background preloader

Notions et interrogations | de la crise ?

Facebook Twitter

Le « progrès » que l’on propose aux pays « en développement »… On parle souvent « d’aide au développement » lorsqu’il s’agit des pays du Sud, alors que la plupart du temps, les financements accordés par le FMI ou la Banque Mondiale sont utilisés comme des moyens d’ingérence et de contrôle dans la gestion de ces pays.

Le « progrès » que l’on propose aux pays « en développement »…

Crise écologique, impact des solutions capitalistes. Parler de crise écologique globale, revient à faire le constat de l’évolution défavorable du milieu de vie pour l’espèce humaine et de la perte de la biodiversité dont il est un chaînon.

Crise écologique, impact des solutions capitalistes

Plus de la moitié des humains vivent dans des conditions qui nous seraient insupportables, plus d’1 milliard ne peut manger, ou boire de l’eau potable. ¼ des mammifères, nos proches cousins, sont condamnés à disparaître. Les sols agricoles surexploités s’essoufflent, les mers sont vidées, les forêts brulées, la guerre de l’eau a commencé. Notre climat se détériore rapidement, réchauffé par notre surconsom-mation alimentaire, matérialiste et énergivore. Faisant la queue un beau matin de juin au guichet de la poste, une jeune femme, légèrement obèse, au teint rougeoyant se tourne vers moi : « y pourraient quand même climatiser ! CADTM - Comité pour l'Annulation de la Dette du Tiers-monde (et désormais du monde !)

CCFD-Terre Solidaire. Crise et Mutation, Charles Antoni et J-Pierre Crépin. Radio Ici et Maintenant, Regarder la Video.

Crise et Mutation, Charles Antoni et J-Pierre Crépin

Dans cette correspondance d’un nouveau genre, Charles Antoni et Jean-Pierre Crépin, décloisonnant philosophie et économie, dressent un constat sévère et amusé d’un monde incapable de dessiner les contours d’une vraie politique de civilisation et contraint de muter sous l’impact d’une crise sociétale sans précédent. L’homo economicus est-il promis au bonheur ? Crise et mutation (suite) Crise et Mutation : Necronomie. Dans le contexte très particulier que nous vivons, l’économie de marché biométrique, s’est mise en route devenant le garde-fou du consommateur citoyen.

Crise et Mutation : Necronomie

Nous venions d’en avoir la démonstration avec Prisme qui constituait une violation absolue de la vie privée. Nous étions écoutés et épies. Yahoo, Google, Face Book ne fabriquaient pas seulement des profils de consommateurs, nous savons aujourd’hui que le FBI et la NSA se servaient également de ces données pour fabriquer des profils de terroristes potentiels ou imaginaires. Quand Julian Assange, le fondateur de WIKILEAKS, disait, il y a quelques années que Face Book était la base arrière des renseignements généraux américains, tout le monde rigolait…Nous savons maintenant que c’était vrai.

Il faut avoir en tête en permanence que la valorisation de tous les géants de l’Internet est basée sur ce qu’on appelle le Big Data. Croissance stagnation graphique. Socialiser le système bancaire, une impérieuse nécessité. Une urgente et impérieuse nécessité économique, sociale, politique et démocratique.

Socialiser le système bancaire, une impérieuse nécessité

Les différents projets de réforme bancaire initiés aux États-Unis avec la loi Dodd-Franck, au Royaume-Uni avec la Commission Vickers, en Europe avec le Groupe Liikanen et en France tout dernièrement avec le projet de « loi de séparation et de régulation des activités bancaires » ont suscité un large débat. Pourquoi les emprunts toxiques sont des emprunts spéculatifs. Patrick Saurin* * Porte-parole de Sud BPCE, membre du Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers-Monde (CADTM) et du Collectif d’audit citoyen de la dette publique.

Pourquoi les emprunts toxiques sont des emprunts spéculatifs

La forfaiture du Sénat ou la honte de la République. Comment les élus socialistes et verts amnistient les banques et sacrifient les collectivités locales en violant les plus élémentaires principes de droit.

La forfaiture du Sénat ou la honte de la République

Patrick Saurin[1] le 28 mai 2014 Cette histoire est tirée de faits réels Le mardi 13 mai 2014 restera une date honteuse dans l’histoire du Sénat, le jour où il a capitulé sans combattre face à des délinquants financiers. Lors de cette séance, les élus socialistes et verts ont adopté le projet de loi du gouvernement visant à valider rétroactivement les emprunts toxiques illégaux, car dépourvus de TEG (taux effectif global) ou dont le TEG est erroné. Pourtant, par une décision en date du 29 décembre 2013, le Conseil constitutionnel avait déjà censuré le gouvernement pour un projet de loi fort proche de celui que vient de valider le Sénat.

«Allez les Verts… encore un effort si vous voulez être républicains!» Patrick Saurin[1] Réponse à la réponse du groupe écologique du Sénat à mon article publié sur Mediapart :« La forfaiture du Sénat ou la honte de la République » [2] Il est intéressant et symptomatique que mon article publié le 28 mai sur Mediapart ait suscité et nécessité une réponse argumentée de la part du groupe écologiste du Sénat.

«Allez les Verts… encore un effort si vous voulez être républicains!»

Postée en commentaire de mon article le 3 juin par Jean-Marie Bouguen, conseiller pour la presse et la communication auprès du groupe écologiste, cette réponse s’articule en deux parties : des éléments d’explication et une critique de mon texte. Il m’a semblé nécessaire de donner une suite à cette réponse, et de le faire de façon factuelle en suivant le fil du texte des élus écologistes et en abordant successivement chacune des deux parties. 1) « Les termes du problème » Chrématistique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Aristote. Adam Smith. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Adam Smith

Pour les articles homonymes, voir Smith. Adam Smith portraituré en 1787. Profit économique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Profit économique

Un profit économique correspond à un profit (dit aussi profit comptable) auquel sont soustraits les coûts d'opportunité (aussi appelé coûts de renonciation). Utilisation[modifier | modifier le code] Le profit est un indicateur de ce que l'affaire rapporte ; le profit économique est un indicateur de ce qu'elle rapporte par comparaison à l'ensemble des autres affaires. Le profit économique est toujours inférieur au profit ; il peut être négatif alors que le profit est positif : cela signifie que les moyens investis serait mieux utilisé dans une autre affaire. Agent économique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Agent. L'agent économique est une personne physique ou morale prenant des décisions d'ordre économique. L'agent économique peut être un individu, un ménage, une entreprise, un pays, une collectivité territoriale ou encore une instance internationale...

Chaque agent économique est caractérisé par ses fonctions dans l'économie (consommation, investissement etc.). L'agent économique est à la base de l'analyse microéconomique, et aussi de la macroéconomie agrégée. Capitalisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Spots Généralistes et Mythiques du Web ☢ Gentrification. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La gentrification (anglicisme créé à partir de gentry, « petite noblesse »[1]) est un phénomène urbain par lequel des arrivants plus aisés s'approprient un espace initialement occupé par des habitants ou usagers moins favorisés, transformant ainsi le profil économique et social du quartier au profit exclusif d'une couche sociale supérieure.

Ce néologisme est employé pour la première fois par la sociologue Ruth Glass (en) dans son ouvrage London: aspects of change[2], étudiant le phénomène à Londres dans les années 1960. Homo œconomicus. Choc des Cultures. Siècle des Lumières. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Lumières.

L'0rdre Mondial (sous réserve)