background preloader

Colonialisme

Facebook Twitter

De la «mélancolie postcoloniale» au Brexit. (7) Castex et la colonisation, c'est pas du Macron ! « Thèses intersectionnelles » : Blanquer vous explique tout, mais n’a rien compris. Les propos tenus ce week-end dans le « Journal du Dimanche » par Jean-Michel Blanquer ont provoqué la stupeur et l’agacement d’une bonne partie du monde universitaire.

« Thèses intersectionnelles » : Blanquer vous explique tout, mais n’a rien compris

Quelques jours après l’assassinat terroriste de Conflans-Saint-Honorine, le ministre de l’Education nationale précise sa pensée sur « l’islamo-gauchisme » qui, selon lui, fait des « ravages à l’université » : « Il y a un combat à mener contre une matrice intellectuelle venue des universités américaines et des thèses intersectionnelles, qui veulent essentialiser les communautés et les identités, aux antipodes de notre modèle républicain qui, lui, postule l’égalité entre les êtres humains, indépendamment de leurs caractéristiques d’origine, de sexe, de religion. C’est le terreau d’une fragmentation de notre société et d’une vision du monde qui converge avec les intérêts des islamistes. Cette réalité a gangrené notamment une partie non négligeable des sciences sociales française. » Intersectionnalité. A lire. Quel est l’héritage de Thomas Sankara ? (Emission de médiapart)

Trente ans après son assassinat jamais élucidé, l’ancien capitaine et président du Burkina Faso inspire plus que jamais la jeunesse africaine qui souhaite balayer les élites corrompues et prédatrices.

Quel est l’héritage de Thomas Sankara ? (Emission de médiapart)

Vidéo enregistrée dans les locaux de médiapart en France et publiée le 16 novembre 2017. Le premier intervenant, Bruno Jaffré, est l’auteur de plusieurs ouvrages sur Thomas Sankara et la Révolution animateur du site thomassankara.net. Il est aussi très impliqué dans la campagne “Justice pour Sankara justice pour l’Afrique” (voir à Le deuxième intervenant Amzat Boukari-Yabara est chercheur et auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire africaine et en particulier Africa Unite, sur le panafricanisme, publiée en 2014 à la Découverte.

Faut-il en finir avec les symboles de la colonisation ? Podcast Video - Lesfrancais.press. Achille Mbembe : « La lutte contre l’antisémitisme échouera si l’on en fait une arme pour pratiquer le racisme » La polémique a débuté par une lettre ouverte de Lorenz Deutsch, envoyée en mai dernier au Parlement de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, dans l’est de l’Allemagne.

Achille Mbembe : « La lutte contre l’antisémitisme échouera si l’on en fait une arme pour pratiquer le racisme »

Dans celle-ci, le porte-parole de la politique culturelle du groupe parlementaire FDP (Parti libéral-démocrate) demande d’interdire au philosophe Achille Mbembe de prononcer un discours lors de la Ruhrtriennale, un important événement culturel estival (annulé par la suite pour cause de COVID-19). La raison de cette requête ? Un passage d’un ouvrage d’Achille Mbembe, intitulé Politiques de l’inimitié, dans lequel le professeur d’histoire et de science politique à l’Université du Witwatersrand (Johannesburg, Afrique du Sud), évoquant la politique de colonisation israélienne, estime que celle-ci « rappelle à certains égards » l’apartheid en Afrique du Sud.

Gallieni, Bugeaud, Faidherbe… les héros sanguinaires de la discorde. «Pour une décolonisation du quotidien» La colonisation a aussi eu des effets positifs, par Alain Gresh (Le Monde diplomatique, septembre 2014) «Les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord. » En adoptant le 23 février 2005 une loi comprenant cette phrase, le Parlement français a relancé un débat qui continue malgré la suppression de ce passage l’année suivante.

La colonisation a aussi eu des effets positifs, par Alain Gresh (Le Monde diplomatique, septembre 2014)

Trois questions sont régulièrement soulevées. Faut-il condamner sans nuances l’entreprise coloniale qui a offert aux pays conquis des routes, des écoles, des administrations ? La conquête et la domination coloniales furent-elles vraiment violentes ? Le pillage des colonies et la richesse de l'Europe (Concerning Violence) L'étrange défaite des historien·ne·s. Monsieur le Président de la République,

L'étrange défaite des historien·ne·s

Discours de Thomas Sankara à l'ONU le 4 octobre 1984 (inédit) L'affaire Rokia Traoré, symptomatique d'une exaspération post-coloniale, par Sabine Cessou (Les blogs du Diplo, 27 mars 2020) La chanteuse malienne a été « élargie » de la prison de Fleury-Mérogis, où elle a passé quinze jours (et fait la grève de la faim), en raison d’un mandat d’arrêt européen lancé contre elle par la Belgique en octobre 2019 pour enlèvement, séquestration et prise d’otage de son propre enfant — sa fille Uma, 5 ans, qui vit avec elle à Bamako.

L'affaire Rokia Traoré, symptomatique d'une exaspération post-coloniale, par Sabine Cessou (Les blogs du Diplo, 27 mars 2020)

Une remise en liberté qui « va lui permettre de se battre à la fois pour la levée du contrôle judiciaire dont elle fait encore l’objet à Paris, et contre le mandat d’arrêt en lui-même », précise son avocat Kenneth Feliho. Pour ce faire, elle va se pourvoir en cassation en France. Lire aussi Fanny Pigeaud, « Présence française en Afrique, le ras-le-bol », Le Monde diplomatique, mars 2020. L’affaire oppose Rokia Traoré à son ex-compagnon Jan Goossens, ancien directeur du prestigieux Théâtre royal flamand (KVS), actuel directeur du Festival de Marseille.

La scène artistique et intellectuelle remontée Deux poids deux mesures. Secret défense contre l’histoire: fermeture des archives des répressions coloniales. La plupart de ces documents auxquels les chercheurs ne peuvent actuellement avoir accès étaient librement communiqués jusqu’ici, souvent depuis des années, après l'expiration des délais de communication légaux, ou bien par dérogation.

Secret défense contre l’histoire: fermeture des archives des répressions coloniales

Cette situation est le fruit d’une décision prise à la fin de l’année 2019 par le Secrétariat général de la Défense et de la sécurité nationale (SGDSN), rattaché aux services du Premier ministre : celle d’appliquer de façon différente de ce qui avait été le cas auparavant une instruction interministérielle, texte non législatif du 30 novembre 2011, émise huit ans auparavant vers la fin de la présidence de Nicolas Sarkozy, au nom de la protection du « secret défense ». Dézòd by RAK. «Décolonisations» : les colonisé·es peuvent-iels parler? – Perspectives décoloniales d’Abya Yala. « Et c’est pourquoi je réponds par la négative à la question que je pose dans le titre : non, les Subalternes, dans la mesure même où iels sont en position de subalternité, ne peuvent pas parler.

«Décolonisations» : les colonisé·es peuvent-iels parler? – Perspectives décoloniales d’Abya Yala

Et ceux qui prétendent les entendre ne font en fait que parler à leur place. » Le documentaire de 162 minutes « Décolonisations », diffusé sur Arte le 7 janvier 2020, est salué par la critique qui le présente comme « la série évènement » de ce début d’année. Il est l’œuvre de deux réalisateurs, Karim Miské et Marc Ball, ainsi que d’un historien, Pierre Singaravélou. Composé de trois volets, le film suit une structure chronologique allant de 1857 à 2013. Présenté par ses auteurs comme une œuvre qui se place du point de vue des colonisés, la série documentaire s’apparente plutôt à un patchwork d’images et de biographies dont le public non averti aura du mal à en comprendre le sens, et même à retenir les noms des personnages évoqués.

"Sexe, race & colonies", un ouvrage d'historiens qui fait débat. L’ouvrage "Sexe, race & colonies" d’un collectif d’historiens sur l’imagerie du corps sous domination coloniale, fait à la fois référence et débat en France.

"Sexe, race & colonies", un ouvrage d'historiens qui fait débat

L'historien Pascal Blanchard est l'invité de France 24. Le livre en impose par son ambition historiographique, par le nombre de photographies réunies, par l’ampleur du sujet – des siècles et des continents parcourus. "Sexe, race & colonies, la domination des corps du XVe siècle à nos jours" (éditions La Découverte) jette un regard historique et transnational sur l’accaparement des individus jusque dans leur intimité, au nom de la domination occidentale.

Plus d’un millier de peintures et de photographies permettent de prendre la mesure du corps-à-corps entre colons et colonisés, perçus comme étant à disposition, sexualisables à l’envi. Cet ouvrage donne à voir combien "l’Occident s’est arrogé un droit sur l’autre. "Prendre les images au sérieux" Il faut brûler la recherche postcoloniale: l’Empire contre-attaque. Que se passe-t-il dans le monde de la recherche pour que L’Express titre sur son site « Les obsédés de la race noyautent le CNRS », le 24 décembre 2019, dans un article au vitriol signée par Amandine Hirou ?

Il faut brûler la recherche postcoloniale: l’Empire contre-attaque

Il semble qu’il y a urgence pour certains à empêcher des chercheurs en sciences humaines, issus d’universités et laboratoires de recherche en France ou à l’étranger, de travailler sur l’histoire coloniale et les héritages postcoloniaux. Un ouvrage précis est la preuve de ce danger immédiat, il vient d’être publié aux éditions du CNRS Sexualités, identités & corps colonisés (avec une postface de Leïla Slimani), regroupant une cinquantaine de spécialistes, tous reconnus. Bien entendu, Amandine Hirou n’en cite aucun, puisqu’elle n’a semble-t-il pas lu le livre et ne connaît pas ce domaine de recherche. «Il faut tout revoir pour que l’Afrique du 21e siècle ne soit pas qu’une pâle copie de vos sociétés» FUCK WHITE TEARS by Annelie Boros (Germany 2016)

Francophonie, langue française : lettre ouverte à Emmanuel Macron. "L'Europe a construit sa domination en écrivant l’histoire des autres" BibliObs. Le XVIe siècle, écrivez-vous dans «la Machine à remonter le temps», est un tournant dans la façon dont on raconte l’histoire du monde. Pourquoi? Serge Gruzinski. Il y a au XVIe siècle, avec la découverte du Nouveau Monde par les Espagnols, un mouvement inédit de connexion entre les différents continents. Les hommes, les choses, les idées et les croyances se mettent à circuler pour la première fois à une échelle planétaire.

Dans ce livre, j’ai voulu souligner à quel point l’écriture de l’Histoire a été au cœur de cette dynamique de globalisation. « Le lumpen-radicalisme et autres maladies de la tyrannie » Inspiré par l’arrestation au Cameroun de l’écrivain Patrice Nganang puis son expulsion, le philosophe Achille Mbembe s’interroge sur la place de l’intellectuel dans le champ politique, les moyens de résister à une dictature et comment imaginer le changement. De la fin de la période coloniale jusqu’au début des années 1990, la grande majorité des Africains vivaient sous des régimes civils ou militaires.

Capitalistes ou socialistes, les adjectifs importaient peu. La décolonisation n’ayant guère ouvert la voie à la démocratie, il s’agissait généralement de régimes de parti unique à la tête desquels se trouvait un tyran. En Afrique australe, où les Européens avaient établi des colonies de peuplement à diverses phases de la longue expansion impérialiste, la ségrégation raciale était la loi. Les Nègres n’étaient tout simplement pas des sujets politiques de droit, et tout le reste découlait de ce principe fondamental.

La liberté se conquiert, par Thomas Sankara (Le Monde diplomatique, octobre 2007) Algérie, nos mémoires, avec Benjamin Stora. "Les nazis n'ont rien inventé. Ils ont puisé dans la culture dominante de l'Occident libéral" - Entretien avec Johann Chapoutot. Rendre accessible l'Histoire : Rosa Amelia Plumelle Uribe. Dans les émissions n°21 et 22 nous vous proposions un entretien avec Rosa Amelia Plumelle Uribe. Avocate, et historienne – bien qu’elle ne revendique pas ce titre de spécialiste – elle s’attache à faire de ses livres des outils radicaux et largement partageables contre l’aliénation raciale et la domination coloniale.

Nous avions déjà parlé de « La Férocité blanche », un livre essentiel dans l’émission n°5. Avec « Traite des blancs, traite des noirs » paru en 2008 et « Victimes des esclavagistes musulmans, chrétiens et juifs » paru en 2012, cet ouvrage inaugurait une trilogie exigeante dont le but avoué est non seulement de faire toute la lumière sur l’esclavage des noir-e-s mais aussi de mettre en évidence toute une culture occidentale raciste de déshumanisation et d’anéantissement. Massacre de Thiaroye en 1944 : « C’est un crime de masse prémédité » « Il est parti réparer la climatisation ». Quand le colonialisme de Macron refait surface. Achille Mbembe: «L'influence française est partout en recul en Afrique» Un racisme post-colonial. Inventer une mémoire coloniale commune, par Alain Gresh (Le Monde diplomatique, juillet 2001) Discours sur le colonialisme.

Colonialisme, néocolonialisme et balkanisation : les trois âges d’une domination. Saïd Bouamama Irak, Lybie, Soudan, Somalie, etc., la liste des nations éclatées en morceaux suite à une guerre et à une intervention militaire états-unienne et/ou européenne ne cesse de grandir. Ces zoos humains de la République coloniale, par Nicolas Bancel, Pascal Blanchard et Sandrine Lemaire (Le Monde diplomatique, août 2000) Les zoos humains, expositions ethnologiques ou villages nègres restent des sujets complexes à aborder pour des pays qui mettent en exergue l’égalité de tous les êtres humains. De fait, ces zoos, où des individus « exotiques » mêlés à des bêtes sauvages étaient montrés en spectacle derrière des grilles ou des enclos à un public avide de distraction, constituent la preuve la plus évidente du décalage existant entre discours et pratique au temps de l’édification des empires coloniaux.

Tuer pour civiliser : au cœur du colonialisme. Texte inédit pour le site de Ballast. En Algérie, une guerre de cent ans contre la colonisation, par Alain Ruscio (Le Monde diplomatique, septembre 2014) Si l’on en croit bien des livres d’histoire, la guerre d’Algérie débute le 1er novem­bre 1954, lorsque sont échangés les premiers coups de feu et qu’apparaît un groupe inconnu auparavant : le Front de libération nationale (FLN). En réalité, la résistance du peuple algérien commence… dès le début de la colonisation française, lors du débarquement de 1830. Post-colonial. Capitaine Thomas Sankara. Laboratoire Urbanisme Insurrectionnel: Urbanisme Colonial à Pointe-à-Pitre. Denise Colomb | Guadeloupe | 1958.

Un bar lyonnais fait l'apologie de l'esclavage et du colonialisme. “L’esclavage et la colonisation ne sont ni “cool”, ni tendance.” Histoires occultées de l’institution barbare occidentale. À la rencontre du blogueur guadeloupéen João Gabriell, éveilleur de consciences - outre-mer 1ère. Les musulmans, la France et la sexualisation de la culture nationale. Entretien avec Mehammed Mack – CONTRETEMPS. Jacques Morel : « Le nouveau chef d’état-major défendait les auteurs du génocide rwandais » France : pour François Fillon, la colonisation s'apparente à un "partage de la culture" «Être impérial et colonial dans les années 1930, c’est être un bon Français» Génocide au Rwanda : un ordre officiel de l’Elysée accablant pour Paris. 22 PRÉSIDENTS AFRICAINS ASSASSINÉS PAR LA FRANCE - Révolution Afrique.

Histoire, mémoire et actualité post-coloniale. La guerre d’Algérie a commencé à Sétif le 8 mai 1945, par Mohammed Harbi (Le Monde diplomatique, mai 2005) Réparations historiques et justice globale. Colonisation: un crime aux effets inépuisables. Il y a 70 ans, le soulèvement malgache contre le colonisateur français. Ndongo Samba Sylla : "Le franc CFA est la preuve de la survivance des liens coloniaux"

AIMÉ CESAIRE - DISCOURS SUR LE COLONIALISME - TEXTE INTÉGRAL (...) - socialgerie. Jules Ferry: La supériorité de la race blanche, justification du colonialisme - Actualités du droit. Are Soas students right to ‘decolonise’ their minds from western philosophers? Aimé Césaire : "Le racisme commence avec la colonisation car il a fallu légitimer cette entreprise" Le colonialisme et la révolution : quand Fanon rencontre Bourdieu – CONTRETEMPS. L’assassinat de Lumumba devrait être une leçon pour nous tou-te-s.

Sortir du colonialisme. Fillon face à Elie Domota : retour sur un clash. Les dix penseurs africains qui veulent achever l’émancipation du continent. Afrique 50 Rene Vautier. Au Cameroun, la guerre qui enfanta la Françafrique. Mohamed Saïl, ni maître ni valet. Fillon, à l’aise dans le cambouis identitariste ! Bolloré au Cameroun, un bilan en images (Les blogs du Diplo, 16 juin 2009) Le conflit social gronde dans les plantations de Vincent Bolloré. Pour Houria Bouteldja, lettre ouverte à Serge Halimi. « Ahmadinejad, mon héros », par Serge Halimi (Le Monde diplomatique, août 2016) Rompre avec le paradigme central de « l’abolition  dans l’histoire de l’esclavage occidental. La séance du dimanche : Les massacres de Sétif, un certain 8 mai 1945.

L’islam, cette si commode grille d’analyse du monde musulman. La séparation. CAPITAINE THOMAS SANKARA - Bande Annonce. Révélation : les 22 présidents africains assassinés par la France depuis 1963. CESAIRE. Lecture du discours sur le colonialisme: Aimé Cesaire - vidéo Dailymotion. Aminata Traoré et Boubacar Boris Diop parlent du Mali : « Un sentiment de trahison» Thomas Sankara. Le massacre du 17 octobre 61 : dénoncer un crime d'Etat.

Exhibit B : ne pas se tromper d'adversaires. Amzat Boukari-Yabara : « L’identité africaine est basée sur la volonté d’émancipation d’un ordre oppressif » Israël / Palestine. Zoos humains : ce qu’il en reste et la douloureuse question des dépouilles. Seuls 22 pays au monde n’ont jamais été attaqués par le Royaume-Uni. Et le Paraguay découvrit le libre-échange. Trombinoscope_pour_le_chapitre_sur_la_decolonisation. Thomas Sankara ou la dignité de l’Afrique, par Bruno Jaffré (Le Monde diplomatique, octobre 2007)

Colonialisme. Idéologie coloniale française. Afrique-Histoire : le colonialisme. Colonisation. Webdocumentaire - Neuf regards sur l'indépendance. Carte et histoire coloniale : colonisation Afrique et Asie, empire colonial français, empire britannique. Propagande pendant la guerre d'Algérie. Guerre d'Algérie : de la colonisation à l'indépendance - francetv é.

» Teaching Materials Zinn Education Project.