background preloader

Classe inversée

Facebook Twitter

La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain… L’état de l’art Faisons le point.

La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Sans retourner trop en arrière, se tient, à l’initiative de l’ancienne directrice de la DNE, Catherine Becchetti-Bizot, en marge des dernières « Boussoles du numérique » à Bordeaux-Cenon, les 14 et 15 octobre derniers, un séminaire exceptionnel du Plan national de formation intitulé « Le numérique : nouvelles manières d’apprendre, nouvelles manières d’enseigner ». Au programme, du beau monde : Philippe Meirieu, André Tricot, d’autres encore… notamment de nombreux enseignants venus dire leur expérience de la classe inversée. Sitôt « débarquée » de la DNE, l’été dernier, Catherine Becchetti-Bizot s’est vue confier une mission d’étude « des pratiques mobilisant des pédagogies actives liées à l’utilisation des outils et ressources numériques » à laquelle elle travaille d’arrache-pied, parcourant la France pour y rencontrer les collègues qui pratiquent la classe inversée.

Les interrogations, les doutes. Essai de modélisation et de systémisation du concept de Classes inversées. Dans ce Blog, j’ai plusieurs fois documenté la « méthode » des Classes inversées.

Essai de modélisation et de systémisation du concept de Classes inversées

On y trouvera aussi un essai sur le rapport entre le Tsunami des MOOCs et les « renversements » proposés par les Classes inversées . Dans ce nouvel essai, j’essaierai de répondre à celles et ceux qui nous disent régulièrement « Mais, les classes inversées, ça existe depuis longtemps … ». Ma réponse est : Oui, sans aucun doute. Comme je le raconte, j’ai eu en 1972 lors de ma première année à l’université, un enseignant qui nous faisait lire un chapitre de son livre avant le cours pour disposer de ce temps de présence pour répondre à des questions, donner des exemples, proposer des applications … Bref, nous en avons eu des enseignants qui nous demandaient de lire un texte, un chapitre, actuellement de regarder une vidéo … avant le cours.

Est-ce bien cela une innovation ? 1. . (2) Le « flip » va agir en reconsidérant les espaces-temps de l’enseigner-apprendre. 2. Comprenons-nous bien. 3. Classes inversées ... un parcours pédagogique. Notre propos Ceci ne sera pas un billet de Blog ordinaire.

Classes inversées ... un parcours pédagogique

Généralement, je propose ici quelques réflexions sur des problématiques liées aux TICe que je soumets à la critique des collègues qui travaillent dans ce domaine ou même des personnes simplement intéressées par le sujet. Aujourd’hui, je vous livre ici un parcours pédagogique sur la thématique des classes inversées : il s’agit ici d’une page « html » que je livre à mes étudiant-e-s avec la mission d’en prendre connaissance où ils le souhaitent (à la maison ou dans un créneau horaire disponible dans leur programme à l’université ou dans un café de Louvain-la-Neuve …) et comme ils le veulent (en individuel ou en groupe …).

Je leur demande de poster « à temps » leurs avis, opinions commentaires voire leurs questions à la fois sur le contenu même de ces ressources et sur leurs perçus de cette forme d’enseignement … Oui, la classe inversée, cela peut être autre chose qu’une vidéo YouTube à voir à la maison pour un débat en classe. Inverser la classe, pas à pas, retour d'expérience. L'interaction fait partie des compétences que les élèves doivent développer.

Inverser la classe, pas à pas, retour d'expérience.

C'est d'ailleurs une compétence beaucoup plus complexe qu'elle n'y paraît au premier abord. En classe, on pratique les dialogues, mais cela reste de l'interaction fictive. Aussi, ai-je décidé d'aller sur le territoire des élèves en utilisant un réseau social, Facebook. Énormément d'élèves ont un compte sur Facebook qu'ils utilisent comme outil de divertissement. Or, Facebook peut également être un formidable outil de développement professionnel. Personnellement, je l'utilise pour faire de la curation et échanger sur mes pratiques professionnelles avec les gens du monde entier. Je pense que le rôle des enseignants est également de montrer aux élèves comment utiliser un réseau social pour apprendre. La classe inversée en Histoire pour « redonner à l’élève le plaisir de travailler » Alexandre Balet a mis en place une forme originale de classe inversée.

La classe inversée en Histoire pour « redonner à l’élève le plaisir de travailler »

Les élèves ont le choix des "blocs d'apprentissage". Pour "retrouver le plaisir de travailler". Une activité (parcours) / classe inversée d’A. Balet Alexandre Balet est prof d’histoire au collège expérimental Clisthène (Bordeaux) depuis un an. Classe inversée : les coulisses d’une pédagogie en plein essor. Accueil - Inversons la Classe. Le pôle innovant lycéen: une plateforme de raccrochage. La pédagogie active sans la pédagogie inversée: c’est possible!

La pédagogie active, qu’elle se déroule dans une #CLAAC ou dans une classe traditionnelle, amène à penser que l’enseignement magistral n’a plus la place maîtresse qu’il occupait auparavant.

La pédagogie active sans la pédagogie inversée: c’est possible!

Dans ce contexte, comment favoriser l’acquisition des faits ou des concepts en ayant de moins en moins recours à l’exposé magistral en classe? Une piste de solution est la pédagogie inversée (voir le billet de mon collègue Samuel Bernard). Celle-ci est populaire chez plusieurs enseignantes et enseignants qui y voient une façon de dynamiser leurs cours et de favoriser la motivation des étudiants. Au collégial, plusieurs collègues témoignent d’expériences positives (par exemple, voir les récits de Johanne Morin, Christian Drouin et Mélanie Jaqmain).