background preloader

FR

Facebook Twitter

Peut-on être éducateur en 2019 et se passer du numérique ? Poser la question est déjà y répondre !

Peut-on être éducateur en 2019 et se passer du numérique ?

Il n’est plus à démontrer que le numérique impacte tous les métiers, et au premier chef les métiers de la médiation. Or, assez paradoxalement, une partie non négligeable de la communauté professionnelle des « éducateurs spécialisés » semble encore hésiter, voire résister, à son intégration au sein des dispositifs d’accompagnement et dans les établissements socio-éducatifs. Les réseaux sociaux cristallisent notamment des positions extrêmes de rejet ou d'adhésion inconditionnelle, alors qu’il faudrait opter pour une position plus mesurée. Pourtant, la maitrise de la « culture du numérique » est indispensable pour les acteurs de ce secteur et pour plusieurs raisons : Pour en finir avec le « numérique »

Le code est loi, disait Lessig il y a quelques années.

Pour en finir avec le « numérique »

Morozov explique bien à quel point les services proposés par les multinationales du numérique portent des valeurs précises qui ne sont jamais neutres. Richard Stallmann – fondateur du projet GNU et président de la Free Software Foundation – va plus loin : un ordinateur, dit-il, est une machine universelle qui calcule tous ce qu’on lui demande ; la question est de savoir qui demande à la machine d’effectuer les calculs ; on est là devant deux possibilités : Les avantages du video learning - XOS. Numérique en éducation: pour en finir avec la technophobie. M.

Numérique en éducation: pour en finir avec la technophobie

Normand Baillargeon, avec tout mon respect, je me dois de vous faire part de mon profond étonnement (remarquez l’euphémisme ici) relativement aux propos que vous avez tenus dans votre chronique De l'école et des écrans , publiée dans le journal Le Devoir, le 4 mai 2019, au lendemain de la publication du nouveau Cadre de référence de la compétence numérique. Vous évoquez de nombreux feux rouges qui s’allument pour remettre en cause la passion des technophiles en éducation. Technophiles... quel terme réducteur pour qualifier les centaines, voire les milliers d’acteurs de l’éducation, allumés, professionnels et rigoureux, qui travaillent d’arrache-pied pour tenter de se former afin d’intégrer de façon optimale le numérique dans leur enseignement. Numérique en éducation: le Québec passe de la disquette à l’intelligence artificielle. Moins de 18 mois après le lancement de la Stratégie numérique du Québec, le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M.

Numérique en éducation: le Québec passe de la disquette à l’intelligence artificielle

Jean-François Roberge, annonce un tout nouveau Cadre de référence de la compétence numérique en éducation dont le principal objectif est de favoriser une utilisation CONFIANTE, CRITIQUE et CRÉATIVE du numérique, en plus de proposer des stratégies pour faire face, avec plus d’acuité, aux enjeux liés au développement des technologies émergentes, telles l’intelligence artificielle et la réalité virtuelle. Il était temps, M. le ministre. Vraiment. Sept ans que mes élèves du secondaire, comme plus de 100 000 autres, apprennent au quotidien avec une tablette électronique. Sept ans que je m’évertue à parfaire mes connaissances, et mes compétences, afin d’intégrer efficacement les fonctionnalités de cet outil (parce qu’il s’agit ni plus ni moins d’un outil!)

Comment Google a pris possession des salles de classe (NYT) L'usage des produits numériques fournis par les géants du secteur (les GAFAM) pose question au sein du monde éducatif.

Comment Google a pris possession des salles de classe (NYT)

Depuis plusieurs années, différentes décisions publiques ont en effet semé le trouble, notamment l'accord peu transparent entre le Ministère de l'Education nationale et Microsoft[1]. Au cours du mois de mai dernier, Mathieu Jeandron, délégué numérique éducation au dit Ministère, a rédigé à destination des rectorats un courrier qui n'avait pas vocation à devenir public[2]. Il y affirme sans détour que les établissements et les enseignants pourront utiliser les services des grandes multinationales du numérique. Il y réduit les réserves habituelles quant à l’usage des données des élèves à de simples « tabous » (sic). Enseigner l’économie avec « Les Simpson » L’économie, une matière trop abstraite ?

Enseigner l’économie avec « Les Simpson »

Si elle imprègne leur quotidien, de l’évolution des prix au supermarché du coin à l’ouverture d’un compte en banque, en passant par la recherche d’un job d’été, l’économie suscite nombre d’a priori chez les étudiants. Même dans les business schools, pourtant fréquentées par des jeunes intéressés en principe par le fonctionnement des entreprises ou le commerce international. Usages pédagogiques des TIC : de la consommation à la cocréation participative.

Margarida ROMERO et Thérèse LAFERRIÈRE du Centre de recherche et d'intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) de l'Université Laval analysent les limites des approches techno-centrées.

Usages pédagogiques des TIC : de la consommation à la cocréation participative

L’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) en éducation a engendré des espoirs infondés et donné lieu à certaines innovations technologiques sans fondement pédagogique. Si certains usages pédagogiques des TIC permettent un apprentissage amélioré par la technologie (Laferrière et al, 2014), d’autres placent la personne apprenante dans une situation de consommation passive ou guère interactive. Dans cet article, nous analysons les limites des approches techno-centrées dans le processus d’intégration des TIC et introduisons une démarche réflexive basée sur une approche qui vise l’amélioration des apprentissages. Cinq niveaux d'usage des TIC (Romero, 2015) Introduction.

Evaluer les innovations pédagogiques : pour quoi faire ? Pour dynamiser leurs cours et aider les étudiants à explorer de nouveaux champs de connaissances, les universitaires rivalisent d’imagination.

Evaluer les innovations pédagogiques : pour quoi faire ?

Theconversation

Les manuels scolaires à l’heure du numérique - La Croix. Les manuels se présentent déjà comme des produits hybrides, l’objet « livre » ouvrant sur des ressources numériques toujours plus riches.

Les manuels scolaires à l’heure du numérique - La Croix

Les manuels, cette part d’école que les enfants ramènent à la maison, ne sont plus ce qu’ils étaient. Ils ne s’articulent plus, comme jadis, autour d’un long récit, agrémenté de rares illustrations. « Aujourd’hui, ils fonctionnent comme des banques de documents (images, schémas, cartes), organisées autour de thématiques successives, par doubles-pages correspondant à une séquence de cours, avec un texte résumant la problématique abordée », résume Sylvie Marcé, directrice générale d’Humensis, qui regroupe Belin et les PUF. Mais s’en tenir à cette première description, ce serait passer à côté des contenus numériques toujours plus riches vers lesquels renvoient à présent la plupart de ces ouvrages. Les pratiques varient, d’une maison à l’autre. à lire aussi.

École numérique : naufrage à l’horizon… Numérique : Le gouvernement veut équiper massivement écoliers et collégiens. Encore un plan numérique ?

Numérique : Le gouvernement veut équiper massivement écoliers et collégiens

Celui-là a la particularité de se situer dans un programme gouvernemental global, "les 34 plans de la nouvelle France industrielle", et, parait-il, d'avoir le soutien de l'Elysée. Le gouvernement veut équiper 70% des écoliers et collégiens d'ici 2020 et lancer le marché de l'édition numérique éducative. Mais comment faire dans le contexte budgétaire actuel ? Comment intégrer le numérique dans les programmes scolaires ? Enseigner au XXI siècle. Le Numérique à l’école : comment intégrer une pédagogie numérique en contexte... Le Numérique à l’école : comment intégrer une pédagogie numérique en contexte scolaire image : JF Tavernier : 1.

LE CONTEXTE GENERAL : une éducation tout numérique ? Everywhere Education. Les quatre pilliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene. Pourquoi l’école française a tant de mal à passer au numérique. Il flotte encore dans les classes comme une odeur de craie. Même après une bonne quinzaine de plans numériques, le petit crissement n’a pas si souvent laissé place au stylet numérique. La culture du partage ou la revanche des foules. Les TICE ne changent pas la pédagogie, elles invitent seulement à la questionner. Profs débutants : 10 bonnes raisons d'échapper au numérique. Les enfants ne savent pas se servir d’un ordinateur et vous devriez vous en inquiéter. Marc Scott est professeur d’informatique en collège et lycée au Royaume-Uni.

Son article “Kids can't use computers… And this is why it should worry you” est traduit en français par Nicolas Le Gland. Trop long à lire ? Le numérique à l'école, qu'est-ce que c'est ?LeWebPédagogique.