background preloader

Relations extérieures de la Russie

Facebook Twitter

53-Redémarrage des relations russo-américaines. 52- Pélerinage saoudien de la diplomatie russe. Les relations entre la Russie et l'Arabie saoudite n'ont jamais été aussi cordiales qu'en 2009.

Selon Julien Nocetti, du Centre Russie/NEI de l'IFRI, la Russie et l'Arabie saoudite ont opéré un rapprochement progressif, basé sur une communauté d'intérêts et la complexité croissante de leurs relations respectives avec les Etats-Unis après 2003. Moscou souhaite avant tout améliorer son image politique et acquérir une visibilité stratégique et économique dans le monde arabo-musulman. – ifri.russie.nei

Après des années de tensions sur le soutien saoudien au fondamentalisme islamique dans l'espace post-soviétique et la proximité de la Russie avec l'Iran et l'Irak, Moscou et Riyad ont opéré un rapprochement progressif. Celui-ci a été favorisé par la complexité croissante de leurs relations respectives avec les États-Unis, les inquiétudes provoquées par la situation en Irak et la remontée, entre 2003 et 2008, des prix des hydrocarbures. Néanmoins, leur relation est limitée par des intérêts divergents dans le domaine énergétique et subit les fluctuations de l'environnement politique moyen-oriental, notamment autour du dossier iranien. Au final, en se rapprochant de Riyad, Moscou souhaite avant tout améliorer son image politique et affirmer sa présence dans le monde arabo-musulman.

Le Kremlin joue sur plusieurs tableaux et sa relation au Royaume reste tributaire de ses rapports avec Washington. 50- L'Europe dans la politique étrangère russe. S'interroger sur la place de l'Europe dans la politique étrangère russe est nécessaire au regard de l'évolution récente de cette dernière.

50- L'Europe dans la politique étrangère russe

En effet, l'Europe est de loin le premier partenaire de la Russie. Cependant, la Russie développe un discours de pays émergent pour souligner la perte d'influence rapide des Européens sur les affaires mondiales. L'Europe est toujours nécessaire, mais n'est plus suffisante aux yeux de Moscou. La Russie anticipe une marginalisation de l'Europe, tout en sachant que son propre degré de marginalisation dépend, en grande partie, du type de relation qu'elle parviendra à nouer avec elle. Pour s'en convaincre, il s'agit de voir comment l'Europe est passée du statut de modèle à celui de concurrent politique.

49. La politique russe au Grand Moyen-Orient. 47- Triangle Russie-Chine-USA. 54- Politique russe en Extrême-Orient. 45- Le tournant chinois de la PE russe. 40-OTAN-Russie: perception des menaces. 39- Les relations Russie-USA avec Obama. 38- La Russie et l'Amérique latine. 37-L'armée russe, le pouvoir de l'illusion.

Pour les dirigeants russes, l'outil militaire doit permettre de redorer l'image de la Russie sur la scène internationale. Or, la guerre en Géorgie a mis en évidence les carences en hommes et en matériels des forces armées russes. Par Roger Mc Dermott, chercheur senior au département de relations internationales de l'université du Kent et à la Fondation Jamestown, Washington. – ifri.russie.nei

21-Indépendance du Kosovo & la Russie.

Héritage historique, mythes, craintes de précédent et intérêts conditionnent la position de la Russie sur le statut du Kosovo. Par Oksana Antonenko, chercheur senior et directeur du programme Russie-Eurasie à l'International Institute for Strategic Studies (Londres) – ifri.russie.nei

16- La Russie et l'OMC.

La Russie se prépare à accéder à l'OMC, après de longues négociations qui ont permis de moderniser son économie et son appareil législatif. Des concessions sont à prévoir afin d'accélérer la conclusion de l'accord. Par Julien Vercueil, directeur du Département de Gestion de l'IUT Jean Moulin de Lyon et spécialiste des institutions et de l'économie russes. – ifri.russie.nei

9- Ukraine : Entre faiblesse et dépendance.

La Révolution orange, en plus de laisser perdurer les crises institutionnelles, a provoqué de nouveaux clivages dans la société et rendu l'Ukraine vulnérable à la « diplomatie du gaz » russe. Par James Sherr, directeur de recherche au Conflict Research Centre (UK Defence Academy) et professeur au Lincoln College d'Oxford. – ifri.russie.nei

1-Un équilibre fragile:relations sino-russes.

L'avenir du partenariat entre la Russie et la Chine, basé sur un équilibre fragile entre la convergence stratégique et une méfiance réciproque, reste incertain. Par Bobo Lo, Directeur des programmes Russie et Chine au Centre for European Reform à Londres. – ifri.russie.nei