background preloader

#1 - « L’Education Populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu ! »

#1 - « L’Education Populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu ! »
Par Franck Lepage C’est ce qui m’est arrivé. Et c’est l’histoire que je vais vous raconter. Quand je dis : « J’ai arrêté de croire à la culture? », entendons-nous bien, c’est idiot comme phrase ! La vidéo Related:  Education populaire

france initiative c'est pas gagné alors je vous explique, france initiative est l'un des organismes pour des demandes de prêt d'honneur pour notament les financement que les banques ne veulent pas suivre ou pas suffisament. Nous avons pris rdv avec le représentant de France Initiative, pour faire un point avec lui. Déjà il arrive en retard, ensuite il prend 5 mn pour trouver un bureau au sein de la cci pour nous recevoir car il n'a pas de bureau attitré. Ensuite, on s'asseoit et il commence à nous demander pourquoi on est là ! Ensuite, il prend quoi 2 mn pour trouver ne serait-ce qu'une feuille de papier pour écrire ce qu'on lui dit. Donc on commence à papoter, finalement, il ne répond à aucune question et nous sors la plaquette de présentation de la plateforme et voilà. Je prend l'initiative de résumer donc en quoi il pourrait nous aider. Je lui fais préciser un point de notre dossier (erreur!) je n'avais qu'une envie, sortir de son "non" bureau.

Investir dans l’éducation, refonder l’Ecole Certes l’élévation du niveau culturel de notre pays est indéniable. Mais à quel prix ? Années après années, les rapports officiels, les travaux de recherche et les analyses des acteurs éducatifs se succèdent pour dire la même chose : la cote d’alerte est atteinte, notre système scolaire est injuste car fait pour la moitié des élèves. L’Ecole est pour l’essentiel consacrée au tri des meilleurs par une compétition cruelle en son sein et dans la société, et concède aux vaincus du mérite les miettes d’un soutien inefficace et culpabilisateur. Espace protecteur, émancipateur, et lieu d’apprentissage de la citoyenneté démocratique, l’Ecole doit être missionnée pour assurer l’acquisition de savoirs pour tous les enfants et les jeunes. Elle doit le faire dans un contexte de production incessante de connaissances, de profusion des sources de diffusion avec les technologies numériques et d’individualisation, qui l’oblige à penser autrement l’appropriation des savoirs.

L'éducation populaire : un puissant levier pour déconstruire la pensée unique L’école doit-elle se contenter d’instruire, ou contribuer aussi à la formation du citoyen ? Ce débat éclabousse à nouveau l’actualité. La nomination de Najat Vallaud-Belkacem au ministère de l’Éducation nationale, à quelques jours de la rentrée scolaire, a déclenché les foudres de l’UMP contre la ministre qui avait défendu les « ABCD de l’égalité ». L’éducation nationale a-t-elle pour fonction d’enseigner l’égalité hommes-femmes, de lutter contre les préjugés sexistes ? Quand les citoyens s’emparent de grandes questions politiques « La famille, c’est l’éducation de chacun. Un espace nouveau pour la contestation des idées reçues Cette riche histoire n’en est pas à son dernier rebondissement car les mouvements d’éducation populaire se trouvent à nouveau à la croisée des chemins.

MindLab "le mouvement coopératif" Pour en savoir plus sur le mouvement coopératif ... - Exemple de statuts types : - statuts d'une "Société coopérative civile de consommation " ( coopérative dite fermée) (sociétaires et clients non sociétaires - coopérative dite ouverte) : - Ouvaton, l'hébergement web coopératif ;-) « Au lieu de réprimer les passions, modelons sur elles l’organisme social » Charles Fourier. L’association coopérative n’est pas un groupement instinctif, mais une forme déjà structurée de la vie en société. On peut imaginer à juste titre que les premières manifestations coopératives ont été spontanées : l’entraide … On peut néanmoins trouver des exemples de " Préhistoire coopérative " : L’aménagement du fermage collectif dans la Babylonie, les confréries d’assistance et de sépulture de l’antiquité romaine auraient eu d’un certain point de vue quelque parenté avec les institutions coopératives. Plus près de nous : C’est dans le milieu rural qu’apparaissent en France les premières activités coopératives.

De l’éducation populaire à la domestication par la « culture », par Franck Lepage (Le Monde diplomatique, mai 2009) En France, quand on prononce le mot « culture », chacun comprend « art » et plus précisément « art contemporain ». Le mot Culture, avec son singulier et sa majuscule, suscite une religiosité appuyée sur ce nouveau sacré, l’art, essence supérieure incarnée par quelques individus eux-mêmes touchés par une grâce — les « vrais » artistes. La population, elle, est invitée à contempler le mystère. Entamée dès les années 1960 sous l’égide du ministère des affaires culturelles, la réduction de la culture à l’art représente une catastrophe intellectuelle pour tout homme ou toute femme de progrès. En 1944, un paquebot fait route tous feux éteints vers la France. Elle raconte comment les noms juifs sont rayés à l’encre rouge ; comment ses élèves quittent l’établissement, leur blouse sous le bras. « Capitant nous a réunis pour nous annoncer que Jean Guéhenno créait un service d’éducation des adultes — un “bureau de l’éducation populaire” — et a demandé qui voulait s’en charger.

Quand les artistes libèrent la parole des employés et des ouvriers « Ce n’est pas parce que l’on a un plan social que l’on n’a rien à dire », proclame un écriteau tenu avec dignité par un homme face à la caméra. La scène figure dans le spectacle Qui redoute la parole ? présenté à Roubaix le 14 mars dernier. La soirée mêle témoignages filmés et spectacle vivant. La compagnie HVDZ, implantée dans le Pas-de-Calais, et le Centre dramatique national itinérant, Les Tréteaux de France, ont interrogé ces employés dans le cadre d’une recherche artistique sur la culture ouvrière et le travail. D’autres artistes mettent en lumière le point de vue de travailleurs ordinaires, souvent disqualifiés dans les grands médias, par les commentaires sur la nécessaire modernisation, quand il n’est pas tout simplement inaudible. « Notre mode de vie a un prix : le coût de la vie des autres » Une autre compagnie théâtrale, Naje, installée en Île-de-France, montre elle aussi les mécanismes sociaux à l’œuvre dans le monde du travail. Qui Redoute la parole ? Naly Gérard

L'épopée du Social à l'épreuve de l'innovation “La maréee montante soulève tous les bateaux ; finie la pauvreté si tu as un bateau.” Lawrence Ferlinghetti L’assistanat à sens unique n’a jamais permis aux défavorisés de se construire le destin de leurs souhaits. “Vous voulez les pauvres secourus, moi je veux la pauvreté supprimée,” s’indignait en son temps l’auteur des Misérables. Ce ne fut qu’après la Libération que les pouvoirs publics mirent ce voeu à leur ordre du jour, avec l’institution d’un Etat providence, respectant la dynamique de la solidarité. La refondation de ce modèle social est aujourd’hui envisagée, en raison notamment de ses déficiences vis-à-vis des attentes de notre Société. Photo : Sculpture"La Foule illuminée" de Raymond Masson -1986 - Avenue McGill à Montréal (Canada) Les 65 personnages de la sculpture forment une société serrée avec ses couples, ses jeunes, ses vieux, ses rires, ses peurs,... L’esprit novateur de l’Etat providence Le social, un nouveau “marché” ? La nouvelle feuille de route du Social

Coopératives, le « Défi 2020 » : la décennie du développement L’année 2012, Année internationale des coopératives s’achève. Elle aura marqué pour le mouvement coopératif un tournant, à tous les niveaux. La Déclaration adoptée par le Sommet international des coopératives, qui s’est tenu à Québec début octobre, vient d’être déposée à l’ONU. A Manchester, rassemblement de 10 000 coopérateurs venus du monde entier, l’Alliance Coopérative International a présenté un plan stratégique international de développement des coopératives. Alliance Coopérative Internationale: développer l'intercoopération A Québec, Manchester et Marseille, les préoccupations furent semblables. Pour plus d’informations : Coopératives: retour vers le futur

éducation populaire Gabriel GONNET et Jean Marcel KOFFI , Association La Cathode 1. Le SMAC, une démarche d’ensemble L’expérience du ‘‘Samedi Matin au Collège - SMAC’’ existe depuis maintenant quatre années scolaires au Collège Jean Jaurès à Pantin (Département de la Seine-Saint-Denis, 93). Cette expérience qui à l’origine émane d’une demande du Conseil Général de la Seine Saint-Denis, doit se poursuivre et se consolider en s’ouvrant à d’autres jours de la semaine que le samedi, et à d’autres formes d’évènements en lien avec la socialisation scolaire de l’enfant. 2. En 2008, le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis nouvellement élu, propose d’utiliser les locaux des Collèges (qui lui appartiennent en propre) pour mener des animations sur les quartiers avec les enfants ou les parents. 2.1 La demande du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis (93) La démarche-projet du Conseil Général vise les objectifs suivants : Renforcer l’intégration du collège dans le tissu social local ; « Qu’est-ce qu’un collège ? 3. 4.

L’éducation populaire : un quotidien où se cultivent le respect et la bienveillance Lyon, correspondance Le Caravansérail Café, à Villeurbanne, nous ouvre d’abord ses portes. Le lieu est clair, décoré simplement, mais avec goût (ce qui suffit à le différencier des locaux anonymes des collectivités locales), et donne sur un espace vert de belle taille. Son aisance surprend dans le cadre du centre commercial La Perralière, situé au milieu d’habitations à loyer modéré [1]. Nathalie, l’une des fondatrices du lieu, me dit que l’objectif est de faire de ce local un point de rencontre pour les habitants du quartier. Fonctionnement collaboratif et participatif Les valeurs prônées par le lieu sont l’empowerment (anglicisme pour désigner le fait de se réapproprier du pouvoir), l’éthique, le respect et la bienveillance. À l’origine se trouve une association, Éducation en héritage, qui croit à la force de l’intelligence collective et se définit comme une organisation apprenante. Au Caravansérail Café, à Villeurbanne. Comment et de quoi vit ce type de structure ? Sur le web

Related: