background preloader

Le Numérique à l’école : comment intégrer une pédagogie numérique en contexte scolaire

Le Numérique à l’école : comment intégrer une pédagogie numérique en contexte scolaire
Le Numérique à l’école : comment intégrer une pédagogie numérique en contexte scolaire image : JF Tavernier : 1. LE CONTEXTE GENERAL : une éducation tout numérique ? Everywhere Education. Plus besoin de se rendre dans une classe ou une bibliothèque pour apprendre. C’est évidemment une provocation mais avec un fond de vérité … Les Tablettes et les Smartphones connectent les apprenants en tous lieux et en tous temps. Les conférences TED, les Massive Open Online Courses des universités (Cours en Ligne Ouverts aux Masses ou MOOC), les Wikis ou autres communautés de pratiques démocratisent l’accès aux enseignements, même les plus techniques. Dans son livre L’Èducation Réinventée, Salman Kahn affirme son ambition pour Kahn Academy: “A free, world-class education for anyone, anywhere.” "Nous sommes au début d’un changement très profond même si la nous avons la tendance à le simplifier, cela est vraiment important." 2. Related:  Le débat sur le numérique à l'école

Enseigner et apprendre le numérique : OUI ! L'INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique) et l'institut de sondage TNS - Sofres ont publié en mars 2014 leur deuxième baromètre sur Les Français et le Numérique. Un dossier de presse qui en reprend les principaux résultats est proposé en libre téléchargement. Les chiffres présentés dans ce dossier sont on ne peut plus encourageants et confirment une réalité constatée quasiment partout, sauf dans la bouche des responsables : la France est peuplée d'homo numericus, de gens qui sont entrés de plain-pied dans l'ère digitale. La proportion d'utilisateurs assidus des outils numériques est en effet passée de 17 à 34 % en deux ans. Mécaniquement, la proportion de personnes qui n'utilisent pas ou utilisent très peu les outils numériques est, elle, passée de 50 à 37 %. Les usagers "simples" pour leur part représentent désormais 29 % de la population, contre 33 % deux ans auparavant. Compétents et prêts à apprendre encore Référence :

A propos… Blog professionnel d’Amaury Daele, docteur en sciences de l’éducation (Université de Genève) et conseiller pédagogique à l’Université de Lausanne. CV complet (mise à jour continue). Intentions Ce blog s’adresse davantage aux conseiller-ère-s pédagogiques qu’aux enseignant-e-s (professeur-e-s, assistant-e-s, etc.) de l’enseignement supérieur (universités et hautes écoles). Quelques objectifs de ce blog: partager des lectures, des pratiques de conseil et de formation, des réflexions…échanger avec d’autres conseiller-ère-s pédagogiques de l’enseignement supérieur…constituer mon carnet de bord réflexif de conseiller pédagogique… Plusieurs choses auxquelles j’essaye de faire attention en écrivant: Remarque importante: ce que j’écris ici n’engage que moi! Pour citer ce blog Tous les articles de ce blog sont licenciés Creative Commons (merci de cliquer sur ce lien pour les détails, ce n’est vraiment pas long à lire). Like this: J'aime chargement… Cette page a les sous-pages suivantes:

Comment concevoir un cours en ligne ? Voici une méthode efficace Comment concevoir une formation à distance via Internet ? Voici une méthode efficace en 4 étapes : analyse, développement, implémentation et évaluation. Beaucoup d’entreprises hésitent encore à créer un cours en ligne ou une formation mixe (blended learning : qui allie cours en présentiel et formation à distance). Je suis moi-même confronté au problème en tant que formateur, concepteur de formation mais aussi en tant que participant à de nombreux MOOCs (Massive Online Open Courses – cours massifs en ligne et gratuits). Et, tout au long de mes recherches, j’ai glané quelques trouvailles intéressantes que j’ai envie de partager avec vous. Aujourd’hui, je vous propose une méthode de conception de formation à distance en quatre étapes. Le « Course design » inspiré du « design éducatif » Debbie Morrison s’est inspirée d’un ouvrage de Klaus Krippendorf, sur le design, ses origines philosophiques et ses relations avec le langage. Les cours sont centrés sur l’apprenant et non sur l’enseignant.

Bienvenue dans l’ère de l’homo numericus ! Les Français & le numérique La 2ème édition du baromètre Inria TNS-Sofres sur les Français et le numérique révèle l’affirmation de leur pouvoir et de leur volonté d’agir, ainsi qu’une prise de conscience de leurs nouvelles responsabilités. Inria publie la 2ème édition du baromètre Inria TNS-Sofres sur les Français et le numérique. 1145 personnes de 14 ans et plus ont été interrogées en face à face, dans toute la France, entre les 28 novembre et 2 décembre 2013. Les résultats montrent une accélération dans l'appropriation des usages, mais aussi une prise de conscience des responsabilités qui vont de pair. Les Français ont mûri : ils se rendent compte que les potentialités offertes par le numérique peuvent devenir des pouvoirs et des leviers d'action, de création de valeur. Ils ont plus d'appétit pour de la formation, de l'accompagnement, de l'éducation au numérique. Le rôle d’Inria Méthodologie

Autonomie NOUVEAU : Les nouveaux blasons à télécharger (casse-tête, autre…) J‘ai mis en place dans ma classe un système d’activités dites « libres » pour que les élèves aient toujours quelque chose à faire. Afin d’encourager les plus réticents au travail supplémentaire et de féliciter les plus téméraires, j’ai lié ces activités libres avec un système de blason.A chaque activité correspond 6 blasons (amateur – connaisseur – professionnel – expert – grand maître – or). Pour suivre la progression des élèves, un tableau récapitulatif est affiché en fond de classe et je coche les activités faites au fur et à mesure.

Comment notre cerveau se débrouille-t-il avec les TICE Apprendre une information via le web, est-ce la même chose que de l’apprendre dans un livre ou de la bouche d’une personne ? Pas vraiment, si on en croit les différentes études menées sur les processus d’apprentissage et les nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement. Depuis l’utilisation massive de la recherche d’information par les moteurs de recherche jusqu’à la lecture sur écran, notre environnement numérique chamboule notre cerveau. Cela commence par l’écriture qui depuis des millénaires s’effectuait sur des supports physiques ; les mouvements de la main guidant le stylo participent fortement à l’apprentissage ; avec la frappe sur un clavier qui remplace peu à peu la feuille de papier et le crayon, notre mémoire perd un atout précieux. Même chose pour la lecture sur écran qui demande à nos neurones beaucoup plus d’efforts pour rester concentré. Néanmoins, le constat est loin d’être aussi négatif. > Comment notre cerveau apprend-il ?

Veille et Analyse TICE Il y a bien longtemps que les promoteurs du numériques tendent à affirmer que leur entrée dans la classe va transformer les pratiques des enseignants, les pratiques pédagogiques. Tant qu’on n’a pas défini ce que l’on désigne ainsi, cela ne fait de mal à personne de faire ce genre de déclaration. Par contre si l’on demande à ceux qui l’affirment ce qu’ils mettent derrière cette expression, il est bien rare que l’on ait une réponse « opérationnelle »… Ce discours récurrent que l’on voit transparaître dans les auditions menées par B Studer à l’Assemblée Nationale tout comme il y a quarante ans avec les plan Informatique Pour Tous, doit être critiqué sans a priori. La page du site du ministère consacré à l’opération « Territoires Numériques Educatifs » comporte des affirmations, des ambitions et autres modalités de mise en œuvre. 4 – « Les impacts attendus relèvent avant tout de l’efficacité de l’enseignement et des apprentissages.

France-IOI Le Web 2.0 et les profs Dix-sept auteurs pour se demander comment le Web 2.0 transforme au travail enseignant : on peut déjà dire, en ce qui les concerne, qu’il leur permet d’engager le dialogue et de partager leur plume, en s’affranchissant de l’unité de temps et de lieu d’une réunion à l’ancienne, pour échanger et même accorder leurs points de vue. Les possibilités offertes par le Web 2.0 ne sont pas nouvelles, et les pistes d’exploitation qui émergent datent parfois même d’avant Internet [1] Cependant, la grande facilité d’utilisation des dernières applications favorise la massification et l’intensification de ces usages. Il n’est en particulier plus nécessaire d’être réunis à un endroit et à un moment donnés pour pouvoir travailler. S’informer et se formerLes associations d’enseignants en ligne telles que Les Clionautes, WebLettres, Sésamath ou Docs pour Docs ont été le premier signe, dans notre profession, de l’émergence du Web 2.0. Échanger pour se former Construire ensemble Du plaisir de la mise en réseau

Les effets du numérique en classe Est-il nécessaire de parler du lien entre technologies et la salle de classe en 2014 ? L'impression générale est que le milieu scolaire est entré dans la danse numérique depuis fort longtemps. Et pourtant, encore aujourd'hui, la plus forte résistance par rapport aux technologies vient des établissements, des professeurs et même des parents. Une opposition qui ressemble à un combat d'arrière-garde, alors que l'informatique a depuis des années pris place au coeur des enceintes scolaires. Mais elle s'explique peut-être par le fait que la technologie fait littéralement disparaître les repères et les frontières de l'enseignement comme on le connaissait il y a 10 ou 20 ans. Un entretien entre le spécialiste en réseaux sociaux Martin Lessard et le conseiller en technologies de l'information Sébastien Wart est très révélateur à ce sujet. Technologie ne rime pas avec engagement Un des autres gros problèmes est celui de la compréhension et de la maîtrise de la technologie. Références :

Diagramme fonctionnel - Analyse fonctionnelle stylo - Educational Diagram Document is not currently shared. 4-Circle Venn Diagram Template (plain) Collection of UML diagrams Total Eclipse of the Heart « Previous Apprendre/désapprendre : sur la ligne de crête des apprentissages numériques A l’occasion de la parution de la 3e édition du Digital Society Forum consacrée aux nouvelles formes d’apprentissages (la première édition était consacrée aux nouvelles relations, la seconde à la famille connectée), en partenariat entre la Fing (et notamment son média, InternetActu.net), Psychologies Magazine et Orange, nous republions le texte introductif du sociologue d’Orange Labs, Dominique Cardon, qui revient sur les rapports entre éducation et technologies. Une bonne introduction aux deux principales problématiques de l’apprentissage : qu’est-ce qu’apprendre et qu’est-ce que change le fait d’apprendre avec le numérique… En elles-mêmes, les Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement (TICE) ne sont causes de rien, ne rendent pas les enseignants plus pédagogues, les enseignés plus performants ou la société plus savante. Regarder ailleurs Qu’apprendre ? Alors, si le savoir est dans le réseau, toujours à portée de main, que faut-il apprendre ?

Related: