background preloader

L'enseignement inversé

Facebook Twitter

L'apprentissage inversé : avancée ou régression ? Si vous fréquentez les sites américains de pédagogie, vous aurez sans doute été surpris de constater l'engouement des enseignants pour le « flipped learning », que l'on traduit par "apprentissage inversé".

L'apprentissage inversé : avancée ou régression ?

La tendance est lourde et les articles sur le sujet attirent de nombreuses visites et presque autant de commentaires. C'est la Khan Academy, un site qui offre des milliers de leçons gratuitement en vidéo, qui a déclenché le mouvement. Nous-mêmes avons parlé de l'apprentissage inversé depuis plus d'un an, et encore tout récemment. L'expression "flipped learning" est due à deux professeurs de sciences, Jonathan Bergmann et Aaron Sams, qui ont utilisé cette méthode d'enseignement dès 2006. En fait, pour eux, l'apprentissage inversé tient plus du principe, voire même de l'idéologie, comme ils le disent dans un récent article, que d'une méthode à appliquer mécaniquement.

La pédagogie inversée. Crédit : Fabrice Landry La pédagogie inversée est une stratégie pédagogique consistant à concentrer le temps de classe afin réaliser les travaux pratiques en évacuant le temps requis pour l’exposé magistral.

La pédagogie inversée

En réalité, ce n’est pas la pédagogie qui est inversée mais davantage la démarche d’enseignement. Puisque les élèves sont habituellement passifs lors des exposés magistraux de leur enseignant, ces derniers peuvent consulter le tout au moment et à l’endroit qui leur convient le mieux, via des canaux de communication issus des médias sociaux. Le tout implique que les élèves peuvent utiliser leur téléphone intelligent ou tablette électronique afin d’accéder au contenu publié par leur enseignant dans des médias comme YouTube, Didacti ou des portails institutionnels. Autrement dit, l’enseignant n’a plus à répéter d’une classe à l’autre son cours. Les cours sont à visionner en devoir et les exercices sont à réaliser en classe, avec l’enseignant. Historique Façon différente d’apprendre. Flipped classroom ou la classe inversée : l’utilisation de la vidéo pour substituer l’enseignement magistral.

Peut-être ce concept vous est-il familier, ou du moins vous en avez entendu parler à travers les branches?

Flipped classroom ou la classe inversée : l’utilisation de la vidéo pour substituer l’enseignement magistral

Sinon, voici un bref survol de ce qui depuis peu a fait son apparition sur les lèvres des enseignants des écoles primaires jusqu’aux professeurs des universités, et ce surtout dans le milieu anglophone. Qu’en est-il? Vous conviendrez qu’il n’y a rien d’innovant à utiliser des vidéos pour enrichir l’enseignement; plusieurs exemples de l’utilisation de capsules vidéo comme outil pédagogique couvrent l’actualité éducative. Nous avons qu’à penser, entre autres, aux diverses plateformes pédagogiques qui permettent d’ajouter des vidéos pour consultations par les étudiants ou encore à la Khan Academy. Ce qui distingue la classe inversée, c’est l’approche pédagogique rendue possible par les vidéos.

D’où vient cet engouement? Pour en savoir davantage et surtout si vous vous sentez interpellés par l’expérience, il existe plusieurs références sur le web qui sauront guider votre choix. La pédagogie inversée. Classe inversée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Classe inversée

La classe inversée (ou « renversée », en anglais : « flipped classroom »[1]) est une approche pédagogique qui inverse la nature des activités d'apprentissage en classe et à la maison[2], ce qui amène une modification des rôles traditionnels d'apprentissage[3]. Autrement dit, les élèves doivent impérativement étudier leurs cours chez eux, pour que les activités en classe deviennent plus concrètes pour eux. Durant les heures « apprentissages », ces derniers ne feront que des exercices d’applications et découvertes. Principe[modifier | modifier le code] Le modèle traditionnel d'enseignement repose sur des cours magistraux, où l'enseignant explique un sujet, suivi par les devoirs à la maison, où l'élève fait des exercices.

Dans la classe inversée, il y a deux étapes : Le rôle de l'enseignant est alors d'accompagner l'élève dans l'élaboration de tâches complexes. Différences entre classe traditionnelle (à gauche) et classe inversée (à droite) Khan Academy.