background preloader

Veille - sélection d'articles

Facebook Twitter

Connectez vous à votre compte FUN. MOOC Le meilleur du web M5 > Library > MOOC veille. La boite à outils du veilleur 2.0. WikiMindMap. Qu'est-ce que la veille ? Cet article définit les concepts de la veille, le suivant est consacré à la mise en place d'un dispositif de veille. Notion de veille Avant d'aborder les méthodes et outils de veille, définissons ce qu'on entend par veille. Les termes de veille technologique, veille stratégique, intelligence économique virevoltent dans la presse professionnelle sans que le lecteur ait forcément conscience des distinctions qui peuvent se faire.

Et comme en cette matière, une certaine imprécision terminologique règne trop souvent, nous tenterons de définir les concepts se rattachant au sujet. De la mode aux réalités Lorsqu'on navigue un peu sur Internet ou lorsqu'on lit ici et là les publicités de tel ou tel prestataire de service, on découvre que le terme de veille est utilisé à tout propos et souvent hors de propos, notamment pour vendre des prestations de services. Histoire et terminologie Historiquement, le premier terme connu et médiatisé fut celui de veille technologique.

Ce que n'est pas la veille 1. Veille < Rubriques. Cet article définit les concepts de la veille, le suivant est consacré à la mise en place d'un dispositif de veille. Lire la suite Sommaire : Éditorial Qu'est-ce que la veille ? Mise en place d'un dispositif de veille Mettez un agenda électronique dans votre veille Les lettres d'information et listes de discussion dans un dispositif de veille Les alertes Google dans un dispositif de veille Google Actualités personnalisé au service de la ... Lire le dossier Après notre article précisant les concepts de la veille, celui-ci examine comment mettre en place une veille. Le meilleur moteur de recherche sur l'Internet dispose également d'un service d'actualités très performant : Google News. Dans le domaine de l'actualité en ligne, Google News dispose d'un concurrent de taille à savoir Yahoo ! Face aux redoutables Google News et Yahoo!

Parmi les outils bureautiques qui facilitent la vie d'un veilleur — spécialement lorsqu'il y a des échéances à suivre — figure l'agenda électronique. Veille : la diffusion plus importante que la collecte. La veille est souvent présentée en un cycle en 4 étapes : définition des objectifs, collecte, analyse et diffusion. La collecte fait l’objet de nombreux articles (surtout au niveau outil), mais il arrive parfois de ne pas assez mettre l’accent sur la diffusion (enfin, au-delà de l’outil encore une fois). Allons plus loin en partant de ce postulat : et si la collecte d’informations, et encore plus d’opinions, devait être pensée en fonction de la diffusion et non des capacités de collecte et de traitement ?!... Tout d’abord, concentrons nous sur la veille en e-réputation (et/ou d’opinions) qui, comme le souligne Christophe, diffère souvent en terme de fonctionnement et d’objectifs de la veille dite stratégique (concurrentielle, brevets, juridique, etc.).

De plus, et il est toujours intéressant de le rappeler, l’information devient stratégique par son utilisation (elle ne l’est pas par nature) et une veille doit servir d’appui à une prise de décision. Pas de collecte sans diffusion Au final… 5 étapes pour une diffusion efficace de sa veille. Si la diffusion parait plus importante que la collecte dans une stratégie de veille, c’est que l’information prend de la valeur par son utilisation (et pas seulement son stockage).

Comme les objectifs, la collecte ou l’analyse, la diffusion demande d’être pensée, et les résultats d’être présentés comme des « produits de veille ». Voyons quelques étapes nécessaires à la mise en place d’une stratégie de diffusion. Il y a quelques temps, j’ai donné une formation URFIST-CNRS (avec Maureen Dumans) sur la mise en place d’une stratégie de veille. Face à un public majoritairement de documentalistes/veilleurs, l’une des problématiques la plus commune fut : la diffusion des résultats. Comment faire pour être lu ? Voici donc quelques réflexions/méthodes que j’ai partagé lors de cette formation, et que je formalise ici sous la forme de 5 grandes étapes. Première étape : penser communication et pas seulement documentation ==> Le public visé et ses pratique/attentes Deuxième étape : définir son public.

49487-regards-croises-sur-la-veille.pdf. Outils Froids. Micro, méso et macro-net : les médiasphères et le moteur. Aspects juridiques des fonctions de veille. De plus en plus d’entreprises ont recours à diverses fonctions de veille pour surveiller leur environnement, concurrentiel, technologique, social, juridique… Comme toutes les activités, celles de veille ne sont pas sans risques juridiques, et sans nécessiter quelques règles de déontologie pour éviter les dangers. Droit applicable Droit de la responsabilité civile contractuelle (art. 1134 et suivant du code civil) Droit de la responsabilité civile sans contrat (art. 1382 et suivants du même code) Tous les textes sur la sûreté de l’État, la défense et la sécurité publique Divulgation de secret de fabrique (art. L.621-1 du code de la propriété intellectuelle) Droit d’auteur (Livre 1er du même code) Les risques du métier Responsabilité du fournisseur d’information Un veilleur est d’abord un fournisseur d’information.

L’espionnage, la violation des secrets, la protection des savoir-faire La frontière peut être parfois mince entre veille et espionnage. Et le droit d’auteur ? À retenir. METHODE ET OUTILS POUR LA VEILLE SUR INTERNET. Les services d'alertes. Les agrégateurs de flux, les pages personnalisables. Un agrégateur de flux RSS est aussi appelé lecteur de flux (ou reader). Il s'agit soit d'une application web soit d'un logiciel, soit d'un module intégré à une messagerie qui permet d'afficher sur une page web personnalisable les nouveautés des sites / blogs sur lesquels on fait de la veille.

L'agrégateur de flux est donc lié directement à la syndication de contenu (via des flux RSS). L'utilisateur qui se syndique à un contenu fait dériver les informations auxquelles il s'abonne (par exemple, les derniers articles parus sur les blogs qu'il suit) vers la page web qu'il crée. Le contenu de cette veille est réparti sous la forme de widgets.

Ce sont des fenêtres qui comprennent le titre des derniers articles parus sur les sites surveillés. RSS : qu'est-ce que c'est, comment en profiter. Derrière ce terme abscons, se cache un outil pratique et simple d'utilisation pour diffuser du contenu et, à l'autre bout de la chaîne, se tenir au courant des mises à jour de ses sites favoris. Comment expliquer simplement ce qu'est un flux RSS ? Il s'agit d'un fichier texte particulier (voir plus loin) dont le contenu est produit automatiquement (sauf cas exceptionnels) en fonction des mises à jour d'un site Web. Ce contenu est laissé au libre choix du producteur du flux, mais très généralement se compose des titres des mises à jour (par exemple : "nouvelle promotion"), des liens hypertextes correspondants, et de descriptions, en quelques lignes, de ces mises à jour (par exemple : "Prix sacrifiés sur la mémoire pendant trois jours.

Profitez-en"). Quelles solutions dédiées choisir pour lire des flux RSS ? Quel est l'intérêt pour le diffuseur du flux ? Pourquoi est-il néanmoins utile de doter son site d'un flux RSS ? Que faut-il faire pour produire un flux RSS et pour le lire ? Liste de discussion et liste de diffusion. Parmi les services proposés sur un site web, il est aujourd'hui souvent question de liste de discussion ou de liste de diffusion. Ce type d'outil est très prisé par les internautes qui souhaitent être tenus au courant de l'actualité d'un site, d'un secteur d'activité ou tout simplement échanger des informations avec un groupe de personnes intéressées par le même sujet. Ces deux types de liste ont en commun de s'appuyer sur la messagerie, en revanche elles n'ont pas la même finalité.

Malgré cela, il existe toujours un certain flou dans ce domaine. Ainsi, il n'est pas rare de se voir proposer un abonnement à une liste de discussion qui correspond, en fait, à une liste de diffusion et vice-versa. 1- Liste de discussion Définition De l'anglais : Mailing-list. Une liste de discussion est un système qui permet à des personnes intéressées par un même sujet d'échanger des informations et de converser par e-mail. Fonctionnement technique Comment fonctionne techniquement une liste de discussion ? Bernard Stiegler : “Il y a beaucoup d’inventions qui ne produisent aucune innovation” - Nouvelles technos. Constatant l'échec du consumérisme, le philosophe Bernard Stiegler soutient que seule l'intelligence collective permettra une économie innovante.

Entretien, dans le cadre d’un “spécial innovation” que nous déclinerons jusqu’à ce week-end. C'est la bonne nouvelle de ces temps de crise, l'innovation innove ! Quelque chose semble mourir : le système capitaliste consumériste qui, à force d'avoir détourné le désir et la création en pulsions d'achat, a fabriqué des sociétés démotivées, autodestructrices.

Mais quelque chose d'autre est en train de naître : une innovation non plus conçue par le haut, par des ingénieurs et du marketing, mais émergeant de réseaux, d'échanges de savoirs, d'amateurs passionnés. En quelques années, les nouvelles technologies de l'information et de la communication ont renversé le modèle de l'innovation. L'innovation a une histoire, liée à celle de l'entreprise, de l'industrie, des technologies de pointe. Qu'est-ce qui distingue invention et innovation ? Diffuser les résultats de la veille avec les outils de "curation" : Scoop.it. Comment les auteurs de SF ont anticipé les métiers de la veille. Amazon.fr - Organisez vos données personnelles: L'essentiel du Personal Knowledge Management - Christophe Deschamps, Pierre Mongin, Xavier Delengaigne - Livres. 20 plateformes de curation à expérimenter.

Curator, curation... Néologisme, buzzword ou simple phénomène marketing, un constat est à faire : de plus en plus de plateformes dédiées à cette activité se développent sur le web. Outils qui, au-delà de leur utilité pour formaliser, classer et diffuser une veille, se révèlent aussi intéressant à observer dans une problématique de gestion de la réputation en ligne. Voici quelques unes de ces plateformes... Si le « curator » fait de la veille, et que de plus il sait/peut la médiatiser, alors les outils qu'il utilise peuvent (doivent ?) Être pris en compte dans une veille d'opinion ou d'image. Pour faire suite au précèdent article (Le curator est-il un veilleur ?) Voici quelques outils visant à faciliter cette (nouvelle/ancienne ?) Quel(s) intérêt(s) pour la gestion de la réputation en ligne ? ==> Tout d'abord formaliser et médiatiser une veille sur un sujet précis.

==> Bien évidemment devenir soi même un curator qui curationne... Les plateformes humaines Curated.by Chripstory Keepstream. La curation c’est de la merde. J’aurais pu écrire m€46€, j’aurais pu être subtil, j’aurais pu essayer d’être plus consensuel mais ce ne doit pas être dans mon “ADN” … Mais finalement en utilisant le mot de Cambronne je reste finalement très soft par rapport au fond de ma pensée. Curation par-ci, curation par-là. On se demande juste si c’est du nez dont on parle ou bien du fond d’un endroit où finit justement souvent la dite matière. Je ne reviendrai pas sur le terme. En français il est assez laid et en anglais je n’ai même pas envie de savoir d’où il a émergé… Ne jugeons pas le moine à son habit, allons voir ce qu’il a sous sa soutane… Car le fond, toi lecteur audacieux qui aura sauté sur ce titre vilement racoleur, c’est ce qui t’intéresse étant donné que tu as de saines lectures.

Continuons donc dans le racoleur en cédant à la manie qui est de compter. 1) Les plateformes de curation et l’acte de curation en lui même n’apportent rien Curater (ou curer en fait… Je sais pas…) c’est quoi ? Conclusion. 'veille' on SlideShare. 'veille technologique' on SlideShare. 'veille informatique' on SlideShare. 'veille informationnelle' on SlideShare. 'veille technique' on SlideShare. Recherche.