background preloader

Le rapport entre les supporters ultras et le football moderne

Facebook Twitter

Mais au fait, qu'est-ce qu'un ultra? Sociologie des stades. Supporteurs : tous hooligans. A gche : muni d'un mégaphone, le "capo" lance les chants.

Supporteurs : tous hooligans

A dte : les "indésirables" du PSG dans le centre d'Albi avant le match Michaël Tommasi © Radio France L'an passé, le club de la capitale a été interdit par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) d'utiliser cette liste noire de plus de 2000 personnes, "considérées par le PSG comme ayant un comportement non conforme aux valeurs du club", alors que ces valeurs ne sont même pas spécifiées. La Division Nationale de Lutte contre le Hooliganisme (DNLH) a été créée en 2009, après la mort d'un supporteur toulousain à Belgrade. Depuis le pic répressif de la saison 2009/10, les interdictions administratives de stade - prononcées par un préfet ou le préfet de police de Paris - sont stables. Ces IAS, liberticides selon des avocats de supporteurs, permettent d'interdire l'entrée au stade à un individu plus rapidement que les interdictions judiciaires de stade, qui font suite à une décision de justice.

Sociologie des supporters de football : la persistance du militantisme sportif en France, Allemagne et Italie. Supporters : Le CNSF créé pour leur donner de la voix. Vendredi 18 avril 2014 - 14:30.

Supporters : Le CNSF créé pour leur donner de la voix

"Impliquer les supporters" Football.fr , Matthieu Gudefin est le président des Culs rouges de Rouen, une des trois associations qui a permis la création, jeudi au Sénat, du Conseil national des supporters de football (avec A la nantaise et Socios Nancy).

"Impliquer les supporters"

Il explique l’objectif de ce CNSF, qui n’en est qu’à ses premiers balbutiements et doit, à terme, permettre aux supporters d’être concrètement représentés au sein des clubs et des instances, Fédération française comme Ligue. Car le retard est absolument colossal par rapport à tous nos voisins. Matthieu, vous êtes président des Culs rouges de Rouen qui sont à l’origine de la création, jeudi, du Conseil national des supporters de football avec les associations A la nantaise et Socios Nancy.

Quel est le principe ? La mise en place de ce Conseil est-elle symbolique ou va-t-elle déjà aboutir à des actions concrètes ? "Il n'y a que la Moldavie et l'Azerbaïdjan qui font pire" On imagine que vous serez notamment vigilants sur le prix des places.Oui, complètement. Les supporters, acteurs du sport. Les supporters sont des acteurs majeurs des manifestations sportives et une réflexion mérite donc d’être conduite sur ce thème.

Les supporters, acteurs du sport

Le rapport présenté par Jean GLAVANY sur le football durable, remis en janvier, avait insisté sur la nécessité de créer les conditions d’un dialogue durable avec les supporters et avait fait, dans ce cadre, deux propositions : désigner dans chaque club un responsable des relations avec les supporters ; et faire émerger une représentation nationale des supporters.

Thierry BRAILLARD considère lui aussi que la mise en place d’un dialogue durable avec des interlocuteurs représentatifs, responsables et crédibles constitue une nécessité. Dans le cadre de sa réflexion, le Secrétaire d’Etat aux Sports, Thierry BRAILLARD, s’est entretenu ce jeudi 22 mai avec M. Il souhaite également saisir les instances du football, fédération française de football et ligue de football professionnel, afin qu’elles se saisissent de ce sujet. Les supporters veulent siéger à la FFF et à la LFP. Le Conseil National des Supporters de Football (CNSF) a demandé lors d'une réunion mardi matin à Paris à ce que des supporters puissent siéger au sein du comité exécutif de la FFF et du conseil d'administration de la LFP.

Les supporters veulent siéger à la FFF et à la LFP

Leur présence permettrait selon le CNSF d'«en finir avec l'entre-soi empêchant ce sport d'assumer sa responsabilité sociétale dans les territoires de France». Fondé en avril dernier par six associations de supporters (Nantes, Rouen, Toulon, Nancy, Saint-Etienne et Valenciennes), le Conseil regrette que «tous les acteurs sauf les supporters» soient représentés actuellement et annonce qu'il «conviera après l'été tous les décideurs du football afin d'établir les conditions permettant aux supporters de désigner démocratiquement des représentants». Clubs et supporters, une relation d'égal à égal ? Supporters du PSG pendant le match OM-PSG, en finale de la coupe de la France en 2006 (crédits photo) Depuis la fin des années 1980, une poignée de sociologues français étudie le football.

Clubs et supporters, une relation d'égal à égal ?

Quelques uns s'intéressent en particulier aux rapports complexes qui lient les supporters aux clubs. Souvent décrit comme le douzième homme de l'équipe, le supporter, s'il est indispensable à l'animation des gradins, se doit de rester à sa place et son opinion sur la politique du club n'est pas désirée. « Les supporters assidus d'un club ont l'impression de former une famille avec les autres supporters, le club et les joueurs. Comme le calendrier des matchs est régulier - hebdomadaire ou bimensuel, être supporter devient une identité » explique le sociologue Nicolas Hourcade.

. « Dans les témoignages des supporters en général, on perçoit un sentiment global de dépossession. » Les ultras français tentent de se fédérer à nouveau. Cortège de supporters lensois lors des 20 ans des Red Tigers.

Les ultras français tentent de se fédérer à nouveau

(Bastien Poupat/La Grinta) C’est une nouvelle tentative de représentation des groupes de supporters organisés auprès des autorités. L’Association nationale des supporters (ANS) a vu le jour le 6 septembre dernier à Orléans et dont les statuts seront déposés prochainement en préfecture. Celle-ci sera composée dans un premier temps d’une trentaine de groupes ultras de toute la France (Paris, Montpellier, Lens, Nantes etc.) et vouée à en accueillir d’autres, y compris d’éventuelles associations non-ultras.

Pierre des Red Tigers (Lens) assume la présidence de l’ANS tandis que Romain de la Brigade Loire (Nantes) assure le rôle de vice-président. Ce qui pourrait poser problème puisque les autorités françaises souhaitent, pour l’instant, s’adresser à un unique interlocuteur « représentatif » de l’ensemble des supporters. Adrien VERRECCHIA @adrien_ve À propos de l'auteur : Adrien Verrecchia.