background preloader

Recherche documentaire

Facebook Twitter

Biens communs de la connaissance et de l’information : dossier complet. La notion de biens communs de la connaissance et de l’information n’est absolument pas nouvelle mais depuis plusieurs années, elle connaît une nouvelle jeunesse dans le discours et les actions de projets numériques d’associations et collectivités territoriales voire d’entreprises.

Biens communs de la connaissance et de l’information : dossier complet

Des projets de ressources pédagogiques comme biens communs De plus en plus d’EPN et projets qui produisent, collectent et diffusent des ressources et cherchent à définir ce qui fait lien et partage de ces données, réalisations pédagogiques, créations… Dans ce cas, la notion de biens communs fait sens car elle souligne l’organisation de ces ressources par une gestion à plusieurs avec des décisions collectives. REPERE Ressources électroniques. Les opérateurs booléens au service des non-experts. Jérôme DINET Parmi les activités documentaires fortement préconisées et régulièrement pratiquées dans les établissements scolaires, la recherche d'informations primaires et secondaires (dans ce cas, ce sont des références qui sont accessibles) est l'une des plus importantes.

Les opérateurs booléens au service des non-experts

Face à l'accroissement de la masse documentaire au sein même des établissements scolaires, à la diversification des supports et à la possibilité d'interroger des fonds distants physiquement, le recours à des outils informatiques de recherche s'est vite révélé nécessaire. Introduction à la veille. La veille. Choisir des outils de veille professionnelle. Les FRBR, qu'est-ce que c'est? Dans le contexte de la société de l'information, beaucoup de gens, et notamment les geeks, pensent qu'ils ont des choses à apprendre des bibliothécaires, car ces derniers ont une certaine expérience dans des domaines devenus clef : le catalogage, la classification, l'indexation.

Les FRBR, qu'est-ce que c'est?

Pour faire ouvert, dites : les métadonnées, le Web sémantique, les ontologies. Ah, je vois une lueur d'intérêt dans votre oeil... Or, pour gérer des données, ces gens-là (les geeks) travaillent de la manière suivante : ils font de la modélisation, puis des spécifications, et enfin ils implémentent. Nous, pauvres bibliothécaires et catalogueurs, le nez dans le guidon trop souvent, nous avons commencé par créer un format d'implémentation (MARC), s'appuyant quand même sur une norme (l'ISBD). Spécifications fonctionnelles des notices bibliographiques. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Spécifications fonctionnelles des notices bibliographiques

Les Spécifications fonctionnelles des notices bibliographiques (en anglais Functional Requirements for Bibliographic Records, FRBR) sont une modélisation conceptuelle des informations contenues dans les notices bibliographiques des bibliothèques. Elles ont été développées par un groupe d'experts de l'IFLA de 1991 à 1997, et approuvées en 1997 par le Comité permanent de la Section de catalogage de l’IFLA et publiées en 1998[1].

Les FRBR ne sont pas une norme de notice bibliographique, comme les normes ISBD ou Unimarc, mais décrivent les informations d'une notice bibliographique d'un point de vue logique[2] en utilisant le modèle entité-association. Modèles FRBR, FRAD et FRSAD. FRBR, FRAD et FRSAD sont trois modèles conceptuels élaborés et approuvés par l'IFLA en 1997, 2009 et 2010 qui couvrent respectivement les données bibliographiques et d'exemplaires, les données d'autorité et la relation de sujet.

Modèles FRBR, FRAD et FRSAD

Description du modèle FRBR Le modèle FRBR (Functional Requirements for Bibliographic Records / Fonctionnalités requises des notices bibliographiques) est un modèle conceptuel de données bibliographiques élaboré par un groupe d’experts de l’IFLA de 1992 à 1997. Il a été officiellement approuvé par le Comité permanent de la Section de catalogage de l’IFLA le 5 septembre 1997, et le rapport final du groupe d’experts a été publié dès l’année suivante aux éditions Saur. Ce modèle analyse la notice catalographique comme un ensemble d'informations portant sur quatre aspects distincts du document décrit : Extension du modèle FRBR aux données d'autorité : FRAD Extension du modèle FRBR à la notion de sujet : FRSAD. L’espace documentaire en restructuration : les catalogues en question? Entretien avec Philippe Bourdenet. Philippe Bourdenet a consacré sa thèse de doctorat, L'espace documentaire en restructuration : l'évolution des services des bibliothèques universitaires, qu'il a soutenue au CNAM en 2013 sous la direction de Ghislaine Chartron, à la recomposition actuelle de l’espace documentaire à l’aune des crises successives que traversent depuis plus de 10 ans les catalogues de bibliothèques avec l’arrivée des collections numériques et la concurrence des moteurs de recherche sur le web.

L’espace documentaire en restructuration : les catalogues en question? Entretien avec Philippe Bourdenet

Les bibliothèques sont de fait traversées par un double impératif : intégrer la question de la mixité documentaire et des collections hybrides, imprimées et numériques, qui les confronte de plein fouet à la dimension « disruptive » du numérique, tout en résistant à l'ébranlement de leurs assises historiques avec l'émergence d'un nouveau modèle concurrent d'espace documentaire "unique" dessiné par le web.

PB : Elle n'est pas perdue d'avance ! [1] [2] De la recherche précise à l’exploration, ou comment la sérendipité vient aux catalogues de bibliothèques. Les interfaces visuelles des catalogues de bibliothèques permettant la recherche dans la collection et parfois l'accès au document primaire sont généralement conçues pour favoriser la fourniture d'un résultat rapide et pertinent dès lors que l'utilisateur effectue une recherche précise dans un vocabulaire adapté.

De la recherche précise à l’exploration, ou comment la sérendipité vient aux catalogues de bibliothèques

Cependant, les utilisateurs exploitent ces représentations virtuelles des collections non seulement pour rechercher des documents précis, mais également pour parcourir les documents disponibles afin d'appréhender la collection dans son ensemble, en termes de couverture disciplinaire et de degré de spécialisation, et ce afin d'affiner leurs stratégies de recherche, de la même façon qu'ils utilisent les indications de contexte (ouvrages très empruntés, récents, nouveaux, etc.) et la sérendipité rendues possibles par l'organisation intellectuelle à l'œuvre sur les étagères d'une bibliothèque physique (Hibberd, 2014)1.

. © 2014 Eike Kleiner. Blended Shelf. [1] Hibberd, G. Etude et repérages sur les interfaces documentaires innovantes. Du big data au smart data, l'exploitation des données culturelles dans les bibliothèques et les musées : journée d’étude 2015 de la Fulbi. Pour l'édition 2015 de sa journée d’étude, « Bib Data, Smart Culture.

Du big data au smart data, l'exploitation des données culturelles dans les bibliothèques et les musées : journée d’étude 2015 de la Fulbi

Exploiter des données dans les bibliothèques, centres de doc, archives et musées », la Fulbi1 conviait professionnels des bibliothèques, de l'information et de la documentation, ingénieurs, enseignants-chercheurs et consultants à croiser leurs regards sur l’exploitation des données culturelles. Big data et bibliothèques. Le big data (« mégadonnées » pour ceux qui veulent parler français) ce n’est pas tout neuf, cela fait quelques années qu’on en parle ; d’ailleurs, le Gartner hype cycle le place en 2014 sur la pente descendante qui va plonger dans le ravin de la désillusion.

Big data et bibliothèques

J’en déduis que c’est le bon moment pour les bibliothèques de commencer à s’y intéresser sérieusement – mais non, pas parce que les bibliothèques ne s’intéressent qu’à ce qui est dépassé, mais parce qu’on commence à voir au-delà du « buzz » pour se diriger vers le plateau de la stabilité. En tout cas, c’est le moment que j’ai choisi pour ma part pour lancer une veille sur le sujet. Intelligence économique et Big Data : peut-on parler d’innovation disruptive? L’open data. Le Web actuel est configuré comme une série de données ou ‘documents’.

L’open data

Alors que les documents puisent dans des sources riches en données, celles-ci sont masquées par une page destinée à être vue par des humains. Lors de ce module, nous verrons ce qui se passerait si l’on supprimait toutes les pages et les documents du Web. Imaginez que vous n’avez que les données brutes, toutes ouvertes, toutes utilisables et toutes liées par un réseau ou ‘Web’ de données. Tout savoir sur l'open data. L'Open data, pour quoi faire ?

Interview d’ Henri Verdier, propos recueillis par Francis BalleHenri Verdier est administrateur général des données, directeur de la mission Etalab au sein du Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP). Francis Balle est professeur à l’Université Paris 2 et directeur de l’IREC (Institut de recherche et d’études sur la communication). La mission Etalab, installée au sein du SGMAP (Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique), service du Premier ministre, est chargée de la politique d’ouverture des données publiques (open data), et de conduire la participation française au « Partenariat pour un gouvernement ouvert » (association de 65 pays coopérant pour le développement de pratiques de gouvernement plus transparentes, plus concertées et plus collaboratives, dont la France prendra la présidence en 2016). Faire une recherche sur Internet : méthodologie et pratique pour les enfants et les adolescents.

Faire une recherche, ça s’apprend! NetPublic a déjà évoqué ce site rare entièrement consacré à la recherche d’information sur Internet : réalisé par Martine Mottet, enseignante chercheuse en Sciences de l’éducation à l’Université de Laval au Québec à travers 2 articles : Faire une recherche sur Internet, ça s’apprend! 2021 L'odyssée du numérique - Les usages en question ? (Association Science Technologie Société) qui gère et anime l’Espace Public Numérique des Olympiades (Paris 13e) depuis 2004 et l’Espace Public Numérique Porte de Montreuil depuis 2008 (entièrement sous logiciels libres) propose nouvellement une exposition de réflexion sur les technologies : 2021 L’Odyssée du numérique – Les usages en questions ?

(pour le grand public) librement téléchargeable (voir ci-dessous) et qui peut également être louée. Cette exposition composée de 10 kakémonos (2 m X 1,2 m) a été réalisée en partenariat avec le CECIL (Centre d’Etudes sur la Citoyenneté, l’Informatisation et les Libertés) et avec le concours de la CNIL. Les 30 dates clés de l'information et de la communication en une timeline interactive. - Les RSE : besoins collectifs pour usages (très) personnels - Sharepoint et ses applications métier - Le B.A. -BA du HTML - Des logiciels de veille à tous les prix​​​ DOSSIER Big data : j'y vais ? 25 ans du web : ce qui a changé en 15 points. Comment le web a-t-il changé et comment avons-nous changé ? Ce dimanche 28 août, j’était l’invitée d’Alain Gerlache pour aborder le thème des 20 ans du web dans Les Décodeurs, aux côtés de Nicolas Debray et Jean-Claude Verset. Les Décodeurs RTBF : Internet fête ses 25 ans23 août 1991, il y a un quart de siècle, l’internet est ouvert au public.

Inventé par le chercheur Tim Berners Lee, le web a révolutionné la manière dont nous vivons. Mais au font comment a-t-il changé et comment avons-nous changé ? Internet peut-il tuer l'Internet? Accueil L'Internet pourrait tout digérer. S'en extraire sera de plus en plus difficile et une déconnexion raisonnée ne profitera qu'à une petite élite. Les autres vont sombrer dans un trou noir numérique, confortable et très accueillant, mais presque aliénant. « La métamorphose de Google dans les sciences du vivant sera comprise dans 5 ans » Comment Google redéfinit notre conception de la (e)réputation? « Votre marque n’est pas ce que vous en dites, mais ce que Google en dit » (Chris Anderson -Wired). WikiGalaxy: une façon originale d'arpenter les articles de Wikipédia. TECHNO - Avoir l'impression de voyager physiquement dans les connaissances et le savoir, c'est désormais possible.

Owen Cornec, un jeune ingénieur français, a mis au point une nouvelle façon de naviguer dans les articles de l'encyclopédie en ligne Wikipédia à la manière d'un astronaute dans l'espace. Un jeu sérieux pour apprendre à repérer la bonne info sur Internet. Internet est devenu une source intarissable de références que ce soit pour les grands et les petits.

Par contre, ces derniers ne sont pas toujours conscients que dans cette mer d'informations, tout n'a pas la même valeur. C'est pour leur apprendre à discerner le bon du mauvais sur la Toile que, comme nous vous en parlions dans cet article, Thierry Robert, bibliothécaire à la direction associée des Bibliothèques publiques de Montréal, a créé le jeu sérieux Escouade B qui s'adresse aux 6 à 16 ans. Dans ce jeu, les jeunes internautes sont conviés à abattre 6 monstres qui terrorisent à la fois Internet et le métro de Montréal. Protège ton image numérique : jeu sérieux en ligne pour les jeunes. Panorama et évolution des logiciels de gestion de références bibliographiques. PowerPoint et les autres : le top 10 des outils de présentation. Abonnez-vous Consultez toutes nos études & analyses sectorielles en illimité ! À partir de19.95€ sans engagement de durée. Utilisation de Symbaloo.

Les services multimédia en ligne. Apprendre à utiliser DuckDuckGo : 6 tutoriels. Mettre ses fichiers ou ceux d'un groupe dans le cloud : quelle application choisir? Linkedin Créer un profil d'étudiant réussi. 5 outils pour créer et partager des murs d'affichage virtuels. Comment créer un tableau d’affichage en ligne pour y coller ou épingler des notes ou des post-it virtuels ?

Simples à utiliser, collaboratifs, les services en ligne qui permettent de partager des petites notes sous forme de post-it virtuels sont nombreux. Création de questionnaires en ligne. 32 outils de curation pour ne plus rien oublier sur le web. Les 60 meilleurs outils pour le community management. 10 outils bluffants pour créer des visuels.

4 outils pour faire des recherches bibliographiques en ligne. Créer un site avec WordPress : tutoriel. 10 outils en ligne pour créer des infographies. Papaly : un super gestionnaire de favoris en ligne. TurboNote. Prendre des notes en regardant une vidéo. 5 outils pour sauvegarder des contenus depuis le web. Elink. Outil de curation et de diffusion de sa veille. Le droit d'auteur. Comprendre et respecter le droit d'auteur. Bibliothèques et droit de l'information. Droit d'auteur et bibliothèque. Bibliothèques et droits de SACEM. C'est quoi le plagiat? Panorama de l'offre de logiciels livres pour bibliothèque. Médiation numérique en bibliothèque et contenus libres : plaidoyer pour un passage à l’échelle.

On ne peut pas défendre les bibliothèques et s’opposer au partage de fichiers. Du bon usage des liens hypertexte au regard du droit d’auteur.