background preloader

La Russie tsariste

Facebook Twitter

La vie pour le tsar (Glinka)

Le Grand Palais de Petrodvorets. Le palais de l’Ermitage. La ville de Saint-Pétersbourg. History - geography. Extending nearly halfway around the Northern Hemisphere and covering much of eastern and northeastern Europe and all of northern Asia, Russia has a maximum east-west extent of some 5,600 miles (9,000 km) and a north-south width of 1,500 to 2,500 miles (2,500 to 4,000 km).

history - geography

There is an enormous variety of landforms and landscapes, which occur mainly in a series of broad latitudinal belts. Arctic deserts lie in the extreme north, giving way southward to the tundra and then to the forest zones, which cover about half of the country and give it much of its character. South of the forest zone lie the wooded steppe and the steppe, beyond which are small sections of semidesert along the northern shore of the Caspian Sea. Much of Russia lies at latitudes where the winter cold is intense and where evaporation can barely keep pace with the accumulation of moisture, engendering abundant rivers, lakes, and swamps. Relief The Kola-Karelian region The Russian Plain The Ural Mountains Drainage Rivers Lakes.

RUSSIE (Arts et culture) - Le cinéma. Le cinéma soviétique naît officiellement du décret de nationalisation signé par Lénine le 27 août 1919.

RUSSIE (Arts et culture) - Le cinéma

Pendant soixante-dix ans, ce cinéma va être affaire d'État, pour le meilleur et pour le pire. Pour le meilleur : par l'indifférence à peu près constante aux questions de rentabilité, qui en fait un cas unique, ouvert à de très nombreuses expérimentations. Pour le pire : par la soumission de la production et de la création aux décisions politiques, des plus fondamentales aux plus futiles. Dans une situation de contrôle aussi rigide, il est remarquable que, pendant de longues périodes, des cinéastes aient réussi à maintenir leur indépendance et leur rigueur, et à poursuivre leur travail comme ils l'entendaient. Les moments où le cinéma est en phase avec l'histoire du pays et en témoigne, serait-ce à travers diverses médiations et seconds degrés, sont plus nombreux que ceux qui dénotent un étouffement complet. • Les commencements : rupture et continuité.

La musique - RUSSIE. « C'est le peuple qui crée la musique, et nous sommes des « arrangeurs » à son service », déclarait Glinka qui, même s'il eut quelques précurseurs, tel A.

La musique - RUSSIE

Verstovski, fut bel et bien le « père » de la musique russe, le fondateur d'une école nationale, durant la première moitié du xixe siècle. Et Glinka écrit encore : « Par les liens légitimes du mariage, je voudrais unir le chant populaire russe et la bonne vieille fugue d'Occident. » Tous les grands compositeurs russes (le groupe des Cinq, Tchaïkovski, Stravinski, Prokofiev, Chostakovitch) se sont réclamés de Glinka ; c'est à travers ce dernier et, par conséquent, à la lumière de l'art populaire qu'apparaissent le mieux les principales particularités de l'école russe. Ces deux seuls exemples illustrent bien l'importance primordiale et instinctive attribuée par les Russes à la musique, depuis toujours.

Naturellement exubérant, le Russe éprouve le besoin de chanter ou de danser ses émotions. Le théâtre - RUSSIE. RUSSIE - Vue d'ensemble. L'hyperbole est d'usage dès qu'il s'agit de la Russie.

RUSSIE - Vue d'ensemble

La démesure y est montrée partout à l'œuvre, dans le territoire comme dans les passions individuelles et l'histoire collective. Au panthéon littéraire elle a légué des héros caractérisés par leurs excès, indolent Oblomov ou modèles exaltés de l'Homme révolté. Le flirt constant avec l'infini se dit jusque dans la conquête de l'espace : les Russes y dépêchent des cosmonautes quand d'autres se contentent d'y envoyer des astronautes. « On ne peut pas comprendre la Russie par la voie de la raison ». Ces mots du poète Fiodor Tioutchev ont durablement verrouillé le dialogue.

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Géographie. RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Économie. L’histoire de l’économie russe à partir de la disparition de l’U.R.S.S. en 1991 est symptomatique des enjeux de la « transition » qu’a connue la Russie à la fin du xxe siècle et au début du xxie : le passage d’un système économique de type soviétique à un système de type capitaliste.

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Économie

Les grandes transformations entraînées par ce changement ont été plus longues et plus difficiles que prévu. En vingt ans, l’économie russe est bien devenue capitaliste, mais sous une forme très éloignée des modèles imaginés par les réformateurs du pays. La dimension politique de ces évolutions est déterminante. Malgré un discours officiel à prétentions techniques, l’économie de l’Union soviétique était régie par le politique. En 1991 encore, les enjeux politiques de la dissolution de l’U.R.S.S. ont profondément influencé les choix économiques des dirigeants. RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe. Par art russe ancien les historiens de l'art désignent la période d'activité artistique qui débute en Russie par l'adoption du christianisme, en l'an 988, et se poursuit jusqu'à la réforme de Pierre le Grand, au début du xviiie siècle, moment où l'art religieux d'inspiration byzantine est remplacé par un art profane qui participera à tous les grands courants de l'art occidental : baroque, néo-classicisme, romantisme et réalisme.

RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

Jusqu'au début du xxe siècle, l'art russe ancien était fort mal connu, et certains historiens ne le reconnaissaient pas comme art. RUSSIE (Arts et culture) - La littérature. RUSSIE (Le territoire et les hommes) - La Fédération de Russie. Histoire - RUSSIE. L'histoire de la Russie est celle de la formation d'un vaste empire qui, du xe au xxe siècle, s'est peu à peu étendu, à partir des plaines de l'Europe orientale aux rives du Pacifique et aux montagnes d'Asie centrale.

Histoire - RUSSIE

Le mot « Russie » désigne un domaine où se sont rassemblés des peuples divers, en grosse majorité slaves orientaux (Russes, les plus nombreux ; Ukrainiens, Biélorusses), qui, dans leur progression vers l'est, occupant une Sibérie presque vide d'hommes, ont européanisé la partie nord du continent asiatique et englobé, en Europe même ainsi qu'aux marges des pays conquis, quelque deux cents nationalités allogènes, d'importance relative très variée, où domine l'élément turc.

Ce fut d'abord le Grand Empire qui s'étendait sur tout le bassin du Dniepr avec Kiev pour capitale. Les princes de Kiev nouèrent des relations avec Byzance et adoptèrent la religion orthodoxe et l'alphabet grec. Au xiie siècle, la prépondérance passa de Kiev aux cités russes du bassin de la Volga. Russie en russe Rossia Fédération de Russie. Centre historique de Saint-Pétersbourg et ensembles monumentaux annexes.

Valeur universelle exceptionnelle Brève synthèse Le paysage urbain unique du port et de la capitale de Saint-Pétersbourg, surgissant de l’estuaire de la Neva, à l’endroit où elle se jette dans le golfe de Finlande, fut la plus grande création urbaine du XVIIIe siècle.

Centre historique de Saint-Pétersbourg et ensembles monumentaux annexes

Saint-Pétersbourg fut construite au début du XVIIIe siècle en un laps de temps étonnement court, suivant un plan méthodique basé sur de nombreuses idées personnelles de Pierre le Grand. La ville fut construite dans des conditions difficiles sur de basses-terres non protégées contre les inondations, et en étant confrontée à de graves pénuries de matériaux et d’ouvriers. Dans les premières décennies de son histoire, Saint-Pétersbourg devint une agglomération grandiose, formée par le cœur historique de la ville entouré de résidences cérémonielles dans la campagne, un système de fortifications avancé, des propriétés et des datchas, des établissements et de petites villes reliées par des routes radiales. Intégrité Authenticité.