background preloader

Algérie en mouvement

Facebook Twitter

DZ-initiACTives, la plateforme qui revendique la citoyenneté par l’action. ''Le journal de ceux qui initient et qui s'activent'' (en médaillon : Nassim Amhis) De jeunes Algériens ont décidé de combattre la sinistrose ambiante par des actes positifs et non par des discours sans lendemains.

DZ-initiACTives, la plateforme qui revendique la citoyenneté par l’action

L’initiative DZ-initiACTives en est un parfait exemple de la citoyenneté revendiquée par l’action. Connaissez-vous les "Algériens optimistes", des bénévoles oranais qui donnent de leur temps pour des actions de sauvegarde de l’environnement ? Avez-vous déjà entendu parler de "Bloodi", une application mobile de don de sang permettant de diffuser un message d'urgence aux personnes les plus proches de notre région ? Nadhafa, la petite association de Souk Ahras qui prend en main la propreté de la ville. Samedi 30 août 2014, l’association Nadhafa basée à Soukh Ahras, ville située à environ 500 km à l’est d’Alger, décide de nettoyer et de peindre les escaliers en face de l’école Ibn Khaldoun dans le quartier des Ecoles.

Nadhafa, la petite association de Souk Ahras qui prend en main la propreté de la ville

Donner une allure propre et joyeuse à ces escaliers à pris 5 heures de travail. “Ça a duré à peine une demie journée”, précise le président de l’association, Abd Elmoumen Semida au Huffington Post Algérie. Les photos du résultat, publiées d’abord sur la page Facebook de l’association puis partagées des centaines de fois par les internautes algériens charmés par l’initiative, parlent d’elles-mêmes: ORGANISATION ECOLOGIQUE ALGEROISE "EXPLORER" EduDz - Le portail des lycéens algériens. BROKK'ART - BERGSON&JUNG. Institut Français d'Alger "CARTOCACOETHES" Princesse Zazou et enfants de Maillot, dans le cadre de la coopération avec l'Hôpital Maillot - Registre particulier — Alger. Yasmine Bouchène, jeune chef d'entreprise hyper-connectée. Yasmine Bouchène, chef d’entreprise à 23 ans ne déconnecte que quand elle dort !

Yasmine Bouchène, jeune chef d'entreprise hyper-connectée

(Ph Nejma R) Avec ses converses multicolores, son sac à dos et ses cheveux attachés, Yasmine Bouchène a toute l'allure d'une étudiante (*). Mais il ne faut pas se fier aux apparences. La jeune fille dirige deux magazines en ligne, Vinyculture et Jam Mag, et possède sa propre entreprise. « Il n'y a que quand elle dort, qu'elle est déconnectée », plaisante une amie.

L'aventure pure-player se poursuit en 2011 lorsqu’elle crée Vinyculture, un site bien connu des internautes algériens qui y trouvent un précieux agenda des sorties culturelles. Passionnée mais surtout douée, Yasmine Bouchène a fait du Web son métier. « Après le bac, j'ai été orientée vers la fac mais je n'étais pas emballée, raconte la jeune fille, j'ai pris une année de césure pour travailler à El Watan week-end où je m'occupais de la rubrique high tech ». La fibre maghrébine. Le réseau algérien des femmes en économie verte veut prendre de l'envergure. Femmes en économie verte. Le pari est difficile. Le réseau algérien des femmes en économie verte veut relever le défi, et permettre à des femmes d’investir ce créneau. Depuis sa création en novembre 2012, dans le cadre du programme allemand GIZ-DEVED, « Développement économique durable », le réseau algérien des femmes en économie verte (RAFEV), a mis en place plusieurs outils et actions.

JAMAIS T'GOUL C'EST FINI ! Algérie- L’AJIE de Tizi-Ouzou est passée de l’indignation écologique à l’action recyclage. De gauche à droite: Hadjera Idjeri, Mokrane Khalfoun, Nabil Slahdji, Fatiha Boussadia, Hassan Aboud (de l’association partenaire Aada), Ourida Ibrahim, Fariza Lamrous.

Algérie- L’AJIE de Tizi-Ouzou est passée de l’indignation écologique à l’action recyclage

(Ph Sunniva Rose) L’indignation face à la hideuse accumulation des déchets dans la nature a poussé à la création de l’Association pour la Jeunesse Innovatrice et l’Environnement (AJIE), basée à Tizi-Ouzou. Mais après l’indignation, il faut construire (*). Avec Plasticycle, Besma Belbedjaoui fait dans la bonne récup ! Besma Belbedjaoui , directrice de Plasticycle (Ph Nejma Rondeleux) Grâce à elle, nos déchets plastiques, envahissants et destructeurs, deviennent des granulés régénérés de type PET (Polytéréphtalate d'éthylène), efficaces et discrets, utilisés dans l'industrie du plastique, du textile et de l'emballage.

Avec Plasticycle, Besma Belbedjaoui fait dans la bonne récup !

De la bonne récupération menée Plasticycle Algeria, entreprise de recyclage, habilement dirigée par Besma Belbedjaoui. Res’art, le réseau des femmes artisanes devenues chefs d’entreprise. Maya Azeggagh, coordinatrice du projet Res’art et co-fondatrice de l’association (Ph Sunniva R) Fondé en 2003 par l’Association Nationale Algérienne des Femmes en Communication, Res’Art est un réseau de femmes artisanes d’art (*).

Res’art, le réseau des femmes artisanes devenues chefs d’entreprise

BARIQ 21... Le Blog ! Dimanche 14 juillet 7 14 /07 /Juil 13:14 Communiqué Dans le cadre du partenariat entre le Gouvernement Algérien représenté par son le Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Sécurité Sociale, approuver conjointement par le Ministère des Affaires Etrangères et le Programme des Nations Unis pour le développement et financer par le Gouvernement du Japon.

BARIQ 21... Le Blog !

Association Bel Horizon d'Oran : découvrez Oran, son patrimoine et son histoire, Santa cruz. Algérie : Compétences nationales à l’étranger, le portail web opérationnel dès mi-avril - Acim. Un portail web dédié exclusivement aux compétences nationales à l’étranger sera lancé le 15 avril courant, avec l’objectif de mettre en place une plate-forme d’échanges interactifs entre ces compétences et les institutions algériennes, a annoncé hier, le Secrétaire d’Etat chargé de la Communauté nationale à l’étranger, Belkacem Sahli.

Algérie : Compétences nationales à l’étranger, le portail web opérationnel dès mi-avril - Acim

Le «bio» peut rapporter gros mais l'Algérie l'ignore encore. DAR Djeddi. Maison d'hôtes Dar Terrehut (Taghit) Alger sans voiture, place aux jeux et à la fête ! — Visa pour l'Algérie. Terrains de basket, châteaux gonflables, ateliers créatifs...

Alger sans voiture, place aux jeux et à la fête ! — Visa pour l'Algérie

Le temps d'une vendredi, l'opération "Alger sans voiture" rend le centre ville aux piétons, et surtout aux enfants. Une journée pour oublier que le magazine The Economist a classé cet été Alger parmi les 10 villes les plus invivables au monde, aux côtés de Lagos au Nigéria, Karachi au Pakistan ou Dakha au Bangladesh. Femmes au travail en Algérie. PCPA Algérie. Actes de la 8e Journée provençale de la santé humanitaire : "A la santé de la jeunesse" DroitS à l’essentiel - une exposition de photographie sur les droits humains Fonds d’Appui aux Initiatives de Jeunes FAIJ 2014 : Association EL IKRAM Projet "Renforcement du Dialogue Démocratique entre les Représentants étatiques et non étatiques par la Participation des Jeunes au Développement Local" Direction jeunesse et sport de la Wilaya de Béjaïa Appel à projets associatifs de jeunes 2014 Handicap international Maghreb Appel à candidature : Administrateur/trice Algérie.

PCPA Algérie

"Les nomades algériens", l'association qui "veut faire aimer l'Algérie aux Algériens" L’association « Les nomades algériens » active depuis de nombreuses années depuis la ville d’Oran, à promouvoir le tourisme et le patrimoine culturel et historique local. Riche de cette expérience et avec beaucoup de détermination, cette association veut étendre ses activités à d’autres régions d’Algérie pour les faire découvrir à ses membres.

Bref, il s’agit de « réapprendre » aux algériens à faire du tourisme…en Algérie. Dans cet entretien, la sémillante présidente de l’association, explique aux lecteurs de Maghreb Emergent comment elle compte y parvenir. Le premier site de covoiturage, "coorsa.com", en route vers l'Algérie. ''Pour nous, il s'agit d'un investissement pour la communauté.'' Zahir Saad Bouzid, 29 ans et des idées plein la tête. ALGreenIA - Pour un meilleur avenir. Open Data dz. Parcours d'un bijou 100% made in Algeria. L'économie sociale et solidaire se structure au Maghreb. Le village rénové de Tajmaat n'jebla dans la wilaya de Béjaïa propose du tourisme solidaire (dr) Le Réseau maghrébin de l'économie sociale et solidaire (Maghreb-Ess) est né début mars et regroupe la Tunisie, l’Algérie et le Maroc.

Retour sur un mouvement d’essence mutualiste qui semble moins bien loti en Algérie que chez ses voisins. Le Maghreb a dorénavant son réseau d'économie sociale et solidaire. Créé à l'initiative de l'Union nationale des mutuelles de Tunisie (UNAM), du Réseau marocain de l'économie sociale et solidaire (REMESS) et du Comité algérien de l'économie sociale et solidaire, Maghreb-Ess rassemble pour l'instant uniquement des membres de ces trois pays.