background preloader

Les risques

Facebook Twitter

29 oct. 2020 Semences et OGM illégaux : tolérance zéro confirmée en justice. En 2015, 2016 puis 2017, le siège de Pioneer, entreprise produisant et commercialisant des semences, notamment de maïs, de colza et de tournesol, a fait l’objet de contrôles administratifs.

29 oct. 2020 Semences et OGM illégaux : tolérance zéro confirmée en justice

Au cours de chacun de ces contrôles, des semences de maïs transgéniques non autorisés à la culture en Europe (les maïs 59122, Nk603 et 1507) ont été détectées dans des lots de semences de variétés conventionnelles de maïs importés de pays non européens (voir encadré). Trois années de contaminations En 2015, la présence de traces du maïs transgénique DAS 59122) dans un lot de 900 sacs de graines de maïs de la variété P921 est détectée.

Bacillus velezensis. Une nouvelle bactérie OGM illégale découverte. Le scandale des bactéries transgéniques illégales continue [1].

Une nouvelle bactérie OGM illégale découverte

Le site de l’Union européenne consacré aux contaminations alimentaires (RASFF pour Rapid Alert System for Food and Feed) a indiqué que la bactérie génétiquement modifiée Bacillus velezensis [2], en provenance de Chine, avait été découverte dans plusieurs États membres - Belgique, Danemark, France, Italie, Allemagne - entre septembre et novembre 2019. Pas d’étiquetage pour les additifs produits par des micro-organismes OGM. En novembre 2018, la présence de bactéries génétiquement modifiées non autorisées était détectée dans des lots de vitamine B2.

Pas d’étiquetage pour les additifs produits par des micro-organismes OGM

Cette vitamine, commercialisée en Europe en tant qu’additif dans des aliments pour animaux, avait été produite en Chine par ces bactéries OGM qui n’auraient pas du être présentes dans le produit final [1]. Une contamination peu habituelle Branle-bas de combat immédiat chez les autorités nationales et européennes. Elles décident alors de rechercher les lots contaminés pour les retirer du marché. Une recherche qui aurait pu être facilitée si les lots de vitamine B2 commercialisées avaient été étiquetés comme produits à partir d’OGM ce qui n’est pas le cas.

Coexistence problématique

Inde – Des paysans poursuivis pour la culture d'une pomme de terre. La variété de pomme de terre FC5 a été développée pour avoir une humidité inférieure à la moyenne, parfaite pour la fabrication des chips Lay’s, marque de PepsiCo.

Inde – Des paysans poursuivis pour la culture d'une pomme de terre

L’entreprise dispose en Inde d’un certificat d’obtention végétale sur cette variété et seuls certains paysans sont autorisés à cultiver cette pomme de terre dans le cadre d’un contrat de vente exclusif avec la société. En avril 2019, PepsiCo attaquait en justice quatre paysans qui avaient cultivé cette pomme de terre hors contrat dans l’État de Gujarat (côte occidentale de l’Inde) comme elle avait attaqué cinq autres paysans d’un district voisin quelques mois auparavant.

Chacun cultivait ce tubercule sur un tiers d’hectare en moyenne et en culture vivrière. La loi autorise les paysans à conserver, utiliser, semer, resemer, échanger, partager ou vendre leurs produits agricoles. Bientôt dans vos assiettes (de gré ou de force) - Greenpeace Film Festival. Des blés tolérant un herbicide dans les champs. Le blé Clearfield [2], issu a minima de la mutagénèse, survit en cas de pulvérisation d’un herbicide de type imidazolinone (qui fait partie de la grande famille des herbicides inhibiteurs d’ALS [3]).

Des blés tolérant un herbicide dans les champs

En 1998, la branche canadienne de Cyanamid Crop (depuis rachetée par BASF) obtenait la première homologation pour une première lignée de blé de printemps Clearfield (SWP 965001 [4]) tolérant un herbicide de certaines graminées et dicotylédones, l’imazamox. États-Unis – Dicamba, un herbicide sur la sellette - Inf'OGM - Veille citoyenne sur les OGM. En novembre 2016, le ministère étasunien de l’Environnement (EPA) autorisait l’utilisation sur culture de plantes transgéniques de trois formulations commerciales d’herbicides à base de dicamba : FeXapan de Dupont (qui est associé à VaporGrip, une technologie de Monsanto qui réduit la volatilité des herbicides à base de Dicamba), Engenia de BASF et XTendimax (également associé à VaporGrip) de Monsanto.

États-Unis – Dicamba, un herbicide sur la sellette - Inf'OGM - Veille citoyenne sur les OGM

Ces produits ont été autorisés pour être utilisés sur des cultures de coton Bollgard II XtendFlex et de soja Roundup Ready 2 Xtend. Une autorisation qui a été donnée alors que des herbicides à base de dicamba avaient déjà été utilisés – donc illégalement - en 2016 et que le ministère recevait de nombreux témoignages d’impacts environnementaux [1]. Un an plus tard, de telles remontées continuent d’affluer au ministère alors que cette fois, la molécule est autorisée [2]. La France craint une utilisation malveillante des nouveaux OGM - Inf'OGM - Veille citoyenne sur les OGM. Créé en 2015, le Conseil national consultatif pour la biosécurité (CNCB) [1] a « pour mission de réfléchir aux détournements possibles d’usages des sciences du vivant et aux moyens de s’en prémunir, (…) il effectuera des travaux de prospective et de veille sur les recherches à caractère dual dans le domaine des sciences de la vie, il proposera des mesures propres à assurer la prévention et la détection d’éventuelles menaces (...), et formulera des recommandations visant à s’assurer que les progrès des sciences biologiques ne soient pas générateurs de nouvelles menaces » [2].

La France craint une utilisation malveillante des nouveaux OGM - Inf'OGM - Veille citoyenne sur les OGM

Les membres du CNCB Ce Conseil réunit le Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale, des personnalités scientifiques qualifiées proposées par l’Académie des sciences, des hauts fonctionnaires des ministères des Affaires étrangères, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, de la Santé, de la Défense et de l’Intérieur. Aux États-Unis, le chef du renseignement, James R. Study: World's Largest Monarch Population Could Disappear in 20 Years.

BRESIL - Première autorisation mondiale d’eucalyptus OGM. Le 9 avril 2015, le Brésil a autorisé la culture commerciale d’eucalyptus génétiquement modifiés [1].

BRESIL - Première autorisation mondiale d’eucalyptus OGM

Ces eucalyptus transgéniques, mis au point par l’entreprise brésilienne FuturaGene, ont comme « intérêt » de croître plus rapidement. Mais cette autorisation est largement controversée... En janvier 2014, FuturaGene, filiale de l’entreprise brésilienne Suzano – une entreprise papetière - depuis 2010, déposait une demande d’autorisation pour la mise en culture commerciale d’eucalyptus génétiquement modifiés par trangénèse via l’insertion du gène CEL1 (issu de la plante Arabidopsis thaliana).

Grâce à ce transgène, les cellules d’eucalyptus synthétisent l’enzyme endoglucanase qui induit un assouplissement des parois des cellules végétales, assouplissement permettant une croissance plus rapide selon FuturaGene. OGM - Le riz rendu tolérant à des herbicides modifie les adventices. Blame industrial ag for those monarch butterfly declines. OGM : mythes et réalité !

Crop flops: GMOs lead ag down the wrong path. Editor’s note: After we ran What I learned from six months of GMO research: None of it matters, Nathanael Johnson’s essay concluding his “Panic-Free GMOs” series, we heard from a lot of people who think that GMOs really do matter.

Crop flops: GMOs lead ag down the wrong path

We’re publishing three two responses: one from Ramez Naam, author of The Infinite Resource: The Power of Ideas on a Finite Planet; and — to kick things off today — one from Tom Philpott, whose work long graced these pages and who is now at Mother Jones. (We’d planned to run another response from Denise Caruso, author of Intervention: Confronting the Real Risks of Genetic Engineering and Life on a Biotech Planet but that piece did not materialize.)

Before I respond to Nathanael Johnson’s assertion that the “stakes are so low” in the debate over GMOs, I want to address a smaller point. Rn crops increasingly vulnerable to dry spells. WASHINGTON – U.S. farmers can grow more corn than ever before thanks to genetic modifications and improved planting techniques, but the crops are also increasingly vulnerable to drought, researchers recently said.

rn crops increasingly vulnerable to dry spells

E - FR_PR_no_consensus_ENSSER_LV.pdf. Ask Umbra: Are GMO sugar beets bad for the birds? Send your question to Umbra! A Silent Forest: The Growing Threat of Genetically Engineered Trees (2009. Genetically engineered food: Allergic to regulations? What are the true risks of genetically modified foods spreading allergens? I’m looping back today to look more deeply at this. It gets a bit technical, but here’s the deal: A few moments of pain here and there, and in exchange you’ll get past the talking points and come away with a genuine grasp of the risks of GM allergenicity.

Deal? All right. To you, the select and honored 10 percent still here, I bow. Here’s where I left off: The most obvious difference between transgenics and conventionally bred crops is that, in the former, you often are moving genetic material between unrelated organisms. I’d noted that we can test for this relatively easily — that’s how Pioneer Hi-Bred caught allergenic soybeans after adding DNA from a Brazil nut.

Devons nous laisser les géants des biotechnologies détruire le maïs mexicain ? Aidez Greenpeace Mexique à dire NON ! Le gouvernement mexicain est susceptible d’autoriser la culture d’organismes génétiquement modifié (OGM) de maïs au Mexique. Jusqu’à présent, les citoyens mexicains, avec l’aide d’organisations comme Greenpeace, ont réussi à empêcher les géants de l’agrobusiness tels que Monsanto, DuPont et Dow AgroSciences d’obtenir une autorisation au Mexique. Genetic Engineers Blast GM Crops. In discussions with friends who have only vague ideas about all the GMO (genetically modified organisms) controversy, I have often wished for a handy guide to the main arguments, pro and con.

OGM : La grande interrogation. Une étude russe qui prouve que les OGM stériliseront l'humanité au bout de 3 Générations. (36) Facebook. OGM - Les monstrueux animaux de la génétique. Texas: une herbe OGM à l'origine de la mort d'un troupeau de vaches? Temps de lecture: 2 min Une variété d’herbe génétiquement modifiée hybride est soupçonnée d’être à l’origine de la mort subite d’un troupeau de bovins dans le Texas, rapporte CBS News. Blue Strawberries Raise More GMO Questions. The GM Apple That Won't Turn Brown.

Apples have become the latest controversial entry into the genetically modified food debate, following a July 12 New York Times piece written by Andrew Pollack. Okanagan Specialty Fruits, a small British Columbia company, wants to start marketing a non-browning apple, and it has applied for approval in Canada and in the United States. The Arctic apple, available so far in the Golden Delicious and Granny Smith varieties, contains an extra copy of a gene which interferes with the enzymatic activity that causes browning. The enzyme is polyphenol oxidase. According to Neal Carter, founder and president of Okanagan Specialty Fruits, the non-browning Arctic apple is just what consumers are looking for. A whole apple, he tells the Times, is “for many people too big a commitment,” and apple slices that have browned just aren’t appetizing.

Carter suggests that it is merely a cosmetic change intended to encourage people to eat more apples. As Pollack reports, the U.S.