background preloader

Michel Serres : "On n’a jamais eu autant besoin des enseignants !"

Michel Serres : "On n’a jamais eu autant besoin des enseignants !"
Dans son dernier livre "Pantopie : de Hermès à Petite Poucette", le philosophe et académicien Michel Serres, 84 ans, revient sur les personnages et les concepts clés de son œuvre. Rencontre. Michel Serres at his Parisian residence on May 5th, 2012. Picture by Manuel Cohen Pourquoi ce livre « Pantopie : de Hermès à Petite Poucette » , rédigé sous la forme d’entretiens ? Tout est parti d’une rencontre avec Martin Legros et Sven Ortoli, deux journalistes de Philosophie Magazine qui m’ont proposé de faire le point sur l’ensemble de mon œuvre sous la forme de questions-réponses. Pour quelle raison dites-vous que la séparation entre les lettres et les sciences dans l’éducation est « très dommageable pour l’innovation » ? L’Ecole normale supérieure, où j’ai obtenu l’agrégation de philosophie, a cette particularité qu’elle mélange depuis deux siècles des littéraires et des scientifiques. Au contraire, c’est une chance ! On n’a jamais eu autant besoin des enseignants ! Ce n’est pas la question.

http://www.vousnousils.fr/2015/04/03/michel-serres-on-na-jamais-eu-autant-besoin-des-enseignants-566262

Related:  Qu'est ce qu'on inverse ?persoedupronetFacebook 2016 - Pages web

Les outils qui rendent possible la classe inversée La notion de classe inversée tourne beaucoup autour de la vidéo. Mais pourquoi? Selon Caroline Hétu et David Chartrand, enseignants, elle constitue un outil pédagogique très puissant, permettant « d’expliquer des notions, substituer une partie du cours et donner des instructions claires, autant en classe qu’à la maison ou à l’étranger ». De plus, elle favorise l’autonomie des jeunes en leur permettant d’apprendre à leur rythme, laissant par le fait même plus de temps à l’enseignant pour aider les autres. 1.

L’usage du numérique en classe motive les enseignants inShare47 De plus en plus la notion d’éducation numérique envahit l’espace d’apprentissage. Les enseignants se retrouvent face à des outils pédagogiques technologiques, plus sophistiqués et adaptés à tout type d’apprentissage. Si un certain nombre ont déjà sauté le pas en intégrant ces innovations dans leurs stratégies d’apprentissage, beaucoup font encore de la résistance au numérique en classe. Intégrer le jeu en classe inShare0 Dans un article sur la ludification à l’école, l’inspection académique de la circonscription de Castelnau-le-Lez explique en quoi l’intégration du jeu en classe est pédagogiquement intéressante et pourquoi il ne suffit pas de jouer pour parler de « gamification ». Dans ce même article, l’équipe de l’académie présente un ensemble d’outils et d’applications permettant d’intégrer la ludification au sein de l’école, que ce soit pour gérer les comportements ou les apprentissages, travailler l’histoire et la géographie, améliorer des compétences en mathématiques et sciences, ou progresser en français et en arts. La «gamification », ou ludification en français, consiste à transférer des mécanismes du jeu dans un autre domaine, particulièrement dans les situations d’apprentissage.

L’ex-conseiller de Myriam El Khomri explique pourquoi il claque la porte Pierre Jacquemain est ancien conseiller stratégie de la ministre du travail Myriam El Khomri et son ancien conseiller au secrétariat d’Etat à la politique de la ville (2014-2015). Il devait notamment se charger de la réforme du code du travail. Cependant, face à ce qu’il a considéré comme une trop forte ingérence de Matignon dans la conduite du projet de loi, il s’est opposé aux orientations du premier ministre et de Myriam El Khomri pour finalement quitter sa fonction lundi 29 février. Les dernières informations : François Hollande assure le service après-vente d’une réforme décriée « Pour faire de la politique, il faut rêver. Essai de modélisation et de systémisation du concept de Classes inversées Dans ce Blog, j’ai plusieurs fois documenté la « méthode » des Classes inversées. On y trouvera aussi un essai sur le rapport entre le Tsunami des MOOCs et les « renversements » proposés par les Classes inversées . Dans ce nouvel essai, j’essaierai de répondre à celles et ceux qui nous disent régulièrement « Mais, les classes inversées, ça existe depuis longtemps … ». Ma réponse est : Oui, sans aucun doute. Comme je le raconte, j’ai eu en 1972 lors de ma première année à l’université, un enseignant qui nous faisait lire un chapitre de son livre avant le cours pour disposer de ce temps de présence pour répondre à des questions, donner des exemples, proposer des applications … Bref, nous en avons eu des enseignants qui nous demandaient de lire un texte, un chapitre, actuellement de regarder une vidéo … avant le cours. Est-ce bien cela une innovation ?

La classe à l’heure du numérique : vers de nouvelles postures d’enseignement ? Grâce au numérique, nous avons de nouvelles possibilités d’enseignement ; pour autant, le numérique ne vient pas remplacer le présentiel et l’enseignant. Pour Vanessa Lalo, le numérique vient accompagner les apprentissages et « favoriser la prise en compte des intelligences multiples ». Le numérique permet de développer et mettre en valeur les intelligences multiples. Quelle place pour les robots dans l’éducation ? inShare8 Des années bien avant la révolution informatique que nous vivons, des auteurs de science-fiction imaginaient déjà un futur que les plus imaginatifs d’entre nous ne pensaient pas pourvoir vivre un jour. Pourtant, aujourd’hui, entre les voitures « auto-conduites » et les skates volants, cet imaginaire n’a jamais été autant proche de nous.

Révision de l'orthographe: "Une manipulation grossière" Depuis qu'il a pris la tête, en septembre 2014, du Conseil supérieur des programmes, Michel Lussault, professeur de géographie à l'ENS Lyon, a dû affronter nombre de polémiques, notamment au moment de la publication des nouveaux programmes scolaires, en application à partir de la rentrée 2016. Mais la controverse du moment sur la révision de l'orthographe l'agace particulièrement. Il dénonce une manipulation politique.

La classe inversée, un véritable bouleversement pédagogique ? #1 Est-ce si nouveau ? Depuis plusieurs mois, les classes inversées s'immiscent dans pratiquement toutes les conversations. Schématiquement, il s'agit de faire travailler les étudiants en amont du cours, pour consacrer le temps où ils sont présents avec le professeur à d'autres activités : approfondissement de certaines notions, réponse aux questions des étudiants, mais aussi mise en commun des productions, échanges et débats. Présentée de la sorte, cette pédagogie n'est pas franchement nouvelle : professeur à l'université catholique de Louvain, Marcel Lebrun, notamment, raconte avoir lui-même eu un enseignant qui pratiquait cette méthode lorsqu'il était étudiant. Comment expliquer un tel engouement ?

L'empathie des enseignants améliorerait la motivation et les compétences des élèves (étude finlandaise) - Recherches et publications L'empathie des enseignants améliorerait la motivation et les compétences des élèves (étude finlandaise) Les bons résultats de la Finlande au programme PISA sont-ils liés aux interactions entre les enseignants et les élèves ? Une étude de longue haleine menée par trois universités finlandaises explore actuellement cette question, rapporte l'une d'entre elles (l'université de l'Est de la Finlande), le 2 novembre sur son site. Depuis 2006 et jusqu'en 2016, les chercheurs suivent les parcours de plusieurs milliers d'enfants, l'évolution de leur motivation et de leurs compétences en lecture, écriture et arithmétique, ainsi que les coopérations entre les parents et les enseignants. Ils tentent notamment de définir les mécanismes qui conduisent un enfant à avoir confiance en ses capacités et à se fixer des objectifs.

3 MOOC pour former les enseignants inShare11 La plate-forme FUN (France Université Numérique) diffuse des cours en ligne massifs, ouverts et gratuits (MOOC), produits par les établissements d’enseignement supérieur français et francophones (parmi lesquels les universités de Jendouba et de Sousse pour la Tunisie). Elle est pilotée par le groupement d’intérêt public français FUN-MOOC qui a pour objectif d’accompagner le développement des formations en tirant pleinement profit du levier numérique pour les rendre accessibles au plus grand nombre. Elle vise à répondre aux besoins grandissants de formation d’un large public d’étudiants, de salariés, demandeurs d’emploi, retraités, en France et à l’international, exprimant des besoins de formation initiale et d’apprentissage tout au long de la vie. Ainsi, les publics qui suivent un MOOC dans un objectif de montée en compétences à visée professionnelle représentent une majeure partie des inscrits allant jusqu’au bout des formations. Enseigner et former dans le Supérieur

Après une découverte terrifiante, l'ONU appelle à l'interdiction des devoirs dans le monde entier. L’humanité a passé des centaines d’années à s’instruire et à apprendre de nouvelles choses, afin de parvenir à une meilleure cohabitation et de faciliter énormément l’existence de chacun. Toutefois, s’il y a une chose qui suscite plus de questions que de réponses, ce sont bien les devoirs scolaires. À ce jour, il n’existe aucune raison qui justifie l’obligation des devoirs après l’école. Par chance, après la stigmatisation de millions d’élèves pour ne pas avoir fait leurs devoirs, la réponse est enfin tombée et voici en quoi elle consiste. Récemment, Harris Cooper, un honorable professeur de l’université de Duke, a déclaré : « Nous n’avons pas obtenu la preuve que les devoirs permettent aux enfants d’être meilleurs élèves ».

Classes Inversées : Marcel Lebrun La Section Belge de l’Association Internationale de Pédagogie Universitaire (AIPU) que je préside a lancé il y a quelque temps un nouveau type d’activité : le 10 > 20 > Trente ! Le premier portait sur les Flipped Classrooms, les classes inversées. Vidéo initiale d’introduction et débat en salle. [...] Dans ce billet, je souhaite avancer quelque peu dans cette réflexion dans le sens d’une hybridation (souhaitable selon moi) entre la présence (ce qui se fait ou devra se faire sur le Campus du XXIème siècle) et la distance (l’externalisation des savoirs, les MOOC, les compétences exercées dans les communautés d’apprentissage ou de pratiques en ligne). [...] D’espace « privé » en lieu et temps, l’école devient plus que jamais espace d’écolage pour la société complexe, espace mobile pour un apprentissage toute le vie durant. Les classes inversées (« flipped classrooms »), les Learning-Lab … nous montrent le chemin mais la route sera longue.

Cyrulnik : « Peu d’enseig. ont conscience de leur impact affectif sur les E »Il ne faut jamais oublier que l’intelligence est incroyablement plastique, qu’un mauvais élève peut devenir bon en l’espace de quelques mois quand il est dans un Boris Cyrulnik est le ‘psy’ le plus célèbre et le plus apprécié de France. Alors que les réformes du collège et des programmes alimentent les débats, il nous livre son diagnostic sur l’école. B.Cyrulnik (c)DRFP Odile Jacob

Related: