background preloader

Laïcité

Facebook Twitter

Laïcité, recrutement : Marylise Lebranchu annonce la mise en place de nouveaux dispositifs. Le gouvernement souhaite « réaffirmer la laïcité comme une valeur fondamentale de la fonction publique ». Au cours du comité interministériel sur l’égalité et la citoyenneté du 6 mars dernier, la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, a ainsi rappelé qu’elle souhaitait introduire dans le statut le principe de laïcité. Un amendement au projet de loi « déontologie » – qui n’est toujours pas inscrit à l’agenda parlementaire et est désormais annoncé pour « septembre » – devrait être déposé. « Le projet de loi relatif à la déontologie des fonctionnaires sera amendé afin que le statut des fonctionnaires énonce clairement que la manifestation de ses croyances et convictions religieuses par un agent public dans le cadre du service public constitue un manquement à ses obligations.

Charte explicative - Chaque nouvel arrivant dans la fonction publique devra en outre signer l’engagement de respecter ces valeurs. Quelle laïcité aujourd'hui ?  - Citoyenneté et démocratie Découverte des institutions. <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation. </p> Quelques dates clés 26 août 1789 : L’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen proclame la liberté religieuse : "Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses (...) ". 1791 : La constitution instaure la liberté des cultes. 1881-1882 : Les lois Jules Ferry instituent l’école publique gratuite, laïque et obligatoire. 1905 : Loi de séparation des Églises et de l’État : "La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte" (art.2) . 1946 : Inscription du principe de laïcitéLaïcitéPrincipe qui établit, sur le fondement d’une séparation rigoureuse entre l’ordre des affaires publiques et le domaine des activités à caractère privé, la neutralité absolue de l’Etat en matière religieuse. dans le Préambule de la constitution. 1959 : La loi Debré accorde des subventions aux écoles privées sous contrat.

Quelques pistes de réflexion. Laïcité | L'Humanité Future - GODF. Écrit le 2 mai 2013 | Pas de commentaire Pour ceux d'entre vous qui peuvent ne pas connaitre le fameux "testament" du curé Meslier, j'imagine, un peu, les pensées qui les animent en découvrant le titre de cette planche! "Le F.'. Jean-Michel va encore donner dans l'anticlèricalisme. Tenir des propos outranciers, vindicatifs, extrémistes, intolérants, attaquer les religions, se moquer des croyances et de ses affidés... " etc. Vous avez un peu raison, puisque les religions de tout poil, dieu, Jésus, les bigots, les bigotes, les dominants, les possédants et les puissants seront plutôt malmenés et vont en prendre pour leur grade! Néanmoins vous avez un peu tort puisque ces discours qui peuvent être considérés outranciers, extrémistes, intolérants et qui démontent les dieux, les miracles, les croyances, les religions mais qui dénoncent aussi les injustices sociales et économiques de toutes sortes, ce n'est pas moi qui vais les tenir mais un curé.

Lire la suite... 7049-1 : La Laïcité : entre Foi et Loi. Laïcité, éducation, ville : les acteurs locaux réagissent. Publié le • Par Brigitte Menguy, Delphine Gerbeau, Hugo Soutra, Hervé Jouanneau • dans : A la une, Dossiers d'actualité, France Laïcité et valeurs républicaines, apprentissage de la citoyenneté, réduction des inégalités : le gouvernement veut tirer les leçons des attentats des 7, 8 et 9 janvier dernier et déployer une série de mesures en direction des jeunes et des quartiers populaires. Sur le terrain, le plan gouvernemental suscite autant de satisfaction que d’interrogations. Qu’il s’agisse de la définition de la laïcité, de la priorité accordée à la réussite éducative, de la réorientation de la politique de la ville ou encore de la volonté d’améliorer la prévention de la radicalisation, le programme annoncé fait réagir les acteurs locaux.

Laïcité : une définition encore floue La laïcité aura été au coeur de tous les discours et de toutes les annonces du gouvernement depuis les attentats de janvier, posée et établie comme le socle de la République et du vivre-ensemble. Focus. La laïcité et l'Ecole de la République. "Réaffirmer la laïcité à l'école", oui mais comment. Les attentats des 7 et 9 janvier permettraient-ils de libérer une parole, jusque-là malaisée ? « On sent monter depuis un moment la difficulté des élus à affirmer la laïcité, dans des domaines de plus en plus nombreux » avance André Laignel, maire d’Issoudin, premier vice-président délégué à l’Association des maires de France. « Lors de la réunion interministérielle du 15 janvier , nous avons avancé un besoin de clarification du corpus de références.

Les maires sont en première ligne d’une série de problématiques très concrètes, mais ils ne savent pas, dans la multitude de textes, circulaires et chartes promouvant la laïcité, ce qu’il convient de faire et ce qu’ils ont le droit de faire » constate cet ancien secrétaire d’Etat à la Ville sous François Mitterrand. Sur le fond, cependant, les approches peuvent diverger : « dès que cela touche l’école, il faut exiger la neutralité absolue » martèle André Laignel.

Le PEDT comme rempart - Surprise ! L’arbre qui cache la forêt ?