background preloader

La nouvelle écologie du temps

La nouvelle écologie du temps
Related:  Manipulations et résistancesTemps et CriseRéflexions

Les gouvernances d'Internet et Etats-Unis Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Guénaël Pépin Les révélations de ces derniers mois sur la surveillance exercée par l'administration américaine sur Internet pourraient faire perdre aux Etats-Unis le contrôle des institutions en charge du fonctionnement de la Toile. En tout état de cause, la "fronde" monte au sein des différentes instances mondiales techniques, chargées de définir les standards et gérer les ressources du réseau. Réunies à Montevideo en Uruguay, les architectes techniques d’Internet ont ainsi appelé, lundi 7 octobre, à l'émancipation de l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) et de sa composante, l'IANA (Internet Assigned Numbers Authority). L'ICANN gère les adresses de connexion à Internet (adresses IP) et les noms de domaine (comme Lemonde.fr) au niveau mondial. Les instances mondiales "techniques", qui se pensaient à l'abri des jeux politiques, affichent désormais leur désaveu des méthodes américaines.

Une autre science est possible. Une autre science est nécessaire [...] une lutte pour que nulle position ne puisse définir comme légitime la mise sous silence d’autres, qui sont censés ne pas compter Enseignante à l’université libre de Bruxelles, la philosophe des sciences Isabelle Stengers dénonce la sorcellerie capitaliste et invite à croire dans la force d’un collectif puissant et multiple. Isabelle Stengers a d’abord suivi une formation scientifique. Les travaux de cette physico-chimiste ont porté sur le temps et l’irréversibilité. Dans Au temps des catastrophes, vous dites qu’une autre histoire a commencé. Isabelle Stengers. Vous parlez d’une « Nouvelle-Orléans à l’échelle planétaire »… Isabelle Stengers. Votre propos est sous-titré « Résister à la barbarie qui vient » en référence à l’alternative de Rosa Luxemburg : « Socialisme ou barbarie ». Isabelle Stengers. Selon vous, « l’emprise du capitalisme » s’établit à partir d’« alternatives infernales » ? Isabelle Stengers. Isabelle Stengers. Isabelle Stengers. Isabelle Stengers. Isabelle Stengers.

L’école inversée, ou comment la technologie produit sa disparition Je vais vous raconter une expérience qui pousse la logique du MOOC, ces cours en ligne ouverts et massifs, jusqu’au bout. Une expérience narrée récemment dans le New York Times par Tina Rosenberg (@tirosenberg), et qui est le point de départ d’un mouvement qui porte le joli nom d' »école inversée » ou flipped school. Tout commence il y a quelques années, à Clintondale, au nord de Detroit, dans une région loin d’être privilégiée. Le proviseur d’un lycée poste sur Youtube des vidéos de tactiques de baseball pour l’équipe de ses fils. Il s’aperçoit que non seulement les jeunes joueurs regardent ces vidéos, mais ils les regardent plusieurs fois… Ils assimilent les stratégies et cela laisse plus de temps, à l’entraînement, pour la mise en application et la pratique. A la rentrée suivante, ce proviseur demande à un de ses enseignants en sciences sociales, de tenter une inversion avec une classe : mettre des cours en ligne et consacrer les heures de classes aux questions et à la pratique.

Comment la France pourrait diviser par quatre ses émissions d'ici à 2050 Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric La France peut atteindre le fameux "Facteur 4", c'est-à-dire diviser par quatre ses émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2050 par rapport au niveau de 1990. Des efforts essentiellement portés sur les logements et les transports permettraient en effet de réduire la consommation d'énergie de 20 % d'ici à 2030 et de près de 50 % en 2050. En vue du débat sur la transition énergétique qui va s'ouvrir vers la mi-novembre à la demande du gouvernement, l'agence publique a bâti deux scénarios énergétiques et climatiques pour 2030 et 2050. Les projections ont été réalisées en se fondant sur les données démographiques de l'Insee (68,5 millions d'habitants en 2030 et 74 millions en 2050), les chiffres de l'Agence internationale de l'énergie pour les prix du pétrole, du gaz et du charbon et ceux du Conseil d'analyse stratégique pour la croissance du PIB (1,8 % par an en moyenne sur l'ensemble de la période).

Arte a-t-elle censuré un documentaire sur l'après-guerre allemande? Selon Télérama, Arte bloquerait depuis 3 ans la diffusion d'un documentaire «parce qu'il affirme que de grands partis allemands, après-guerre, ont été financés par le trésor nazi». Le Système Octogon, pourtant réalisé par un cinéaste reconnu, Jean-Michel Meurice, aborde un sujet tellement clivant qu'il aurait conduit Arte à «commettre son premier acte de censure». Arte aurait renoncé à diffuser le documentaire à la suite de prises de position contradictoires de plusieurs historiens allemands sur le sujet. Deux d'entre eux auraient indiqué à Jean-Michel Meurice que son documentaire relevait du «procès d’intention et de désinformation». Dans l'article de Télérama, Jean-Michel Meurice raconte que le chargé de programme d'Arte lui aurait proposé de diffuser le film «à la condition d’accepter en en-tête cet avertissement: “Ceci n’est qu’une fantaisie sans rapport avec la réalité”». Un extrait du documentaire: Photo: Pièce nazie de 1938 /Kevin Dooley via Flickr License CC by publicité

La technique est-elle responsable de l’accélération du monde Le sociologue et philosophe allemand Hartmut Rosa a été remarqué en France depuis la traduction en 2010 d’Accélération : une critique sociale du temps, complété depuis par une synthèse et mise à jour de ce livre dans Accélération et aliénation… Pour Hartmut Rosa, le temps a longtemps été négligé dans les analyses des sciences sociales sur la modernité au profit des processus de rationalisation ou d’individualisation. Pourtant, selon lui, l’accélération est la caractéristique de la société moderne. « Mon livre explique que l’essence et la nature de la modernité reposent sur l’accélération », attaque Hartmut Rosa. Pour lui, notre monde contemporain repose sur son dynamisme, qui n’a d’autre but que de mettre en mouvement le monde matériel, social et idéel. Pour comprendre ce qu’est l’accélération du monde, il faut comprendre ce que signifie la lenteur, estime Rosa. « Le rêve de la modernité c’est que la technique nous permette d’acquérir la richesse temporelle. Comment expliquer cela ?

Tubes et culture porno Si nous parlons de porno ce soir, c’est parce que nous sommes dans un week-end « Mauvais genre » sur France Culture, -- sous la houlette du maître des mauvais genres sur la chaîne, à savoir François Angelier --, et que le mauvais genre par excellence de l’Internet, c’et la pornographie. 2003, c’était avant, avant l’arrivée de ce qu’on appelle les « PornTubes », c’est-à-dire ces plateformes de partage de vidéos, qui sont pour la plupart en accès libre, sur lesquelles on peut voir des centaines de milliers de vidéos pornographiques en tout genre. Le postulat, c’est que l’arrivée de ces Tubes a changé quelque chose à la pornographie, à la manière dont elle est consommée, à ce qu’elle représente, à la manière dont elle vit en tant qu’industrie aussi. A émergé une nouvelle culture porno, c’est ce dont allons discuter aujourd’hui. Judy Minx Ancienne actrice X et activiste féministe. Florian Voros Doctorant en sociologie des médias. Stephen des Aulnois Ghislain Faribeault A lire sur

L'écologie, cible favorite des lobbies économiques Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric En accusant le gouvernement d'avoir cédé à des pressions des lobbies économiques, jeudi 4 juillet, l'ex-ministre de l'écologie Delphine Batho a remis sur le devant de la scène les rapports de force intenses à l'œuvre sur les dossiers environnementaux stratégiques et polémiques. Dans ces domaines, l'influence des industriels n'est pas nouvelle, allant même jusqu'à entraîner l'abandon de projets promus par des responsables politiques. En voici quelques exemples. Nicole Bricq et le pétrole de Shell C'est le cas le plus récent et le plus évident d'influence des lobbies économiques sur des ministres de l'environnement. En cause : sa volonté de réformer le code minier – qui définit ce qu'est une mine et les conditions de son exploitation – et de réviser les permis en cours, afin d'obtenir davantage de garanties environnementales et un partage de la rente différent avec les compagnies pétrolières. L'accord électoral Verts-PS et le MOX

Related: