Scop Le Pavé & Franck Lepage

Facebook Twitter
"L’éducation populaire, ils n’en ont pas voulu ! " C’est avec cet amer constat qu’est né le Pavé, une SCOP d’éducation populaire. Objectif : remettre du politique dans l’éducation. Cela passe par notamment les conférences gesticulées autrement dit un homme ou une femme se présente sur scène et se raconte parmi les métiers qu’ils ont fait, les expériences qu’ils ont eu. Avant que Dieudonné ne devienne l’ennemi public n°1 du ministre de l’Intérieur Manuel Valls et ne fasse les Unes des journaux, nous avions rencontré le visage le plus médiatique de la Scop Le Pavé, Franck Lepage qui nous est persuadé que le monde changerait si tout le monde faisait sa conférence gesticulée. L’entretien est en écoute : Franck Lepage (Le Pavé) : "Soral c’est un piège. Qu’est-ce que tu veux dire d’un piège ?" | Nager entre deux chaises Franck Lepage (Le Pavé) : "Soral c’est un piège. Qu’est-ce que tu veux dire d’un piège ?" | Nager entre deux chaises
Pour une éducation populaire Pour une éducation populaire Aujourd’hui on parle culture dans Là-bas si j’y suis. Turner, Mozart, Spinoza... Ah Spinoza ! Vous sentez la distinction qui vous vient ? Oui, et c’est bien le problème. Franck Lepage travaillait dans la Culture.
Tous les six y croyaient, pourtant. Animateurs culturels, responsables de Maison de la jeunesse et de la culture ou militants associatifs : ils pensaient faire depuis des années de « l’éducation populaire ». Alors que : non. Il s’agissait de partenariat, de diagnostic, de citoyenneté. Rien à voir avec l’éducation populaire, cette idée née au lendemain de la Seconde guerre mondiale, après que le nazisme a prouvé qu’il ne suffisait pas d’être intelligent, éduqué et diplômé pour préférer la démocratie au totalitarisme et qu’il manquait quelque chose pour vacciner l’humanité : l’éducation politique des jeunes adultes. Scop Le Pavé : l'éducation populaire dans ta face Scop Le Pavé : l'éducation populaire dans ta face
En France, quand on prononce le mot « culture », chacun comprend « art » et plus précisément « art contemporain ». Le mot Culture, avec son singulier et sa majuscule, suscite une religiosité appuyée sur ce nouveau sacré, l’art, essence supérieure incarnée par quelques individus eux-mêmes touchés par une grâce — les « vrais » artistes. La population, elle, est invitée à contempler le mystère. Entamée dès les années 1960 sous l’égide du ministère des affaires culturelles, la réduction de la culture à l’art représente une catastrophe intellectuelle pour tout homme ou toute femme de progrès. Si « culture » ne veut plus dire qu’« art », alors ni l’action syndicale, ni les luttes des minorités, ni le féminisme, ni l’histoire, ni les métiers, ni la paysannerie, ni l’explication économique, etc., ne font plus partie de la culture. De l’éducation populaire à la domestication par la « culture », par Franck Lepage

De l’éducation populaire à la domestication par la « culture », par Franck Lepage

Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme

"L’éducation populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu..." (Une conférence gesticulée) Une autre histoire de la France démocratique, culturelle, sociale, éducative, politique, civique, citoyenne, partenariale, associative, décentralisée, européenne et mondialisée, bref... une autre histoire du capitalisme. Franck LEPAGE et la coopérative d’’éducation populaire « Le Pavé » Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme
Conférence gesticulée de Franck Lepage et Atelier de désintoxication de la langue de bois : les photos et les travaux - ATTAC 93 sud Vendredi 14 octobre, quelque 250 personnes sont venues assister, dans le grand hall du parc Montreau à Montreuil, à la conférence gesticulée de Franck Lepage, de la SCOP Le Pavé à Rennes, INCULTURE(S) 2 « Et si on empêchait les riches de s’instruire plus vite que les autres… ou comment j’ai raté mon ascension sociale. » Une autre histoire de l’Éducation. Le comité local Attac93Sud se félicite du succès de cet évènement qui a été rendu possible par la mobilisation de nombre de militant-e-s du comité local et aussi par quelques coups de main précieux de la part de Karim, Pascal et Anne. Celles et ceux qui veulent aller plus loin après avoir assisté à cette conférence peuvent se rendre sur le site du Pavé et consulter les liens qui figurent au bas de l’article « L’École ». Conférence gesticulée de Franck Lepage et Atelier de désintoxication de la langue de bois : les photos et les travaux - ATTAC 93 sud
Comment se désintoxiquer de la langue de bois - Éducation vraiment populaire

Comment se désintoxiquer de la langue de bois - Éducation vraiment populaire

Photo : source Les vidéos de ses « spectacles » cartonnent sur la toile. La plus connue, « langue de bois » a été vue plus de 500 000 fois sur le Net (Youtube et Dailymotion cumulés). Il s’agit d’un extrait de six minutes d’un one-man show de Franck Lepage, Inculture(s). Ce n’est pas simplement drôle, c’est incroyablement intelligent, à la fois politique et instructif.