background preloader

«Chevalgate»: quand les marques tentent de gérer la crise

«Chevalgate»: quand les marques tentent de gérer la crise
Fausse pub, mais vraie communication de crise ? L'affiche, créée par l'agence « Rosbeef » qui s'est fait passer pour Findus, a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux. Photo : IvreVirgule / Twitter Tesco, le cas d’école Le 16 janvier 2013, l’Autorité de sécurité alimentaire irlandaise publiait une étude concernant des hamburgers censés contenir exclusivement du bœuf, mais dans lesquels l’Autorité déclarait avoir trouvé des traces de viande de cheval et de porc. Pour répondre à la crise, Tesco s’est empressé de publier dans les quotidiens nationaux une annonce présentant ses excuses, assurant qu’elle « reviendrait [vers les clients] une fois [qu’elle aurait] déterminé ce qui s’est passé », et qu’elle « travaillerait plus que jamais avec tous ses fournisseurs pour s’assurer que cela ne se reproduise plus ». Sur Twitter, l’enseigne a également beaucoup communiqué. Findus, « très à cheval sur la qualité » ? Mais fin février, une fausse publicité, émanant de l’agence Rosbeef ! Related:  communication de criseCOMMUNICATION DE CRISEActualités francophones

Viande industrielle : "La communication de crise entre en scène" Loin de la scène médiatique, un acteur de la crise actuelle de la viande industrielle reste obstinément dans l'ombre : l'agence de communication, affirme Fabrice Nicolino. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Fabrice Nicolino, enquêteur, chroniqueur et reporter Il n'est pas injurieux de parler de mise en scène. Le 11 février, le ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, déclare : "Je découvre la complexité des circuits et de ce système de jeux de trading entre grossistes à l'échelle européenne." Un, il s'agit de désigner un responsable unique, portant un nom et si possible un visage. Preuve s'il en était besoin de ce scénario, on a commencé par accuser la Roumanie, pays lointain, mais, la tentative ayant échoué, on essaya d'incriminer un trader néerlandais, avant que le ministre de la consommation, Benoît Hamon, ne charge la société française Spanghero. Premier mouvement de communication : la désignation.

Viande de cheval: "Findus a bien réagi mais on attend une traçabilité complète" La fraude consistant à faire passer de la viande de cheval pour de la viande de boeuf dans des lasagnes surgelées de la marque Findus est devenue un scandale européen. Partie de Grande-Bretagne, elle s'est étendue à d'autres pays comme la France, la Suède, les Pays-Bas, à d'autres produits Findus, comme la moussaka ou le hachis Parmentier, et à d'autres marques... Cette affaire révèle une faille dans la traçabilité des produits. Comigel, PME basée à Metz, a fabriqué des produits surgelés censés être au boeuf mais contenant de la viande de cheval pour le compte de plusieurs enseignes, soit sous marque Findus, soit sous marque de distributeurs. Findus a d'abord accusé le fournisseur de la viande de ses lasagnes, la société française Spanghero, d'avoir livré de la viande de cheval roumaine portant la mention "boeuf" et l'estampille vétérinaire française. Comment Findus peut se remettre d'un tel scandale ? Il faut réagir et vite. Pensez-vous que les ventes de Findus vont être impactées?

Communication de crise & gestion de crise - Mediatique, sociale, sanitaire, environnementale, politique Crise de la « viande de cheval » : la communication au centre de tous les regards Didine26 | Vendredi 1 Mars 2013 Le scandale de la présence de viande de cheval dans des plats censés contenir du bœuf est sans doute le grand scandale de ce début d’année. Découvert en France, il s’est étalé jusqu’au-delà de nos frontières et même de l’Union Européenne. Dans cette situation, la communication est au centre de tous les regards et les cabinets spécialisés mettent les bouchées doubles pour conseiller les sociétés frappées par ce fléau. Si la société qui ressort le plus sur les médias est Spanghero et son groupe propriétaire Lur Berri, ce ne sont pas les seules touchées par cette affaire et donc ce ne sont pas les seules qui ont besoin de gérer leur image face à la multiplication d’articles et informations négatives sur les journaux, les émissions et, surtout, sur internet. Mais la manière avec laquelle les sociétés réagissent ne fait pas l’unanimité. (Source : m.alterinfo.net)

INPES 09/12/11 Comment mesurer l’impact des campagnes de prévention ? Findus, temps 2 de la com' de crise : la marque a raison de déplacer le débat Lasagnes Findus. Viande de boeuf dans des plats cuisines le 13 février 2013 Findus se souviendra longtemps de ce sombre mois de février, où ses plats préparés se sont retrouvés sur le devant de la scène médiatique pour non conformité. Ils contenaient de la viande de cheval... Un constat amer et en rupture avec le contexte culturel. Une histoire de mauvais goût qui a provoqué immédiatement une polémique à l'échelle européenne. Objectif : victimisation Findus a donc engagé dès le début de la crise une communication basée sur le refus qui correspond à une négation de toute responsabilité. Si une entreprise se place en victime, c'est bien entendu qu'il y a un "bourreau". Les parties en présence tentent d'influencer les journalistes pour que l'affaire Société Générale devienne l'affaire Kerviel, l'affaire DSK, l'affaire Sofitel, etc. Déplacer le débat Findus est à présent dans le temps 2 de sa communication de crise. Findus tente d'accompagner les discours déplaçant le débat à un autre niveau.

Lasagnes au cheval : «Findus a plutôt bien géré la crise» Pour Findus, le plus dur est peut-être à venir. L'entreprise, qui se pose en victime de ses fournisseurs dans «l'affaire des lasagnes», a déjà perdu plus d'un million d'euros depuis le début de la crise. Elle va maintenant devoir reconquérir ses consommateurs. A partir de quand un incident devient-il une «crise» ? La crise, tout le monde la reconnaît quand elle est là : c’est la catastrophe naturelle, l’accident mortel, le procès... Comment jugez-vous la communication des différentes entreprises impliquées dans «l’affaire de la viande de cheval», et particulièrement Findus et Spanghero ? Findus a communiqué dès les premiers moments pour rassurer ses consommateurs. Findus est une entreprise en relation directe avec ses clients, qui sait qu’il faut absolument communiquer et montrer qu’on fait des choses. Certains grands principes valent-ils quel que soit le secteur d’activité de l’entreprise concernée ? Recueilli par Dominique ALBERTINI

Pourquoi et comment Findus a loupé sa communication de crise Plusieurs semaines maintenant que la crise de la viande chevaline dans les lasagnes a éclaté, plusieurs semaines que la marque la plus exposée, Findus, tente de se débattre pour protéger sa réputation, plusieurs semaines d’approximation et d’exécution d’un plan inadapté. Voilà pourquoi. En fait, Findus a commis et enchaîné quatre erreurs. La première est de ne pas s’être adressée aux consommateurs de manière directe et empathique. Je l'ai écrit le 10 février dernier dans cette note : "Elle a été trompée par ses fournisseurs ? Ce qui va être compliqué dans la communication de crise gérée par Findus, c'est qu'elle a été apparemment imaginée sans la moindre empathie pour le consommateur mais dans une volonté un peu nerveuse et fébrile de protéger à tout prix sa propre réputation en accusant les autres. L'empathie, voilà la première qualité à développer dans toute communication de crise et elle se nourrit de modestie et d'auto-critique. Ce qu'il aurait fallu faire ?

HUFFINGTON POST 19/04/13 Communication de crise: Findus gagnant! SCANDALE - La chaîne de radio BFM Business a annoncé lundi 15 avril matin que les ventes de Findus (hors plats préparés) sont en augmentation de 4%. La stratégie de transparence qui a guidé la gestion de crise de Findus dans l'affaire de la viande de cheval semble donc avoir payé. Il y a des enseignements forts à en retenir. Voici près de deux mois que l'affaire de la viande de cheval a éclaté en France et de nombreux commentaires ont été publiés, exposant de façon très empirique ce que les marques auraient dû faire pour mieux gérer la crise. Les consommateurs sanctionnent une industrie mais pas Findus "2 mois après le scandale, Findus retrouve des chiffres de croissance (+4% sur début avril). Les chiffres Findus diffusés le lundi 15 avril sur BFM Business remettent la gestion de la crise en perspective. En revanche, le segment de marché des plats préparés à base de bœuf est lui en très forte baisse depuis février: entre -40 et -47% de chiffre d'affaires pour la filière.

Related: