background preloader

Russie

Facebook Twitter

Russie : le cauchemar de la crise de 1998. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Isabelle Mandraud (Moscou, correspondante) La frénésie de consommation qui semble s’être emparée des Moscovites constitue sans doute, plus que n’importe quel autre indicateur, le signe le plus visible de l’effondrement du rouble qui a une nouvelle fois subi un sérieux revers lundi 1er décembre.

Russie : le cauchemar de la crise de 1998

Pour les plus aisés, cela se traduit par une fréquentation assidue des restaurants et des centres commerciaux qui ne désemplissent pas ; pour les plus démunis, par la constitution de stocks de sarrasin ou de « touchonka » (boîtes de conserve de viande). Les Russes, qui ont gardé en mémoire les précédentes crises de 1998 et 2008, dépensent tant qu’ils le peuvent. Le rouble s'effondre, et atteint un plus bas inédit. Le rebond a été furtif.

Le rouble s'effondre, et atteint un plus bas inédit

Après une très légère hausse en début de journée, le rouble s’est effondré de 20 %, mardi 16 décembre, atteignant de nouveaux records de faiblesse face au dollar (80 roubles pour un dollar) et à l’euro (100 roubles pour un euro). La Chine se dit prête à aider économiquement la Russie. La Chine est disposée à fournir une aide économique à la Russie si nécessaire, a déclaré le ministre chinois des affaires étrangères.

La Chine se dit prête à aider économiquement la Russie

Selon ce dernier, cité lundi 22 décembre par les médias officiels, Moscou a néanmoins la capacité de surmonter ses problèmes actuels S'exprimant devant des journalistes au cours du week-end, Wang Yi a relevé que les deux pays s'aidaient constamment de manière réciproque. Il n'a pas fourni de détails sur ce soutien éventuel. Le ministre chinois du commerce, qui s'est aussi exprimé durant le week-end, a proposé d'utiliser davantage la monnaie chinoise dans les relations commerciales avec la Russie en raison de la faiblesse du rouble. Le Monde.fr - Actualité à la Une. A première vue, l’organisation d’un convoi humanitaire à destination de Louhansk est une bonne nouvelle.

Le Monde.fr - Actualité à la Une

Proche de la frontière russe, dans l’Est ukrainien, cette ville est l’une des plus touchées par la guerre qui s’intensifie chaque jour entre l’armée ukrainienne et les milices séparatistes prorusses. Acheminer une aide d’urgence aux habitants de cette ville sinistrée serait donc une respiration bienvenue dans la cuvette du Donbass, où le sang coule depuis des mois. Le Monde.fr - Actualité à la Une. Une colonne de 23 véhicules blindés de transports de troupes, des camions à essence et d'autres véhicules logistiques portant des immatriculations militaires russes ont été aperçus traversant la frontière ukrainienne, à quelques centaines de kilomètres du bastion insurgé de Donetsk, d'après le quotidien britannique The Guardian, la BBC et The Telegraph vendredi 15 août.

Le Monde.fr - Actualité à la Une

Une information confirmée également par l'Agence France-Presse. So @RolandOliphant and I just saw a column of APCs and vehicles with official Russian military plates cross border into Ukraine. — Shaun Walker (@shaunwalker7) 14 Août 2014. Le Monde.fr - Actualité à la Une. A quelques heures de la tenue de discussions, dimanche 17 août, entre les ministres des affaires étrangères russe et ukrainien, les combats se poursuivent dans l'est de l'Ukraine entre les séparatistes prorusses et les forces loyalistes.

Le Monde.fr - Actualité à la Une

Un avion de chasse MIG-29 de l'armée ukrainienne a ainsi été abattu dans la matinée par les insurgés dans la région de Louhansk. Lire aussi : Dans l'est de l'Ukraine, les séparatistes perdent du terrain L'armée ukrainienne s'est par ailleurs félicitée de la reprise aux séparatistes d'un commissariat de police dans leur bastion de Louhansk. Le convoi humanitaire russe est à moitié vide. De Villiers rencontre Poutine pour discuter d’un Puy du Fou en Crimée. En pleine crise ukrainienne et alors que la Russie et l'Union européenne se sont lancés dans une bataille de sanctions économiques, le président russe, Vladimir Poutine, a rencontré jeudi 14 août à Yalta un homme politique français.

De Villiers rencontre Poutine pour discuter d’un Puy du Fou en Crimée

La presse russe, analysée par la revue de presse de France Culture, publie ainsi une photo de l'homme fort de la Russie, tout sourire, posant à côté du l'homme fort de la Vendée, Philippe de Villiers. L'ancien président du Mouvement pour la France – démissionné de ses mandats politiques à la surprise générale en 2010 – reste en effet très actif lorsqu'il s'agit de défendre les intérêts de sa région de cœur. Le Monde.fr - Actualité à la Une. Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le Adieu fruits, légumes, viandes, poissons, lait et produits laitiers… En vertu d'un décret signé par Vladimir Poutine, ces produits en provenance des pays occidentaux (Etats-Unis, Union européenne, Australie, Canada, Norvège) ne peuvent plus être importés en Russie depuis jeudi 7 août.

Le Monde.fr - Actualité à la Une

Lire aussi : La Russie décrète un « embargo total » sur les produits alimentaires européens et américains Une mesure qui devrait durer au moins un an, sauf si les pays concernés renoncent à leurs « considérations politiques stupides », a déclaré le Kremlin, faisant référence aux sanctions occidentales prises contre la Russie dans le cadre du conflit ukrainien. Le Monde.fr - Actualité à la Une. Adieu bœufs, porcs, volailles, poissons, fromages, lait, fruits et légumes d'Europe et d'ailleurs...

Le Monde.fr - Actualité à la Une

Le 7 août 2014, le premier ministre russe, Dimitri Medvedev, a décrété « un embargo total » d'un an sur ces produits en provenance de l'Union européenne, des Etats-Unis, de l'Australie, du Canada et de Norvège. Une réponse officielle aux sanctions occidentales à l'encontre de Moscou, accusé de soutenir militairement les séparatistes pro-russes dans l'Est de l'Ukraine.

La synthèse : Embargo russe : quel impact pour la France ? Ce n'est pas la première fois que Moscou utilise les restrictions commerciales comme arme de pression diplomatique. Certaines décisions des services sanitaires russes semblent en effet directement dictées par la politique étrangère du Kremlin. Le Monde.fr - Actualité à la Une.

A Donetsk, un mariage en treillis, à quelques pas du front. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Benoît Vitkine (Donetsk, envoyé spécial) 7 / 8Hormis une amie de Tania, l’assistance n’est composée que d’hommes portant l’arme à l’épaule.

A Donetsk, un mariage en treillis, à quelques pas du front

Les mariés boivent, bras entrelacés, un verre de jus de pomme.Crédits : Maria Turchenkova pour "Le Monde" facebook twitter google + linkedin pinterest 8 / 8Dans l’unité de Taguir, on a toujours respecté à la lettre la consigne d’interdiction totale de l’alcool. Pas non plus de salve d’honneur tirée en l’air, seulement le bruit lointain des explosions.Crédits : Maria Turchenkova pour "Le Monde" facebook twitter google + linkedin pinterest 1 / 8Samedi 12 juillet, Taguir, 37 ans, et Tania, 33 ans, se marient.Crédits : Maria Turchenkova pour "Le Monde" facebook twitter google + linkedin pinterest 2 / 8Lui est un combattant de la « République populaire de Donetsk », l’entité autoproclamée par les rebelles séparatistes de l’est ukrainien. 3 / 8Leur histoire n’est pas celle d’un amour de guerre.

Le Monde.fr - Actualité à la Une. Combats dans l'est du pays : les rebelles sont-ils sur le point de perdre leurs bastions ? Après quatre mois de conflit, dans lequel 568 personnes ont été tuées et 2 120 autres blessées au sein de l'armée ukrainienne, la stratégie des militaires consiste désormais à se concentrer sur les dernières places fortes des insurgés prorusses, et à les séparer pour les isoler. Steven Seagal brandit un tee-shirt de Poutine en Crimée. Ukraine : Dmitro Firtach, acteur isolé de la république des oligarques. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Piotr Smolar (Vienne, envoyé spécial) Il faut se méfier d'une personne prétendant dire, toujours, la vérité. Surtout lorsque sa fortune doit tout à l'opacité de ses affaires. Pendant des années, Dmitro Firtach fut au coeur des relations gazières entre la Russie et l'Ukraine. Dmitro Firtach : « L'Ukraine doit devenir un pont entre l'Union européenne et la Russie »

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Piotr Smolar A six jours de l'élection présidentielle, l'Ukraine se trouve en plein chaos, avec un Etat central particulièrement affaibli et des tendances séparatistes à l'Est, stimulées par Moscou. Pour les amateurs de géopolitique, la crise ukrainienne est un festin. Mais la géopolitique conduit à trop négliger une autre grille de lecture, essentielle pour comprendre le pays : celle des luttes entre oligarques. L'un des plus célèbres et les plus secrets est Dmitro Firtach. Cet intermédiaire du secteur énergétique ne peut quitter l'Autriche. Les forces russes s'emparent de bases militaires en Crimée. Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le Des troupes russes, appuyées par des véhicules blindés, ont pris le contrôle samedi 22 mars de la base militaire ukrainienne de Belbek, près de Sébastopol en Crimée, et des coups de feu ont été tirés en l'air, ont indiqué des journalistes présents sur place.

Un véhicule blindé a forcé l'entrée de la base et des hommes armés y sont entrés, bien équipés, visiblement très entraînés et en uniforme suggérant l'appartenance aux troupes d'élite. Ils ont pointé leurs armes sur les soldats ukrainiens. Une ambulance est arrivée sur les lieux, sa sirène activée. Ukraine : Donetsk manifeste contre un gouvernement « illégitime » En Crimée, les bases militaires ukrainiennes prises d'assaut. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Marion Van Renterghem (envoyée spéciale à Novofedorivka et Belbek)