background preloader

La construction de l'identité virtuelle

Facebook Twitter

Facebook, Linkedin, viadéo, forum participatif, blog collaboratif, de plus en plus souvent voir quasi obligatoirement nous sommes obligés de nous construire une identité virtuelle...........pour exister dans le réél?

Régime juridique applicable aux réseaux sociaux. Un article de JurisPedia, le droit partagé. Les réseaux sociaux sont de plus en plus nombreux sur internet. Depuis leurs apparitions en 1995, leurs nombres n'a cessé de croître. Le premier réseau social qui est apparu en 1995 est le site Classmates.com. Le développement d'internet et l'apparition de nouvelles techniques de communications ont facilité et accentué l'apparition de ces réseaux sociaux. C'est aux alentours des années 2000 que ces sites ont foisonnés. Les internautes sont très nombreux à avoir "succombé" à l'inscription sur l'un de ces réseaux, chaque type de public se voit ou s’est vu proposer l’accès à un site communautaire spécialisé en relation avec son centre d’intérêt, il existe des réseaux sociaux dans de multiples domaines: amitié, amour, professionnel et même politique.

Ainsi, chaque individu, en fonction de son âge, sa profession ou de ces centres d'intérêt peut trouver un site adapté à ses envies. Le terme "réseau social" provient de John A. Le droit à l'oubli. Identité numérique, identité virtuelle, une identité ou plusieurs identités | Dossiers Techniques. Par Emmanuel de Dossiers Techniques, le 22 décembre 2011 à 04:31:11 Qu’est-ce que l’identité numérique ? J’appelle identité numérique ou identité virtuelle, l’ensemble des noms ou pseudonymes que vous utilisez sur le WEB pour vous identifier sur les différents sites, blog, forum etc… Pourquoi se poser la question de l’identité numérique ?

Si vous intervenez uniquement sur un réseau social ou sur un forum, vous pouvez peut-être ne jamais vous être posé la question de l’identité numérique ou virtuelle. Et pourtant vous avez décidé un jour de vous présenter sous votre vrai nom, ou sous un pseudonyme. Dans ce dernier cas vous avez dû choisir votre pseudonyme en fonction de l’image que vous souhaitiez porter. Deux approches radicalement opposées : une seule identité ou plusieurs identités La première approche, qui est également la plus simple, est d’utiliser votre vrai nom, ou un seul pseudo et sans en changer. La deuxième approche est beaucoup plus difficile à gérer. Les identités numériques. Flux RSS issus du blog Les identités numériques. Identité numérique : Fiches pratiques, astuces. Flux RSS pearltrees sur l'identité numérique. Identité numérique (Internet) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'identité numérique ou IID (pour Internet Identity en anglais) peut être définie comme un lien technologique entre une entité réelle (personne, organisme ou entreprise) et des entités virtuelles (sa ou ses représentation(s) numériques). Le développement et l’évolution des moyens de communication, au travers notamment de la multiplication des blogs et des réseaux sociaux, changent le rapport de l’individu à autrui. Ainsi, l’identité numérique permet l’identification de l’individu en ligne et la mise en relation de celui-ci avec cet ensemble de communautés virtuelles qu’est Internet.

Dès lors, l’identité numérique peut être divisée en trois catégories: Le décalage ou du moins les divergences qui peuvent subsister entre l’identité déclarative et l’identité agissante soulèvent une question majeure. Qui est vraiment l’individu auquel nous avons affaire sur la toile ? Quatre types d’identité numérique ressortent de ces deux axes : Article Wikipédia. LesCheminsDeLIdentiteNumerique. Forum Atena Livre blanc sur la notion d'identité numérique. Qu'est-ce que l'identité numérique ?

Je ne suis pas le premier à tenter de vulgariser le concept d’identité numérique, Leafar (Raphaël pour les intimes) a ainsi déjà proposé une représentation de l’identité numérique (voir son billet : U.lik unleash Identity 0.2), j’avais également déjà abordé la question dans un précédent billet. Je souhaite avec cet article compléter cette vision et y apporter ma touche personnelle. Les utilisateurs au coeur du web 2.0 Avec la prolifération des blogs et wikis, la multiplication des réseaux sociaux et l’explosion du trafic sur les plateformes d’échanges, les contenus générés par les utilisateurs prennent une place toujours plus importante dans notre consommation quotidienne de l’internet. Tous ces contenus laissent des traces sur les sites qui les hébergent et dans les index des moteurs de recherche, ils sont également systématiquement rattachés à un auteur. De la volatilité de l’identité numérique Les différentes facettes de l’identité numérique. Exploration de l’identité numérique avec des LEGO.

Avant-propos : cet article a été rédigé par Jean-Baptiste Mac Luckie. Il porte sur une expérience menée sur le thème de l’identité numérique dans le cadre d’un Bachelor réalisé à l’Université de Glamorgan à Cardiff. N’hésitez pas à lui faire des retours en commentaires ou via son compte Twitter @jbmacluckie. Le concept d’identité numérique a été étudié sous différents angles, que ce soit d’un point de vue sémiologique, informationnel, info-communicationnel ou encore sociologique. Ce thème est devenu en l’espace de quelques temps une thématique discutée, débattue voire contestée et a fait l’objet de nombreux billets de blogs et publications scientifiques. Cette opportunité s’est présentée à moi sous un angle purement académique, puisque j’étudie ce concept dans le cadre de mon BA Media & Communications à l’Université de Glamorgan à Cardiff.

Pourquoi étudier l’identité numérique avec des Lego ? Le processus de construction du modèle identitaire : 3 étapes clés Les feedbacks sur le projet. Les enjeux de la maîtrise de l'identité virtuelle. L'identité et ses enjeux en contexte numérique. Un profil pro sur Viadeo, un blog sur votre passion pour les jeux vidéo, un profil Facebook pour votre famille, et un autre, sur Facebook encore, pour vos amis. Votre identité en ligne recouvre presque toutes les facettes de votre personnalité… L’identité à l’heure du numérique provoque des pratiques et des stratégies originales.

Dans le cadre de la Social Media Week, le 9 février dernier, Curiouser, un cabinet d'études, a invité Julien Pierre, doctorant au Laboratoire GRESEC et auteur du blog Identités Numeriques, à s’exprimer sur « l’identité et ses usages en contexte numérique ». Retour sur l’identité vue à la lumière du numérique, une conférence donnée à l’IRI, l’Institut de recherche et d’innovation du Centre Pompidou. > « Connais-toi toi-même », en mode numérique Julien Pierre a commencé son intervention par l’aspect réflexif de l’identité en ligne. Autre point d’évolution notable : les traces de notre passé numérique, construisant notre identité, s’accumulent peu à peu. Article de la partie Blog société du site RSLN. Maîtriser son identité numérique | Internet responsable. Dans la vie courante, lorsque nous achetons une baguette de pain, il ne nous viendrait pas à l’idée de décliner notre identité et notre adresse au boulanger.

Les relations que l’on entretient via Internet sont à gérer de la même façon. Pourquoi donner notre identité civile et notre adresse pour acheter un bien immatériel payé en ligne et qui n’a pas besoin d’être livré à une adresse postale ? Savoir utiliser des identités numériques distinctes et ne fournir que les données appropriées aux différents types de relations établies sur Internet constituent des compétences essentielles à la préservation de notre vie privée. Connaître et contrôler ce qu'on enregistre sur vous Lorsqu’on navigue sur internet, un certain nombre d’informations sont enregistrées en différents endroits du réseau, notamment sur l’ordinateur utilisé, chez le fournisseur d’accès ou chez les fournisseurs des services qu’on consulte. Lire la suite Endiguer la collecte excessive Gérer ses profils et ses identités.

Le management de la réputation sur internet. La donne internet a changé le rapport entre les hommes et les entreprises, car elle a donné aux premiers l'occasion d'en apprendre plus et d'agir sur les secondes. L'entreprise qui a le plus de succès n'est pas celle qui a le meilleur service/produit, mais celle en qui le client/consommateur a le plus confiance. Et pour qu’elle soit gagnée, la confiance doit se construire.

Internet permet à tous de se faire une opinion sur la base de bribes d'informations, issues de multiples relais d’opinion qui émergent des moteurs de recherche, sites spécialisés, réseaux sociaux, blogs, forums, annuaires, encyclopédies en ligne, wikis, etc. Plus solide est l'e-réputation, moins durs sont les chocs La confiance passe en effet par un spectre internet positif, qu’on peut aider par une mise en avant des informations qui méritent de l’être. De l’intérêt de cultiver le bon grain de l'ivraie. Le Cercle Les ECHOS. Protection de l'identité numérique. Les risques liées à la construction d'une identité. Chronpm-identitevirtuelle. Mémoire Internet et Identité virtuelle des personnes.

E-réputation – anonymisation ou non : un paradoxe médiatique. Nous avions déjà évoqué cette question voici un an (notre actualité du 2 novembre 2011), mais nous continuons à penser qu’il existe une certaine schizophrénie sur Internet, qui rejaillit gravement sur l'e-réputation des personnes (également nommée web-réputation, cyber-réputation ou encore réputation numérique). Les deux faces de l’information L’information réglementée pour protéger le citoyen D’une part, nous disposons de la recommandation de la CNIL, en date du 22 novembre 2001, en matière de publication des décisions de justice sur Internet, invitant à anonymiser celles-ci. Cette recommandation n’est pas destinée uniquement à Légifrance comme on le lit parfois, pas plus qu’elle n’est destinée à masquer partout les noms des parties.

La portée de la recommandation de la CNIL s’étend donc très logiquement à tout l’Internet et rien qu’à l’Internet. La loi Informatique, fichiers et libertés applicable sur Internet La puissance de traitement des moteurs de recherche Un hiatus incompréhensible. Le délit d’usurpation d’identité, la reconnaissance d’une protection de l’e-réputation. Les cas d’usurpation d’identité se multiplient sur les réseaux sociaux avec tantôt des visées purement potaches et pour d’autres des intentions beaucoup plus troubles. Ainsi, nous voyons apparaitre des profils cherchant clairement à tromper dans les domaines politiques comme économiques, il n’est donc pas étonnant que le législateur se soit intéressé à ces questions. Récemment inséré dans notre arsenal pénal par la LOPPSI 2, promulguée le 14 mars 2011, le nouveau délit d’usurpation d’identité est prévu à l’article 226-4-1 du Code pénal. « Le fait d’usurper l’identité d’un tiers ou de faire usage d’une ou plusieurs données de toute nature permettant de l’identifier en vue de troubler sa tranquillité ou celle d’autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération, est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende.Cette infraction est punie des mêmes peines lorsqu’elle est commise sur un réseau de communication au public en ligne. » Les limites de ce délit.

Veille juridique & identité numérique. CNIL - Accueil - Commission nationale de l'informatique et des libertés. Régime juridique applicable aux réseaux sociaux. Des exemples d'identités virtuelles. Forum Woxmania Recherche universitaire sur la création de l'identité visuelle. Psy et Geek ;-) La construction d'une identité virtuelle au sein d'un métavers : l'avatar dans Second Life - M12199.