background preloader

Mondialisation et commerce international

Facebook Twitter

Classement mondial de la compétitivité : la France s'améliore, selon le Forum économique. La France gagne encore une place au classement mondial de la compétitivité en se plaçant à la 21ème place sur 138 pays étudiés, après avoir occupé la 22ème place en 2015 et la 23ème en 2014.

Classement mondial de la compétitivité : la France s'améliore, selon le Forum économique

La Suisse occupe la première place du podium pour la 8ème année consécutive, suivie de Singapour, les Etats-Unis, les Pays-Bas et l'Allemagne. Le classement est établi à partir d'un indice de compétitivité regroupant plus d'une centaine d'indicateurs. Ces indicateurs sont répartis en douze piliers. Et ils permettent de mesurer diverses variables relatives aux réglementations nationales, aux institutions, à l'environnement macro-économique, au marché du travail, à l'innovation. Les forces et faiblesses de la France. Quelques questions à Sébastien Jean sur l'histoire des mondialisations commerciales — Sciences économiques et sociales.

Cette ressource fait partie de notre dossier : CEPII - L'économie mondiale 2017.

Quelques questions à Sébastien Jean sur l'histoire des mondialisations commerciales — Sciences économiques et sociales

Sébastien Jean (directeur du CEPII) est le co-auteur, avec Michel Fouquin et Jules Hugot, du chapitre II "Une brève histoire des mondialisations commerciales", publié dans L'économie mondiale 2017 (CEPII, La Découverte, Collection Repères, septembre 2016). 1. De quand date la première mondialisation et quels ont été ses moteurs principaux ? Spécialisations et avantages comparatifs dans 4 pays de l'UE. Natixis. Septembre 2016. — Sciences économiques et sociales. Nous vous signalons cette publication utile pour illustrer le lien entre avantages comparatifs et spécialisation dans la question "Quels sont les fondements du commerce international et de l'internationalisation de la production ?

Spécialisations et avantages comparatifs dans 4 pays de l'UE. Natixis. Septembre 2016. — Sciences économiques et sociales

" du programme d'enseignement spécifique de SES en terminale. S9 Les emplois exposés et abrités en France. L'économie mondiale 2017 (1) : Malaise dans la mondialisation. Le CEPII a organisé une conférence le mercredi 7 septembre 2016 pour présenter son ouvrage collectif L’Economie mondiale 2017, qui sera publié demain.

L'économie mondiale 2017 (1) : Malaise dans la mondialisation

La première partie de la conférence s’intitulait "Malaise dans la mondialisation". Jules Hugo et Anthony Edo y ont présenté les chapitres qu’ils ont réalisés pour l’ouvrage. Voici la retranscription (que j'espère la plus fidèle possible) de leurs interventions. La production industrielle établit un nouvel ordre mondial. C’est l’un des plus grands sites industriels en projet dans le monde.

La production industrielle établit un nouvel ordre mondial

LeEco, le « Netflix chinois », a annoncé, mercredi 10 août, son intention de construire une usine de voitures électriques hyperconnectées à Huzhou, dans la riche province côtière du Zhejiang. Ralentissement chinois impact economie mondiale EcoNote. Thèmes et idéesNos invitésNos analysesÉmissions Les incontournables Alexandre Mirlicourtois Le Royaume-Uni va tomber dans une grave récession.

Thèmes et idéesNos invitésNos analysesÉmissions Les incontournables Alexandre Mirlicourtois Le Royaume-Uni va tomber dans une grave récession.

Sciences Po Map Library - Évolution 1990-2012 des BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) Sciences Po Map Library - Commerce de marchandises des BRIC, 2012. Sciences Po Map Library - Paradis fiscaux, 2011. Sciences Po Map Library - Les 100 premiers ports de marchandises dans le monde, 2010. Sciences Po Map Library - Commerce mondial de marchandises, 2010. Sciences Po Map Library - Investissements directs étrangers (IDE) entrants, 2013. Sciences Po Map Library - 25 premières firmes multinationales, 2015. L'échange international est-il bon pour la croissance? L'échange international ouvre un accès aux ressources et aux techniques du reste du monde.

L'échange international est-il bon pour la croissance?

Il devrait être un facteur de croissance majeur. Mais les bénéfices de l'ouverture sont inégalement répartis et ne peuvent se concrétiser sans un certain protectionnisme. Il y a donc complémentarité entre ouverture et protectionnisme. 1. Les économistes de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) s'évertuent à montrer, avec un certain succès, que les pays les plus ouverts sur l'extérieur connaissent une croissance plus rapide. Entreprises - Chaînes d'activité mondiales : des délocalisations d'abord vers l'Union européenne. Des délocalisations d’abord vers l’Union européenne Lionel Fontagné, Université Paris 1 et Aurélien D’Isanto, Insee Résumé.

Entreprises - Chaînes d'activité mondiales : des délocalisations d'abord vers l'Union européenne

Entreprises - Les groupes français multinationaux en 2011 - 53 % de salariés hors France. 53 % de salariés hors France Colette Héricher et Agnès Topiol, division Profilage et traitement des grandes unités, Insee Résumé En 2011, les groupes français multinationaux hors banques contrôlent 35 400 filiales à l'étranger.

Entreprises - Les groupes français multinationaux en 2011 - 53 % de salariés hors France

Ces filiales représentent 53 % de leur chiffre d'affaires et de leurs effectifs. Les 150 « grands groupes » mondialisés emploient à eux seuls 82 % des salariés à l'étranger, soit un peu plus de quatre millions de salariés. Sommaire. Commerce: l'Europe défend son accord avec le Canada - Les Echos. Politique Le Sénat bascule à droite et compte deux élus FN La droite a reconquis ce dimanche la majorité au Sénat qu’elle avait perdue en 2011. Le FN fait son entrée dans la Haute Assemblée avec deux élus. Comment la Finlande est passée du bois aux machines. 1-15072014-AP-FR.PDF. The Atlas of Economic Complexity. Les cartes des zones à risque pour les entreprises. L'euro plonge, l'Allemagne se réjouit. La monnaie unique est tombée le 5 janvier à son plus bas niveau depuis neuf ans. De quoi conforter une fois de plus les entreprises allemandes, qui dépendent largement de leurs exports. Courrier international 6 janvier 2015 | Partager : Ce 5 janvier, la monnaie européenne a chuté à 1,186 dollar, soit son plus bas niveau face au billet vert depuis neuf ans.

Une bonne nouvelle, estime le journal allemand Handelsblatt, qui annonce en titre : "L'euro, moteur de croissance". "En Europe, c'est surtout l'économie allemande qui va en profiter", juge Marcel Fratzscher, président de l'Institut allemand de recherche économique (DIW) et auteur d'un essai qui a fait grand bruit sur l'illusion qui entoure l'économie allemande (Die Deutschland-Illusion). Baisse de l’euro et désinflation compétitive : quel pays en profitera le plus ? Par Bruno Ducoudré et Eric Heyer Pendant près de deux ans, entre le milieu de l’année 2012 et 2014, l’euro s’est apprécié face aux principales monnaies du monde.

En s’établissant à 1,39 dollar en mai 2014, l’euro avait vu sa valeur augmenter depuis juillet 2012 de plus de 12 % face au dollar. Au cours de la même période, la monnaie européenne s’était appréciée de 44 % par rapport au yen et de plus de 3 % face à la livre sterling. Depuis le mois de mai 2014, cette tendance s’est inversée : après s’être apprécié de près de 10 % entre mi-2012 et mi-2014, le taux de change effectif réel de l’euro, qui pondère les différents taux de change en fonction de la structure du commerce de la zone euro, s’est ainsi déprécié de 5,2 % au cours du dernier semestre (graphique 1).

De fait, en quelques mois, la monnaie européenne s’est dépréciée de près de 10 % par rapport au dollar, de plus de 3 % par rapport au yen et de 4 % par rapport à la monnaie britannique. This map shows which export makes your country the most money. Editor's note: This story was originally published in May 2014. Using data from the CIA World Factbook, we labeled every country in the world by its highest valued export, aka the commodity that makes the country the most money in the global market. Unsurprisingly, much of the world runs on oil, particularly the Middle East and Central Asia. Europe is the world's workshop, where most of the machinery and motor vehicles are made, from optical instruments to BMWs.

Latin America brings a blend of food products and oil to the trading table. Asia is the world's manufacturing center, where the world's clothing, wood products, and semiconductors are made. Le Reste du Monde. Le protectionnisme, une des causes du ralentissement du commerce mondial (Global Trade Alert) The 18th Global Trade Alert Report, novembre 2015 Le commerce mondial décroît depuis octobre 2014. Selon un rapport du Global Trade Alert* préparé pour le G20 qui s'est tenu en novembre 2015 à Antalya en Turquie, la forte hausse des mesures protectionnistes explique en partie ce ralentissement.

Youtube.

Comprendre

Pour le prof. E2.1 - Quels sont les fondements du commerce international ...