urbaine 20-50 ans. 3.

Il n'est pas exclusivement réservé à la musique. 4. L'art du graffiti est tout à fait dans l'air du temps. 5. " 6. Le papillon symbolise les valeurs actuelles : l'éphémère, la rapidité, la précarité aussi. 7. 8. Consommation collaborative : votre business model est en danger par Grégory Pouy - Chronique e-Business. Le Web a fait de l'entre-aide entre particuliers un concept : la consommation collaborative. Un élément dont on parle peu alors qu'il impacte directement le chiffres d'affaires de nombreuses entreprises. Comme l'explique Rachel Botsman, consultante américaine réputée, la consommation collaborative décrit la rapide explosion du partage, de la location ou simplement le commerce au travers des nouvelles technologies et des plateformes entre pairs.

Par consommation collaborative on comprend le commerce entre particuliers évidemment mais également, à l'instar des Vélib, le partage (pourquoi posséder quand on peut louer en fonction de la réalité de ses besoins)avec une dimension environnementale non neutre. Les plus incrédules diront évidemment que ce n'est pas la même chose, qu'on ne peut (par exemple) pas comparer une chambre d'hôtel et une chambre chez un particulier non spécialisé comme on peut en trouver sur Airbnb.Ils ont raison ! "Il y a 50 ans, on buvait un Coca par trimestre" (nutritionniste) Tourisme : les 15 destinations tendances de 2012 | Kitty news. InternetActu.net. Nos données nous rendent-elles sexy ? Vers une urbanité “datasexuelle” « InternetActu.net | Kitty news. Le comportement des consommateurs.

Internet nous rend-il seul ? Non ! « Nous vivons dans un isolement qui aurait été inimaginable pour nos ancêtres, et pourtant nous n’avons jamais été plus accessibles » via les technologies de la communication et les médias sociaux, estime l’écrivain Stephen Marche pour The Atlantic. La montée de la solitude ? Selon lui, nos médias sociaux interfèrent avec nos amitiés réelles. Pour preuve, Stephen Marche (@StephenMarche) en appelle aux travaux du sociologue Erik Klinenberg (@ericklinenberg), auteur de Going Solo : la montée de l’extraordinaire et surprenant appel à vivre seul . Dans son ouvrage, Klinenberg explique que la vie solitaire se développe plus que jamais : 27 % des ménages américains sont composés d’une seule personne, alors qu’on ne comptait que 10 % de foyers composés d’une seule personne dans les années 50. 35 % des adultes de plus de 45 ans sont chroniquement solitaires, estime une étude de l’AARP (voir le détail .pdf), l’association américaine des personnes retraitées (soit 20 % de plus qu’il y a 10 ans).

Message classé X à Maman. Le texto, tout le monde connaît. Le sexto, beaucoup aussi, même si nombreux ne l’avoueront jamais… Ces messages coquins, amants et amoureux transis se les envoient l’air de rien pendant une réunion un peu barbante, pour pimenter leur relation ou faire monter la température en attendant de se retrouver le soir pour le feu d’artifice ou pour un cinq à sept passionné. Mais tout à leur fièvre et à leurs fantasmes, il arrive que certains se trompent de destinataire… D’après une étude anglo-saxonne, une personne sur dix aurait adressé un sexto au mauvais destinataire. Si les femmes semblent plus que les hommes adeptes du sexto (48 % contre 45 %), ces messieurs seraient en revanche moins habiles de leurs dix doigts et donc plus enclins à faire part de leur désir impérieux à une persona non desiderata, comme par exemple à leur môman chérie (16 % contre 8 %). Avouez que c’est plutôt embarrassant. Ci-dessous, une infographie qui ne manque pas de piquant : Emploi : Forte hausse des embauches en mars.

Les déclarations d'embauche pour des contrats de plus d'un mois sont reparties en hausse de 7,2% en mars après deux mois consécutifs de repli. Bonne nouvelle sur le front de l'emploi. À deux jours du premier tour de l'élection présidentielle, l'Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss) annonce que le nombre d'embauches a fortement progressé sur le mois de mars. Les créations d'emploi pour des contrats de plus d'un mois sont en effet reparties en hausse de 7,2% le mois dernier, après deux mois consécutifs de repli .

Le nombre d'embauches recensées par la caisse nationale des Urssaf avait reculé de 3,7% en février et de 4,3% en janvier, selon les derniers chiffres revus légèrement à la hausse depuis leur précédent baromètre. Au total, sur un an les déclarations d'embauche ressortent en légère hausse de 0,4%, indique encore l'Acoss. En revanche, le nombre d'heures supplémentaires tend à diminuer, selon les dernières données de l'organisme.

Comment avoir confiance en soi quand on est moche. La beauté n’est relative que dans une certaine mesure. « Le beau est communément défini comme la caractéristique d’une chose qui au travers d’une expérience sensorielle (perception) procure une sensation de plaisir ou un sentiment de satisfaction ; en ce sens, la beauté provient par exemple de manifestations telles que la forme, l’aspect visuel, le mouvement, le son. » (source: wikipedia) Il n’y a pas de doute sur le fait que d’être beau apporte des avantages. Mais qu’en est-il d’une personne moche? En effet, ce qui sont (ou se considèrent être) moches expérimentent de nombreux inconvénients. La vie est souvent vécue ou vue d’une manière plus difficile. Cet article a pour objectif de montrer que la beauté est de loin la chose la plus importante de nos vies.

Afin d’atteindre un meilleur développement de soi, il est donc important de mettre les choses à plats, de faire une auto-analyse de notre situation et de surmonter notre passé et nos souffrances pour pouvoir vivre une vie épanouie. 1. Population - Projections à l'horizon 2060 - Pyramide des âges. Si le monde était un village de 100 personnes…

Le site Tout Bon présente une infographie créée à partir de différentes statistiques mondiales, et sur divers thèmes tels que la religion, le niveau d’éducation, l’accès à l’eau potable, à l’alimentation, la couleur de la peau, la possession d’un ordinateur, la proportion d’hommes et de femmes, les langues parlées etc. Cette infographie commence de la façon suivante : “Si le monde était un village de 100 personnes” : il y aurait 48% d’hommes et 52 % de femmes, 70% d’adultes contre 30% d’enfants, 90% d’hétérosexuels et 10% d’homosexuels, 30% de blancs et 70% de non-blancs, 1% de titulaires de diplômes universitaires contre 99% qui n’en ont pas… Bref, de quoi relativiser sur nos privilèges, nos normes, et nos préjugés.

La "nomophobie" : jamais sans mon portable. Se sentir "très angoissé" à l'idée de perdre son portable ou être incapable de s'en passer plus d'une journée: la "nomophobie", contraction de "no mobile phobia", touche principalement les accros aux réseaux sociaux qui ne supportent pas d'être déconnectés. En février, une étude menée auprès d'un millier d'utilisateurs de mobiles au Royaume-Uni -pays où le terme de "nomophobie" est apparu en 2008- révélait que 66% d'entre eux se disaient "très angoissés" à l'idée de perdre leur téléphone. La proportion atteint 76% chez les jeunes de 18-24 ans, selon ce sondage réalisé par l'entreprise de solutions de sécurité pour mobile SecurEnvoy. 40% des personnes interrogées indiquaient en outre posséder deux téléphones. La faute aux smartphones "Le phénomène s'est amplifié avec l'arrivée des smartphones et des forfaits illimités.

Chacun a accès à une panoplie de services: où suis-je ? "Il y a quelques années, le SMS était déjà une forme de nomophobie. "Ils ont toute leur vie dedans" Les Français préfèrent dormir avec leur smartphone plutôt qu'avec une TV. État des lieux : l'usage des smartphones dans le monde. Les usages et les utilisateurs de smartphones évoluent très vite à travers le monde. Aujourd’hui, on considère que pas moins de 80% des individus possèdent un mobile ; dans un cas sur cinq environ, il s’agit d’un smartphone. Lorsqu’on regarde du côté des systèmes d’exploitation embarqués par ces téléphones, on remarque d’Android se taille la plus grande part de marché, avec 46,9% ; suivent iOS avec l’iPhone (28,7%), RIM avec le BlackBerry (16,6%). Les Windows Phones sont encore assez marginaux (5,2%), tandis que les Nokia sous Symbian disparaissent petit-à-petit. Au niveau de l’utilisation quotidienne, l’échange de SMS reste l’usage préféré des utilisateurs de smartphones (92%) ; les textos ne sont pourtant pas une technologie exclusive des smartphones, mais disponible sur plus ou moins tous les mobiles.

Via Go Gulf. Le beauf chic ou la fin des hipsters | Ykone news mode. Ce que les patrons font vraiment de leurs journées. Pas souvent dans son bureau, le portable toujours vissé à l'oreille... Mais que fait réellement votre patron pendant les heures de travail? Sans tomber dans le cliché du directeur "chef des travaux finis", il semblerait que les dirigeants ne passent pas beaucoup de temps à réfléchir seuls sur leurs lieux de travail: à peine 6 heures 50 par semaine exactement, si l'on en croit une récente étude de la Harvard Business School menée auprès de soixante-cinq chefs d'entreprise internationaux.

Des réunions, encore des réunions A quoi ressemble l'emploi du temps hebdomadaire d'un patron "ordinaire"? Celles-ci impliquent surtout des collaborateurs de l'entreprise -financiers en priorité- mais également des intervenants extérieurs. Cinq heures en déjeuner d'affaires Le reste de la semaine, le patron soigne ses contacts: au téléphone, par mail ou autour d'un bon plat. Les chefs passent aussi trois heures par semaine pendus au téléphone. Deloitte annonce les principales tendances 2012 du secteur des TMT | Nicolas Bulcourt. Deloitte a publié son étude 2012 des prédictions mondiales du secteur des Technologies, Médias et Télécommunications (TMT), et lance sa série de conférences à travers la France[1] afin de dévoiler les principales tendances auxquelles les entreprises et les consommateurs peuvent s’attendre cette année.

La 11ème édition des « Technology, Media & Telecommunications Predictions » présente les principales tendances émergentes du secteur au niveau mondial qui auront un impact à la fois sur les décisions des entreprises et sur le comportement des consommateurs. Les Prédictions TMT 2012 sont basées sur des entrevues et des recherches approfondies, des témoignages de clients et d’anciens membres de Deloitte, d’analystes sectoriels, de chefs d’entreprise et de plus de 6 000 professionnels de Deloitte dans le secteur des TMT. 1. La demande en technologies grand public résiste aux turbulences de l’économie: 2.

Jamais deux sans trois tablettes: 3. « Big Data » : les grands projets explosent ! 4. 5. 6. 246.pdf (Objet application/pdf) Etes-vous nomophobe? La nomophobie? C’est une nouvelle «maladie», ou au moins déviance, dont le diagnostic est le suivant: souffrir de ne pas avoir son téléphone portable à portée de main. Une enquête britannique très sérieuse, reprise par le Los Angeles Times, vient de révéler, en effet, que 66% des personnes interrogées reconnaissaient être nomophobes, c’est-à-dire craindre de perdre leur mobile ou de le voir trop loin d’eux. Il y a quatre ans, le même sondage avait enregistré un taux de seulement 53%. Dans le détail, les femmes s’avéreraient plus nomophobes (70%) que les hommes (61%) sachant que les 18-24 ans seraient les plus sérieusement atteints avec un total de 77% devant les 25-34 ans (68%).

Selon le site allaboutconselling.com, la nomophobie peut se traduire par des attaques de panique, une respiration qui deviendrait courte, des nausées, des tremblements ou un rythme cardiaque accéléré. Comment en guérir? Photo: Le nouveau Windows Phone, octobre 2010.REUTERS/Jessica Rinaldi publicité Devenez fan sur. Deloitte annonce les principales tendances 2012 du secteur des Technologies, Médias et Télécommunications (TMT)

De quoi notre connexion permanente nous déconnecte-t-elle. Les 12 tendances de 2012 par Havas. 08synthese.pdf (Objet application/pdf) 40 chiffres clés Social Media pour l’année 2012. Repenser Schopenhauer à l’heure de la massification de la consommation culturelle sur le web |Articles| Keups. Le premier classement Slate des villes d’Europe les plus cools. La consommation ajustée. Culture: féminisation et vieillissement du public depuis les années 70.