background preloader

Exemple de Plan Marketing

Related:  A4.3Marketing opérationnel

Lean IT Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le lean IT est l'extension des principes du Lean au monde des systèmes d'information (développement, management de projets informatiques, infrastructures…). L’idée directrice, ici appliquée au monde des systèmes d'information, est l'élimination des pertes. On entend par pertes, le travail qui n'apporte aucune valeur métier à un produit ou à un service. Historique[modifier | modifier le code] Lean le lean est un terme inventé à la fin des années 1980 par une équipe de chercheurs du MIT pour décrire le système de production de Toyota (TPS). Le système de production Toyota a été inventé dans les années 1950 dans l'entreprise du même nom. William Edwards Deming, statisticien et théoricien du management américain a été envoyé au Japon après la seconde guerre mondiale pour participer à la reconstruction de l'économie du pays. Lean IT Principes[modifier | modifier le code] Les 5 principes du Lean énoncés par J.Womack et D. 1. 2. 3. 4. 5.

Comment le mix-marketing est passé de 4P à 10P | Blog stratégie marketing Lors des formations marketing que j’anime pour Cegos, le Mix-marketing fait souvent débat, non pas sur son utilité que personne ne conteste, mais sur le nombre d’ingrédients qui le compose. La question est de savoir si les 4P sont encore d’actualité, on parle de 5P, de 7P et plus récemmemment de 8P. Or, en faisant un tour d’horizon, on arrive à 10P. Alors qui sont-ils? Quelle est leur utilité? N’y en a-t-il pas un peu trop? mix-marketing, shutterstock Les 4P du Mix-marketing C’est Jérôme Mac Carthy qui crée le Mix-Marketing Modèle avec les 4P, en 1960. Le 5ème P Avec le développement du marketing client, la satisfation du client devient un levier de fidélisation et de réputation des marques. Les 7P ou le marketing mix étendu Dans le même temps, il semble évident que les 4 P sont insuffisants pour définir l’offre dans une société de service. Process = ce qui caractérise l’interaction avec l’utilisateur du service. Un 8ème P, comme Partnership ou Partenariat 9ème P, comme Permission Marketing

Le Business-Plan #6 : le plan marketing [Retrouvez ici le sommaire (enfin mis à jour) de cette série consacrée au Business-Plan.] Vous venez de décrire brillamment quelle sera votre réponse au besoin insoutenable de vos segments de clientèles. Bravo ! En effet, pour l’instant, impossible à vos clients potentiels de vous trouver : ils ne vous connaissent tout simplement pas encore. Mais c’est quoi le marketing, d’abord ? Cette discipline, l’une des plus courues en école de commerce, évoque tout un tas de chose lorsqu’on l’évoque, à tel point que pas grand monde n’en a une définition simple et précise… En gros, c’est tout ce qui va permettre d’adapter et faire connaître son offre à ses segments de clientèle, afin de les concquérir et de les fidéliser. Pour être encore plus simple, c’est ce que vous allez clamer au monde extérieur à propos de vous, afin de faire vendre vos produits ou services. Le plan marketing : la préparation d’une bataille Se donner des objectifs concrets ! Quelques exemples d’objectifs concrets :

Compétences relationnelles (3): savoir dire non Sylvaine Pascual – Publié dans: Compétences relationnelles / Mieux communiquer Qui n’a jamais accédé à une demande, une requête, accepté une invitation, un projet tout en mourant secrètement d’envie d’envoyer son interlocuteur balader ou se faire cuire un œuf, selon la nature de la demande? Savoir dire non s’apprend, comme à faire du vélo, malgré le risque de s’écorcher un genou de temps en temps… voici comment. Nous avons tout un tas d’excellentes raisons pour céder aux demandes des autres malgré nous: besoin de faire plaisir, d’être aimé, peur d’être jugé, peur de blesser, de décevoir, peur du conflit etc.Toutes ces raisons sont liées à notre besoin d’appartenance ou d’intégration sociale et à son corollaire, la peur d’être rejeté. C’est vrai que potentiellement, agir en accord avec ce que nous voulons, ce qui est bon pour nous, ce serait méchant, égoïste, ça ferait de la peine à Maman. Pourtant, combien de fois est-ce qu’on nous dit “non”, à nous? Voir aussi:

Stratégie marketing: processus gagnant pour atteindre vos objectifs marketing Vous devez définir votre stratégie marketing ? Vous ne savez par où commencer ? Vous voulez disposer d’un processus strict pour établir la meilleure stratégie et la plus durable ? Voici la marche à suivre et exemple : Processus de stratégie marketing Le processus de définition de votre stratégie marketing doit vous assurer d’atteindre vos grands objectifs. 1. Développez une vision claire de votre marché. Ex : Votre public aime le vin. 2. Une étude de marché vous permet de déterminer votre marché de façon plus précise. Ex : Vous pourriez par exemple viser les cadres supérieurs de 35-45 ans. 3. Votre marché déterminé, vous devez analyser les produits déjà à sa disposition. Ex : Le bouchon de liège est un grand classique. 4. Comment pouvez-vous fournir votre produit ? Ex : La cible se situe principalement au niveau de la mise en bouteille. 5. Vous devez définir précisément votre marketing mix, vos 4 P : produit, prix, place (distribution) et promotion (communication externe). 6. 7.

4P du Marketing-Mix Le « Marketing-Mix », répondant également au nom de « 4P » est l’une des expressions les plus populaires du Marketing. Selon les auteurs Kotler et Dubois, les « 4P du Marketing-Mix » se définissent comme un ensemble d’outils dont l’organisation dispose pour atteindre ses objectifs sur un marché ciblé. Le principe du Marketing-Mix est utilisé en entreprise comme un outil permettant d’ajuster certaines variables pour trouver la meilleure combinaison entre les 4P : Product : la stratégie de produit ou de servicePrice : la stratégie de prixPlace : la stratégie de distributionPromotion : la stratégie de publicité ou de communication Les 4P du Marketing-Mix doivent permettre à l’organisation de combiner ses moyens afin d’atteindre à moindres coûts les objectifs fixés. Liste non exhaustive des variables du Marketing-Mix sur lesquelles l’entreprise peut agir Politique Produit QualitéDesignMarqueCaractéristiques techniquesOptionsPackagingGarantiesDimensionsSAV… Politique Prix Politique Distribution

Les origines du marketing Mercredi 24 avril 2015 à PARIS Big Data, Social CRM, programmes relationnels : Les nouveaux leviers pour une fidélisation performante En présence de : Accor, Air France, Call Expert, Carglass, Dimelo, Iadvize, PSA Peugeot Citroën, Salomon, Services CRM / Voyages SNCF ... Inscrivez-vous vite ! Promotion dématérialisée : les techniques promotionnelles passent au digital La promotion passe au digital Crise économique, baisse du moral des ménages, médiatisation autour de la hausse des prix et de l’inflation : dans ce contexte économique, les marques alimentaires pâtissent de l’arbitrage budgétaire des consommateurs qui ne se fait pas toujours en leur faveur. Elles ont donc plus que jamais intérêt à se doter d’une ‘e’ dimension afin de prolonger ‘out store’ le relationnel avec les consommateurs. Les coupons de réduction préalablement imprimés sur le site de la marque ou envoyés par mobile permettent de faire partie de la liste des achats programmés par le consommateur et de générer du trafic in store. Plus généralement, internet est devenu un canal incontournable permettant aux marques alimentaires de créer des liens et fédérer des communautés. Alors, sur Internet ou sur mobile, la promotion est passée au digital ! Lire la suite de notre dossier sur la promotion dématérialisée La promotion utilisant le vecteur de l’Internet

Etudes économiques Evaluations du risque sectoriel 3e trimestre 2018 Accès à l'évaluation des risques sectoriels 13 secteurs sont évalués dans 6 grandes régions chaque trimestre. Les évaluations Coface se fondent sur notre expertise et sur des données financières publiées par un grand nombre d'entreprises cotées. Notre indicateur statistique de risque de crédit synthétise simultanément les évolutions de cinq indicateurs financiers (évolutions du chiffre d’affaires, de la profitabilité, du taux d’endettement net, du cashflow, et de la sinistralité observée par notre réseau). Toutes les évaluations de secteurs Risque faible Risque moyen Risque élevé Risque très élevé Amélioration récente Dégradation récente Les cartes de fidélité : avantage ou arnaque 1 - Comment ça marche ? Ces cartes, comme leur nom l'indique, ont pour objectif de récompenser votre fidélité. Un principe simple : à chaque passage en caisse, vous la remettez à l'hôtesse de caisse pour cumuler en fonction de vos achats des points, voire des euros au sein d'une cagnotte. Publicité Pour l'obtenir : rien de plus facile ! Cependant : chaque carte a des avantages et des inconvénients.

Créer une zone de chalandise en 3 clics | Creer une Zone de Chalandise Résultat en vidéo : Comment faire : Pour réaliser une représentation graphique sommaire d'une zone de chalandise il vous faudra : Moins de 5 minutes (vidéo de preuve à l'appui !) Étape 1 : Les adresses/Les codes postaux Ouvrez une nouvelle feuille de calcul sur Google Docs, (ou ouvrez une nouvelle feuille dans ce document) Collez vos adresses ou vos codes postaux dans une colonne (dédoublonnés ou non, cela n'a pas d'importance). Si vous avez uniquement les codes postaux (c'est peut être mieux !) Dans la colonne B ajoutez simplement "France" à chaque ligne. Dans la colonne C ajoutez "=CONCATENATE(A2;" ";B2)" dans le cas ou votre premier code postal est en case A2 et que France est en case B2. Étape 2 : le rendu Sélectionnez toute la colonne C. Rendez vous dans le menu "Insertion", puis choisissez "Gadget…", puis "Cartes", et enfin "Carte" et validez avec le bouton "Ajouter à la feuille de calcul". Dans la feuille qui s'ouvre, assurez vous que la Plage soit bien de format "Nom-de-votre-feuille!

6 opérations de flyers originales Alors qu'une étude montre que 70 % des flyers distribués par les marques sont jetés sans avoir été lus, les entreprises doivent redoubler d'imagination dans leurs façons de concevoir ce qui reste un des vecteurs de communication les plus utilisés par le monde du marketing direct. Se remettant au goût du jour, cette technique emblématique du Street Marketing(TM) fait maintenant appel à de nouveaux procédés créatifs : l'Ambush, le Flyer Humain, l'Ambient, l'Evénementiel. L'Ambush Marketing au service de l'échantillonnage Mettre ses échantillons de produits au milieu de la concurrence ? La création d'un nouveau support : le flyer humain Les créatifs se sont penchés sur des supports qui n'avaient jusque-là pas été utilisé, comme le corps humain. Une autre opération d'échantillonnage original utilisant le corps humain est celle menée par la clinique de chirurgie esthétique Colombienne Clinica Marquez. La distribution de flyer et l'Ambient Marketing Quand l'échantillonnage devient un évènement

Fiche 1 - Les Fondements Du Commerce International 2.l’exemple de la GB et du Portugal Ricardo prend l’exemple du Portugal et de la Grande-Bretagne qui ne produisent que 2 biens : du vin etdu drap. Ricardo va s’efforcer de démontrer que les deux pays vont échanger et qu’ils vont tous les 2 ytrouver un avantage, même si le Portugal a des avantages absolus dans les deux productions.Quantité de travail nécessaire à la fabrication d’une unité (mesurée ennombre d’hommes)GBPortugalVin12080Drap10090Si l’on prend la logique smithienne : le Portugal dispose par rapport à la Grande-Bretagne d’un avantage absolu dans les 2 productionspuisqu’il lui faut moins d’heures de travail pour produire du vin (80 contre 120) et du drap (90contre 100). Smith en conclurait que les 2 pays n’échangeraient pas puisque le Portugal disposed’un avantage absolu dans les 2 cas. Si chaque pays désire produire une unité de chaque bien, les coûts de production mondiaux ensituation autarcique sont de:120 + 100 +80 +90 = 390 heures de travail. Conséquences : i /qV 0,89 <qD

E-mailing : 5 clés pour transformer l'essai 1 Organiser les relances Inutile de faire partir un e-mailing s'il n'est pas suivi d'actions destinées à augmenter ses chances de résultat... Cela, tous les managers le savent bien. Mais s'il est du ressort des services marketing de travailler sur l'élaboration du contenu des messages ou encore sur la gestion des campagnes, c'est une fois le mail envoyé que vous, directeur commercial, avez un rôle crucial à jouer dans cette réussite. Ainsi, dès l'envoi, c'est le moment pour vous de suivre le scénario de relance, établi avant l'opération avec l'aide du marketing. Ces scripts tiennent compte, en premier lieu, de l'objectif initial de l'e-mailing: -Information? -Promotion? Toutefois, pas question, pour le commercial, d'obtenir en direct cette information de la part de son interlocuteur. 2 Hiérarchiser ses actions Les relances doivent être effectuées selon un calendrier bien précis. 3 Relayer l'e-mailing sur les réseaux sociaux

Related: