background preloader

Identité numérique : quelle importance pour nos présences en ligne ?

Identité numérique : quelle importance pour nos présences en ligne ?
Related:  Enjeux de l'identité numériqueConstruction de l'identité virtuelleConstruction de l'identité virtuelle

Des réseaux sociaux comme outils : de l’addiction à l’addition (2/5) 01net. le 15/05/12 à 16h55 Avec ses 850 millions d’usagers, le plus gros des réseaux sociaux, Facebook, brasse une masse de données à faire pâlir d’envie les sociologues, statisticiens et économistes en tous genres, et présente des opportunités uniques – par la richesse et l’ampleur de son échantillon – tant pour l’étude des dynamiques sociales que dans d’autres domaines émergents plus abstraits. A ces usages globalement vertueux et légitimes viennent s’ajouter d’autres usages « indirects », comme celui de la surveillance des suspects dans le cadre d’une démarche judiciaire. Le réseau social comme outil d’abus et de coercition Mais même si vous avez la prudence de n’accepter que des amis proches et que vous êtes sûr de leurs identités, vous pourriez vous retrouver en butte à un nombre croissant de pratiques plus que douteuses dans les domaines de l’éducation et de l’emploi. Malgré l’illégalité de ces pratiques, la plupart des personnes concernées semblent s’y plier tant bien que mal.

Qu’est-ce que l’identité numérique ? Etude avec explicitation en images Geoffrey Dorne, graphiste designer, propose les résultats d’un travail de recherche mené en 2009 et 2012 dans le cadre de l’EnsadLab, laboratoire de l’École Nationale des Arts Décoratifs, sur la thématique de l’identité numérique. Ce dossier de 37 pages présente une vision de l’identité numérique qui capitalise des articles de blogs, des écrits de chercheurs et paroles d’experts. La qualité de cette étude est de proposer une mise en forme visuelle des données et des concepts ce qui facilite l’appropriation de l’expression polysémique « identité numérique ». Expliquer l’identité numérique en images Les implications socio-économiques de la notion d’identité numérique font l’objet d’un chapitre où il est aussi question d’un regard citoyen sur cette thématique. Sommaire de l’étude sur l’identité numérique 1. 2. 3. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France Tags: étude, identite numerique

Comment effacer des traces peu glorieuses laissées sur Internet ? Des solutions existent pour effacer des traces sur le web, mais toutes vont demanderont du temps ! Avant de vous lancer dans la bataille, évaluez soigneusement le préjudice causé. « Réagir ne sert parfois à rien, précise Fadhila Brahimi. Un commentaire désobligeant d’un internaute sur un blog peu connu disparaîtra rapidement des premiers résultats des moteurs de recherches ! » Au contraire, renchérir dessus fera peut-être plus de « bruit » autour de votre nom. Quand réagir ? Si vous estimez qu’une référence porte préjudice à votre marque ou vous associe à des valeurs ou idées que vous ne souhaitez pas défendre, il vous faut prendre des mesures. Comment « gommer » une mauvaise référence sur le web ? Demandez au webmaster de retirer l’information vous portant préjudice ou inexacte.

9 guides professionnels de responsabilité réseaux sociaux et chartes d’utilisation réseaux sociaux L’utilisation des réseaux sociaux / médias sociaux dans un contexte professionnel interroge les entreprises, institutions et associations dans le cadre de la responsabilité des employés, usagers, citoyens et internautes publiant, commentant et portant des appréciations au sein de ces services. Des bonnes pratiques existent : celles d’organisations qui ont réfléchi et formalisé des guides et chartes d’utilisation pour aider les collaborateurs et les usagers, consommateurs, citoyens à s’exprimer de façon responsable sur les réseaux sociaux. Netpublic.fr liste ici quelques-unes de ces bonnes pratiques qui peuvent aider à créer à prendre en compte cette nouvelle dimension de la communication en contexte professionnel. Guide de bonnes pratiques des médias sociaux : guide officiel des médias sociaux du Groupe France Telecom – Orange En 2011, Orange a publié sur Internet son guide de bonnes pratiques des médias sociaux. Guide du bon sens numérique Charte de la page Facebook Boulanger Multimédia

Note 1 Réseaux sociaux : de l'addiction à l'addition, un avenir sombre (3/5) 01net. le 16/05/12 à 09h05 Nous avons pointé du doigt dans l'épisode précédent de ce dossier une dérive potentielle du plus gros réseau social au monde, le shadow profiling, qui consiste à récupérer des informations sur votre compte sans même que vous ayez un compte Facebook. Mais l’un des plus grands exploits de Facebook reste sans nul doute d’avoir fait adopter des technologies extrêmement invasives et jusqu’ici réservées au domaine militaire, et en particulier la reconnaissance faciale (ou « vision robotique »). Facebook dispose désormais d’une base de données biométrique à faire pâlir d’envie tous les services de sécurité de la planète et en particulier le gouvernement français, qui s’apprête à pratiquer le fichage généralisé des « gens honnêtes ». Acclimatation Quelles que soient les précautions que nous promettent les différents acteurs de l’industrie, une fois ces fonctionnalités activées, il n’y aura plus de marche arrière possible.

L'identité numérique en question: 10 scénarios pour la maîtrise juridique de ... - Olivier Iteanu Facebook : la mémoire cachée L'appétit vorace de Facebook pour les données personnelles n'est un secret pour personne. Régulièrement, son estomac numérique gargouille auprès de ses membres pour réclamer son dû. «Donnez-moi votre numéro de mobile, que je puisse renvoyer votre mot de passe en cas d'oubli !» «Expliquez-moi vos opinions politiques, que je puisse mieux cibler mes publicités !» «Dites-moi ce que vous lisez, ce que vous écoutez, ce que vous regardez, ce que vous cuisinez, que vos amis puissent en profiter !» Et la plupart des 800 millions d'inscrits, dociles, jettent leurs gros steaks de vie privée dans la gueule béante du réseau social. Les découvertes du jeune Max Schrems sont effarantes. «Statut : effacé» «Je ne cherche aucun gain financier ou personnel. Dégainant sa directive 95/46/CE qui garantit un tel droit à tout citoyen européen, Max Schrems écrit à Facebook pour réclamer l'accès à l'ensemble des données le concernant, via un formulaire très bien caché sur le site du réseau. «Shadow profiles»

Les médias sociaux et l’entreprise expliqués par Common Craft Aujourd’hui, nous avons de nouveaux pouvoirs. Pas ces pouvoirs-là ! Je veux dire sur Internet. Nous pouvons créer des sites Internet et envoyer des messages en un seul clic. Découvrez les médias sociaux et l’entreprise expliqués par Common Craft. Les entreprises surveillent leur réputation dans les médias et contrôlent les messages qu’elles envoient. Une société fabrique des chaises depuis vingt ans. La direction se met à paniquer. Elle décide de publier des communiqués de presse sur son site Internet. Pour répondre à ce problème, elle doit repenser sa stratégie de communication. Pour rendre ces conversations productives et sécurisées, les entreprises doivent considérer plusieurs facteurs : Tout d'abord, créer des comptes sur les sites de réseaux sociaux Ensuite, surveiller leur réputation, en utilisant des services comme Google Alerts ou Twitter Enfin, donner aux employés des directives claires Voyons comment cela fonctionne. Ai-je besoin de répondre à ce commentaire ?

Note 1 Réseaux sociaux : de l'addiction à l'addition, identité perdue (4/5) 01net. le 17/05/12 à 09h45 A quel son de cloche se vouer ? Qui croire ? Quelle position ? Difficile de savoir sur quel pied danser face au discours totalement schizophrène des principaux acteurs du secteur. Vers une identité unique Depuis des années, nombre de politiques, rejoints par une proportion croissante d’acteurs issus du secteur privé, nous expliquent qu’une identité unique et (biométriquement) sécurisée sur Internet, est non seulement souhaitable, mais aussi inéluctable. Google et Facebook ne se cachent plus de vouloir devenir un « service d’identité », autrement dit le véhicule unique à travers lequel vous exercerez votre identité en ligne, malgré la reculade de Google+ qui autorise désormais l’usage de pseudonymes. Par ordre de bulles : - Bienvenue à vous, citoyens de Facebookia (sur le menton, on lit : MINISTÈRE DE LA VIE PRIVÉE) - Il s’agit de votre pays, et de votre vie privée !! Transparence mais pas pour tous L’ère de la prédiction et de la surveillance totale Crédit : U.S.

Identité numérique : Qui êtes-vous sur le Web? « Avez-vous une pièce d’identité? » est une question qui prend une importance insoupçonnée lorsqu’il est question de l’univers numérique. En effet, au-delà du fait d’avoir ou non une adresse de courriel ou un compte Facebook, toutes les traces que nous laissons contribuent à forger notre identité numérique. Définir l’identité numérique est tout de même difficile en soi. On sait tous un peu de quoi il s’agit, mais on ne saisit pas toujours l’étendue de sa portée. Dans le milieu scolaire, il semble particulièrement important d’aborder la question avec les élèves. « En surfant sur le web, nous laissons derrière nous une traînée de données numériques que d’autres peuvent copier, coupler, analyser, détourner ou même vendre, souvent à notre insu et sans notre accord. Afin de faire le tour de la question, nous vous présentons un dossier conjoint d’Infobourg.com et de Carrefour-éducation qui traitera de différents aspects de l’identité numérique. - Qu’est-ce que l’identité numérique?

Enquête : Google ou le contrôle de votre identité numérique Préambule : cet article a été rédigé par Antoine Dupin, Consultant spécialiste des médias sociaux et auteur du livre « Communiquer sur les Réseaux Sociaux« . Il vit actuellement à Québec. Ce billet fait partie de notre Débat du mois sur l’identité numérique et l’importance de notre présence en ligne. Est-il encore nécessaire de présenter le réseau social Google+ tant il a suscité les passions et continue à alimenter les blogs au gré de ses améliorations ? L’objectif affiché de l’entreprise est définie par Eric Schmidt dans un article de Forbes : « Google+ a été construit en premier comme un service d’identité en ligne». Depuis de nombreuses années, Google est le catalyseur de la réputation numérique des internautes, parfois à leur détriment. Le Name Googling, ou l’action de rechercher un nom et un prénom afin d’appréhender la personnalité d’un tiers, est de plus en plus utilisé dans des domaines de plus en plus vastes. Une autre initiative vient du gouvernement américain. Conclusion

Impliquez-vous! - Calendrier des événements - 2011 NAMLE will be hosting a Google Hangout on Wednesday, November 6th at 6pm EST to explore this topic with Children’s Advertising Review Unit and media professionals. The discussion will include advertising practices in the U.S.A., strategies for marketing to kids and how media professionals handle the conversation about the cons of marketing to kids. The goal is for educators to gain insight and first hand knowledge of advertising guidelines and marketing practices. Christina Poturica-O’Neill, JD Senior Legal Associate, CARU Tina Poturica joined the Children’s Advertising Review Unit (CARU) in 1996. Brian Briskman, President and Creative Director of B2+ B2+ is an innovative creative company dedicated to combining global brands + broadcast network partners to develop and execute irresistible Branded Content campaigns. Marc-Henri Magdelenat, Founder of Press4Kids Marc-Henri Magdelenat is a father of three kids and a serial media entrepreneur.

Related: